fbpx

Pourquoi et comment devenir un guitariste professionnel ?

guitariste professionnel

La guitare est un instrument complet et fantastique. Il est naturel qu’il fasse naître des passions chez ses joueurs. Certains musiciens cependant, souhaiteraient faire de la guitare un train de vie. Vivre de leur art au rythme de la pulsation. Comment devenir guitariste professionnel, et qu’est-ce que cela sous-entend ?

Les motivations du guitariste professionnel

Briller par la technique, devenir un Guitar Hero et passer sa vie sur les plages de Los Angeles en enchainant quelques concerts le soir. C’est l’image quelque peu caricaturée que l’on peut avoir du guitariste professionnel. Faire de sa passion son métier n’est malheureusement pas aussi glamour. Cela demande du travail, beaucoup de travail. Du temps, énormément de passion, et d’accepter une situation professionnelle instable avec ses hauts et ses bas. Faire carrière dans la musique est possible de plusieurs façons, mais la majorité des guitaristes professionnels sont intermittents itinérants.

Malgré tout, le cœur du métier est bien là : passer sa journée à parcourir le manche de sa guitare. Répéter en boucle des riffs et séquences d’accords. Improviser, s’entraîner, apprendre. D’un gig à l’autre, il va falloir apprendre de A à Z de nouveaux morceaux sans même avoir le temps de faire le deuil des précédents.

Comment devenir un guitariste professionnel ?

C’est là le plus dure. Il existe plusieurs solution :

  • Réaliser des cursus renforcés en conservatoire de musique : certains établissements permettent de recevoir un diplôme et de nouer des contacts professionnels par la suite. C’est la voie la plus classique, elle requiert beaucoup de travail et des prédispositions.
    Se faire remarquer dans un concours de guitariste : votre talent de guitariste couplé avec un fort esprit scénique vous permettra peut-être de gagner des prix ou vous faire remarquer dans un concours de guitariste.
  • Connaitre du succès avec un groupe de musique (ou en solo) : arpenter les scènes locales jusqu’à atteindre les plateaux télé et scènes nationales, c’est le rêve de tout artiste. Souhaiter vivre de sa musique, c’est aussi être bon en communication. Fidéliser son public, multiplier les dates et prendre des risques. Même si cela aboutis souvent à rien de plus qu’un EP et une bonne aventure, cela permet de gonfler votre CV de musicien.
  • Devenir un expert en MAO, et faire preuve d’une grande polyvalence pour devenir musicien de studio : travailler avec les plus grands et multiplier des scènes et studios de luxe a un prix. Il faut savoir, être polyvalent, efficace, lire des partitions classiques à la vitesse de la lumière. En somme, devenir un robot de la guitare, capable d’exécuter les morceaux les plus complexes en le moins de prises possible.
fender guitare
Se faire endosser par une grande marque comme Fender ? Un bon début.

Avec les bons contacts, vous pouvez très bien être guitariste itinérant, enchainant les petits contrats dans les bals populaires ou bars rock.

Quelques conseils pour devenir un guitariste professionnel

Il n’y a pas réellement de secret, on peut résumer cette voie en trois mots : Chance, Travail et Communication.

Le talent seul n’est malheureusement pas suffisant. De nombreux artistes très doués tentent leur chance sans jamais être reconnus. Un travail de toute heure est malgré tout essentiel pour rester à jour et agile. Aussi, une dose de chance est nécessaire, mais celle-ci est parfois provoquée par la dernière composante dont nous allons parler : la communication.

Estas Tonne
Estas Tonne, le guitariste professionnel qui s’est fait connaitre dans les rues de New York.

Savoir gérer son image, ses contrats, sa popularité. C’est la base du professionnel. Pouvoir monnayer son art est une difficulté en soi, il faut parfois savoir laisser son ego de coter et agir de bon cœur. Enfin, le réseau est important et aura une place centrale dans votre vie de guitariste professionnel. Ne le négligez pas, et essayez d’entretenir de bonnes relations avec les différents personnalités que vous rencontrerez au cour de votre carrière. Peut-être que l’une d’elles vous apportera une opportunité en or ?

YouTubeuse Guitare : le palmarès des guitaristes vidéastes de 2016

youtubeuse guitare

En 2016, le monde artistique a été bouleversé à bien des reprises. Par chance, ce n’était pas qu’une mauvaise année en terme de musique. Dans le monde la guitare, trois française font en effet un carton sur la toile. On vous présente notre palmarès Youtubeuse Guitare avec Juliette Valduriez, Tina S et Laura Cox.

YouTubeuse Guitare : une touche de féminité à la 6 cordes

Juliette Valduriez : shred et mélodies en bonne et due forme

De la chaîne JulietteVmusic, la française Juliette Valduriez est une guitariste à la sensibilité incroyable. Après une absence de 2 ans, elle semble pourtant revenir avec la sortie d’un album très personnel : Terrarium. Effets, chant, guitare, et saturation : son combo gagnant pour 2017.

Sur YouTube, elle cumule près de 20 millions de vues avec ses 17 reprises. De Jimi Hendrix aux Rolling Stones en passant par Metallica, c’est tout un univers qui se dégage de la guitare de Juliette.

On vous invite à découvrir ses chansons sur son compte BandCamp : Juliette Jade.

Laura Cox : la rock’n’roll dans tous ses états

S’il y a une guitariste qui a su faire grimper ses vues sur YouTube au fil des années, c’est bel et bien Laura Cox. La rockeuse d’une vingtaine d’année affiche sa passion pour les Les Paul saturés et les solos façon Slash. Le blues rock dans l’âme, les inspirations de Laura l’on conduite à monter un projet de groupe : Laura Cox’s Band.

Endossé par de nombreuses marques, la belle ne se prend pas la tête et prend plaisir lors des lives. Son groupe va d’ailleurs bientôt sortir un nouvel album que l’on vous invite à écouter !

Tina S : la rapidité extrême

La plus jeune du groupe, et pourtant, une technique de jeu à couper le souffle. Tina S cumule près de 88 millions de vue sur YouTube. Ce qui en fait notre Youtubeuse guitare numéro 1. Spécialisé dans les covers, elle enchaine avec aisance les morceaux classiques de Beethoven avec l’extrême morceau de DragonForce : Through the fire and flames.

Si le shred n’a plus de secret pour elle, on ne peut que lui souhaiter une bonne continuation dans son apprentissage de la guitare.

Comment ne pas stagner et ne plus être bloqué à la guitare ?

stagner et être bloqué à la guitare

La stagnation, un des plus grand problème pour les guitaristes ! Ce moment où on est bloqué à la guitare avec cette impression de stagner et de ne plus rien apprendre. Les semaines se suivent, puis la motivation baisse. Je stagne à la guitare sans réussir à trouver une solution… Enfin, on fini par lâcher l’instrument. Comment résoudre ce problème ? Existe-t-il des exercices pour éviter de stagner ? La réponse dans cet article qui vous redonnera le sourire !

Stagner à la guitare, une situation commune

C’est une situation presque incontournable. Tous les guitaristes vous le diront, tôt ou tard, dans leur apprentissage, ils ont été bloqué. Stagnant de long mois sans pouvoir gagner en vitesse, en dextérité et en ne réussissant un morceau compliqué. C’est un processus qui s’explique naturellement lorsque l’on jette un œil à la courbe de progression de l’apprentissage guitare.

courbe apprentissage du guitariste qui peut rencontrer une phase de stagnation
La courbe d’apprentissage du guitariste. Stagner est une chose presque normale, l’assimilation de certaines techniques demande du temps.

Quelles sont les étapes où un guitariste stagne ?

On se rend compte que la progression vers un niveau débutant est fulgurante. Les exercices déliateurs, la maîtrise des accords ouverts et des premiers riffs sont souvent motivant. Il est naturel qu’en partant de zéro l’on constate très facilement le progrès. La progression jusqu’au niveau amateur est plus compliqué car requérant la maitrise des accords barrés, de la transposition et du rythme. Des concepts avancés qui vont demander de travailler la poigne, les enchaînements et la mémoire musculaire. Il n’est pas rare que le guitariste débutant se démotive à cet instant. Voici les différentes étapes dans la vie d’un guitariste où vous pouvez rencontrer un problème de stagnation :

  • Quand vous jouez vos premières mélodies, mais vous n’arrivez pas à gagner en vitesse.
  • Lorsque vous avez appris vos accords mineurs et majeurs, mais que vous n’arrivez pas à les enchaîner proprement.
  • Si vous jouez les terribles accords barrés qui ne sont pas si compliqués que ça.
  • Au moment où vous désirez gagner en vitesse et travailler votre legato : il est fort possible de gagner 1 point de tempo par jour, pas plus ! Notamment pour les techniques avancée comme le sweep picking.
  • Quand vous essayez de compter les temps en marquant les temps avec le pied. C’est à ce moment qu’on confond le sens d’attaque des cordes avec la main ou le médiator et que tout devient complexe à mettre en place.

Il faut pourtant persévérer car le blocage s’effectue sur des points stratégiques où vous allez découvrir de nouvelles choses et vous amuser encore plus ! Après ce stade, le poignet et le corps se sont habitués au mouvement et la technique est alors plus simple à appréhender.

Pourquoi est-ce que je stagne ?

Comme dit précédemment, il y a des points cruciaux où vous pouvez rencontrer des blocages. Mais savez-vous que le plus grand problème de la stagnation, c’est de rentrer dans un cercle vicieux absolument démotivant ? Je m’explique :

  1. Vous commencez à jouer un exercice où vous avez la sensation de stagner.
  2. Vous n’avez pas l’impression d’avancer dessus, même en travaillant.
  3. Vous le laissez de côté et recommencez demain et ainsi de suite.

Du coup, vous abandonnez peut être un peu trop tôt. Croyez en vous, si je suis guitariste, vous pouvez aussi l’être ! J’ai stagné personnellement à cause des enchaînements d’accords. J’y suis arrivé en persévérant malgré le fait que les premiers résultats étaient décourageants. Peu à peu, mes cordes ont arrêté de sonner lors des changements d’accords et j’ai pris de l’aisance.

Un autre facteur est aussi la sélection d’un exercice trop compliqué ou ennuyant. C’est pour éviter la stagnation que nous avons conçu MyMusicTeacher qui vous conseille automatiquement le bon cours et exercice pour progresser !

De guitare amateur à avancé

Une fois les gammes maîtrisées, les choses se compliquent, et la période d’apprentissage s’étend. Au fil des improvisations, vous allez gagnez en vitesse et en dextérité mais sans pouvoir réaliser les techniques avancés. Atteindre ce niveau prend du temps et demande une intense répétition. Aussi, l’apprentissage de nouveaux morceaux et de solos complexes peut être fatiguant. Être bloqué à la guitare à ce niveau entraîne alors une baisse de motivation. Plus violente encore que la première.

Le guitariste arrive alors à un choix : se conforter dans son niveau, ou se faire violence et s’exercer sur les effets avancés (tapping, sweep,..). Sur MyMusicTeacher, nous proposons un système ludique qui, en vous corrigeant automatique et en vous donnant la possibilité de modifier le tempo, vous incite à pratiquer des morceaux complexe.

La stagnation est un rite de passage dans le monde de la guitare. Elle est prémisse d’une progression fulgurante et doit alors être considéré comme un simple obstacle à l’apprentissage.

Comment faire pour éviter de stagner ?

Comme pour toute chose, il n’y a rien sans travail. Si vous restez dans un stade inactif, vous n’avancerez pas. Bien entendu, il est intéressant aussi de se vider l’esprit en faisant un break d’un jour si on obtient trop de frustration après avoir joué une dizaine d’heure dans la journée :-).

Des exercices pour progresser et vaincre la stagnation

Pour ne plus stagner à la guitare, nous avons pensé à des exercices qui vous permettront de gagner rapidement du niveau et vous aider spécialement dans cette démarche de réussir n’importe quel exercice et morceau. Le secret réside dans les déliateurs et exercices courts à mémoriser que vous pouvez répéter en boucle pour obtenir des résultats rapides.

Je vous propose donc de vous exercer avec ces excellents exercices de vitesse avec la tablature. Prenez le temps de les jouer 10 minutes avant et après votre séance de guitare en notant chaque jour le tempo que vous avez atteint. Je vous assure que vous obtiendrez une progression nouvelle chaque jour, même si c’est de 1 ou 2 de tempo, c’est déjà une très belle victoire.

Je vous laisse ici une vidéo sur le vol du bourdon qui est un excellent déliateur à travailler à tempo 60 jusqu’à plus de 180.

Quelques règles à respecter pour progresser

En plus de ces exercices, je vais vous conseiller ces petites règles. J’enfonce peut-être des portes ouvertes, mais ça fait du bien de les lires et de les appliquer à nouveau. On rentre bien trop vite dans nos petites habitudes à force de jouer :

  1. Définissez des objectifs à atteindre sur un temps donné. Par exemple “Je veux réussir à jouer du sweep picking à tempo 100 dans 2 mois”
  2. Cherchez vos faiblesses et améliorez les. Est-ce l’indépendance des doigts ? La posture ?
  3. Suivez un plan de travail adapté comme les parcours d’apprentissage de la méthode mymusicteacher.
  4. Prenez de la distance et une pause d’un jour. Ce, afin de pouvoir analyser ce que vous avez fait et pourquoi ça ne marche pas. Pratiquer la guitare ne doit pas être une obligation et rester un plaisir : demandez vous pourquoi vous stagnez ?
  5. Travaillez dans le rythme en comptant les temps. Pour cela, utilisez un métronome en ligne, jouez par dessus un accompagnement musical ou tapez du pied.
  6. Commencez toujours lentement et augmentez de tempo, même de 1 ou 2.
  7. Évitez les grands mouvements. C’est cela qui vous permettra de moins vous épuiser et gagner en vitesse.
  8. Permettez vous des moments récréatifs en jouant vos morceaux favoris, c’est important pour le moral.

Rien que respectant ces règles, vous éviterez les principales erreurs de guitaristes. Gardez votre moral et concentrez vos efforts sur la pratique de la guitare sur le long terme. Si vous n’avancez plus, lisez à nouveau ces 8 règles et effectuez les exercices de déliateur.

Je suis bloqué à la guitare, je n’avance plus !

Il y a aussi une chose très importante à faire lorsque vous êtes bloqué à la guitare depuis plusieurs jours ou plusieurs mois, ou pire, si vous avez abandonné ! Il faut absolument croire en vous. Croyez en vous ! C’est 50% de votre travail pour réussir à jouer les morceaux que vous aimez mais qui vous posent problème. Je n’ai pas atteint le niveau que j’ai actuellment à la guitare du jour au lendemain. J’ai travaillé chaque jour en me disant “si d’autres y sont arrivés, j’y arriverai aussi !” et c’est le cas.

Alors courage, souriez, vous avez bien appris à marcher alors que c’était terriblement compliqué pour un enfant. Vous savez conduire alors que passer le permis est très effrayant. Vous saurez jouer de la guitare malgré le travail et les difficultés car après, ce n’est que du bonheur ! Personne n’est bloqué, tout le monde progresse un jour où l’autre à force de persévérance.

Les bases de la guitare pour débutant

bases de la guitare

Vous débutez à la guitare mais n’y connaissez absolument rien ? Vous êtes intéressé par l’instrument, mais avez peur que ce soit trop compliqué à prendre en main ? Rassurez-vous ! On vous a préparé un article aux petits oignons sur le sujet ! Dans les prochaines lignes, nous allons vous apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur les bases de la guitare.

C’est à dire pour commencer : l’instrument, ses variantes et sa prise en main, les techniques de jeu et le niveau requis pour y accéder. Puis, nous parlerons des difficultés qui attendrons le guitariste, les morceaux de bases à maitriser.

Enfin, nous parlerons de la théorie musicale, des principes de bases à connaitre et des tablatures. Pas de panique, tout est abordable et on vous garantit que la guitare est un des instruments les plus accessibles au monde.

Les bases de la guitare : l’instrument et ses variantes

Il en existe des milliers de formes, couleurs, spécificités acoustiques ou électroniques. L’univers de la guitare est incroyablement riche. Nous allons dans cette première partie découvrir les différences entre toutes ces différentes variantes.

La guitare acoustique : folk & classique

La guitare classique, c’est l’image qui doit instantanément vous sauter à l’esprit lorsque vous entendez le mot guitare.

guitare classique
La guitare classique.

Pour résumer, nous avons là un corps creux : la caisse de résonance, étendue par un manche en bois où trônent au sommet 6 clés d’accordages. Ces mécaniques lient les 6 cordes de l’instrument de la tête au chevalet. La vibration des cordes résonne dans la caisse de résonance, ce qui produit le son. Les clés d’accordages permettent de régler la tension individuelle de chacune des cordes. Tendre ou détendre la corde va permettre de l’accorder à une fréquence standardisée correspondant à une note.

Les 6 cordes de la guitare sont chacune accordé selon une note. L’épaisseur des cordes varie de telle façon : de la plus fine (plus aigue) à la plus épaisse (plus grave). De bas à en haut sur la photo ci-dessous. Selon l’accordage standard, les notes qui représentent la vibration à vide (c’est à dire sans pression extérieur) de chacune de ces cordes est le suivant : Mi, Si, Sol, Re, La, Mi.

La guitare classique à la particularité d’avoir un manche rond et large et des cordes en Nylon. Ces dernières roulent sur les doigts et ont un son chaleureux et riche en fréquences basses. Elle est utilisée le plus souvent dans le style du flamenco, du jazz manouche et du classique, bien évidemment.

Le deuxième type de guitare dite acoustique, est la guitare Folk. Son manche long, fin et son corps plus solide que la guitare classique lui permet de monter des cordes en acier, bronze ou en alliage métallique. Le son de la guitare folk est caractéristique du blues, du rock et bien sûr du mouvement folk. Très utilisé dans le courant des musiques actuelles, le son de la guitare folk et certainement celui que vous avez en tête lorsque vous pensez à la guitare.

guitare folk
La guitare folk.

La guitare folk existe aussi en version électro-acoustique. L’équivalent amplifié qui permet à l’instrument d’être branché sur un amplificateur.

Outre les variantes, les sonorités de ces deux guitares sont très largement affectée par le bois utilisé dans leur construction. Palissandre, érable, ébène, acajou, chacun d’eux ayant des propriétés acoustiques bien différentes. Aussi, la méthode de construction influe sur la façon de transmettre le son. C’est ce qui explique qu’une guitare folk de série peut coûter moins de 100 euros quand une guitare de luthier peut dépasser les 10 000 euros.

La guitare électrique

La guitare est électrique est bien plus qu’une variante amplifié de sa version acoustique, c’est devenu un véritable emblème du rock’n’roll. Très typée, la guitare électrique est un instrument plus fin, démuni de caisse de résonance au profit d’un corps plein. La vibration des cordes métalliques va alors se propager dans le corps de l’instrument, au travers des différentes essences de bois pour ensuite être captée par les microphones électromagnétiques. De petites pièces accolées sous les cordes sur le devant de l’instrument qui ont pour rôle de transformer la fréquence vibratoire en signal électronique. Ce signal va ensuite être acheminé vers un système d’amplification via un câble Jack.

L’instrument existe en des milliers de déclinaisons, et les marques ne manquent pas. Des classiques Fender & Gibson aux formes plus incroyable de BC Rich ou Kramer, il en existe pour tous les goûts.

guitare electrique
Une guitare électrique.

Le manche d’une guitare électrique est encore plus long et fin qu’une guitare folk. Les cordes, cette fois en alliage de nickel, de zinc ou d’acier sont plus tendre que ceux des guitares acoustiques. C’est une guitare qui nécessite moins de poigne et qui facilite le jeu rapide, d’où les incroyables solo des stars du Rock.

L’amplification

La guitare électrique a besoin d’être amplifiée pour pouvoir être utilisée au maximum de ses capacités. De nombreux pack de guitare débutant réunissent l’ampli et l’instrument dans un même emballage. Il existe autant d’amplificateur que de types de guitare. Ils peuvent être à transistor, à modélisation ou à lampes. Les premier étant les moins onéreux à la différence des derniers.

L’image standardisée de l’ampli guitare est le COMBO. Un caisson qui contient le pré-amplificateur, le système permettant d’élever le signal de la guitare afin qu’il soit utilisé par l’enceinte : le haut-parleur permettant de créer le son.

ampli guitare
Un amplificateur COMBO pour guitare électrique.

Les amplificateurs à modélisation ont cette particularité de transformer le signal de la guitare en proposant des effets. Le plus connu étant la distorsion, cet effet qui fait crier la guitare et permet la réalisation de solos très électriques.

Les pédales d’effets

Entre la guitare électrique et l’ampli, il est possible d’ajouter ce que l’on appelle des pédales d’effets guitare. Ce sont de petits boitier qui s’activent avec une pression du pied et qui transforment le signal de la guitare. Les effets les plus connus sont : le delay, la reverbe, le chorus, la distorsion, le Fuzz, l’overdrive, le crunch, le flanger et le vibrato. Il en existe des centaines d’autres et les pédales vous donnent la possibilité de les additionner ou mélanger.

pedale effet guitare
Plusieurs pédales d’effets guitare en série relié par des mini câbles jack.

Il existe aussi une version numérique : le pédalier multi-effet. Celui ci rassemble l’ensemble des effets et nécessite une programmation préalable.

Les techniques de jeu : qu’est-ce qui vous attends à la guitare ?

Dans cette partie, nous allons voir ensemble quelles sont les techniques de jeu qui vous attendent à la guitare. Beaucoup de vocabulaire, mais pas de quoi être effrayé. On va couvrir un peu plus que les bases de la guitare ici, mais uniquement dans le but de savoir ce qui va vous attendre au fil de votre apprentissage.

Le picking : comment faire vibrer les cordes ?

Le picking, c’est en quelque sorte la base du jeu à la guitare. C’est le fait de gratter une corde (c’est à dire la faire entrer en vibration) avec son doigt ou un petit outil que l’on appel le médiator. Plus trivialement, c’est un grattoir pour guitare. Un morceau de plastique qui nous sert à faire vibrer précisément une corde.

Une guitare se joue avec les deux mains. La main droite va servir à gratter les cordes, la gauche à changer le son des cordes. Le manche de la guitare est composé de ce que l’on appelle des frettes. Environ 24 cases séparées par des barres métalliques. En utilisant vos doigts de la main gauche pour appuyer sur une corde dans une case, vous allez réduire la longueur de vibration de la corde. Plus la corde vibrante est courte (c’est à dire plus votre doigt appuie en étant rapproché des cases à proximité du corps de la guitare) plus la note produite sera aigu.

Pour créer une mélodie, les doigts de la main gauche vont simultanément appuyer sur des cordes et cases différentes. Tandis que la main droite va gratter la corde en question au bon moment. En somme : main droite = rythme et exécution ; main gauche = mélodie et positionnement.

picking guitare
Le jeu au médiator.

Pour le détail des formes de picking, je vous invite à lire notre article détaillant le jeu au doigt et le jeu au médiator.

Accords & arpèges : construire un rythme et des mélodies

En plus des mélodies jouées notes par notes, la guitare est souvent utilisée comme instrument d’accompagnement. C’est là qu’entrent en scène les accords. Ce sont plusieurs notes consonantes jouées en même temps en faisant vibrer toutes les cordes d’un coup. En enchainant une séquence de plusieurs accords à la suite et en suivant un rythme précis, on obtient une rythmique.

Une routine s’étalonnant sur plusieurs mesures et formant ainsi les couplets et refrains d’une chanson. Il existe un  très grand nombre d’accords : les mineurs, les majeurs, les accords ouverts, septième. Les accords de puissance, les quintes, les neuvièmes, etc… Lorsque l’on débute à la guitare, la base est de connaitre les accords ouvert. Sept positions majeurs à connaitre qui se jouent en haut du manche et peuvent servir à un très grand nombre de chansons.

accord guitare ouvert
Le positionnement des différents accords de guitare ouvert.

Plus tard, le guitariste va apprendre un autre type d’accord : les accords barrés. Permettant des nuances et des rythmes nouveaux. Les accords barrés vont aussi permettre ce que l’on appelle la transposition. C’est l’acte de substituer une séquence d’accords par une autre, se situant dans le même ordre harmonique. On avoue, là ça devient un peu compliqué, mais par chance, c’est quelque chose que l’on n’aura pas à voir avant au moins 6 mois de pratique.

Les gammes : harmonisation et improvisation

Si vous n’avez aucun passé musical, alors le terme de ” gamme guitare ” doit faire peur. On se dit que ce sont ces séquences de notes farfelues que les musiciens du conservatoire jouent en continue jusqu’à maitrise parfaite.

Les gammes sont, effectivement, un schéma de notes se répétant sur le manche de la guitare et définissant une harmonie. Il en existe des dizaines et ces dernières sont extrêmement utiles pour l’improvisation. La règle est la suivante :  jouer n’importe quelle note de guitare dans une gamme de tonalité similaire au rythme d’accompagnement vous fera sonner toujours juste. Connaitre les schémas est alors important, mais le plus important est de se laisser guider par son oreille. Au fil du temps, votre instinct de guitariste prendra le dessus sur les gammes et pourra les utiliser, les mélanger et les additionner pour composer des morceaux qui vous ressemblent.

gamme pentatonique guitare
La gamme pentatonique de Sol et ses 5 positions.

Les gammes sont une partie d’un ensemble bien plus grand et complexe : l’harmonisation. Nous aborderons brièvement ce point dans le dernier chapitre de notre article. Pas d’inquiétude, les gammes ne font plus partie des gammes, et vous ne les verrez pas avant quelques mois de jeu.

Les effets de style et son charabia : tremolo, bend, hammer on, pull off et slides

La guitare, ce n’est pas seulement jouer une succession de notes. C’est aussi les agrémenter d’effets techniques tout aussi multiple que riche pouvant altérer les sonorités. Le bend par exemple, consiste à tirer la corde avec son doigt de façon à ce que la note face une envolée. Le son devenant alors progressivement plus aigu. Le slides consiste à jouer une note et à faire glisser son doigt vers une autre de façon à produire un legato. Une note liée.

Le hammer-on et son contraire, le pull off, consiste à jouer une note puis, sans couper la vibration de la corde, frapper avec un autre doigt de la main gauche une note plus loin sur le manche. La percussion génère une nouvelle note dans la continuité de la précédente. Le pull off remplace la percussion par le retrait rapide du doigt.

Enfin, le tremolo permet, comme son nom l’indique, de faire varier rapidement la hauteur d’une note. De cette façon, la note jouée en tremolo va comme trembler.

Les techniques avancés : Tapping, Sweep Picking, Fingerstyle et Shred

Les premiers effets de style ne sont pas très compliqué à réaliser et avec le temps feront parti de la ponctuation du guitariste. Cependant, il existe un autre accent de techniques bien plus compliqué et ouvrant à un tout nouveau style de jeu.

  • Le Tapping : Popularisé par Eddie Van Halen, le tapping consiste à utiliser les deux mains pour venir percuter les cordes sur le manche de la guitare. En combinant les mouvements et un effet de distorsion, il devient facil de créer des mélodies avec un très grand nombre de notes jouées à vitesse accéléré. Comprendre le tapping permet d’aller bien plus loin et éviter de faire une impro de base avec une technique simple d’allers-retours au médiator.
  • Le Sweep Picking : To Sweep vient de l’anglais ” Balayer “, c’est une technique qui consiste à jouer le plus de notes possible en opérant le moins de mouvement. Pour réaliser celà, le guitariste va balayer, c’est à dire faire une descente de toutes les cordes au médiator en un seul mouvement, puis remonter.
  • Le Fingerstyle : Plus qu’une technique, ici on désigne un mode de jeu. Arranger et jouer une chanson en fingerstyle c’est à la fois jouer les accords, la mélodie, la basse et la batterie en jouant de la percussion sur le corps de sa guitare. Celà demande une incroyable dextérité et une totale indépendance des doigts. Et bien sûr, un sens du rythme imparable. On vous conseille d’écouter Andy McKee pour vous faire une idée, ça vaut le coup !
  • Le Shred: l’art de pousser le solo de guitare à l’extrême. Le Shred c’est l’exécution supersonique d’un très gros volume de notes sur tout le manche. Il inclut les montées et descentes chromatiques ainsi que le tapping.

 

guitariste tapping
Un guitariste jouant du tapping.

Là, nous ne sommes clairement plus dans les bases de la guitare, mais c’est bon de savoir ce qui nous attends dans quelques années, non ? D’ici là, les accords barrés ne seront plus qu’un mauvais souvenir vous verrez.

Les difficultés que l’on rencontre dans l’apprentissage de la guitare

Avec tout ce que vous avez déjà appris par cette article, vous vous doutez que maitriser la guitare ne sera pas qu’une partie de plaisir. On tient quand même à vous rassurer, il existe trois difficultés majeur que vous serez obligé d’affronter.. et il est possible de les surmonter à conditions d’avoir bien travaillé ses bases !

Développer l’agilité et la poigne

Prendre en main une guitare pour la première fois, c’est n’avoir aucune agilité dans les doigts, ni même de poigne dans les mains. Deux capacités qui malheureusement, prennent du temps à être acquise. Les apprentis guitaristes se plaignent souvent des accords faisant mal à la main, ou des cordes trop dure pour le bout des doigts.

poigne guitare
La poigne à la guitare.

Développer l’agilité et la poigne va sembler être un beau défis à surmonter.. mais là encore, rien de bien problématique. Si vous pratiquer régulièrement, vous verrez que le bout de vos doigts se couvrira de corne. La peau durcira et rendra le plaquage de note plus intuitif et précis. Elle réglera les problèmes de note qui frise par exemple.  Esthétiquement parlant, vous ne verrez pas la différence. La poigne aussi viendra avec le temps, le seul remède est de prendre son mal en patience et effectuer des pauses toutes les 30 minutes de jeu.

Les enchaînements en rythme

Plus les morceaux se compliqueront, plus difficile il sera de suivre le rythme. L’accompagnement du jeu en accord demande une certaine capacité à enchainer les positions. Avec l’expérience, la main saura par elle-même quoi faire. En couplant avec de la poigne, les accords pourront être exécutés rapidement. La difficulté ici  se situe surtout au début de l’apprentissage. L’enchainement d’un accord de Ré avec un accord de Sol peut paraitre compliquer et demandera quelques secondes de réflexion.

Quelques secondes encore plus tard, et vous n’êtes plus en rythme… Problématique effectivement.

L’astuce pour passer outre est dans l’enchainement des accords et le positionnement des doigts. Il y a toujours des doigts qui pourront garder la même position lorsque vous passez d’un accord à un autre. Prenez le temps d’étudier la séquence en question pour décider de la meilleur façon de placer vos doigts. Les précieuses secondes qui vous mettaient hors rythme seront alors compensés.

La stagnation en guitare

Ce phénomène peut arriver à différent moment de votre apprentissage. Il se traduit par une grosse baisse de motivation. Malheureusement, c’est un moment que tout le monde connaitra tôt ou tard. L’impression de stagnation arrive lorsqu’un niveau relatif a été atteint et il semble impossible d’aller outre, ou de dépasser ce niveau. On a alors l’impression de toujours jouer la même chose sans jamais évoluer.

C’est un sentiment qui ne peut être mis de côté que par la pratique et la persévérance. Le guitariste à la chance de pouvoir compter sur deux alliés secrets. La mémoire musculaire, et le sommeil. Le premier est un mécanisme inconscient, en répétant un même mouvement (position des doigts, accords, rythmique au médiator), vos muscles vont s’en souvenir avec une grande précision. Un beau jour, instinctivement, vous pourrez jouer un morceau longtemps inaccessible.

De même, vos doigts peuvent se rappeler d’un morceau qui n’a pas été joué pendant des années. Faites le test, ne réfléchissez pas, et laissez la magie opérer.

guitare stagnation
Pour éviter la stagnation à la guitare, l’important est de persévérer.

Le sommeil quant à lui à la vertu de remettre en place les nouvelles techniques et morceaux appris. Du jour au lendemain, vous pourrez être surpris des progrès qui ont été fait sur l’exécution d’un morceau. Le seul remède à la stagnation en somme, c’est vous, courage !

Les morceaux et exercices pour commencer les bases à la guitare

Parlons pratique. Qui dit bases de la guitare dit exercice de base. J’imagine qu’à ce stade de l’article, vous vous êtes décidé à attaquer les choses sérieuses ? Si oui, félicitation ! Parlons dès maintenant des premiers exercices que vous rencontrerez et des solos de guitare débutant qu’il va être possible d’apprendre d’entrée de jeu.

Les exercices déliateurs

Les exercices les plus connus des débutants sont les exercices déliateurs. Ils ne demandent aucun savoir particulier au préalable et sont un excellent échauffement. Même les plus talentueux des guitaristes vont toujours commencer un set par une série de déliateur. Littéralement, ces exercices servent à délier les doigts et ainsi vous faire gagner en agilité et dextérité.

exercice déliateur guitare
L’exercice déliateur, l’idéal pour maitriser les bases de la guitare.

Le premier déliateur consiste à placer un doigt par cases avec votre main gauche et jouer progressivement les notes quatre par quatre sur chaque corde. Cela va aussi vous permettre de travailler les allez-retour au médiator main droite.

Les solos de guitare débutant

Tous les solos de guitare ne sont pas réservés aux guitar heros. Certains sont criants de simplicité et pourtant extrêmement bénéfique pour l’apprentissage. Les solos permettent de faire un premier pas dans l’univers des gammes que nous évoquions tout à l’heure. Nous avons préparé un petit article dédié sur le sujet en dévoilant les meilleures solos guitares pour débutant.

La théorie musicale : solfège, tablature et lecture de partitions

Dans cette dernière partie, nous allons aborder un sujet qui peut effrayer, voir rebuter, mais qui pourtant n’est pas si terrible que ça. Les bases de la guitare, c’est aussi les bases de la théorie musicale. Fondamental et important pour construire sur des fondations solides.

Les bases du solfège et la lecture du rythme

S’il n’y a qu’une chose qu’il faut retenir du solfège à la guitare, ce sont les symboles rythmiques. La signification d’une mesure, le chiffrage, comment compter les temps, les figures de notes et les silences.

Connaitre le rythme nous permettra de savoir comment attaquer les cordes. Allez-retour, coup vers le bas, revers, tant de variations qui vont ensuite nous permettre de nuancer notre jeu à la guitare.

Les figures à connaitre sont : La ronde, la blanche, la noire, la croche, la double croche et la triple croche. En terme de durée, chacune vaut la moitié de la précédente. A savoir : 4 temps, 2 temps, 1 temps, 1/2 temps, 1/4 temps, 1/6 temps. Cette base vous servira à compter les temps en binaire, qui est le mode le plus répandu en musique. Nous vous ferons découvrir le ternaire bien après.

La solution miracle : les tablatures

Les guitaristes ont une chance inouïe et ce n’est pas un secret : la tablature. Un type de partition dédié aux instruments à cordes qui permet de déchiffrer la musique selon un système simple et accessible de tous.

tablature guitare
Un exemple de tablature sur le morceau Come As You Are de Nirvana.

Même si vous ne comprenez rien au solfège, vous allez pouvoir lire la musique très simplement grâce à cette méthode. Sur la figure ci-dessus, nous avons la tablature du morceau Come As You Are du groupe Nirvana. En ne prenant pas compte de la portée supérieure, vous voyez en bas une écriture TAB. Il y a 6 lignes horizontales dans lesquelles s’inscrivent des numéros. Les lignes correspondent basiquement aux cordes de la guitare, de la plus aiguë en partant du haut à la plus grave tout en bas. Comme si vous regardiez le manche de votre guitare du dessus. Les numéros, quant à eux, représentent les cases, ou frettes, de la guitare. Le 0 désigne la corde à vide, et les chiffres de 1 à 24 les frettes en partant de la tête de la guitare. C’est la base de lire une tablature en étant guitariste.

Le but va être de placer le doigt sur la bonne case, sur la bonne corde, au bon moment. Simple non ?

L’application ultime pour apprendre la guitare de A à Z : MyMusicTeacher

MyMusicTeacher, c’est une application que nous, rédacteur de ce blog, avons développé. Nous sommes une start-up mosellane de 4 musiciens ayant rencontré les mêmes problèmes dans l’apprentissage de la guitare. Des cours qui n’étaient pas vraiment personnalisés, des contraintes de temps, de budget et la difficulté de garder la motivation dans la pratique. Notre solution a été de créer un jeu vidéo pour apprendre à jouer de la guitare de A à Z. Vous y apprendrez les bases en tant que débutant jusqu’à un niveau avancé. L’application est téléchargeable sur PC, Mac, Smartphone et tablette. En y créant gratuitement son compte, on peut avoir un enseignement personnalisé en fonction de ses goûts et objectifs. Un parcours d’apprentissage qui est divisé en 15 chapitres et plus de 2500 vidéos de cours et exercice. Pas besoin de PDF, tout l’enseignement est interactif !

Le cœur du jeu réside dans notre interface d’exercice interactif. En utilisant le principe de la tablature guitare et en le couplant à un système de correction automatique de notre invention, il vous suffit de jouer le morceau en temps réel pour avoir un retour direct sur votre prestation. Le microphone de l’appareil détecte le son de votre guitare, et l’application vous dit si vous jouez juste ou faux.

Des instruments virtuels servent d’accompagnement. Ainsi, tous vos morceaux préférés seront jouables en rythme avec basse et batterie ! La barre de tempo situé dans le coin supérieur gauche permet de réduire la vitesse du morceau ou de l’augmenter. Vous pouvez alors mettre sur pause, et avancer à votre rythme.

A la fin de l’exercice, selon votre taux de réussite, vous pourrez passer à l’étape suivante. Sans vous en rendre compte, vous aurez appris de nombreuses choses en vous amusant ! En plus, le premier chapitre est accessible totalement gratuitement, l’idéal pour apprendre les bases de la guitare.

Progresser à la guitare

Un guitariste qui progresse très bien à la guitare avec l'école de musique en ligne mymusicteacher

Comment progresser plus vite et seul à la guitare ? Comment faire face aux problèmes de stagnation à la guitare en restant bloqué depuis plusieurs jours sur le même morceau ? Il est vrai qu’il y a des jours « sans » et c’est absolument normal. Au travers de cet article, vous apprendrez à vous organiser pour un apprentissage optimale qui impressionnera vos amis 🙂

Comment progresser seul à la guitare et rapidement ?

Vous avez envie d’apprendre la guitare seul chez vous à la maison et avez peur des difficultés que vous pouvez rencontrer ? Laissez moi vous conter mon histoire de guitariste pour vous dire que rien n’est impossible et que tout le monde peu progresser, peu importe l’âge auquel vous décidez de commencer à apprendre à jouer de la guitare.

Mon histoire de guitariste

Mes débuts à la guitare

J’ai commencé la guitare à l’âge de 14 ans. La musique est devenue pour moi un véritable mode de vie. J’ai commencé par apprendre la guitare électrique avec un professeur particulier. Les écoles de musiques conseillent de commencer l’apprentissage de la guitare avec une guitare classique, sous prétexte que c’est plus facile. C’est absolument faux ! Il faut prendre en compte vos désires, les styles que vous aimez et vos objectifs. L‘instrument le plus simple à jouer est celui que vous aimez et que vous avez envie de jouer. C’est ainsi que j’ai commencé à jouer avec une méthode papier développée par le talentueux professeur de guitare nommé Troy Stetina. Je ne regrette absolument pas de l’avoir utilisée, elle contient d’excellente notion pédagogique mais cela reste une simple méthode papier accompagnée d’un CD. Rien de transcendant à cette époque avec l’émergence de Youtube (vers 2005), du streaming, la possibilité de voir naître les premiers Youtubeurs et cours de guitare en ligne. J’ai ensuite dévoré des livres entiers de tablatures de Metallica, Scorpions et de techniques de solo. Je vous rassure, j’ai :

  • autant galéré que vous à placer mes barrés et certains barrés très tordus me font encore peur mais je sais comment les aborder et les dompter🙂
  • eu mal aux doigts, à l’avant bras, à la main, je n’ai pas eu de corne très stable dès le début au bout de mes doigts.
  • détesté le métronome et cette idée de compter les temps et utiliser des mesures qui est pourtant essentielle pour être dans le rythme avec les autres musiciens de son groupe ou pour faire ses composition, des improvisations ou des covers de musiques connues.
  • eu des moments où j’étais dégoûté, croyant que cet instrument n’était pas fait pour moi en voyant des enfants de 10 ans jouer 10 fois mieux que moi

Mais je n’ai jamais repoussé la musique, c’est pour moi l’amour de ma vie et je ne peux pas imaginer une vie sans elle. Alors accrochez vous, car vous allez progresser comme des chefs avec cette méthode que j’applique encore et encore !

photo de mes débuts à la guitare en vacances
Je me devais de prendre ma guitare et ma carte son USB pour composer même en vacances !

L’évolution et la progression

Après 3 ans de cours particulier, j’ai volé de mes propres ailes en m’initiant à la basse, la guitare classique et à la batterie. J’ai travaillé la MAO (Musique assistée par ordinateur) afin de composer mes premiers morceaux avec une petite table de mixage Yamaha. J’ai encore quelques unes de ces réalisations qui traînent sur youtube, ce n’était pas si mauvais que ça je vous rassure. À l’âge de 18 ans, j’ai remplacé mon professeur de guitare dans le magasin de musique de ma ville, Sarrebourg en Lorraine, pour donner des cours de guitare acoustique et électrique chaque samedi matin. J’ai travaillé ma guitare comme un dingue pendant 3 ans. Minimum 3 heures par jour la semaine et jusqu’à 12h par jour chaque week-end. C’est là le résultat d’une méthodologie de travail mise en place très tôt lors de mes débuts sur ce magnifique instrument.

  • J’ai maitrisé Nothing else matters à 4 mois de guitare.
  • J’ai joué enter Sandman de Metallica et the Unforgiven à 9 mois.
  • Je n’ai jamais appris à lire une portée ou une partition pendant ces 3 ans.
  • J’ai dégusté du rythme à n’en plus pouvoir car je sais que c’est la base d’une belle évolution technique.
  • J’ai eu beaucoup de mal à coordonner mes doigts pour gagner de la vitesse et atteindre des tempos élevés au début.
  • Et surtout, je continue de travailler ma guitare et d’appliquer cette méthode dès que le temps me le permet car la musique est un apprentissage constant.

Je vous livre tout cela sur MyMusicTeacher et dans cet article, avec beaucoup de bonheur 🙂. Ci-dessous, un morceau que j’affectionne particulièrement du guitariste John 5, ex guitariste de Marilyn Manson.

L’importance d’un travail planifié et mesuré

Si vous ne vous fixez pas d’objectifs, vous avancez à l’aveugle. Admettons que vous désirez prendre un peu des pectoraux en faisant de la musculation. Vous allez faire 10 fois 6 séries d’un type de pompe lundi et d’autres exercices. Mercredi, vous allez effectuer une autre séance en fonction de votre récupération, de même que vendredi et dimanche. Mais là, misère, vous n’avez pas mémorisé combien de pompes vous aviez fait lundi dernier. Était-ce 11 séries de 6 pompes ? L’inverse ? Ai-je eu une faiblesse un moment ou ai-je fait plus de pompes une autre fois ? Vous n’avez alors aucune idée de votre progression.

Illustration de l'application de cours de guitare mymusicteacher permettant de progresser en réglant le tempo d'un exercice.
Pour progresser facilement à la guitare, il est important de se fixer des objectifs réalisable en tempo.

C’est la même chose pour la guitare. La seule unité qui vous permet de mesurer convenablement votre progression, c’est le tempo. C’est à dire, l’unité de battement des temps et du rythme. Un tempo 60 représente un battement à la seconde, 120 à la demi-seconde et ainsi de suite. C’est ce qui va vous permettre de réellement progresser à la guitare en gardant votre motivation. Commencez n’importe quel exercice en début de séance et notez vous le tempo effectué en fin de séance. Notez cela rigoureusement sur un calendrier ou un planning. Si vous jouez régulièrement et travaillez consciencieusement votre technique, il est certain que ce tempo progressera de jour en jour. Si ce dernier reste stable, il faudra apprendre à vaincre la stagnation avec nous.

S’échauffer à la guitare

La guitare est presque un sport, il est donc important de vous échauffer et d’avoir un bon échauffement avant chaque séance de guitare.

  • Effectuez des exercices de déliateur, commencez à 70% de votre tempo maximum. Jouez pendant 20 secondes et tenez le rythme.
  • Augmentez de 10% et déplacez ce déliateur sur le manche de votre guitare en essayant même de deviner les notes.
  • Jouez quelques exercices complémentaires comme le spider ou l’escalier que nous vous proposons dans notre parcours « gagner de la vitesse au médiator ».
exercice de guitare appelé déliateur parfait pour s'échauffer les doigts.
Un exercice parfait pour s’échauffer tout en progressant à la guitare.

Cette séance ne doit pas durer plus de 5 minutes. Nous n’avons pas besoin de tous les muscles du corps. Attention à bien garder le dos droit et sans crispation pour avoir un jeu efficace et détendu. N’oubliez surtout pas d‘accorder votre guitare avec un bon accordeur en ligne ou celui intégré dans notre application. C’est important d’avoir une guitare juste afin d’éduquer votre oreille lors de vos séances de guitare.

Un travail de vitesse pour se muscler et progresser

Ca y est ! Vous êtes échauffé et prêt pour entrer dans votre pratique de la guitare. Nous allons en profiter pour pousser vos muscles au delà de leurs limites afin de leur faire comprendre que vous avez envie de progresser à la guitare. Pour cela, il vous faut quelques exercices de vitesse comme ceux proposés dans le chapitre 15 de MyMusicTeacher ou utiliser d’autres déliateurs.

  • Commencez votre speed exercice à 90% du tempo normal pendant 10 secondes
  • Atteignez les 100% pendant 5 secondes
  • visez les 110% ou 120% pendant 5 secondes
  • Effectuez à nouveau cette boucle.
exercice de vitesse à la guitare
Un excellent exercice pour développer sa vitesse. Essayez de progresser de 1 de tempo chaque jour.

De cette manière, vous allez faire comprendre à votre main et votre bras que vous devez avoir de l’endurance mais aussi un grand besoin de plus de vitesse. Ces phases d’accélération sont comparables au fractionné en sport. Vous allez muscler votre main en faisant de la guitare (car oui, il n’y a pas de muscles dans les doigts) Notez bien chaque variation de tempo pour chaque exercice. Effectuez cela pendant 10 minutes.

Apprendre un morceau facile à son niveau

Voici l’heure de la récréation. Cherchez un morceau accessible que vous pouvez jouez rapidement. Cherchez à le maîtriser en moins de 15 minutes. Le but est de vous éclater et de mettre en pratique ce que vous avez acquis lors des précédentes séances.

Notre algorithme détecte automatiquement si vous jouez les bonnes ou mauvaises notes sur chaque exercice et morceau. C’est ainsi qu’il va vous faire gagner du temps pour vous conseiller les bons morceaux accessibles pour votre niveau de guitariste en fonction de vos goûts. Vous pourrez consacrer ce temps de recherche à votre progression à la guitare ou à d’autres loisirs 🙂

Sortir de sa zone de confort en apprenant de nouvelles techniques

Passons à la phase d’apprentissage où vous allez consacrer tout votre temps restant. C’est là que vous allez progresser en plus des exercices de vitesse. Prenez un morceau qui vous fait rêver depuis des années. Pour ma part, ce sera le solo du morceau « The Extremist » de Joe Satriani. Regardez ce que vous ne comprenez pas sur la tablature. Que ce soit la notation des effets, la rythmique ou le placement des doigts, cherchez ensuite à comprendre ce que sont ces notations et trouvez des exercices correspondant. Cette phase de recherche pédagogique prend du temps, c’est pour cela que nous vous livrons tout sur un plateau d’argent avec nos exercices interactifs qui vous corrigent automatiquement et détectent le son avec votre microphone.

Puis, prenez votre guitare, divisez le tempo ciblé par 8 et commencez à le travailler lentement. Une fois que ce morceau sera maîtrisé, il deviendra votre morceau facile à jouer pour vous amuser lors de la phase de récréation et vous pourrez chercher un autre exercice, riff, cours ou morceau. N’oubliez pas de lire les articles de notre blog de musique pour apprendre chaque jour de nouvelles choses.

Quels outils pour progresser à la guitare facilement et avoir un plan de travail ?

Bien entendu, l’époque du papier et du crayon est en partie révolue et internet permet d’accéder à des outils formidables pour apprendre la guitare. Néanmoins, on ne retrouve pas toujours du contenu pédagogique de qualité sur le net, on perd énormément de temps à chercher la bonne tablature et on ne sait pas si on joue juste ou faux. C’est pourquoi nous avons créé cette école de musique en ligne qui est d’ailleurs la seule au monde à être médaillée d’or par le concours Lépine.

Des cours de guitare en ligne pour le confort

Prendre des cours de guitare sur internet, c’est accéder à un plus haut niveau de confort en tant qu’élève ou parent d’élève :

  • Vous n’avez plus besoin de vous déplacer, de vaincre les embouteillages et trouver une place où vous garer sur le parking de votre école de musique.
  • Vous pouvez apprendre chez vous quand vous le voulez, avec le confort de votre maison et ce, en ayant toujours du contenu et une réponse à vos questions contrairement à un professeur de guitare qui ne peut être disponible tout le temps (ce qui est absolument normal)
  • Pour le prix d’une demi-heure de cours de guitare chez un professeur, vous accédez à plus de 2500 heures de pratique de la guitare et nous augmentons toujours cette base de données d’exercices, cours et morceaux.

Que ce soit sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone, vous pouvez vraiment apprendre n’importe où avec des cours en vidéos, des backing tracks, des tablatures et exercices interactifs. C’est en plus ultra motivant grâce à une communauté avec qui vous pouvez échanger et même poser vos questions au professeurs lors des cours de guitare en direct par webcam.

https://www.youtube.com/channel/UCLcTwQ6Ld6r9KziTc1ejMvQ

Une technologie novatrice au service de votre apprentissage de la guitare

Le plus grand problème est de savoir si vous jouez dans le rythme et que toutes les notes que vous jouez sont présentes. C’est pourquoi, nous avons développé une technologie novatrice au service de votre apprentissage récompensée par 15 prix régionaux et mondiaux. Nous utilisons le microphone intégré dans votre ordinateur, tablette ou smartphone pour détecter le son que vous jouez avec votre guitare. Il est bien entendu possible de brancher sa guitare directement sur l’ordinateur avec un câble jack USB ou une interface audio.

L'interface des exercices de guitare de nos cours de guitare en ligne est divisée en plusieurs parties pour réussir à régler le tempo ou jouer par dessus la musique.
L’exercice interactif de MyMusicTeacher est la meilleure méthode pour progresser à la guitare. Vous pouvez même imprimer vos tablatures en PDF.

Les notes en verts sont justes

Le microphone sera utilisé par notre application pour vous dire si vous jouez juste ou faux. Ainsi, vous savez quelles sont vos erreurs et réussites, vous permettant d’identifier facilement les points à travailler pour progresser à la guitare électrique, classique ou folk.

Détection des notes que vous jouez avec la tablature interactive

Diminuez ou augmentez le tempo sur le logiciel

Je parlais avant d’augmenter le tempo durant les phases de travail de vitesse et d’échauffement. Vous pouvez régler le tempo à votre guise et suivre la balle qui vous permettra de vous donner automatiquement le rythme. Il suffit d’attaquer la note et corde correspondante à chaque fois que la balle arrive sur une note.

Diminuer ou augmenter le tempo d'un exercice pour mieux le travailler.

Un accompagnement avec une backing track à chaque instant

Pour ne pas vous sentir seul, chaque exercice et morceau est accompagné de son enregistrement sans la guitare pour pouvoir jouer par dessus. Vous pourrez ainsi réaliser de superbes cover de guitare et avoir l’impression de jouer avec d’autres musiciens !

Je stagne, bloque et ne progresse pas à la guitare

La stagnation, rester bloqué sur un morceau ou un passage de la guitare comme apprendre les barrés ou faire un solo est une chose bien trop commune. Stagner à sa guitare, c’est perdre aussi sa motivation et l’envie de continuer à jouer et à apprendre. C’est pourquoi, voici quelques idées pour vous rassurer.

Les raisons de la stagnation

Plusieurs choses font que vous allez stagner et ne plus progresser à la guitare :

  • Un mauvais programme d’entrainement, sous ou sur-estimé.
  • Ne pas avoir de planning et d’objectifs et donc ne pas vous rendre compte de votre progression.
  • L’affrontement d’un passage difficile comme réussir ses barrés ou gagner énormément de vitesse. Il faut avoir conscience que cela prend du temps et que c’est normal de « déguster » sur les barrés pendant plusieurs mois.
  • La chute de motivation, le fait de ne plus rencontrer de morceaux intéressants.
  • Stagner, qui vous fait perdre votre motivation et donc engendrer encore plus de stagnation, une boucle vicieuse dans cette phase d’apprentissage du guitariste.

C’est pour ça qu’en tant que professeur de guitare, je fais tout pour vous éviter ces phases avec notre programme d’apprentissage de la guitare.J’ai moi même stagné ! C’est de ces erreurs que j’ai pu tirer un planning si performant à vous proposer et qui s’ajuste automatiquement en fonction de l’élève 🙂

Un guitariste qui montre sa joie de jouer en plein concert et qui a bien progressé.
Soyez plus fort que la stagnation ! Vous allez déchirer à la guitare 🙂 !

Tous les guitaristes ont eu du mal avec les barrés

Tout comme vous, j’ai été un élève passionné par mon instrument et je le suis toujours. Tous les guitaristes rencontrent des passages compliqués, même à très haut niveau. Si vous voyez un guitariste jouer comme un dieu, c’est parce qu’il a tenu un programme d’entrainement et d’apprentissage à la guitare et qu’il n’a cessé de chercher à progresser efficacement. On ne devient pas Jimi Hendrix du jour au lendemain. Ce sont tout comme vous, des élèves qui ont aussi eu du mal avec les barrés, qui ont eu mal au bout des doigts et qui se sont imaginés laisser la guitare dans un coin au grenier. Mais aujourd’hui, vous allez démarrer la guitare ou reprendre après une longue période d’inactivité. Peu importe votre âge ou que vous soyez un guitariste débutant ou plus confirmé, il y a aura toujours des passages un peu difficiles à passer. Mais si la passion est là, rien ne vous arrêtera 🙂

Les meilleurs solo guitare débutant et facile à jouer

solo guitare debutant

Le solo de guitare c’est un peu la pierre angulaire du Rock’n’Roll. Vouloir en exécuter dès le début de sa pratique fait partie des objectifs du guitariste. Ils peuvent malgré tout être un peu compliqué.. n’est-ce pas Eddie (Van Halen) ? Pour les nouveaux, on vous a préparé un petit guide du meilleure solo guitare débutant et facile à jouer !

Solo guitare débutant, mais solo d’une efficacité folle !

 
Rien de tel que quelques morceaux devenu mythiques au cours de ces vingts dernières années pour apprendre en s’amusant.
 

Smells like Teen Spirit – Nirvana

 
Le premier solo qui me vient à l’esprit est celui de Smell Like Teen Spirit, l’emblématique morceau de Nirvana. Enregistré en 1991, Kurt Cobain y délivre une séquence d’accord au rythme surpuissant et un solo de mi parcours mettra tout le monde d’accord. Pas de fioriture, simplement un enchaînement de notes en légato et un bend. Le solo copie la séquence mélodique des couplets et, de ce fait, provoque un écho aussi électrisant qu’entraînant.
 

 

Holiday – Green Day

 
Simple mais efficace, ce peut aussi être le credo du groupe de punk californien Green Day. Avec plus de hits dans leur manche qu’un joueur de poker sur le point de placer une quinte flush, Billie Joe Armstrong à le sens de la mélodie quand il s’agit de solo. Des morceaux tels que Holiday ou Wake Me Up When September Ends mêlent rythmique heavy et mélodie lancinante en légato. Un jeu sur deux cordes particulièrement simple à réaliser et diablement efficace.

Des solos que l’on peut jouer avec l’index et le majeur et qui sont contenus sur deux cordes. Un entrainement idéal pour délier ses doigts en échauffement tout en profitant d’une mélodie signature d’un groupe original.
 

 

Californication – Red Hot Chili Peppers

En troisième position, on peut compter sur les Red Hots Chili Peppers pour leur morceau Californication. Le solo de guitare chargé en émotion de John Frusciante est un peu plus complexe que les deux précédents car se jouant sur trois cordes. Un bon exercice pour travailler l’alternance des cordes et le picking au médiator.
 

 

Seven Nation Army – The White Stripes

 
Le dernier solo que nous pouvons vous conseiller d’entrée, est celui de Seven Nation Army, de The White Stripes. Extrêmement fuzzy, elle permet une interprétation au bottleneck à faire pâlir les amateurs de country blues. La chanson est une véritable aubaine pour les débutants. Un riff légendaire entonné dans des stades immenses et un solo guitare facile. On signe !
 

 

D’autres solos à ne pas rater

 
Si on devait évoquer un solo rock, ce serait le très bendé d’Highway to Hell des néo-zélandais d’AC/DC. Un groove unique amplifié par le duck walk d’Angus Young et des envolées de cordes intenses.

Côté Blues, on vous propose The Thrill is Gone, du très grand B.B King ! Pas forcément le plus simple de la liste bien que très abordable, mais d’une émotion intense. Le jeu est composé de slides, de notes lentes et nuancés. Un bon exercice pour toute personne voulant se lancer dans l’improvisation et le solo blues.

Heavy Metal & Rock’n’rolliste ? On vous propose le solo reprise de Knocking Heaven’s Door des Guns’n’Roses. Puis, l’ultime solo de Nothing Else Matters, de Metallica. Deux pièces de choix pour se diversifier dans des styles où les solos sont généralement composés d’un milliard de notes en staccato.

Mention spécial à deux morceaux qui nous tiennent tout particulièrement à cœur chez MyMusicTeacher :

  • Guantanamera, de Compay Segundo : routine cubaine blues, c’est une chanson redondante qui est un excellent moyen de travailler. Ses solos n’en sont pas vraiment mais rappelles plutôt les turnarounds et licks blues. Une bonne entrée en matière pour tout débutant désirant progresser rapidement sur de belles mélodies.
  • Brothers in Arm, des Dire Straits : le plus compliqué des solo de guitare débutant, mais le plus beau assurément. Le morceau en lui même est assez compliqué et requiert un jeu plutôt rapide au doigt. Certaines séquences malgré tout, sont intensément belles et font de Brothers in Arm une pièce maitresse à garder dans son arsenal de guitariste.

Comment réussir à apprendre un solo efficacement

Jusqu’à maintenant, nous vous avons donné de bonnes idées et solo vraiment sympa à jouer. Mais qu’en est-il de la pratique ? Apprendre un solo de guitare quand on n’a pas forcément l’habitude peut se révéler cocasse. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette entreprise :

  1. Prendre le temps d’écouter le morceau : avant de maitriser la partition, il est important d’essayer de s’en faire une idée à l’oreille. Comment sont jouées les notes, où se trouvent les accentuations ? Il y a t’il des rapides successions ou des pauses improbables? Jusqu’où montent les Bends, et combien de temps durent les tremolos, etc… Cartographier musicalement le morceau dans votre esprit va vous permettre de retrouver naturellement le rythme et d’anticiper son exécution.
  2. Connaitre la partition sur le bout des doigts : pour réussir un solo en rythme, votre cerveau ne doit pas perdre son temps à chercher la note qui va suivre. Il vous faut procéder par étapes. Décortiquer le solo en plusieurs parties et apprenez les par cœurs. Plus les notes viendrons naturellement, plus en rythme vous pourrez jouer.
  3. Travailler à tempo lent : rien ne sert de courir avant de savoir marcher en guitare. Ralentissez le tempo un maximum pour faire travailler votre mémoire musculaire. A force de répéter le même patern encore et encore, vos doigts se rappelleront d’eux même ce qu’il y a à jouer. A terme, le moins vous y penserez, le plus facilement vous exécuterez le solo.
  4. Faites vous accompagner : jouez par dessus le morceau originale, utilisez des backing tracks ou les exercices interactifs de MyMusicTeacher. Si vous être prêt à investir dans une pédale loop, enregistrer une rythmique courte pour ensuite jouer par dessus. Il n’y a rien de plus motivant que de se sentir faire partie d’un tout lorsque l’on joue d’un instrument.
  5. Ne devenez pas une copie : qu’une ou deux notes soient joué différemment ne pose pas de problème. N’ayez pas peur de réinventer la musique, de l’adapter à vos sentiments. Avec suffisamment de temps et de pratique, tout le monde peut être aussi rapide que Van Halen, mais combien auront-ils son feeling ? Dès vos premiers solos, laissez vous porter par la musique, appropriez-vous les morceaux.
solo guitare debutant
La musique est un partage, n’ayez pas peur de jouer un solo guitare débutant avec vos amis.
Des tablatures pour solo guitare débutant ?

Par chance, vous pouvez retrouver tout ces morceaux sur l’application MyMusicTeacher. En prime, contrôle du direct, détection et correction automatique, ainsi que piste audio d’accompagnement !

Les 5 plus grands solo de guitare de tous les temps

solo de guitare

S’il y a une chose qui m’a inspiré à devenir guitariste, c’est bien le solo de guitare. Ce moment épique où le guitariste s’avance sur la scène et entame librement une déferlante de notes et mélodies totalement épiques. Si bien exécuté, c’est souvent le moment clé d’une chanson. Notamment dans les styles voisins au rock’n’roll. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous faire découvrir mon top 5 des plus grand solo de guitare de tous les temps. 100% subjectif, bien entendu !

Le classement : les 5 plus grands solo de guitare

5. One – Metallica

On commence par un morceau à la puissance de feu incroyable. One de Metallica, joué par Kirk Hammett sur l’album …And Justice for All de 1988. Ce morceau, de plus de 7 minutes, est un plaisir guitaristique tant il regorge de ponts et solo de guitare. Les trois principaux vont crescendo. Le premier utilisant un son clair, jusqu’au dernier extrêmement saturé, connotant la sombre tournure des événements. Les paroles de One décrivent l’enfer vécu par un blessé de la Première Guerre mondiale ayant perdu ses membres et ses sens, dont la vie n’est maintenue qu’artificiellement et dont le seul souhait est de mourir. Un décor tiré du roman Johnny Got His Gun, de Dalton Trumbo, porte-drapeau de la lutte pacifiste pendant la guerre du Viêtnam.

4. Sweet Child O Mine – Guns’n’Roses

Issu de l’album phare de grande période des Guns, Apetite for Destruction, en 1987, le guitariste Slash a une drôle d’histoire. La chanson, qui est depuis devenu un classique du groupe pour son riff atypique et son solo épique typé très ” légende du rock “. L’histoire de Sweet Child O’Mine n’est pourtant pas très glorieuse. Le riff principal de la chanson est le fruit d’une blague de Slash qui ne pensait pas que la mélodie serait reprise. Le Solo quant à lui est le fruit d’une longue improvisation de plusieurs minutes en une prise. Au fil des répétitions, l’improvisation s’est transformée en solo fixe. Slash lui-même affirme ne pas vraiment aimer la chanson, qui a été un calvaire aux débuts du groupe. On ne peut que souhaiter, pouvoir, réaliser de telles impros un beau jour !

3. Hotel California – The Eagles

Il y a certaines chansons qui vous scotchent, et Hotel California en fait partie. Cette longue et lancinante balade est disponible sur l’album titre Hotel California de 1976. Elle nous targue d’un solo de guitare magnifiquement écrit par Don Felder. Joué pour la première fois dans l’atmosphère suffocante d’une chambre d’hôtel en Californie, la suite d’accords a tout de suite fait mouche auprès du groupe. S’en est suivit de nombreux arrangements et harmonie pour arriver au break en renversement. Puis au solo de conclusion. Une pièce unique qui encore une fois nous fait réfléchir sur notre propre pratique.

2. Stairway to Heaven – Led Zeppelin

Impossible de réaliser un Top 5 des plus grands solo de guitare du monde sans que Stairway To Heaven ne soit dans le top 3. Cette chanson, qui a pour habitude d’être en tête des classements, est devenu la signature du groupe Led Zeppelin. Découverte sur l’album Led Zeppelin IV en 1971, la chanson en plusieurs actes témoigne de la virtuosité du duo Jimmy Page & Robert Plant. Page a l’habitude de la jouer sur une Gibson EDS 1275 à double manche. Impossible de décrire un tel solo. Encore plus difficile alors de se dire qu’il a été improvisé de bout en bout. Plusieurs cassettes ont été enregistrées et le gagnant fut celui qui a été sélectionné par le magazine Guitar World comme étant : le meilleur solo de guitare du monde.

1. Freebird – Lynyrd Skynyrd

Chez MyMusicTeacher par contre, on a un avis un peu différent. Pour nous, un solo de guitare que l’on oublie malheureusement trop souvent, mais qui est pourtant tout aussi génial. Le solo de Free Bird, présent sur l’album éponyme de Lynyrd Skynyrd et joué par Allen Collins et Gary Rossington. Freebird a été une des premières chansons du groupe et ne dure pas moins de 9 minutes parmi lesquelles 5 font le solo ! Hors norme ! Ce dernier est issu d’une improvisation entre les deux guitaristes et d’une réédition qui a permis cet échange presque vocal entre les deux guitares.

https://youtu.be/fuZyMx2NXZM

Mention spécial à ces morceaux que nous devons citer car tout aussi bon que ce top :
Voodoo Child – Jimi Hendrix, Ten Words – Joe Satriani, High Hopes – Pink Floyd, Boundaries – Michael Angelo Batio, Europa – Carlos Santana.

Et vous, quel est votre top 5 ? 🙂

Guitar Hero : Qui est le meilleur guitariste électrique du monde ?

meilleur guitariste

Dans cet article, nous ne parlerons pas du célèbre jeu vidéo guitaristique, mais nous nous poserons une réelle question. Qui est le meilleur guitariste électrique du monde ? Qu’est-ce qui justifie ce titre et pourquoi ? Les prétendants au titre son nombreux, mais qu’est-ce qui, avec un minimum d’objectivité, caractérise le vainqueur ?

Qui peut prétendre au titre de meilleur guitariste du monde, et pourquoi ?

Ils sont extrêmement nombreux. Le magazine Rolling Stone a même défini sa propre liste des 100 plus grands guitaristes de tous les temps. Chez MyMusicTeacher, nous allons nous concentrer sur quelques noms qui ont apporté une pierre toute particulière à l’édifice. Sans prendre en compte, le style de chacun, on pourrait vous parler de John Frusciante, Pete Townshend, Joe Perry, Carlos Santana, Kirk Hammett, Yngwie Malmsteen et la liste serait encore longue… Cependant, nous allons nous focaliser dans cet article sur 5 grand noms qui ont à jamais révolutionné l’histoire de la guitare électrique.

Pour pouvoir donner le titre de meilleur guitariste du monde à quelqu’un, il faut tout d’abord comprendre le contexte. L’histoire de la guitare électrique remonte au début des années 50 et a drastiquement évolué depuis sa simple forme de cordes amplifiées. Le jist, comme disent les Américains, est arrivé au fil du temps avec la transgression, le sacrifice des codes ancrés par des musiciens rebelles et dotés d’une grande ingéniosité. L’expérimentation a menée dans les années soixante aux première pédales d’effets, à l’overdrive, au fuzz.

BB King le bluesman
La légende blues BB King, un grand guitariste.

 

Pour avoir insufflé à la guitare électrique, son essence rock et sa polyvalence, nous allons désigner 5 candidats. Eric Clapton, Jimmy Page, Jimi Hendrix, Eddie Van Halen et Jeff Beck.

Le top 5 et le meilleur guitariste électrique du monde

5. Jeff Beck, le magicien

Guitariste au charisme incroyable, lorsque Jeff Beck prend en main sa guitare, personne ne savait à quoi s’attendre. Technicien et illusionniste, Beck à consacré sa carrière à repousser les limites du blues avec un lyrisme mélodique qui lui est propre. En ressort un son presque spirituel et fusion de genre que bon nombre d’amateurs s’invitent à déchiffrer.

4. Eddie Van Halen, le trublion

Une énergie scénique exceptionnelle encore jamais vue pour un guitariste. Eddie Van Halen est un des pionnier du shredd et de la mouvance Guitar Hero. Avec des solos distordus qui ont posé les bases du Hard Rock nuancé au Heavy Metal. Il suffit à l’auditeur d’écouter des titres comme Eruption ou Hot For Teacher pour concevoir l’aspect révolutionnaire de la musique de Van Halen pour l’époque. Il fut la porte ouverte au jeu rapide !

3. Jimmy Page, le virtuose

Page et Robert Plant ont ancré avec Led Zeppelin la mouvance hard rock vintage si difficile à retrouver de nos jours. La définition même de la rockstar virtuose au jeu pavé de fautes qui, finalement, sonnent mieux que perfection. Page n’est pas uniquement un bon guitariste, c’est un des premiers guitaristes qui imposait son feeling à son public. Les riffs lancinants et les techniques d’avant-garde comme le jeu à l’archer ont fait de lui un revers acide et stupéfiant de l’histoire de la guitare. Son solo sur Stairway to Heaven est après tout, à jamais gravé dans l’histoire.

https://www.youtube.com/watch?v=9Q7Vr3yQYWQ

2. Eric Clapton, le bluesman des temps moderne

Clapton est aujourd’hui un des pionniers de la guitare. Sa maitrise technique est équivalente à la portée émotionnelle de son touché. Il a inspiré les guitaristes les plus prometteurs de la nouvelle génération et est considéré comme un bluesman hors pair. Jeune guitariste insouciant, Clapton, malgré son niveau, n’avait pas conscience de la richesse de son jeu. On peut dire que c’est lui qui a donné ses lettres de noblesse à la Fender Stratocaster.

1. Jimi Hendrix, le meilleur guitariste du monde

Difficile de ne pas penser à Hendrix lorsque l’on parle du meilleur guitariste au monde. Ce gaucher d’une vingtaine d’année a réalisé ce que personne avant lui n’avait fait. Il a donné une personnalité à part entière à son instrument, et lorsque les deux jouaient ensemble, c’est le monde de la musique tout entier qui changeaient. Le jeu de Jimi tirait lui aussi ses racines du blues, mais sa tendance fusion alternative très cosmique lui a donné un statut tout droit sortie de l’espace. Amateur de Fuzz, Hendrix accompagnait ses morceaux et improvisait sans efforts, comme si ce qu’il jouait était simplement le flot de ses pensées, retranscrit en musique.

https://youtu.be/QIpvuYSe6M0

Mention spéciale à David Gilmour, Mark Knopfler, Stevie Ray Vaughan et BB King.

Des supers cadeaux pour Noël !

Cadeaux de Noël ou d'anniversaire pour guitariste

Des cadeaux pour les guitaristes !

Amis guitaristes, vous cherchez un cadeau sympathique pour un(e) guitariste ? Découvrez les Tshirt réalisés par MyMusicTeacher, des guitares et bien entendu un abonnement à offrir à nos cours de guitare en ligne ! De quoi faire sourire un connaisseur ou même permettre à un futur élève de démarrer une passion pour la guitare électrique, folk ou classique.

Cadeaux de Noël ou d'anniversaire pour guitariste

La carte cadeau 1 mois de cours de guitare chez MyMusicTeacher

Envie d’offrir la passion de la musique ? Avec cette carte cadeau d’un mois, recevez chez-vous une carte MyMusicTeacher contenant un code d’activation pour 1 mois de cours de guitare en ligne. Offrez le confort d’apprendre la guitare à la maison avec plus de 2500 heures de pratique à portée de main, où vous voulez, quand vous voulez. Un cadeau original et super utile 🙂

  • 1 mois d’accès à 2500 heures de pratique de la guitare
  • Pour débutant à avancé
  • Fonctionne sur PC, MAC, Android et IOS
  • Code situé derrière la carte à insérer dans l’application.
  • + Une équipe souriante et disponible à votre service 🙂

    Offrez ce cadeau maintenant !

Nous avons confié la conception des Tshirts aux experts de chez spreadshirt pour une qualité optimale à un prix abordable. C’est eux qui s’occupent de l’imprimer et de vous l’expédier dans les plus brefs délais 🙂

Les T-shirt « normaux »

T-shirt pour les guitaristes

Tee shirt Homme « je suis un guitariste »

Vous avez envie de crier haut et fort que vous êtes guitariste ? Voici un Tshirt complètement barré que seuls les gratteurs de cordes comprendront. Vous êtes guitariste, un peu fou, passionné et la musique c’est toute votre vie ? Voici le Tshirt qui devrait vous plaire !

Offrez ce Tshirt maintenant !

Tshirt pour nos amies guitaristes Tee shirt Femme « je suis une guitariste »

Mesdames, voici le Tee-shirt qu’il vous faut si vous adorez la guitare et avez un côté complètement déjanté ! Si vous passez énormément de temps à jouer de la guitare, affichez-vous avec ce Tee-shirt pour être en parfait accord avec vous même 🙂

Offrez ce Tshirt maintenant !

Les Tshirt un peu coquinous (+18 ans merci d’en prendre compte)

On sait que les guitaristes aiment l’humour salace et que la guitare est un sujet qui peut être interprété un peu… étrangement à l’évocation de certains mots. Voici une série « spéciale Coquinou » pour les guitaristes, à porter chez vous et à offrir à la personne que vous aimez pour flatter votre égo ! (Oui, nous guitaristes sommes légèrement égocentriques 🙂mais c’est normal, c’est nous les meilleurs ! )

Un T shirt un peu coquin pour les hommes T-shirt « Fier de ma femme guitariste »

Je vous laisse le soin d’interpréter comme bon vous semble les phrases présentes sur cet habit pour guitariste. À offrir à votre homme guitariste qui aime ou n’aime pas la guitare 🙂 Il portera fièrement votre passion avec humour chez vous comme dehors !

Offrez ce Tshirt maintenant !

T-shirt « Fière de mon homme guitariste »

C’est tout en finesse que nous vous proposons d’offrir ce Tshirt à votre compagne à qui vous cassez les oreilles avec votre guitare depuis bien trop longtemps, ou que vous rendez la plus heureuse du monde avec de jolies mélodies 🙂

Offrez ce Tshirt maintenant !

Des guitares accompagnées d’une semaine de cours chez MyMusicTeacher

1 semaine de cours de guitare offerte pour chaque guitare achetée, c'est magnifique !

Découvrez le site Rockstation et offrez vous une guitare à un prix exceptionnel ! Chaque guitare est accompagnée d’une semaine de cours offerte sur MyMusicTeacher 🙂Un service de qualité avec une équipe souriante pourra vous accueillir dans chacun des 32 magasins présents dans les magasins Leclerc en espace culturel.

Ongles longs pour jouer de la guitare, un mythe ?

Faut-il avoir les ongles longs pour jouer de la guitare ? Quelle taille faut-il et quelle importance pour le son ?

Faut-il avoir des ongles longs pour jouer de la guitare et faire des arpèges ou du picking ? Doit-on laisser pousser les ongles de la main gauche, de la main droite ou des deux mains ? Découvrez la réponse à ces questions de guitariste qui joue aux doigts ! Cet article est adapté à la position d’un guitariste droitier. Si vous êtes gaucher, je vous invite tout simplement à inverser les mots droits et gauches présents dans cet article 🙂

Faut-il avoir les ongles longs pour jouer de la guitare ? Quelle taille faut-il et quelle importance pour le son ?
Faut-il avoir les ongles longs pour jouer de la guitare ? Quelle taille faut-il et quelle importance pour le son ?

Les ongles de la main gauche

Votre main gauche est placée sur le manche de votre guitare. Savez-vous qu’il faut que vos doigts soient le plus possibles perpendiculaires au manche de votre guitare ? Dans cette position, il est préférable d’avoir les ongles à ras. Pas de chance si vous adorez prendre soin de votre main avec une jolie manucure. Si vous les avez longs, vous risquez de gêner votre jeu à la guitare mais aussi d’abimer la touche de votre manche. En effet, vous risquez de gratter le bois avec les ongles. Cela m’est arrivé à mes débuts, les dégats sont rattrapables chez votre luthier mais cela ne fait jamais plaisir d’abîmer son adorable instrument chéri 🙂Il est donc conseillé de couper vos ongles pour jouer de la guitare, ce, uniquement pour votre main gauche.

Les ongles de la main droite

Si vous jouez au médiatore ou avec un plectre, sachez que cela ne vous concerne pas et il serait préférable d’avoir les ongles courts pour ne pas être gêné. Par contre, si vous jouez des arpèges, du fingerpicking ou des morceaux en fingerstyle, il serait intéressant de laisser pousser vos ongles de quelques milimètres à 1 bon centimètre. PS : on ne se les ronge pas, on les coupe proprement avec un coupe-ongles ou un ciseau 🙂

Pourquoi laisser pousser ses ongles ?

Essayez ! En plus de vous permettre de vous gratter le dos avec encore plus de plaisir, les ongles longs changeront la sonorité de votre guitare. En effet, si vous attaquez avec la peau de vos doigts, vous allez créer un son doux. Si vous frottez un ongle qui est rigide, le claquant et les aigus de vos cordes ressortiront mieux !

Ce n’est absolument pas obligatoire de laisser pousser ses ongles pour jouer de la guitare. C’est même peu esthétique d’avoir une main avec des ongles à ras et une autre avec des plus longs. Néanmoins, le rendu est excellent. Si vous ne voulez pas avoir des ongles longs, je vous conseille d’essayer de jouer avec des onglets.

Les onglets à la guitare en plastique ou en metal permettent de remplacer vos ongles.
Les onglets à la guitare en plastique ou en metal permettent de remplacer vos ongles.

J’ai les ongles qui se cassent, que faire ?

Les ongles cassant sont un problème récurrent pour les guitaristes. J’en ai moi même fait les frais ! C’est assez drôle à dire, mais vous n’imaginez pas votre frustration quand vous allez jouer de la guitare et vous hurlez « Ho non ! Je me suis cassé un ongle ». Cela va déséquilibrer votre main. Vous pouvez remplacer cet ongle avec un onglet où ajuster la coupe des autres doigts. Cela va pour le pouce, l’index, le majeur, l’annulaire et même l’auriculaire.

Quoi qu’il en soit, les ongles sont composés de Kératine et une grande partie de leur résistance viendra de votre alimentation. Contrairement à la peau de vos doigts qui donneront de la corne, les ongles ne comprendront pas ou peu qu’il faudra se renforcer. Ainsi, je vous conseille de consommer de la levure de bière diététique qui est excellente pour la santé de votre peau et de vos ongles, car riche en vitamines B ! Le goût est un peu spécial au début, mais vous adorerez sur des salades, des soupes, du riz, des pâtes et d’autres aliment. Comme quoi, tout comme un sportif, un guitariste doit surveiller un peu son alimentation 🙂 Vous aurez ainsi des ongles plus résistants, plus solides et moins cassant pour jouer de la guitare et suivre nos milliers de cours de guitare intensifs mais accessibles !

Quel son est produit sur les cordes de ma guitare avec mes ongles ?

Voici un petit résumé sur la sonorité pour vous faire une idée :

  • Les ongles à ras, c’est à dire sans partie « blanche » qui dépasse de vos doigts donneront un son doux.
  • Les ongles courts donneront un son plus clair.
  • Les ongles longs offriront une résonnance plus forte, une présence plus intéressante et feront ressortir le son métalique de vos cordes.

Courts ou longs, cela ne veut pas dire que vous jouerez mieux. La taille permet d’explorer d’autres sonorités mais aussi d’autres sensation d’attaque des cordes. Si vous êtes un dingue de fingerpicking, apprêtez-vous à avoir une main normale et une autre armée de longues griffes 🙂