fbpx

Quelles sont les spécificités des guitares acoustiques-électriques Fender ?

Les guitares acoustiques-électriques de Fender sont devenues l’enfant oublié de la ligne Fender. Mieux connu pour ses légendaires guitares électriques telles que la Stratocaster et la Telecaster, Fender fabrique également des guitares acoustiques et acoustiques-électriques depuis des années.

Généralement, elles se nichent dans un prix plus modéré que certains fabricants de guitares acoustiques haut de gamme, comme Taylor et Martin. Cependant, les guitares acoustiques-électriques Fender ont acquis une excellente réputation de guitares de travail pour les musiciens en activité. Ce sont des instruments de haute qualité et fiables qui font le travail à un prix raisonnable.

La Dreadnoughts

La Dreadnoughts est une guitare à cordes d’acier pleine grandeur, populaire auprès des bluegrassers, des artistes country et des rockeurs pour sa sonorité pleine de corps. Ces grands instruments ont un excellent son non amplifié, et ils sont souvent la guitare de choix en studio. Cependant, ils se développent bien quand on ajoute un peu d’électronique embarquée, bien que le feed-back bas de gamme dans les salles de concert soit une préoccupation constante.

Le Jimmy Dale Signature Kingman SCE

Parmi les modèles les plus populaires, on trouve le Jimmy Dale Signature Kingman SCE, qui est conçu pour les salles plus bruyantes, car la profondeur a été réduite à une valeur comprise entre 5 cm et 7 cm pour réduire le larsen lors de la lecture à volume élevé. Comme la plupart des modèles acoustiques-électriques Fender, cette guitare est équipée d’un préamplificateur Fishman et d’un accordeur intégrés.

La T-Bucket 300 CE

Cette guitare est une dreadnought cutaway pleine grandeur qui est munie d’une table d’harmonie en érable piqué ou en érable flammé. La fixation du manche et du corps est en ivoire, et il est livré avec 20 frettes, beaucoup pour une acoustique, et un sillet compensé, de sorte que votre guitare aura une meilleure intonation à mesure que vous progresserez dans le manche. Cet instrument est également équipé d’un système d’amplification Fishman Isys III, d’une pré-amplification active embarquée et d’un accordeur embarqué.

Quelles sont les types de guitares de taille standard ?

Si le cuirassé est un peu gros pour vous, pensez à l’auditorium de la SCE de l’AC. Il a une taille plus petite et présente une coupe pour faciliter le jeu en haut du cou. Elle a une table d’harmonie en épicéa massif, un fond en acajou massif et des éclisses en acajou laminé. Équipé d’un bouton de sangle avant monté en usine, cet instrument est conçu pour le joueur actif qui veut se tenir debout et être à l’aise avec la guitare bien accrochée à une sangle.

Les guitares à 12 cordes

La CD-160 SE-12 Cordage

Ce modèle à 12 cordes est celui qu’il faut choisir pour cet effet de carillon chatoyant que vous entendez dans l’introduction de chansons comme “Hotel California”. C’est une guitare de taille redoutable avec 12 cordes, la plupart en octaves, sauf pour les cours de “si” et de “mi” aigu, qui sont accordés à l’unisson. Il est équipé d’un truss rod à double action, ce qui est indispensable pour 12 cordes, en raison de la forte tension sur le manche. Le système de micro est le Fishman Presys, avec un préamplificateur actif et un accordeur intégré, une caractéristique particulièrement importante pour les guitares à 12 cordes.

Les guitares à cordes en nylon

Fender fabrique une guitare classique acoustique-électrique, la CN-240SCE. Ces guitares sont excellentes pour les joueurs de fingerstyle, bien qu’elles ne soient pas vraiment pour les puristes classiques. Elles sont livrés avec une coupe, ce qui facilite le jeu dans le cou, mais a tendance à nuire à la plénitude du ton.

Cependant, l’excellente électronique de Fender, ainsi qu’un égaliseur embarqué peuvent vous aider à compenser cela. L’espacement des cordes est un peu plus étroit que sur une guitare classique, ce qui facilite la tâche des flatpickers, mais est un peu plus délicat pour les joueurs de fingerstyle, surtout ceux qui sont habitués à jouer avec une technique classique.

Cependant, certaines femmes et filles aux mains plus petites peuvent trouver que cette guitare est exactement ce qui les convient. Le CN-240SCE est doté d’une table d’harmonie en cèdre massif, d’un manche en acajou, de 18 frettes et d’une tige de ferme à double action. La guitare est également livrée avec un système Fishman Isys III avec un préamplificateur et un accordeur de guitare actifs intégrés. Pour obtenir le meilleur son, utilisez des cordes classiques à haute tension.

Quels sont les avantages des guitares acoustiques-électriques Fender ?

Les guitares acoustiques-électriques Fender sont un choix judicieux pour le guitariste professionnel à petit budget. Leurs guitares acoustiques-électriques bas de gamme peuvent aussi constituer d’excellents choix pour les débutants, car ces instruments sont de prix modéré, mais s’améliorent au fur et à mesure qu’un guitariste novice développe ses compétences.

Quels sont les 10 meilleures guitares électriques ?

Les meilleures guitares électriques établissent des normes élevées pour toutes les autres en termes de sonorité et de construction. Ces instruments de qualité complètent le jeu de haut niveau des guitaristes vedettes du monde entier. Ils façonnent le développement de la musique moderne, devenant des standards recherchés par les musiciens qualifiés partout dans le monde.

La Fender Stratocaster

La Fender Stratocaster, connue sous le nom de Strat, a été fabriquée sans interruption depuis ses débuts en 1954. MusicRadar fait l’éloge de la Strat pour sa conception à double pan coupé, qui permet aux guitaristes d’accéder facilement à l’ensemble du manche. Avec ses trois micros à simple bobinage, son son est immensément polyvalent et est utilisé dans le rock, le jazz, le heavy metal et le rythm and blues. Des gens comme Jimi Hendrix, Stevie Ray Vaughan et David Gilmour ont tous considéré la Strat comme leur signature.

La Fender Telecaster

La Fender Telecaster, ou Tele, a fait irruption sur la scène musicale en 1950 en tant que première guitare électrique à corps solide et à double micro à être produite à grande échelle. MusicRadar se réjouit de la façon dont la American Standard Telecaster, l’un des modèles Tele actuellement en production, offre une sonorité exceptionnellement chaude, rehaussée par des micros d’atelier personnalisés. Son col est plus plat que les modèles vintage, ce qui améliore sa jouabilité. La Telecaster est largement utilisée dans la musique rock et le country, et les amateurs ont inclus Waylon Jennings et Bob Dylan.

La Gibson Les Paul Standard

L’une des guitares électriques les plus célèbres au monde, la Gibson Les Paul a été jouée par des guitaristes de renom tels que Jimmy Page et Jeff Beck. La Les Paul a introduit le pick-up humbucker qui a révolutionné le rock and roll. Guitar & Bass Magazine salue la Les Paul Standard pour son corps chambré qui rend la guitare plus légère et ajoute de la résonance à sa sonorité. Le manche est plus épais dans le grave et plus fin dans l’aigu, ce qui rend la guitare facile à manier et à jouer.

La Gibson SG Standard

Grâce à des guitaristes comme Buddy Holly et Pete Townshend, la Gibson SG Standard a gagné sa place d’icône. Gear & Guitars donne un coup de pouce à la SG Standard, qui a un corps plus fin que la Les Paul. Son poids plus léger et sa forme en double coupe se prêtent à des techniques de jeu innovantes. Les guitaristes apprécieront les deux micros humbucker de la SG Standard, ainsi que sa tête inclinée, qui donnent une résonance supplémentaire à son timbre.

Les séries Rickenbacker 300

Les Beatles étaient peut-être les plus grands enthousiastes de la remarquable Rickenbacker 300, assurant à cette ligne d’instruments une place permanente sur toute liste des plus grandes guitares. L’un des plus connus de la série 300 est le Rickenbacker 360, qui est disponible en version 6 cordes et 12 cordes. One Time Experience loue le Rickenbacker 360 pour sa sonorité jante. Son corps est semi-creux, ce qui amplifie son son distinctif et le fait vraiment chanter.

La Ibanez Jem

Les guitaristes doivent remercier Steve Vai pour l’Ibanez Jem. Le légendaire guitariste a conçu cette série de signatures selon ses spécifications. MusicRadar s’enthousiasme pour la Jem, une des meilleures guitares pour les rockers qui aiment le speed. Elle présente un design agressif à double coupe, un cou mince et ergonomique, et des cordes qui s’assoient bas sur le corps pour faciliter la flexion. Le trémolo est vraiment remarquable et permet aux guitaristes de monter d’une quinte entière.

La Ibanez Série S

Les séries Ibanez S ont pris leur envol dans les années 1980, en même temps que la popularité du heavy metal. Ces guitares sont fabriquées en acajou de première qualité mais sont toujours du côté de la lumière. One Time Experience fait de l’Ibanez S Series rien de moins qu’une légende. Les guitaristes chevronnés adoreront le manche 24 frettes de la série S, également connu sous le nom de Wizard Neck, en raison de sa conception mince et plate qui améliore la jouabilité de la guitare presque comme par magie. La série S d’Ibanez est également dotée d’un système de trémolo robuste qui aide à maintenir l’accord de l’instrument.

La Custom 24 de Paul Reed Smith 

La Custom 24 de Paul Reed Smith est souvent considérée comme une guitare qui allie les meilleures caractéristiques de la Stratocaster à celles de la Les Paul. Le PRS Custom 24, un instrument haut de gamme, est salué par le magazine DV pour sa touche de 24 frettes en palissandre. Un système de micro humbucker parfaitement intégré au manche et au chevalet donne à la guitare un son vintage.

La Paul Reed Smith McCarty 58

La Paul Reed Smith McCarty 58 a été conçue pour honorer Ted McCarty, un concepteur de guitares innovant. Les utilisateurs de Ultimate Guitar écrivent avec enthousiasme sur la PRS McCarty, qui a été rendue célèbre par Carlos Santana. Elle possède un son clair et distinctif qui sonne bien à n’importe quel volume, passe par n’importe quel amplificateur et avec n’importe quel style de jeu, ce qui en fait un instrument superbement polyvalent. Le manche plus épais de la McCarty donne à son timbre une profondeur particulièrement agréable.

La ESP série Kirk Hammett

ESP a basé la conception de la série Kirk Hammett sur les modèles de guitares personnalisés que possède et joue le guitariste principal de Metallica, Kirk Hammett. Il note que la série Kirk Hammett ESP est un excellent instrument pour les guitaristes de heavy metal, avec son accent sur la jouabilité à des vitesses criardes. Ces guitares de marque sont dotées d’un double évidement, d’un accordeur à verrouillage et d’un son unique et percutant.

Ce qui fait qu’une guitare est la meilleure

De nombreux facteurs entrent en jeu, tels qu’une construction de haute qualité, une facilité de jeu et une fiabilité sur une longue période. Les musiciens sérieux voudront acquérir des instruments sérieux pour maximiser leurs investissements et élever la barre de leur jeu. Un guitariste habile, combiné à une guitare gagnante, équivaut à un match fait dans le paradis de la musique.

Comment choisir et monter un kit de guitare électrique ?

Les kits de guitare électrique vous donnent les pièces essentielles d’une guitare non assemblées afin que vous puissiez construire la guitare vous-même. Bien que certains kits soient destinés aux personnes ayant des compétences avancées, la plupart sont conçus pour le constructeur novice. Ainsi, même si vous êtes peu habitué à travailler avec vos mains, vous pouvez quand même réussir avec un kit de montage de guitare.

Les kits de qualité

Les ensembles de guitares électriques suivants sont reconnus pour produire des guitares au son exceptionnel à un prix bien plus bas que celui d’une guitare neuve et entièrement assemblée.

Le model ST de Solo Music Gear

Solo Music Gear dispose d’un kit de guitare trois tons de style Strat sunburst appelé Model ST (ou STK). Ce modèle possède un corps en tilleul et une touche en palissandre. Tous les travaux de façonnage, de coupe et de réglage des frettes les plus difficiles sont déjà effectués. Un constructeur de niveau débutant à intermédiaire pourrait faire le montage de ce kit en utilisant ses instructions étape par étape et ses outils de base.

L’examen de ce kit a révélé quelques défauts mineurs dans la conception des kits pré-assemblés, mais ces défauts n’ont pas affecté la performance de la guitare. (Et c’étaient des défauts que seul un assembleur avancé peut remarquer.) 

Ce kit coûte environ 117€, ce qui n’est pas mal pour une guitare de style Strat, évaluée comme étant meilleure qu’une Squier Strat ou même qu’une authentique Fender Strat américaine.

La Telecaster personnalisable de BYO

Le kit de guitare personnalisable BYO de style Telecaster vous donne tout ce dont vous avez besoin pour construire une guitare qui imite le design et la qualité sonore d’une Fender Telecaster. Alors que certains kits sont toujours fantastiques et faciles à construire, d’autres, comme ce kit BYO, ont des avantages et des inconvénients assez compliqués qui doivent être pesés avant l’achat.

  • Les pour : Tout est dans le nom. Quand il est écrit que c’est un kit customisé, c’est exactement ce qu’il est. Sur le site BYO, il y a des menus déroulants qui vous permettent de choisir différentes options pour chaque composant de la guitare, du type de bois aux micros.
  • Les contres : Selon certains critiques, certaines pièces sont remarquablement bon marché, le câblage n’a pas été fait correctement (ce qui signifie la nécessité de refaire le câblage de base), et il arrive que des trous de montage manquent (ce qui signifie la nécessité d’aller voir un luthier local pour faire des trous de taille correcte à certains endroits). Ceci étant dit, cet ensemble de guitare peut nécessiter un peu plus de travail de votre part ou peut requérir l’aide d’un luthier pour qu’il soit parfait. 

Le prix de ce kit est en moyenne de 225 € et peut varier selon les options personnalisées que vous choisissez. Certaines options ajoutent des frais supplémentaires.

L’ES 335 Semi-Hollow de Guitar Fetish

Guitar Fetish, qui s’adresse aux amateurs de lutherie et qui est connu pour ses kits exquis, possède un kit ES 335 avec une magnifique table en érable ondé, un corps semi-creux et une touche en palissandre. Le kit a reçu des critiques cinq étoiles sans aucun commentaire négatif.

Cependant, une chose est claire lorsque vous explorez la description du kit : il est vraiment destiné aux constructeurs avancés qui sont habitués à travailler avec des ciseaux pour façonner le bois. Certaines de ses pièces sont à fabriquer à la main avec l’utilisation d’un ciseau à bois. Le 335 semi-creux est un bel instrument, mais il pourrait être un projet à garder pour quand vous aurez maîtrisé plus de compétences de luthier. Si vous achetez directement chez Guitar Fetish, cela coûte environ 271 €.

 Le kit de style Les-Paul de FretWire

Fretwire dispose d’un kit de guitare électrique de qualité de style Les-Paul. Dans l’ensemble, les kits Les-Paul Fretwire, en particulier le Spalted Maple, sont de meilleure qualité que beaucoup d’autres kits, bien qu’il est recommandé de mettre à niveau certaines des composantes. Ce kit est dans la gamme de compétences d’un constructeur intermédiaire.

Cependant, si vous voulez faire toutes les mises à jour, vous aurez besoin de compétences plus avancées qui vont un peu au-delà du niveau débutant ou intermédiaire. Le coût varie de 135 € à 361 € environ selon votre choix de pich-up. Les micros de base livrées avec vous rapporteront le prix le plus bas, mais vous avez la possibilité de passer à l’un des nombreux micros Seymour Duncan de haute qualité, qui font monter le prix.

Le LC-10 de Saga

Saga a un Les-Paul-style-LC-10  qui est reconnu pour sa bonne qualité et pour être facile à construire car tous ses composants électroniques sont pré-soudés. Il comporte :

  • un arceau à découpe unique ; 
  • un corps en tilleul ; 
  • un placage d’érable flambé ; 
  • une quincaillerie chromée ; 
  • une électronique pré-soudée, donc pas de soudure compliquée.

Le kit coûte environ 256 € et a reçu en moyenne quatre étoiles sur cinq sur plus de 60 examinateurs.

Le Silver S-Style d’Alloy

Ce kit de guitare électrique Silver S-Style a quelques options uniques.

  • Pour vous épargner du travail et du temps, vous pouvez choisir d’avoir l’électronique pré-soudée et prête au montage à l’arrivée.
  • Vous pouvez choisir de faire pré-percer le bois.
  • Vous pouvez également choisir parmi quelques modèles de micros et opter pour un alliage une forme de tête de manche.

Selon les options que vous sélectionnez, le coût varie entre 180 et 230 € environ. Les caractéristiques de la guitare sont les suivantes :

  • un corps en frêne massif ; 
  • un collier en érable ; 
  • une touche en bois de rose ; 
  • trois micros à bobine unique ; 
  • un commutateur à 5 positions, pour le réglage du volume et de la tonalité.

Quels sont les processus de montage ?

Voici quelques éléments à garder en tête lorsque vous montez votre propre guitare électrique.

Vérifiez d’abord les pièces

Ne commencez pas la construction avant d’avoir fait un examen complet des pièces qui sont livrées avec le kit. Sortez le manuel d’instructions et vérifiez que toutes les pièces nécessaires ont été livrées. C’est un énorme mal de tête de découvrir à mi-chemin du montage qu’il vous manque quelque chose.

Faites très attention si vous collez le manche de votre guitare

Il est important que vous utilisiez le bon type et la bonne quantité de colle si vous fixez votre manche au lieu de le visser. N’utilisez pas une quantité de colle trop importante, car une partie de la colle s’accumulerait entre le manche et la cavité. Le but est de faire en sorte que le manche soit au ras du bois de la coque. Laissez le manche se fixer pendant 24 à 48 heures avant de procéder au montage. Assurez-vous d’avoir la bonne longueur de graduation avant de coller.

Ayez les bons outils

Bien que la réalisation de ce type de projet ne devrait pas nécessiter trop d’outils sophistiqués, certains éléments de base sont nécessaires. Votre ensemble d’outils peut inclure les éléments suivants :

  • un tournevis Phillips #1 et #2,
  • des clés,
  • des pinces,
  • un espace de travail propre et ouvert,
  • un fer à souder (pour certains kits),
  • un papier de verre ou des blocs de ponçage de grain 200+,
  • un coupe-fil,
  • un jauge de rayon de corde (certains kits en contiennent une),
  • la finition de votre choix (pour certains kits).

Prenez votre temps

L’un des meilleurs aspects de ce genre de kit est l’argent que vous économisez. Vous obtenez une excellente guitare pour seulement une fraction du coût d’achat d’un instrument préfabriqué dans un magasin de guitare. Le compromis pour cet avantage est votre travail. Les débutants sous-estiment souvent le temps qu’il faut y consacrer. N’abordez pas ce projet si vous êtes extrêmement pressé d’avoir une guitare fonctionnelle. Le voyage doit être aussi agréable que la destination.

Attendez-vous à des problèmes

Comme pour tout projet de bricolage, les choses peuvent mal tourner en cours de route. En fait, cela arrive très souvent, et à tout le monde, même aux constructeurs vétérans. Cela fait partie du processus d’apprentissage. Assurez-vous d’être mentalement prêt à faire des faux pas qui se produiront inévitablement.

L’intonation correcte de votre nouvelle guitare

Suivez les étapes appropriées pour régler l’intonation d’une guitare afin qu’une fois le montage terminé, vous puissiez accorder votre guitare et vous sentir en confiance quant à sa sonorité et sa capacité à rester accordée.

Il est temps d’aller à l’atelier

Maintenant que vous avez vu les options qui s’offrent à vous, vous êtes prêt à faire votre choix et à commencer votre projet de montage. Votre premier kit sera toujours le plus difficile, mais lorsque vous brancherez finalement la guitare que vous avez montée vous-même, vous éprouverez un immense sentiment de fierté qui vient avec la création de quelque chose d’unique.

Comment fonctionne une guitare électrique ?

Les guitaristes électriques peuvent se demander comment fonctionne précisément leur instrument. La guitare électrique est vraiment une merveille de l’ingénierie moderne, permettant aux sons propres utilisés par les joueurs de jazz et de classique de sortir du même instrument que les entraînements musculaires et bruyants de joueurs comme Lou Reed et Jimi Hendrix. Connaître les bases du fonctionnement d’une guitare électrique n’est pas seulement intéressant, c’est une connaissance de base et nécessaire pour les guitaristes qui souhaitent créer leur propre son en apportant des modifications personnalisées aux systèmes électroniques de leurs guitares.

Quelle est la différence entre l’électrique et l’acoustique ? 

Les principales différences entre une guitare électrique et une guitare acoustique sont les micros, l’amplification et l’électronique associée. Les guitares acoustiques sont conçues pour être jouées sans équipement supplémentaire, bien que de nombreux guitaristes acoustiques utilisent des micros spéciaux pour se brancher. Les guitares électriques, par contre, ne peuvent être jouées que par le guitariste sans utiliser un équipement externe qui comprend un haut-parleur ou un amplificateur.

A quoi servent les micros pour guitare électrique ?

Les guitares électriques ont des micros, qui sont des dispositifs électroniques qui captent le son produit par les cordes. Une des raisons pour lesquelles les cordes de nylon ne sont pas utilisées sur les guitares électriques est que les micros ne recevraient pas le son de ces cordes. Les cordes métalliques utilisées par les guitares électriques sont captées par les micros magnétiques, qui les envoient ensuite à un dispositif d’amplification.

Qu’est ce qu’il y a dans le corps creux des guitares électriques ?

Les guitares électriques à corps creux ont les mêmes propriétés que les guitares électriques et acoustiques. Ils comprennent des micros et des cordes métalliques, mais les micros font plus que simplement amplifier les vibrations des cordes. Les micros génèrent également des sons provenant des cavités internes du corps de la guitare. Ces guitares sont populaires parmi les guitaristes de tous les genres musicaux, du jazz au heavy métal.

Quel est le rôle des câbles de la guitare électrique ?

Les micros de la guitare électrique envoient le son à travers l’électronique. On les trouve généralement à l’intérieur des guitares, au dos, sous une plaque, bien qu’elles puissent être situées à d’autres endroits. Ces composants électroniques envoient les sons au câble de la guitare, qui à son tour envoie l’information à votre amplificateur ou à votre haut-parleur.

L’amplificateur

Votre amplificateur prend le son généré par les cordes, collecté par le micro, et transmis par le câble et le rend plus fort. Les amplificateurs sont tout aussi importants que la guitare pour produire le son. Vous pouvez jouer à fond avec un amplificateur, ou vous pouvez augmenter la distorsion et l’overdrive. Les amplis sont de deux types différents, à l’état solide et à tube, chacun ayant ses propres qualités sonores.

A quoi servent les pédales d’effets ?

Entre l’amplificateur et la guitare, de nombreux guitaristes utilisent des pédales d’effets. Ce sont de petites boîtes avec des interrupteurs (souvent actionnés par les pieds, d’où le nom de “pédale”) qui modifient le son de votre guitare. Vous pouvez obtenir des pédales d’effets qui apportent toutes sortes de changements au son de votre guitare, comme l’ajout d’octaves, l’augmentation de la compression et l’ajout de toutes sortes d’autres qualités à votre son de guitare comme le fuzz, la distorsion et l’overdrive. Ces pédales sont couramment utilisées dans le rock, le funk et le blues pour modifier la qualité du son d’une guitare.

Quel est le rôle des boutons ?

Votre guitare électrique a presque certainement un ou plusieurs boutons sur le corps. En général, il y a un bouton pour chaque micro de votre guitare ainsi qu’un autre bouton pour les deux. Le bouton spécifique à un micro vous permet d’ajuster la tonalité de la guitare et de lui donner un son plus lourd en aigus ou en basses selon votre choix. Le bouton qui contrôle les deux micros est pour le volume de la guitare globale, une sorte de pré-ampli pour votre guitare. Les boutons de tonalité sont également souvent utilisés.

A quoi servent les interrupteurs ?

De nombreuses guitares sont également dotées d’un interrupteur qui permet d’alterner entre trois positions. La mise du commutateur en position haute n’utilise que le capteur en position cou. La mise en position basse de l’interrupteur n’utilise que le capteur de pont. Le réglage du commutateur au milieu vous permet d’utiliser les deux micros en même temps. La plupart des guitaristes de rock n’utilisent que le micro du pont, alors que les musiciens de jazz et de blues utilisent souvent les deux.

Votre rôle

Bien sûr, une guitare n’est guère plus qu’un tas de bois et de métal inerte qui ne fait aucun bruit sans que quelqu’un en joue. C’est vrai même pour la meilleure guitare électrique. En ce sens, vous faites autant partie du fonctionnement de la guitare électrique que des micros ou de l’amplificateur. La façon dont vous choisissez de régler votre guitare avec les pédales, les amplificateurs et le mixage des micros est ce qui donne à votre jeu de guitare son propre timbre. Une guitare électrique vous offre une bien meilleure capacité à mouler le son de votre instrument qu’une guitare acoustique ne le pourrait jamais. 

Comment choisir une guitare électrique à un prix raisonnable ?

Pour avoir une guitare électrique bon marché, l’objectif est de trouver un instrument décent qui procurera des années de plaisir. Ce n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour avoir une guitare qui répond à ce critère principal. Sachez juste ce que vous recherchez ainsi que les erreurs à éviter.

Est-ce que la notoriété du fabricant est importante ? 

La règle d’or pour l’achat d’une guitare de bonne qualité et abordable est de s’en tenir aux marques populaires. Ensuite, préférez les marques bien connues qui offrent des instruments haut de gamme en plus de leurs instruments de gamme moyenne. Dans le cas d’une marque particulière de guitare dont le constructeur est peu connu, prenez garde, car cela pourrait être un piège. En réalité, les entreprises qui ne fabriquent que des guitares bon marché ont tendance à faire des économies pour maintenir leurs coûts à un niveau bas. Par conséquent, choisissez des marques bien connues telles que Squier ou Fender.

Fender

Depuis des décennies, Fender est l’une des marques de guitares les plus célèbres. Notamment, leurs guitares électriques ont façonné le développement de la musique moderne. Par conséquent, ce n’est pas surprenant que les marques Fender ou Squier fournissent les normes selon lesquelles toutes les autres guitares électriques sont jugées qualitativement. 

Gibson

Depuis les années 50, Gibson a été un innovateur majeur dans la conception des guitares électriques. Entre autres, Epiphone est une filiale de Gibson qui dispose de différents modèles de guitares. De plus, leurs prix sont plus abordables.

Ibanez

Ibanez est l’une des premières marques de guitare japonaise à gagner en popularité dans le monde. Leur gamme de guitares Mikro possède des modèles haut de gamme proposés à des prix relativement abordables.

Yamaha

Basé au Japon, Yamaha est le plus grand fabricant d’instruments de musique au monde. En mettant en avant la jouabilité de l’instrument, leur gamme Pacifica propose des guitares abordables avec une remarquable qualité son.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

C’est important de connaitre tous les paramètres à considérer lors de l’achat d’une guitare électrique, surtout chez la gamme économique. En fait, les marques peu connues s’appuient sur des techniques insidieuses pour vendre des guitares bon marché. Au fil du temps, ces subterfuges s’avéreront inutiles avec le temps. 

Sans certaines précautions, votre achat pourrait déboucher sur un morceau de ferraille qui a l’air cool, mais qui ne peut pas être accordée correctement. La guitare serait non seulement injouable, mais aussi une grosse perte d’argent.

Les guitares aux formes bizarres

Une guitare en forme d’éclair avec une peinture éclaboussée peut être tellement attrayante dans un stand. Méfiez-vous, car si ça semble trop beau pour être vrai, ça l’est probablement. Assurément, l’instrument pourrait être fabriqué par une marque prestataire. Ce genre de guitare fantaisiste ne résistera pas à un usage permanent, surtout si le prix d’achat semble très attractif.

Comment sont les cordes ?

En faisant votre recherche, certaines guitares de marques étrangères peuvent avoir une manche particulière ou une distorsion cool. Généralement, de telles guitares sont munies de cordes de petit calibre. En fait, ce sont des cordes légères qui sont faciles à jouer, car ces dernières se plient facilement. Dans la pratique, ces cordes causent moins de douleur aux doigts et font que la prise en main de la guitare est agréable. Cependant, les cordes de petit calibre sur une guitare mal construite peuvent entraîner une mauvaise intonation ou l’accordage semble presque impossible.

Quel est le problème lié à la manche ?

Les guitares avec un corps ou une manche peu solides sont très sensibles aux dommages naturels. Avec le temps, celles-ci commencent à s’incliner et à se déformer. Sur les guitares bon marché, les tiges de barrage réglables ne peuvent pas compenser le mouvement du bois, ce qui rend les instruments injouables. Les guitares de ce type utilisent invariablement du matériel bas de gamme et ne peuvent pas rester accordées bien longtemps, en particulier lors d’un jeu agressif.

Quels sont les critères de qualité ?

Les grandes marques bien connues ont un pouvoir d’achat qui leur permet d’utiliser des matériaux et de la quincaillerie de haute qualité. Par conséquent, si l’on compare en même temps les guitares de marques connues avec celles qui sont peu populaires, la qualité sera évidente.

La qualité du bois

Un bois de qualité signifie que la guitare produite sera plus résistante au gauchissement et à l’archet. Le résultat donne un instrument abordable qui est facilement accordé. Mieux encore, une guitare fabriquée à partir d’un bois de haute qualité restera toujours accordée.

Une différence d’équipement

Un matériel de bonne qualité permet de s’assurer qu’un instrument restera accordé, aura un bon sustain et résistera à un jeu sérieux. Les guitares Ibanez et Yamaha ont généralement de bons micros de distorsion, tandis que les Fender Squier et Epiphone offrent un son classique et propre.

Comment obtenir la meilleure affaire selon votre budget ?

Sachez que chaque instrument est un objet unique, et c’est aussi vrai pour les guitares bon marché que pour les guitares haut de gamme. Même si toutes les guitares sont fabriquées sur des chaînes de montage, chacune aura une personnalité légèrement différente.

Faites un essai avant l’achat

C’est toujours nécessaire de jouer d’un instrument de musique avant d’entamer son achat. En principe, vérifiez l’accord, l’intonation et la jouabilité. Si la guitare ne passe pas ces tests, ne perdez plus de temps avec en espérant que c’est acceptable. Toutefois, si un des instruments est plaisant à jouer et reste accordé malgré les successions de riffs, c’est assurément votre future guitare.

L’importance du son

Dans le cas d’une guitare bon marché qui semble avoir beaucoup de distorsion, demandez-vous si toute cette distorsion ne cache pas quelque défaut. Autant que possible, essayez de rendre le son de la guitare propre. Si une sonorité fine avec un faible sustain est encore perceptible, faites une passe rapide à l’instrument. En réalité, les bonnes guitares donnent toujours un excellent son, que ce soit propre et net ou fort et trash.

L’achat en ligne

Pour l’achat d’une guitare en ligne, optez pour un modèle fabriqué par l’une des marques les plus connues. Les différences de grain du bois entre les instruments expliquent en grande partie la variation de la sonorité entre les guitares. Cependant, les frettes et la finition jouent également un grand rôle dans la sonorité de l’instrument. 

Faites un bon investissement

Un joueur habile peut faire en sorte qu’une guitare bon marché sonne merveilleusement bien. Mais à l’inverse, une bonne guitare n’aidera pas un guitariste débutant à jouer mieux. De nombreux guitaristes commencent par jouer sur des modèles bon marché avant de passer à des instruments plus haut de gamme. 

Combien de cases a un manche de guitare ?

Combien de cases a un manche de guitare ?

Si vous vous demandez combien de cases possède un manche de guitare, c’est que vous êtes sûrement intrigué par le fait qu’il existe des manches de guitare de différentes tailles. Mais quelle est l’utilité ? Pourquoi ne pas faire un manche de la même taille avec le même nombre de cases ? Voici la réponse dans ce cours !

Quelles sont les différentes tailles de manche ?

Vous avez sûrement remarqué qu’une guitare acoustique comporte moins de cases qu’une guitare électrique. Si ce n’est pas le cas, comptez-les ! Vous en trouverez en moyenne :

  • 22 à 24 pour une guitare électrique standard.
  • 20 pour une guitare classique ou folk.

Je précise que c’est le cas général de 99% des guitares que vous trouverez sur le marché. Il y a bien entendu des luthiers qui s’éclatent à réaliser des guitares avec une dizaine de cordes et cinquante cases. Ce nombre a un rapport bien particulier avec l’utilité même de l’instrument et sa conception.

Une guitare acoustique a en moyenne 20 cases
Une guitare acoustique a en moyenne 20 cases

Quelle est l’utilité d’avoir plus de cases ?

Vous le savez, la guitare électrique est un instrument orienté solo. Son corps est bien souvent creusé au niveau des aigus (des cases les plus hautes) afin de permettre un meilleur accès à ces cases et atteindre des notes très hautes. Ces notes sont intéressantes pour composer des solos et faire ressortir une mélodie, qui est tout le principe ici de la guitare électrique.

À l’inverse, la guitare acoustique folk ou classique n’est pas utilisée principalement pour faire des solos de guitare. De plus, la forme classique (dreadnought) n’est pas adaptée à l’accès aux aigus. Casser cette forme, c’est changer l’esthétique éprouvée de ces guitares et aussi modifier le son et le coffre de votre instrument. Ainsi, si vous désirez jouer votre 19ème case à la guitare acoustique, il est fort probable que votre pouce se retrouve bloqué par le corps de l’instrument.

Ainsi, l’utilité d’avoir plus de cases se ressent sur l’instrument. En avoir plus sur une guitare électrique est intéressant car vous pourrez explorer d’autres notes et que l’accès au manche vous le permet. Sur une guitare acoustique, en rejouter ne changerait pas grande chose vu que l’instrument est plus destiné au rythme et aux arpèges et que l’accès n’est tout simplement pas facilité, sauf si vous jouez de la guitare manouche par exemple.

Quelles sont les notes ajoutées avec ces cases en plus ?

Vous avez bien remarqué que la douzième case d’une guitare est marquée par deux points sur la majorité des guitares. C’est la notion d’octave. Votre corde de mi aigu par exemple donne un mi aigu à vide. Si vous allez douze cases plus loin, vous allez jouer la même note sauf plus aiguë. Vous allez donc augmenter d’une octave.

Vous l’aurez compris, si vous avez une 24 cases, vous aurez 2 octaves supplémentaires par rapport à la corde à vide. Si vous avez une 36 cases, vous en aurez 3 de plus et ainsi de suite. À savoir, il est rare de croiser des guitare de plus de 24 cases, mais certains grands guitaristes, fanatiques de la vitesse, du legato et du shred comme Michael Angelo Batio aime les guitares à doubles manches et à plus de 28 cases…

Comment jouer un slide à la guitare ?

Photo d'un guitariste en train de faire un slide et de glisser une case vers l'autre.

Le slide est une technique de jeu ou effet qui consiste à faire glisser son doigt d’une case à une autre en maintenant la pression, de façon à créer une sensation de “glissé” entre deux notes. Nous vous proposons d’apprendre le slide à nos côtés avec quelques exercices au travers de cette leçon qui mettra à l’épreuve la résistance de vos doigts !

Jouer son premier slide en tant que débutant

Le slide peut être utilisé sur une guitare électrique comme une guitare acoustique. C’est un effet de jeu qui est présent majoritairement dans les solos, mais aussi dans les rythmiques pour donner encore plus d’effet à vos transitions entre différentes notes. Vous appliquerez cette technique avec votre main gauche et veillerez à bien garder la pression du doigt sur la corde durant toute l’exécution de cette technique. Utilisé en rock, en classique et surtout en blues, il se peut que vous réalisez vos futurs slides avec un bottleneck permettant de donner un son absolument dément !

Le slide sur une tablature et partition

Avant de jouer cet effet pour la première fois, nous allons découvrir sa notation. Si vous observez un “/”, “” ou un “s”, c’est que vous êtes en présence d’un slide.

  • Le “/” représente un glissé entre une note inférieure vers une case supérieure.
  • Le “” est l’inverse, d’une case supérieure vers une case plus petite.
  • Le “s” est souvent placé au dessus des deux notations précédentes.

Un slide se situe majoritairement entre deux notes. Si une seule note est présente, il faudra slider d’une case à votre bon vouloir vers la case visée dans le cas d’un “/” et inversement pour le “”.

Un exemple d'un slide sur une tablature. Premièrement de la case 3 vers la case 5 et deuxièmement de la case 5 vers la case 3.
La notation du slide en tablature peut s’exprimer de différentes façon, vers le haut, le bas, avec ou sans le “s”

Le slide entre deux notes

Le premier exercice à mettre en oeuvre est de slider d’une case vers l’autre. Dans cet exercice, vous devez procéder comme cela :

  1. Placez votre doigt en 3ème case sur la corde correspondante (la corde la plus fine)
  2. Attaquez cette corde.
  3. Maintenez la pression avec votre doigt de la main gauche et glissez vers la case numéro 5.
  4. N’attaquez pas la corde une fois arrivé en 5. La pression continue tout en glissant permet de créer automatiquement le son de la 5ème case.

Si vous aviez la notation inverse, de 5 vers 3, vous auriez effectué la même procédure. Par convention, on propose de ne pas attaquer la note suivant un slide. Cette note étant déjà crée suite au slide.

Le slide entre accords

Vous vous en doutez, vous pouvez “slider” d’un accord à l’autre. Rien de tel que d’appliquer cet effet entre deux accords de puissance. Slider entre des accords est chose commune quand vous jouez du hard rock ou du blues. Là encore, vous devez attaquer la première fois puis glisser en maintenant cette fois ci la pression sur plusieurs cordes afin d’arriver aux cases ciblées par la fin du slide. Maintenez la pression avec l’ensemble des doigts qui constituent l’accord. Une petite astuce qui peut vous aider : redressez au maximum les doigts pour qu’ils soient perpendiculaires au manche de votre guitare. En effet, vous risquez sinon d’étouffer les cordes en glissant. Faite bien attention à arriver à la position finale bien à côté des frets du manche.

Autres notations du slide

Comme je l’ai cité au début de ce cours, il n’est pas impossible d’appliquer cet effet sur une seule note, par exemple :

  • le “/5” indique que vous devez jouer une corde à vide et venir glisser rapidement vers le 5. Vous pouvez aussi partir de la case 1 ou 2 par exemple. Le tout est d’avoir assez d’élan pour faire naître un slide et sa sonorité si particulière.
  • le “5” veut dire qu’il faut jouer le 5 et repartir vers la tête du manche. Si c’était “5/”, il faudrait partir vers le corps de la guitare en effectuant le slide.

Je vais vous donner un moyen très simple de retenir l’importance du sens du slide. Si vous rencontre le “/”, vous voyez que le début de ce “slash” est en bas, il est donc situé dans les graves. Ensuite, il monte vers le haut, donc vers les aiguës. Le “” par du haut (donc des aiguës et cases hautes) vers les notes graves. Ainsi, le “5” veut bien dire “je joue la case 5 et je slide vers les graves”. Plutôt pratique pour retenir cela n’est ce pas ?

Dans quel cas utiliser la technique du slide ?

Comme je l’ai précisé dans ce cours, le slide est utilisé majoritairement dans les solos. Pourtant, vous pouvez appliquer cette technique dans un jeu avec des accords. La musique permet de laisser libre cours à votre imagination. Vous pouvez très bien l’appliquer sur une note et enchaîner avec un bend par exemple. Peu importe aussi votre accordage ou l’attaque aux doigts ou au médiator. Par ailleurs, sachez que vous pouvez utiliser un bottleneck pour apporter un effet “blues et country” encore plus marqué.

Je vous ai indiqué avant qu’on n’attaquait pas la corde après un slide. C’est effectivement une convention, mais rien ne vous empêche de jouer à nouveau cette corde. Le mieux est d’apprendre et d’expérimenter par soi même pour chercher ce qui sonnera le mieux. Pour terminer, je vous conseille d’écouter “Europa” de Santana. C’est un morceau composé de nombreux slide qui vous permettra de vous inspirer et de vous donner des idées. Pour aller encore plus loin, vous pouvez écouter Pink Floyd qui utilisait une guitare Lap Steel, absolument incroyable pour effectuer des effets de slide au bottleneck.

Jouer en buté et pincé – différence entre rest stroke et free stroke

Technique de buté ou pincé à la guitare, nommées "free stroke" et "rest stroke"

Avez vous déjà entendu parler du jeu en buté ou en pincé à la guitare ? En anglais, ce sont les “rest stroke” et “free stroke”. Ces deux techniques de jeu aux doigts se différencie par la positon de la main et des doigts après chaque attaque, voyons ensemble les différences, comment les jouer et quelques exercices pour pratiquer cette technique.

Le jeu aux doigts

Dans cette technique, il n’est pas question d’utiliser un médiator. Ce sont vos doigts qui effectueront le travail ! Pour rappel, votre pouce s’occupe normalement de jouer les 3 plus grosses cordes en attaquant du haut vers le bas, puis l’index, le majeur et enfin l’annulaire pour jouer la plus petite corde.

Jouer en pincé : le free stroke

Dans le cas du jeu en pincé, le pincement de la corde est effectué avec la pulpe du doigt ou votre ongle. On respecte toujours la même règle de placement des doigts énumérée au dessus. Votre pouce va rester parallèle à votre cordes, tandis que vos doigts (index, majeur et annulaire) vont venir attaquer en dessous de la corde. Une fois que vos doigts ont attaqué la corde, vous avez simplement à les laisser à proximité de la corde sans les toucher. C’est la technique de base utilisée dans les arpèges. Par la suite, il est possible d’utiliser aussi l’auriculaire dans le flamenco, ce qui donnerait la fameuse technique du “rasgueados“.

Jouer en buté : le rest stroke

La technique est simple. Personnellement je ne l’ai jamais utilisé, préférant le jeu en pincé. Il suffit de pincer la corde, comme dans la technique de base. Puis, votre doigt va venir buter sur la corde suivant. Par exemple : vous jouez la corde de “mi aigu”, votre doigt se posera sur la corde de “si”. L’idée ici est d’obtenir une meilleure distinction entre les notes qui vont être jouées en buté. Si vous aimez le flamenco, là encore, vous pouvez retrouver ce jeu dans la technique du picado.

Il est possible aussi de jouer en double butée. Dans ce cas, le pouce est contraint de jouer plusieurs cordes. Le pouce viendra alors se poser sur la corde suivante une fois que son mouvement terminé. Pour vous donner un exemple : votre pouce attaquera la grosse corde et la corde en dessous (mi et la) et finira en butée, se poser sur la corde de ré.

La position du buté ou pincé ou stroke à la guitare
Un excellent exercice pour travailler votre position de stroke en buté et en pincé.

Quand utiliser le buté ou le pincé ?

Si vous aimez jouer des arpèges à la guitare classique, folk ou électrique, il est fort possible que vous ayez utilisé la technique du pincé. Si vous êtes bassiste, vous avez l’habitude de jouer avec les doigts et jouer avec la technique de la buté. Il y a deux choses qui vont faire que vous allez préférer l’une ou l’autre technique : votre aisance avec le “free” ou le “rest stroke”, et le style de musique. Je vous parlais avant de flamenco et de la musique classique. Dans ce style, le buté primera face au pincé. Si vous voulez jouer du rock ou des ballades comme celles de Cabrel, c’est la technique du pincé qui sera utilisée. Comme d’habitude, rien ne vous empêche d’utiliser l’une ou l’autre technique, mais la sonorité ne sera pas la même.

Par ailleurs, il est certain que la technique du pincé est bien plus accessible si vous êtes en train de débuter la guitare. Le pincé pourra être étudié dans le flamenco qui est un style qu’on aborde qu’après avoir réussi à jouer des accords et maîtriser les principales techniques.

Comment travailler le buté et le pincé ?

Un excellent exercice pour jouer ces deux différents stroke est d’alterner une phrase de buté et une phrase de pincé. Ainsi, quoi de mieux que de jouer le début des “jeux interdits” ? Je vous propose d’effectuer l’exercice suivant sur les mesures jouées avec les cordes à vide :

  1. Jouez la première fois avec la technique du pincé. Votre pouce reste parallèle aux cordes tandis que vous attaquez les cordes les plus fines avec le bout de vos doigts sans poser les doigts sur les cordes.
  2. Une fois terminé, vous effectuez le même exercice mais en buté. Vos doigts viennent alors se positionner ensuite sur la corde du dessus à chaque attaque.

Je vous laisse ci-dessous le fameux tutoriel à pratiquer.

Qu’est ce qu’une pédale à la guitare et leurs différences ?

Un assemblage de différentes pédales de guitare pour vous expliquer de qu'est la différence entre toutes ces pédales

Vous avez sûrement déjà entendu parler des pédales d’effet à la guitare, soit dans un magasin de musique, soit auprès d’un guitariste un peu plus expérimenté que vous. Le mot pédale de distortion, overdrive, réverbération et loop ne vous dit rien ? Ne vous inquiétez pas, nous allons détailler ensemble toutes les différentes pédales de guitare qui sont indispensable ou non à votre jeu de guitariste, pour améliorer votre son et rajoute des effets.

Qu’est ce qu’une pédale de guitare ?

Une pédale de guitare et un petit dispositif électronique que vous pouvez contrôler avec votre pied et qui permet, selon ses caractéristiques, d’appliquer un effet à votre son. Vous pouvez brancher une guitare électrique, une basse et même une électro-acoustique afin de changer votre son. Elle peut être branchée sur secteur ou alimentée avec une pile 9V. Je vous conseille d’acheter rapidement une alimentation ! Les pédales sont très gourmandes en piles et vous risquerez de passer votre temps à aller acheter des piles.

La pédale vous permettra donc d’avoir un autre type de son, voici quelques exemples :

  • une saturation donnant un son plus agressif avec la distortion ou l’overdrive.
  • de la réverbération vous donnant l’impression de jouer dans une grande église.
  • un écho, amené par une pédale de delay.
  • ou des effets particuliers comme la wah-wah.

En appuyant avec votre pied, vous allez activer l’effet que contient la pédale. En appuyant une deuxième fois, vous allez enlever l’effet, on dit qu’on le “bypass”. D’ordre général, le prix moyen d’une pédale est compris entre 40 et 180€ en fonction de la gamme et de l’effet attendu.

La différence entre une analogique et une pédale numérique

Vous allez découvrir ici un conflit de puristes. À la base, la pédale d’effet possède un circuit électronique composé de transistor. C’est d’ailleurs en 1962 que la première pédale a été crée. Pour les curieux, c’est une pédale de fuzz, je vous explique tout dans la suite de l’article. Ainsi, un signal analogique traite un signal électrique en entrée avec ses composants, avant de l’injecter en sortie jusqu’à votre amplificateur.

La pédale numérique commence à pointer le bout de son nez en 1980. Le but est d’échantillonner (découper) les signaux audio en un flux numérique. Ensuite, les différents composants à l’intérieur comme des processeurs vont traiter numériquement ce signal. Pour finir, ce signal numérique est reconverti vers un signal audio.

Le grand conflit des guitaristes réside là : les puristes préfèrent les analogiques tandis que les nouveaux guitaristes apprécient les numériques. C’est qu’une simple question de point de vue.

Avantages et inconvénient de la pédale analogique :

  • Son authentique et côté vintage.
  • Ne détériore pas la qualité du signal numériquement.

Avantages et inconvénient de la pédale numérique :

  • Prix inférieur pour des fonctionnalités plus avancées.
  • Permet de coupler plusieurs effets dans une seule unique pédale.
  • Possibilité de mémoriser plusieurs réglages.

Personnellement, j’adore l’aspect vintage de la bonne vieille pédale analogique. Il est même possible de trouver des pédales à lampe, pour donner encore plus de couleur à votre son. Certaines sont devenues incontournables et mythique comme la pédale whammy de wah-wah, le zoom g2 ou la série “me” de boss comme la “me-25” ou la “me-70″Mais niveau pratique et accès à des sons aussi riches que variés, la pédale numérique notamment sous sa forme de multi-effet est incroyable et vraiment amusante !

Les multi-effets, une pédale contenant pleins d’effets

Grâce au numérique, il est devenu possible de mélanger plusieurs effets dans une pédale. Imaginez, une pédale un peu plus large avec un écran, permettant d’obtenir une centaine d’effets différents, avec la possibilité de les mélanger comme vous le désirez et contenant déjà une banque de données pré-configurées (presets) permettant d’avoir en un clin d’oeil le son de vos artistes préférés ? Le tout, avec la commodité du bord : un accordeur intégré, un métronome et même une boite à rythme simulant une batterie. Avec ce type de pédale, vous allez vous amuser des mois entiers.

Personnellement, j’aime beaucoup la palette de configurations possibles avec les multi-effets. J’ai un GT8 de boss qui me sert lors des cours en direct pour mettre de la réverbération, de la saturation et d’autres effets pour le plaisir des oreilles. Le tout, contrôlable uniquement avec mes pieds. Vous pouvez passer d’un son saturé à un son clean en un simple mouvement du pied, plutôt pratique en live ou en concert !

Comment brancher une pédale dans ma chaîne du son ?

De base, une pédale d’effet se branche entre la guitare et l’amplificateur. Néanmoins, il est possible de paramétrer des boucles d’effets et de brancher ainsi ces pédales après le pré-amplificateur. Vous pouvez aussi constituer ce qu’on nomme “un rack” de pédales. C’est un assemblement en chaîne, permettant d’obtenir des sons différents grâce à plusieurs pédales assemblées. Si vous avez de nombreuses pédales, vous pourrez les placer dans un pedalboard, une malette vous permettant de placer vos chéries comme bon vous semble et de les transporter facilement. Pour ceux qui aiment varier, vous pouvez aussi essayer le branchement de la méthode des 4 câbles.

Un pédalboard contenant une pédale de distortion, compression et reverbération.
Un magnifique pédalboard bien rangé, c’est un excellent cadeau pour un guitariste. L’ordre d’assemblage est logique mais rien ne vous empêche à faire des expérimentations.

Les différents sons et effets des pédales

Vous vous en doutez, les ingénieurs et électroniciens se sont amusés à créer des pédales permettant d’obtenir des sons et des effets de dingue ! Sachez qu’il est possible pour vous d’assembler une pédale à la maison en achetant un kit neuf ou d’occasion pour créer et faire sa pédale soi-même.

La saturation : distortion, fuzz et overdrive

Vous aimez les sons saturés ou désirez créer un beau crunch sur votre son ? Ces pédales sont faites pour vous !

  • l’overdrive vous permettra d’atteindre une saturation propre et puissance, ou de donner un crunch à votre son.
  • la distortion est faite pour les fans de metal, elle permet de saturer votre son et d’apporter une couleur particulière.
  • La pédale fuzz est particulière, imaginez une distortion très baveuse et poussée à l’extrême ? La pédale Big Muff en est une référence, à tester absolument !

L’écho : réverbération et delay

Vous avez envie de faire de jolis solos de guitare ? Ne cherchez pas plus loin, ces effets sont faits pour vous :

  • la réverbération vous donnera la sensation de jouer dans une église par exemple. Vous pouvez régler l’intensité de cet effet avec le mix, la durée ou la profondeur par exemple.
  • Le delay donnera une sensation d’écho. En jouant, le son va se répéter plusieurs fois et de moins en moins fort.

Ces deux effets se mélangent parfaitement, je vous recommande d’en mettre peu, c’est cela qui vous permettra d’obtenir un joli son. “less is better” comme dirait l’autre.

Pour configurer le son : compresseur et égaliseur

Vous trouvez que votre son est trop chargé en basse ou en son aigus ? Avec une pédale EQ ou “equalizer”, vous allez pouvoir agir sur les différentes fréquences du spectre du signal de votre son en boostant les basses, creusant les médium et coupant les aigus par exemple. Il existe sous deux formes :

  • L’égaliseur à bandes qui vous permet de régler précisément chaque plage de fréquences.
  • L’EQ paramétrique qui vous permet de creuser grâce à l’amplitude (Q) sur des plages de fréquences déterminées.

Le compresseur, lui, permettra de compresser votre son et lui donner plus d’impacte et de présence.

Pour improviser, la pédale loop

Jouez 4 accords de guitare, appuyez sur votre pédale et laissez là jouer à votre place pour pouvoir jouer de la guitare par dessus ce que vous venez d’enregistrer. C’est ce que propose la pédale loop. Si vous adorez improviser en solo et en live, cette pédale vous permettra de bien vous amuser. Le principe est simple :

  1. Activez votre pédale et jouez 4 accords ou plus.
  2. Appuyez à nouveau dessus.
  3. La pédale a enregistré le son et va le faire boucler.
  4. Amusez vous en improvisant par dessus !

Les effets incontournables : flanger, chorus, vibrato et phaser

Des effets particuliers hors saturation est écho on fait leur apparition et permettent d’effectuer des expérimentations assez particulières dans vos compositions, j’ai nommé :

  • Le flanger, souvent surnommé “l’aspirateur”. La pédale écoute votre son et ajoute des perturbations de temps et de fréquences. Vous avez l’impression que le son se tort dans tous les sens et que votre guitare et doublée (non pas comme dans un octaver qui reprend votre son en rajoutant une octave au dessus ou en dessous).
  • Le chorus vous donne une sensation similaire au flanger. C’est un des effets les plus connus, mais plus harmonieux que le flanger.
  • Le phaser va faire varier votre signal en le mélangeant avec un autre signal retardé selon plusieurs fréquences, vous donnant l’impression que votre son comporte plusieurs phases, une futur et une passée par rapport à ce que vous venez de jouer.
  • Le vibrato : un effet assez original qui va faire onduler votre son à la manière d’un vibrato que vous réalisez normalement à la main

Les pédales d’expression : wah-wah et pitch shifter

Certaines pédales vont faire varier leur son en fonction de votre action sur l’inclinaison de la pédale via la pédale d’expression. C’est le cas de ces deux pédales :

  • La pitch schifter va “pitcher” votre son en l’envoyant dans la stratosphère des aigus. Elle permet d’augmenter ou de diminuer de plusieurs octave votre son à la guitare d’un simple mouvement de pied.
  • La wah-wah est sûrement l’effet le plus populaire, notamment utilisé par Hendrix ou Dimebag Darrel ! La fameuse Crybabyy de Dunlop est la référence à avoir. C’est un filtre passe-bande que vous pouvez contrôler avec votre pied. Si la pédale est baisée, les aigus sont mis en avant. Si elle est basse, ce seront les graves, créant un son “wah-wah”

Les pédales outils : accordeur ou noise gate

D’autres pédales vous aideront dans votre confort de jeu :

  • La pédale tuner ou accordeur vous permet d’accorder votre guitare.
  • La noise gate est très intéressante, elle va supprimer tous les bruits qui ne dépassent pas un certain volume. Du coup, vous allez pouvoir jouer sans vous inquiéter des bruits parasites.
  • Une pédale de volume permet de contrôler le volume (logique)
  • Une pédale boite à rythme permet d’utiliser des rythmes de batterie qui sont pré-enregistrés

Conclusion : est-on obligé d’avoir une pédale ?

Absolument pas, vous pouvez très bien jouer avec les sons de votre amplificateur sans avoir à acheter une guitare. J’ai acheté à mes débuts une pédale de distortion et je l’ai regretté. Ensuite, j’ai acheté un multi-effets et je l’ai regretté. C’était simplement parce que je n’avais pas assez d’expérience pour comprendre leur utilité. Aujourd’hui, je ré-utilise ces pédales pour travailler mon son. Cela ne m’a jamais freiné dans mon apprentissage ou dans ma pratique de l’instrument durant toutes ces années. Tout dépend si vous en éprouvez l’intérêt pour vous amuser à créer votre son où pour le simple plaisir de s’éclater.

Comment apprendre à jouer de la guitare manouche et gitane ?

Photo de Django Reinhardt, un as de la guitare jazz manouche avec une de ses guitare préférée, photo en noir et blanc.

La guitare manouche et gitane intrigue de plus en plus ! Saviez-vous qu’il existe des techniques très typiques à utiliser pour savoir jouer de la guitare manouche ? Vous vous en doutez, elles sont assez proche du jazz et la sonorité est atypique. Mais alors, quelle guitare utiliser pour jouer du jazz manouche ? Et aussi, quels sont les accords, techniques et règles qui permettent d’apporter leur son si particulier ? On vous dit tout dans ce cours d’initiation à la guitare gitane.

L’origine du style

La guitare tzigane rejoint le jazz gitan suite au travail mutuel de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Concrètement, c’est un mélange de swing, de musette et de musique tzigane. Ce style porte aussi le nom de “jazz manouche”, avec des rythmes et cadences rapides. Généralement ce groupe de musicien est composé de plusieurs guitares et de violons. C’est un style difficile à aborder part sa technicité qui demande des compétences de soliste. C’est dans les années 70 qu’il a commencé à rencontrer un succès important. Si vous voulez entendre d’autres morceaux de ce style, je vous recommande bien entendu Django, mais aussi le Rosenberg Trio ou Stéphane Wrembel qui sont des pointures du genre.

Vous pouvez vous poser une question très intéressante. Quelle est la différence entre manouche, gitan et tzigane ? Ici, nous mélangerons les termes dans un but de définition musicale des styles pour ne pas complexifier les mouvements.

  • Les Tziganes sont tous les peuples qui parcourent le monde et proviennent majoritairement d’Inde et même d’Egypte.
  • Les Tziganes étaient nomades. Ceux qui se posent pour devenir sédentaires sont les Gitans, notamment en Espagne. Ils sont fortement influencés par le Flamenco.
  • Les “Man houches” ou Manouches et les Sinti proviennent des pays de l’Europe de l’ouest mais d’origine Indienne. C’était le cas de Django Reinhart pour la guitare ou le cirque Zavata par exemple.
  • Les Roms sont donc des Man houches qui proviennent de Roumanie, Hongrie ou Bulgarie par exemple. Ils peuvent être divisés aussi en fonction de leur coeur d’activité. Par exemple, on parlera de Rom Chalderas (chaudronniers) car leur métier réside dans la fabrication de gouttières.
  • Les Yéniches sont un groupe éthnique Européen.

Voici pour les différences à quelques détails, les mouvements musicaux sont donc différents en fonction des origines, mais les techniques sont communes.

Quelle type de guitare acoustique pour jouer du manouche ?

Vous avez envie d’essayer le style Gipsy ? Sachez qu’avant d’aborder toutes les techniques, il vous faut une guitare adaptée ! N’ayez crainte, vous pourrez quand même travailler sur une guitare acoustique folk, classique ou électrique. Moi même n’ayant pas une guitare gitane, je travaille mes morceaux sur une guitare classique.

Ainsi, la guitare spécifique pour jouer du jazz manouche est un mélange étrange entre une guitare folk et une guitare classique :

  • Le manche est plus fin qu’une guitare folk.
  • Les cordes sont épaisses et en métal.
  • La bouche présente sur le corps de la guitare peut être petite ou grande.
  • La rosace est généralement en forme de D.
  • Le chevalet est la plupart du temps flottant.

Ainsi, à l’inverse de la guitare classique qui a des cordes aigus en nylon, la guitare pour jouer du manouche en comporte en métal.

Une guitare jazz manouche avec une petite bouche qui différencie des guitare folk ou classique.
La guitare idéale pour commencer le jazz manouche et faire ses premières rythmiques.

Comment jouer de la guitare gitane ou manouche ?

Voici un cours rapide sur les différentes techniques de guitare manouche. La vitesse est un facteur important qui vous permettra de donner plus de mouvement. Commencez lentement pour avoir un jeu propre et une rythmique impeccable.

Les techniques de jeu

Vous vous en doutez, l’apprentissage de la guitare manouche demande déjà de nombreuses bases à la guitare. Si vous connaissez les principaux effets et techniques de guitare et que lire une tablature n’a plus de secrets pour vous, vous serez au top ! Sinon, suivez nos cours de guitare qui donnent des résultats explosifs avant d’aborder ce sujet. Prenez votre médiator, ça va swinguer !

Le pompe jazz manouche

Pour tous ceux qui désirent débuter le style gitan à la guitare, le pompe constitue le principale exercice et même la base que vous pourrez modifier par la suite. Prenons une guitare rythmique qui va jouer des accords. En réalité, vous allez simuler le rôle d’une batterie sur le jeu de vos accords. Il existe plusieurs types de pompe.

Le pompe swing

On pourrait le définir comme un swingué en 4 temps. Vous alternez des mouvements du type :

  • Un coup vers le bas sur les grosse cordes afin de simuler le placement de la grosse caisse, suivi d’un silence (croches pointée avec un quart de soupir).
  • Votre main remonte sans toucher les cordes.
  • Ensuite un coup vers le bas, (croches pointées).
  • Un revers de médiator pour le charleston en bloquant toutes les cordes. en swingué (double croche).

Vous avez la un rythme de 2 temps à répéter deux fois. Le but est de donner un mouvement et du rythme en jouant la partie rythmique de la guitare. Comme d’habitude, travaillez le mouvement lentement avec un métronome et augmentez progressivement. Pour créer les silences, vous devez simplement lever les doigts de votre accord. Vous créer le son étouffé, vous devez simplement poser votre main côté manche sur les cordes, sans appuyer.

Le pompe droit

Si vous arrêtez de swinguer ce mouvement en jouant cette fameuses double croche avec des cordes bloquées, vous obtenez un pompe droit. Le mouvement devient donc :

  • Attaquer les grosses cordes vers le bas avec un léger silence en soulevant les doigts.
  • Attaquer toutes les cordes avec là aussi un silence à la fin du temps.

Du coup, vous pouvez enchaîner des croches pointées suivies d’un quart de soupire pour jouer du pompe droit.

Le compas et sa différence avec le pompe

Le compas va apporter un mouvement percussif affirmé avec l’ajout la frappe de la main contre la guitare tout en optimisant le sens d’attaque de la main. Ce mouvement se décompose en 4 gestes :

  • Attaquez le corps de la guitare avec votre main ouverte par dessus les cordes.
  • Revenez avec votre index sur les cordes qui composent votre accord.
  • Attaquez vers le bas avec votre index.
  • Revenez avec le pouce vers le haut.

Le mouvement percussif peut aussi se faire avec les cordes bloquées. Dans ce cas c’est le pouce qui effectuera l’attaque vers le bas. Vous pouvez ensuite retrouver d’autres mouvements que vous retrouverez dans nos cours avancés de guitare gitane, notamment sur la rumba gitane.

Les accords les plus utilisés en guitare manouche

Nous favorisons les accords chargés en en basses en évitant les mineurs et majeurs. Une dominante en accords septièmes ou sixièmes mineure est très importante. Ajoutez à cela quelques diminués ou demi-diminués et vous avez la recette pour obtenir la bonne sonorité. Bien entendu, comme pour les plans de blues, vous retrouverez quelques enchaînements typiques au travers de grille d’accords.