fbpx

Comment jouer de la guitare manouche ou gitane

La guitare est un instrument de musique qui peut être joué en soliste ou en accompagnement. C’est un instrument dont le principe est fondé sur la vibration des cordes. Celles-ci relient le chevalet de la caisse au sillet ou aux pontets de la tête. On distingue plusieurs catégories de guitare qui diffèrent les unes des autres selon des critères bien définis. La particularité de la guitare manouche réside essentiellement en la singularité de ses accords. Il s’agit des accords plus complexes donc un peu difficiles à réaliser. Comment jouer de la guitare manouche ?

Comment choisir sa guitare manouche ?

Guitare manouche - Un instrument spécial
Guitare manouche – Un instrument spécial

Avant de jouer la guitare manouche, il faudrait bien savoir déjà la choisir. Les guitares manouches se regroupent suivant deux types. On distingue ainsi le groupe de guitares manouche à « petite bouche » et celui à « grande bouche ». Les caractéristiques varient d’un type à un autre sur le plan de la présentation physique et de la portée du son produit. Ainsi, pour la guitare manouche grande bouche, le son produit est plus « gros » par rapport à celui de la guitare petite bouche. Avant d’acheter une guitare manouche à vendre, il est alors préférable de bien analyser ses propres attentes.

En effet, lorsque vous jouez à cette guitare, le son se projette au dehors du fait de sa grande bouche. Cela permet d’ailleurs de bien s’écouter en plein jeu avec ce type de guitare. Par contre, la guitare manouche « petite bouche » produit un son beaucoup plus concentré ou compact. Ce son a aussi la particularité de plus se projeter vers l’avant tandis que celui de la guitare à grande bouche se projette dans tous les sens.

Une légère différence caractérise également les bases. Ces dernières sont plus prononcées en ce qui concerne la guitare à grande bouche.  Le conseil pour bien choisir sa guitare manouche achat est de jouer les deux types de guitare. L’expérience vous permettra de découvrir celle à laquelle vous avez plus d’affinité.   

La guitare manouche : Particularités des accords

Les accords utilisés avec la guitare manouche sont bien au-delà de sept. Lorsqu’on commence à se familiariser avec cette guitare, sept accords fondamentaux vous permettent de décoder les grilles et de les jouer convenablement.  Pour un débutant, il est alors important de connaître les accords classiques (mineure, majeure et septième). La maîtrise de ces positions peut te permettre de jouer aisément la majorité des grilles du jazz manouche avec la guitare manouche aria. Il est normal qu’une confusion s’installe face à la guitare manouche lorsqu’on est un habitué des accords en barrés ou des accords de base. En effet, les accords de la guitare manouche paris sont un peu plus complexes.

Maîtriser les sept accords de la guitare manouche revient à reconnaître le positionnement des doigts sur les cordes de la guitare selon une position donnée. Cela consiste également à manœuvrer de manière obtenir une tonalité optimale des notes. Eviter les positionnements des doigts qui parasitent la tonalité des cordes est vraiment nécessaire pour y parvenir. La réussite de l’enchaînement des accords lors de l’accompagnement d’un morceau est la preuve tangible de la maîtrise des accords. Au nombre desdits accords, on distingue un accord diminué (D°), deux accords majeurs (C6 et C6/9), deux accords mineurs (Am6 et Dm6) et deux accords septième (A7 et E7/9).   

La guitare manouche : Quels sont les secrets de la maîtrise des accords ?

Guitare manouche - Apprendre les accords pour bien jouer
Guitare manouche – Apprendre les accords pour bien jouer

L’observation est capitale si l’on veut vite évoluer et jouer la guitare manouche avec facilité. Elle consiste à repérer avec précision la position des doigts sur les cordes de la guitare. Si l’exercice de l’identification est réussi, il faut ensuite apprendre à bien sonner les notes. Il convient ainsi de bien placer les doigts de manière à éviter tout étouffement. Exercez-vous au maximum en vue d’une maîtrise fine des détails qui sont néanmoins importants. Certaines nuances à l’exemple du Am6 en ce qui concerne les cordes La et Mi pour lesquelles il faut intentionnellement étouffer la tonalité afin de bien sonner.

Si vous parvenez à sonner parfaitement les accords, vous avez donc fait une bonne prouesse. Il ne vous reste qu’à savoir faire des enchaînements pour améliorer la perfection de votre jeu. Exercez-vous alors à enchaîner les accords très rapidement et aisément. Ne vous précipitez surtout pas. Assurez-vous de bien maîtriser les notes avant de vouloir accélérer. Gardez au départ une vitesse de jeu suffisamment lente qui favorise l’assimilation totale des notes avec la guitare manouche favino. Après cela, vous pouvez augmenter la rythmique. Ne travaillez pas dans la précipitation et la pression.

Pour accompagner un morceau, vous devez vous exercer aux enchaînements au point de parvenir à les réaliser sans la moindre réflexion. Autrement dit, vous parviendrez à exécuter les accords à travers des mouvements réflexes de doigts. Enchaîner les accords deviendrait alors un jeu purement instinctif car en pleine chanson, vous n’aurez pas le temps de vous rappeler le positionnement des doigts pour faire sonner les cordes. L’accompagnement musical à la guitare doit se dérouler de manière naturelle, continue et fluide.

La guitare manouche : En quoi consistent les accords de la guitare manouche ?

Il est important de rappeler que la guitare jazz manouche est l’instrument musical par excellence de Django Reinhardt. Il s’agit d’un personnage de la musique qui utilisait des notes spéciales qui seront adoptées plus tard par une classe musicale bien définie. Les 7 accords de la guitare manouche qui seront décrits sont des accords de base dont la maîtrise vous permettra d’accompagner facilement des grilles.

Accords mineurs

Am6 : Pour réaliser cet accord, on pose le majeur sur la fondamentale (cinquième case), l’index sur la corde « Ré » et les deux autres doigts (annuaire et auriculaire) sur les cordes « Si et Sol ».

Dm6 : Cet accord mineur diffère du précédent par l’appui du petit doigt sur la fondamentale (troisième case). Autrement dit, l’index est posé sur la corde « La », l’annulaire sur la corde « Ré », le majeur sur la corde « Sol » et l’auriculaire sur la corde « Si ».

Accords majeurs

C6/9 : Il faut à ce niveau faire très attention pour ne pas étouffer les tonalités car chaque doigt appui généralement sur deux cordes simultanément. Le majeur s’appuie sur les cordes « Mi et La » au niveau de la troisième case tandis que l’index s’appuie sur les cordes «  et Sol ». L’annulaire s’appuie sur les corde de « Si et de Mi ».

C6 : Le majeur est posé sur la grosse corde à la troisième corde, l’annulaire est posé sur la deuxième corde en comptant du bas à la troisième case, l’auriculaire est posé sur la troisième corde à la quatrième case et l’index s’appuie simultanément sur la quatrième et la cinquième corde à la deuxième case.

Accords septième

A7 : Posez le pouce sur la grosse corde dans la cinquième case. L’index est posé sur la quatrième corde en comptant du bas. L’annulaire quant à lui est posé sur la troisième corde à la sixième corde. Le majeur est posé sur la deuxième corde et l’auriculaire est posé sur l’avant dernière corde de la septième case en comptant du bas.

E7/9 : Le majeur s’appuie sur deux cordes « Mi et La » au niveau de la cinquième case, l’index s’appuie sur la corde « Ré » de la sixième case tandis que l’annulaire s’appuie sur trois cordes « Sol, Si et Mi ».     

Accord diminué

Le majeur s’appuie sur la corde de « La » à la cinquième case, l’annulaire sur la corde « Ré » de sixième case, l’index sur la corde « Sol » à la quatrième case et l’auriculaire sur la corde « Si » à la sixième case.

La guitare manouche : Savoir passer d’un accord à un autre

Guitare manouche - Jouer efficacement son instrument
Guitare manouche – Jouer efficacement son instrument

Passer d’un accord à un autre avec une guitare manouche gitane en réussissant les notes n’est pas un exercice facile. Il s’agit d’une épreuve qui affecte significativement les notes si on n’y prend pas garde. Il en résulte alors qu’une bonne maîtrise de cet exercice est nécessaire pour la qualité du son produit par les cordes de votre guitare. Pour passer d’un accord à un autre sur une guitare manouche, une fine connaissance des accords ainsi que la parfaite maîtrise de leur positionnement sont déterminantes. La précision en ce qui concerne leur mise en œuvre doit être parfaite.

Il faut ensuite bien s’exercer de manière à bien se familiariser avec les différents accords. Vous devez parvenir à bien les plaquer sur la guitare afin d’obtenir un son parfait exempte du moindre étouffement. Exercez-vous à tous les accords de la grille en prenant le temps nécessaire pour une assimilation correcte. Vous pourrez ainsi commencer à travailler sur la transition d’un accord à un autre. Un réel travail est à réaliser quant aux positionnements caractéristiques des doigts qui correspondent aux accords.

Il ne sera pas question de réfléchir au positionnement des doigts lors que vous voudriez changer d’accord, cela devrait être automatique. Pour cette raison, vous devez vous entraîner jusqu’à atteindre un niveau d’automatisme suffisant. Faites énormément d’exercices notamment par rapport aux accords plus complexes. Faites également attention au contact de vos doigts avec la corde. En ce qui concerne la transition entre deux accords qui conservent le positionnement du même doigt sur une même corde, changez de case sans soulever lesdits doigts.

Entraînez-vous à jouer tous les accords de la grille en maintenant une attention particulière sur les positionnements. Augmentez ensuite progressivement le rythme jusqu’à atteindre la bonne vitesse des notes. Le caractère progressif de l’évolution est déterminant car il ne sert à rien de se retrouver à une vitesse élevée avec des notes non conformes

Conseils pour jouer avec aisance la guitare manouche

Certains comportements sont à éviter si l’on veut jouer la guitare manouche avec une maîtrise soutenue des notes.

  • Poser la guitare manouche nylon sur le pied droit ou gauche si vous êtes gaucher en position assise. Le bras doit se poser sur l’éclisse de la guitare et non sur sa table. Vous devez vous positionner de manière à ce que l’avant-bras puisse se mettre devant les cordes pour faire des manœuvres.  
  • Le poignet ne doit pas se placer ni trop près du cordier ni trop près de la touche car le son des cordes est plus métallique près du cordier et plus doux près de la touche. Il faut alors rechercher un équilibre entre les deux. Il convient donc de jouer les cordes aux environs de la rosace.
  • Au cas où vous aurez besoin d’un médiator, gardez-le entre le pouce et l’index. Tenez-le soigneusement tout en maintenant souple votre main.
  • Éviter de trop agiter ou d’ouvrir les doigts durant les manœuvres. Vous pouvez donc limiter les gestes à un simple coulissage des doigts le long du manche de votre guitare. Cela vous permet de rester concentré et de mieux réussir les accords à exécuter.
  • Le bras avec lequel vous jouez ne doit pas trop se mouvoir. Seul votre poignet se meut afin d’assurer la mobilité des doigts. 
  • Déterminer avec précision l’emplacement des fondamentales des accords. Les variantes d’un même accord sont également à maîtriser. Cela vous permet d’avoir plusieurs possibilités de repère des notes le long du manche et de jouer plus librement.
  • Appliquez-vous ensuite à jouer et à faire ressortir correctement la tonalité des cordes de la guitare. Connaître peu d’accords et parvenir à les sonner comme cela se doit est nettement plus bénéfique que d’en connaître un grand nombre et de savoir faire sonner seulement un nombre négligeable.
  • Il faut utiliser les accords spécifiques aux dépens des accords ouverts. Etouffez également les cordes qui sont nécessaires tout en épargnant celles qui ne sont pas concernées.  

En définitive, pour jouer la guitare manouche, il faut connaître les accords de base et pouvoir les sonner grâce aux positionnements des doigts sur les cordes. L’expérience s’acquiert par des entraînements. Au cours de ces derniers, vous vous exercez en répétant les notes suivant un rythme lent. Une évolution progressive de la vitesse vous permet d’atteindre le tempo normal.

Frank Houbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page