fbpx

Amplifier guitare acoustique, folk, classique ou sèche

amplifier guitare acoustique

Amplifier une guitare électrique est rarement un problème. Les amplificateurs ne manquent pas, et les fabricants de micros électromagnétiques sont légion. Quand il s’agit par contre d’amplifier un instrument plus classique, cela devient tout de suite plus compliqué. On en arrive rapidement à tomber dans le domaine de la mécanique acoustique. Voici notre tuto pour amplifier guitare acoustique, folk, classique ou sèche.

Amplifier guitare acoustique : le micro magnétique

Le micro électromagnétique amovible fonctionne sur le même principe que pour la guitare électrique. A l’exception que celui-ci est amovible. Il doit être fixé sous les cordes de la guitare entre le chevalet et le manche. Comme pour tous micros du genre, ils fonctionnent en transformant la vibration des cordes en un signal électrique prêt à être amplifié. Ainsi, ce type de micros, aussi efficace qu’ils soit, est uniquement aux guitares folk et acoustique avec des cordes en Métal.

Une alternative amovible : le capteur piezo

Pour amplifier une guitare sèche avec cordes en nylon de façon à la brancher sur un ampli, il existe une solution : le capteur piezo. Il peut être placé n’importe où sur la table de la guitare sans abîmer le verni de l’instrument. Il est même possible de le fixer de façon semi-permanente à l’intérieur de la guitare. Le son produit est assez électrique et il est bon le coupler avec un pré-ampli afin d’affiner la couleur du son.

L’amplification au microphone de position

Du type RODE NT55 ou Audio Technica, le micro standard est quelque peu difficile à ajuster et dépend beaucoup de la position du guitariste. Un pied girafe et un amplificateur d’ampli acoustique sont alors nécessaires. Trop souvent oublié, un excellent jack TR peut faire la différence. Il ne faut jamais sous estimer la connectique.

Concernant les prix, le capteur Piezo reste le moins onéreux mais varie grandement en qualité sonore. Le micro électromagnétique est une option intéressante pour amplifier une folk mais riche en choix. Un mauvais micro risque cependant de colorer le son de l’instrument et de l’occulter. Enfin, le micro de position est plus situationnel et demande de connaitre l’acoustique du lieu. Une égalisation est souvent requise mais les résultats sont les plus fidèles.

La reine du bluegrass et du blues : la guitare à résonateur

guitare a resonateur

Dans cet article, nous allons vous parler de la guitare à résonateur. Un instrument bien différent de ses contreparties folk et électrique. Nous nous concentrerons dans une première partie par vous expliquer les différences physiques. Puis, dans une seconde, nous parlerons du son et de ses spécificités.

Anatomie de la guitare à résonateur

Alors que le son de la guitare acoustique est amplifié à l’aide de la table d’harmonie et de la caisse de résonance, et que celui de la guitare électrique est amplifié grâce aux micros électromagnétiques, le son de la guitare à résonateur est amplifié grâce à un ou plusieurs cône(s) métallique(s).

dobro hound dog round neck
Une guitare à résonateur épiphone Dobro Hound Dog round neck.

 

Niveau fonctionnement, la vibration des cordes est transmise à ces cônes au travers du bois. Ces derniers vont ensuite amplifier les vibrations pour les transformer en son. De ce fait, l’amplification du son est totalement mécanique et ne nécessite aucun pré-ampli ou micros. Dans de rares cas toutefois, les constructeurs peuvent ajouter un appareil de captation (piezzo, micro amovible) à leur guitare.

Il existe 3 types de guitares à résonateur, changeant selon le système de résonance :

    • Le tricône : Le système de résonance est constitué de trois cônes métalliques relié par une pièce en forme de ” T “. Le chevalet de la guitare en est au sommet.
    • Le biscuit : les cordes reposent sur une pièce en bois fixée sur un cône métallique convexe unique et bien plus large que sur le modèle tricône. L’amplification est moins marqué mais le son produit est plus doux et chaleureux.
    • Le spider : A nouveau un cône unique mais de forme concave au bord et convexe au milieu. Il est associé à une pièce circulaire en forme de toile d’araignée (d’où le nom ” spider “) qui supporte le chevalet. Les 8 pattes transmettent les vibrations sur le bord du cône et les deux parties sont liés ensemble par une vis de réglage. Le son est plus métallique que le modèle biscuit et gagne en sustain. Ce système est associé à la guitare Dobro, inventée par les frères slovaques John et Rudy Dopeyra.
resonateur guitare résophonic
Les différents type de système de résonance d’une guitare à résonateur.

Les genres familier de la guitare à résonateur, et son influence sur le son

Le son produit par la guitare à résonateur, du fait de ses cônes métallique est plus puissant qu’une folk acoustique. Et bien sûr, plus métallique, ce qui le rend particulièrement adapté à un répertoire blues ou country. Comme nous l’avons vu précédemment, selon le modèle du système de résonance, le grain sera plus ou moins chaleureux.

Il existe des variantes au niveau du manche qui peuvent influer grandement sur le son. Ainsi, la guitare à résonateur peut avoir un roundneck (manche rond), ou un squareneck (manche carré). Le premier est le modèle classique que l’on retrouve sur la plupart des guitares. Le second est rectangulaire, plus solide et peut résister à une grande tension de corde. Ce type de manche est issu d’un processus de fabrication simplifié spécialisé pour le jeu en slide, avec notamment, un bottleneck.

Chaque guitare à résonateur produit un son propre, et la plupart des guitares à résonateur sont accordés en open de Ré ou de Sol selon la couleur blues ou bluegrass. Même si l’histoire de la résophonic date des frères Dopeyra, ces derniers ont vendu la marque à Gibson depuis 1993. Ces derniers vendent alors sous ce nom des guitares à résonateur spider et fabriquent aussi les guitares Biscuit de la marque Epiphone.

La guitare tricone :

Comme présenté par le chasseur de relique Mark Agnesi de chez Norman’s Rare Guitare, on vous fait découvrir le son d’une guitare tricone de renom. La National Style 4, datant de 1929.

La guitare biscuit resonator

Petite démonstration phonique de la Gretsch G9240 “Alligator”, une roundneck classique parmi les modèle de guitare à résonateur à amplification biscuit.

La guitare spider resonator

Si ma préférence devait pencher vers une guitare du domaine des Résonateurs, alors ce sera bien une Spider. Ecoutez moi ces sonorités aussi tranchées que grièvement bluesy. La démo dans cette vidéo d’une Höfner Spider Resonator.

Comment expliquer l’amour du guitariste pour la guitare vintage ?

Chargée de nostalgie, la guitare vintage est, pour de nombreux guitaristes, considéré comme bien plus qu’un instrument. C’est un symbole, un témoignage d’un passé pas si éloigné, mais cruellement différent. A l’heure où les technologies en musique font que la modélisation numérique arrive presque à simuler la chaleur de l’analogique. La question de la rétrospective est en droit de se poser. Les premières guitares électriques sonnaient-elles vraiment mieux que les guitares d’aujourd’hui ?

Le culte de la guitare vintage : explication des différences

Depuis 1952, les luthiers ont fait beaucoup de chemin dans la conception d’instruments amplifiés. Le confort de jeu des instruments et leurs capacités acoustiques ont été optimisés. Malgré tout, certaines guitares produites dans les années 60 et 70, dit l’âge d’or de la guitare électrique, sont bien plus sonnantes.

Il existe de nombreux facteurs jouant sur la sonorité d’une guitare vintage. Avant de sombrer dans les mythes et le symbolisme qui ajoute de la superbe à ces guitares oubliées, il faut tout d’abord considérer un facteur essentiel. Les méthodes d’enregistrements de l’époque. Un microphone des années 70 et les amplificateurs analogiques jouaient grandement sur l’impression de sonorité. Pour illustrer, si l’on enregistrait une Fender Stratocaster American Deluxe de 2006 avec du matériel d’enregistrement des seventies, dans certains cas, la différence avec une guitare vintage peut être négligé.

guitare vintage
Une Airline ” J B Hutto ” Resoglas. Vintage comme on en voit plus !

 

Outre la captation, nous allons maintenant nous pencher sur les caractéristiques de l’instrument.

La différence entre une guitare vintage et une guitare d’aujourd’hui peut paraitre évidente : le temps. En plus de 30 ans, le vieillissement naturel et travail du bois va affecter la qualité acoustique de l’instrument. Aussi, la guitare va être affectée par la disparition partielle du vernis. Dans un autre ordre d’idée, les procédés de fabrication de l’époque aussi jouent un rôle. L’utilisation de certaines essences de bois rare, ou devenue aujourd’hui interdite participent à la rareté de ces instruments. Le caractère inédit est alors ancré dans le cœur même de l’instrument. Enfin, il existe aussi une ” sélection naturelle ” : les mauvaises guitares ont disparues et seulement les bonnes sont restés sur le marché grâce aux collectionneurs.

Tant de critères donnant cet aspect unique à la guitare vintage. On a l’impression de posséder quelque chose de plus grand que soit, qui a déjà vécu plusieurs vies musicales.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que des guitares à la qualité exceptionnelle naissent tous les jours. En petite quantité, et peut-être même à la suite d’un défaut de fabrication, mais elles existent. Après tout, Jimi Hendrix ne savait pas que la guitare qu’il venait d’acheter deviendrait une pièce unique 40 ans plus tard !

Pour la peine, il en a même détruit plus d’une !

La guitare lap steel, une curiosité qui réinvente le jeu du guitariste !

guitare lap steel

La guitare Lap Steel est un instrument bien curieux.  Pour un objet physique, imaginez une guitare 3/4 croisé avec une cigare box, sur laquelle vous jouerez… à l’horizontale ! Venant de l’anglais ” Lap “, traduit littéralement par ” sur les genoux ” et ” Steel “, l’acier. La guitare Lap Steel est un instrument pouvant être joué en se posant sur genoux du musicien lorsque ce dernier est en position assise. Quelles sont les différences avec une guitare standard ? Qu’en est-il du confort de jeu ? C’est ce que nous allons voir ici sans plus attendre.

Qu’est-ce qui différence la guitare Lap Steel de sa variante standard ?

Avant d’entrer dans les détails, il est bon de faire la distinction entre le Lap Steel en tant que mode de jeu et l’instrument qui lui en est dérivé. La manière de jouer peut-être employé avec n’importe quel type de guitare folk, acoustique ou à résonateur. Elle est principalement constituée de picking au médiator et de tapping simultané à la main gauche sur un manche horizontale.

guitariste lap steel
Un guitariste jouant sur une guitare lap steel.

La guitare Lap Steel quant à elle, a été développé pour être la plus confortable possible dans cet usage particulier. Elle existe en deux déclinaisons : la première est une version miniaturisée de la guitare et la seconde une véritable table de travail à cordes.

Au niveau de la forme, la caisse de résonance a été rétrécie et peut avoir une forme plus rectangulaire qu’arrondie. Elle est souvent métallique et rappelle les guitares à résonateur. Le manche quant à lui est plus large que sur une guitare standard afin de suivre la continuité de la caisse et se poser sur les genoux plus facilement.

Sa version montée sur châssis est équipée en plus de pédales de contrôle de hauteur des notes. On appelle cette variante : la Pedal Steel Guitar.

Comment jouer de la guitare Lap Steel ?

Oubliez tout ce que vous savez sur la guitare… ou presque. En réalité, le manche, l’accordage et les intervalles de notes de la guitare Lap Steel sont pour la plus grande partie identique à ceux d’une guitare standard. Le jeu va être agrémenté le plus souvent d’accessoires comme le Bottleneck ou le Tournevis pour réaliser un third bridge. La main qui passe les cordes quant à elle va être équipé d’onglets sur plusieurs doigts ou d’un plectre replié vers l’intérieur de la main.

Sans plus attendre, un exemple visuel avec cette interprétation de Giving Up Your Ghost par Ben Harper :

Vous êtes plutôt Stratocaster ou Les Paul ? Fender ou Gibson ?

stratocaster ou les paul

C’est un peu le choc des titans du monde de la guitare. Stratocaster ou Les Paul ? D’un côté, la légendaire 6 cordes à Floyd de Fender, de l’autre, la bien portante au Tune-O-Matic de Gibson. Ce sont bien plus qu’un chevalet qui sépare ces deux guitares de caractères. Êtes-vous plutôt Strat, ou Les Paul ? Après cet article, vous n’aurez plus aucun doute !

Stratocaster ou Les Paul, quels différences ?

La Fender Stratocaster

Le modèle emblématique de chez Fender depuis 1954. Digne successeur de la Télécaster, sa silhouette est même devenu l’emblème de la guitare électrique dans l’imaginaire collectif. Avec un corps solid-body en Frêne ou en Aulne et un manche vissé en érable avec touche palissandre, la Stratocaster est une guitare simple mais efficace. Ses trois micros simples bobinage et son chevalet-cordier avec bloc vibrato flottant sont tout autant d’arguments rendant le son cristallin. Les trèbles et mids boosté pour une clarté inégalé, la Stratocaster est le modèle des ingénieurs. De ceux qui construisent les mélodies fines. C’est une guitare qui aura largement participé à l’évolution de la musique populaire occidentale depuis les années cinquante.

fender stratocaster deluxe
Une Fender Stratocaster deluxe.

La Gibson Les Paul

Elle est née de la collaboration entre la modeste lutherie Gibson et le guitariste et inventeur américain Lester William Polfus ” Les Paul “ en 1952. C’est la guitare qui a révolutionné la façon de penser les guitare solid-body et a influencé le mouvement rock’n’roll émergent. Avec un corps en acajou massif, une table en érable et un manche en acajou collé, la Gibson Les Paul a des capacité de résonances hors normes. Équipé de deux humbuckers opencoil et d’un chevalet tune-O-matic, elle dévoile des sons baveux, gribouillant et riche en sustain. C’est la guitare phare de la mouvance heavy metal des années 70. La guitare des rockeurs, des imprécis, des émotions acharnés.

gibson les paul
Une Gibson Les Paul standard sun burst.

Stratocaster ou Les Paul, une affaire de style ?

Avec un son plus feutré, la Gibson Les Paul offre un son plus chaleureux et gras qui se prête à merveille au jeu crunch et overdrive. La Stratocaster de Fender au contraire est plus axé clarté et brillance sonore, elle va être idéal pour le jeu précis, le funk, ou la fusion. Amplifiées, les deux guitares font réellement ressortir leurs tripes. Les puristes pourront dire que le son clair d’une Stratocaster est plus intéressant que celui d’une Les Paul. En contrepartie, la Les Paul est plus performante avec des effets d’enveloppe comme la distorsion. La présence de basse étant plus importante, le son est d’autant plus puissant.

En somme, nous pensons que la Fender Stratocaster est une guitare pour les amateurs de sons clairs et d’aiguilles à n’en plus finir. Un jeu brillant et droit. La Les Paul est réservé plutôt aux amateurs de sons lourd, plus grivelant et à la couleur blues.

Les spécificités de la guitare 12 cordes électrique et acoustique

tête guitare 12 cordes

La guitare, pour les puristes, c’est 6 cordes. En bronze, acier, nylon ou quelconque alliage, les cordes, couplées au diapason, représentent l’ensemble des possibilités sonore de l’instrument. Il existe cependant d’autres déclinaisons de notre instrument préféré, et aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la guitare 12 cordes.

La guitare 12 cordes en détails : le Graal mélodique

Par rapport à l’instrument standard, la guitare 12 cordes procure un son plus brillant et riche en harmoniques grâce au doublage de chaque corde. Chaque association de deux cordes compose ce que l’on appelle en musique : un chœur. Pour ce qui est de l’accordage, les deux premiers chœurs sont faits chacun de cordes identiques accordées à l’unisson. Les quatre derniers chœurs, les plus graves, sont composés de la corde habituelle doublée d’une corde à l’octave supérieure. Le manche d’une telle guitare est généralement plus large qu’une guitare 6 cordes.

La richesse harmonique arrive malheureusement avec un prix à payer :

  • Un accordage délicat : Certaines accords peuvent sonner juste mais d’autres non. Notamment dans les chœurs graves, avec deux cordes n’ayant pas la même sensibilité à la pression des doigts.
  • Poigne nécessaire : Plus de cordes à fretter signifie une pression plus intense des doigts et donc au blocage de la main. Le travail de la poigne en amont est nécessaire pour ne pas se fatiguer ou provoquer des blessures dans la pratique.
  • D’autres modes de jeu à adopter : Le doublage des cordes rend délicat le jeu fort en picking et en bend. Il va s’en dire que la guitare 12 cordes est plus adaptés aux mélodies qu’aux solos rapides. Il existe de nombreux accordage Open Tuning pour l’utilisation du bottleneck en slide.
  • Deux fois plus de cordes à changer : L’entretien d’une guitare 12 cordes est assez dense. Ce n’est pas 6 cordes mais 12 qu’il faille changer. Ce qui peut accroitre le coût de l’instrument sur le long terme.
caisse guitare douze cordes
Zoom sur la caisse de résonance d’une guitare 12 cordes.

 

Pourquoi utiliser une guitare à douze cordes ?

Aujourd’hui, il est impossible d’avoir une richesse harmonique digne d’une douze cordes avec une guitare à 6 cordes. Certains techniciens y arrivent malgrès tout en utilisant la méthode de l’accordage de Nashville. Il s’agit de remplacer les quatre cordes les plus grave par un substitut fin, et de les accorder une octave plus haut. Le résultat n’est pas transcendant, mais permet la superposition d’octaves. Ces dernières d’ailleurs ne sont jamais tout à fait justes, c’est ce qui crée l’effet chorus, bien connu des guitaristes amplifiés. Plutôt qu’utiliser une pédale recréant la consonance numériquement, ici, c’est le doublage des cordes aigües qui entre en résonance. Provoquant alors l’émission d’harmoniques qui enrichissent notablement la sonorité de l’instrument.

Cette affinité pour un son riche a été grandement utilisé dans les années soixante à soixante-dix. Spécifiquement par des groupes tels que les Beatles, Led Zeppelin, Pink Floyd, Supertramp ou encore The Rolling Stones. Des morceaux immensément connus emploie la guitare 12 cordes avec brio, comme Hotel California de The Eagles ou Supper’s Ready de Genesis.

1962 : L’avènement de la guitare 12 cordes électrique

Rooftop Singers, un groupe américain de musique folk ont enregistrés en 1962 la chanson Walk Right In avec une guitare à douze cordes. C’est l’engouement incroyable provoqué par cette chanson qui a poussé les luthiers à massivement concevoir et produire. La 12 cordes s’électrisant, elle se démocratisa assez rapidement. Jimmy Page, lui-même, lui donna un statut légendaire avec sa prestation rythmique et solo sur la chanson Stairway to Heaven. Il utilisait alors une Gibson EDS-1275 à double manche. L’un à 6 cordes, l’autre à 12 cordes.

https://youtu.be/9Q7Vr3yQYWQ

Qu’est-ce qu’un manche scallopé ou la touche creusée sur une guitare ?

manche scallope guitare

Manche scallopé, touche creusée, frettes enfoncés, nombreuses sont les dénominations s’apprêtant à ce type de manche particulier. Le manche scallopé est particulièrement connu dans le monde de la guitare par les techniciens amateurs de shred, sweep-picking et arpeggios. Quel est la différence entre un manche scallopé et un manche normal de guitare ? Quels en sont les utilisations ? C’est ce que nous allons voir dès à présent.

Le manche Scallopé, une rareté de lutherie contemporaine

Le scallopage de la touche d’un manche de guitare est en lutherie, un procédé consistant à creuser les frettes. Celà a pour effet de changer le mode de jeu. Sur un manche classique, il faut utiliser son doigt pour plaquer la corde sur la touche de façon à permettre la vibration. Au contraire, sur un manche dit scallopé, en posant simplement le doigt sur la corde, cette dernière va être plaquer sur les barres métalliques et va ainsi permettre la vibration. Ne reposant pas sur la touche, la corde sera plus malléable et permettre par exemple, des bends plus facilement exécutable.

manche scallopé et touche creusée
Sur un manche scallopé, les frettes sont creusées.

 

Il est souvent dit d’un manche scallopé qu’il augmente la vitesse de jeu en apportant plus de confort. Ceci est une légende urbaine malheureusement.. Le fait qu’Yngwie Malmsteen, le célèbre génie de la guitare baroque, utilise exclusivement ce type de manche n’y est pas pour rien. En réalité, la touche creusée permet d’alléger la tension que le guitariste exerce sur les frettes. Ce gain de tension permet un jeu plus dynamique et un passage d’une note à l’autre moins fatigante. Ce qui explique l’impression de vitesse.

Au contraire, l’un des désavantages d’un manche scallopé se situe dans la manière de le jouer. Enfoncer son doigt pour plaquer la corde sur la touche creusée va avoir pour effet de fausser la justesse du son. D’un 8ème à un quart de ton !

fender stratocaster scallope
Le manche scallopé d’une Fender Stratocaster ” Yngwie Malmsteen ” signature.

Où trouver une guitare à manche scallopé ?

Il existe deux solutions : la fabrication, ou l’achat, comme décris plus bas :

  • Le scallopage d’un manche droit : Il est tout à fait possible de scalloper soit-même ou avec l’aide d’un luthier la touche de sa guitare. La méthode pouvant être délicate, on vous conseillera de faire appel à un professionnel possédant les outils adéquats. Malgré tout, il existe sur internet de nombreux tutos dédié au scallopage. Rien ne vous empêche de tenter l’aventure !
  • Les guitares de séries et signature : Yngwie Malmsteen est un tel amateur de manche scallopé qu’il a développé avec Fender un modèle de stratocaster signature scallopé ! … On vous avoue que le modèle n’existe pas à moins de 2000 €. D’autres marques, tels que Warmoth proposent cependant des modèles d’entrées de gamme allant de 250€ à 500€.

Quelle différence au niveau du son ?

Enfin, pour cette dernière partie, on laisse Yngwie vous faire une démo. Ce qui sera bien plus parlant.

Différents types et essences de bois pour les guitares

différents types de bois à utiliser pour parfaire le son de votre guitare ou son esthétique ! L'essence utilisée dans votre guitare acoustique ou électrique aura une influence.

Quelle est l’utilité des différentes essences de bois ?

Les essences et types de bois pour la fabrication d’une guitare sont nombreuses, mais les luthiers privilégient souvent les espaces connus, et dont les qualités du son ont déjà fait leurs preuves. Souvent, les luthiers préfèrent avoir une conduite écologique en choisissant prioritairement des arbres qui ne sont pas en voie d’extinction. D’autres préfèrent passer un accord avec un ou des pays étrangers pour faire importer du bois. Les essences de bois vont influencer la résonance de la guitare ou alors son son.

différents types de bois à utiliser pour parfaire le son de votre guitare ou son esthétique ! L'essence utilisée dans votre guitare acoustique ou électrique aura une influence.
Découvrez les différents types de bois à utiliser pour parfaire le son de votre guitare ou son esthétique ! L’essence utilisée dans votre guitare acoustique ou électrique aura une influence.

Les différentes essences de bois :

On peut trouver beaucoup de guitares dont le style de bois varie ; ici, nous allons voir quelles sont ces essences les plus usitées pour réaliser des guitares

  • L’épicéa des alpes est une variété d’arbres qui pousse dans toute l’Europe, plus particulièrement en France, Suisse et Allemagne dans les régions montagneuses (Alpes, Jura, Vosges) qui donne un bois clair utilisé dans la fabrication des tables d’harmonie depuis des siècles.

    L'épicera des alpes
    L’épicera des alpes
  • L’épicéa Engelmann est originaire d’Amérique du Nord et en particulier des Montagnes Rocheuses (du Montana jusque l’Arizona). Il fut introduit en 1850 en Europe. C’est un arbre de hautes montagnes qui résiste très bien au gel. Il pousse dans une zone allant de 1 500 à 3 000 m d’altitude, parfois plus bas dans le nord-est de sa répartition. Appréciant l’humidité, il pousse surtout le long des ruisseaux et des rivières.

    epicea-engelmann
    L’épicea engelmann avec ses légères traines.
  • L’épicéa de Sitka provient de la côte ouest des Etats-Unis et du Grand Nord Canadien. Cet épicéa est d’une couleur plus foncée que son cousin européen. Il s’agit du bois le plus utilisé pour la guitare folk.

    epicea-sitka-bois
    L’épicea sikta est un bois plus marqué par les cernes
  • Le red ceda est une dénomination commerciale. Il s’agit du Thuya plicata, poussant en abondance en Colombie britannique au Canada. Il est utilisé pour la table d’harmonie de guitares Folk et de guitares classiques et offre un son de qualité exceptionnelle rapidement (plusieurs années sont nécessaires pour que l’Épicéa développe toutes ses qualités); il est également moins cher car plus abondant. Notons toutefois qu’il est plus fragile que l’épicéa (il marque plus facilement).

    Le red cedar
    Le red cedar
  • Le palissandre est le bois par excellence pour le fond et les éclisses. Il est très dense et très dur. On l’utilise aussi pour le placage de tête. Il faut aussi savoir que le palissandre de Rio est classé parmi les espèces en voie d’extinction donc, à la place, on utilise le palissandre d’inde ou de Madagascar.

    texture de palissandre pour la touche du manche de la guitare
    Le palissandre est le bois le plus utilisé, notamment pour réaliser la touche du manche de votre guitare.
  • L’acajou est un Bois tropical dur, de couleur rouge, utilisé pour le manche, le fond et les éclisses. Le terme acajou comprend une grande variété d’espèces présentes sur plusieurs continents.

    L'acajou, parfait pour avoir un corps de guitare léger
    L’acajou, parfait pour avoir un corps de guitare léger
  • Le cedro est son nom commercial. On le nomme aussi cedra ou cèdre. Ce bois est utilisé pour la fabrication du manche. Plus léger que l’acajou, il se sculpte facilement.

    Le cèdre
    Le cèdre
  • Le mahogany est plus dur et plus lourd que le cedro. Il est donc aussi plus résistant.

    Le mahogany
    Le mahogany
  • L’ébène est le nom donné au bois de cœur produit par plusieurs espèces d’arbres de la famille des Ebenaceae, appelés ébéniers. Ils se rencontrent dans les régions tropicales de l’Ancien Monde et sont connus depuis la plus haute Antiquité pour la couleur noire de ce bois et sa densité très élevée qui lui donne sa dureté unique. Utilisé pour la touche du fait de sa dureté, il a quasiment remplacé le palissandre pour cette partie de la guitare. Il est également utilisé occasionnellement pour le chevalet, plus souvent réalisé en ce même palissandre.
    ebene-bois
  • Le noyer est utilisé pour le fond et les éclisses et parfois même pour le manche dans ses variétés les plus dures.

    Le noyer
    Le noyer

Les autres essences utilisées

Outre le noyer, un certain nombre d’arbres fruitiers locaux peuvent être utilisés en lutherie parmi lesquelles le merisier, le poirier, le cormier, le pommier… On les utilise principalement pour le fond et les éclisses. Nous avons même vu des guitaristes créer des guitares à partir de sapins ! En effet, le plus important est de trouver une essence qui permet de travailler facilement ce bois en fonction de son élasticité et de sa résistance. Il existe même des guitares en plastique ou en métal. Qu’importe la matière, les luthiers peuvent laisser libre court à leur créativité tant que le résultat est là.

Différents types et formes de guitare

différents types et formes de guitares acoustiques et électriques !

Est-ce que la forme d’une guitare a une influence dans le son ? Quelles sont les formes les plus confortables pour s’accompagner ou jouer des solos ?

Types de guitares

Il existe deux grandes familles de guitare de guitare :

  • les guitares électriques avec un corps solide ou creux (solid ou hollow body)
  • les guitares acoustiques aussi appelées guitares sèches avec une forme généralement arrondie à caisse de résonance creuse. Elle comprend les guitares folk, classiques et electro-acoustiques.

Formes de guitares électriques

Aujourd’hui, on peut observer six grandes formes de guitare électrique :

  •  La guitare Les Paul est une icône pour les guitaristes Ce modèle de guitare électrique a été fabriqué en 1952, pour contrer la Fender Telecaster (autre type de guitare que l’on verra plus bas).
  • la guitare électrique SG a été conçue pour remplacer les modèles Les Paul existants. Son design original avec ses doubles cornes emblématiques et double pan coupé ressemble à une sorte de hache.
  • La guitare ES-45 est une des seules guitares électriques à avoir un corps creux. C’est un atout qui lui offre sa légèreté et son son spécifique.
  • Les guitares RG (Roadster Guitar), conçue en 1979 par Ibanez, est une série de guitares électriques parmi les plus populaires et les plus rock /métal jamais réalisées.
  • Les guitares Stratocaster ont été concue par Leo Fender et son équipe en 1954. Au fil des ans, elle est devenue l’un des modèles les plus répandus au monde. Elle se caractérise surtout par ses aspects pratiques : son faible poids en comparaison d’autres modèles et ses pans coupés qui permettent un accès facilité aux cases les plus aiguës.
  •  La guitare Telecaster a été développée par Leo Fender en 1950. Elle a été conçue dans l’esprit des guitares hawaïennes fabriquées par l’américain Rickenbacker. D’abord adopté par les musiciens de country et de blues, la guitare électrique Telecaster est connue pour sa capacité à produire des sons lumineux, riches et chaleureux.
  • La forme explorer, typique des gibsons et des productions de ESP-LTD. Ces formes sont très typiques aux guitaristes de rock et de metal/ le guitariste chanteur de Metallica utilise énormément cette forme EX !
différentes formes de guitare électriques allant de la forme standard à la SG
De nombreuses formes de guitares électriques existent ! Les luthiers et les marques laissent libre cours à leur créativité

Il existe bien entendu des guitares bien plus originales en forme d’épée, d’ange ou à base d’une boîte à cigare. On nomme cela une cigare box ! Il n’y a pas de limite à la créativité lorsqu’on parle de guitare, tant que le style est là.

différents types et formes de guitares acoustiques et électriques !
Les différents types et formes de guitares acoustiques et électriques !

Formes de guitares acoustiques

Il existe 4 principaux types de guitares acoustiques :

  • La guitare dreadnought, inventée par Henri MARTIN, donne beaucoup de basses et est idéale pour accompagner un chanteur. C’est aussi la guitare la plus polyvalente. Elle produit un son assez grave, puissant, mais pas trop.
  • La guitare jumbo avec sa taille imposante est faite principalement pour des musiciens ayant un gros gabarit (sinon, c’est crampes assurées). Certains la surnomment « la guitare du bûcheron », en raison de la grosseur de sa caisse. C’est aussi ça qui fait qu’elle produit un son puissant et est parfaite pour la rythmique. C’est la guitare acoustique idéale pour le rock.
  • Comme la guitare auditorium est fine, le volume sonore est moins grand, mais, le son va plus loin. C’est la guitare parfaite pour un jeu souple et en finesse.
  • La guitare concert est un compromis entre la guitare jumbo et l’auditorium, car c’est une guitare confortable et facile à jouer. La guitare concert produit un son puissant et équilibré entre les notes de basse et de mélodie. C’est la guitare acoustique idéale pour l’enregistrement et les concerts, car le son rempli la pièce où vous êtes et vous offre (si vous en avez une), une expérience de jeu unique.

Pour maîtriser toutes ces guitare, il faudra les aimer et les jouer ! Pour le reste de votre apprentissage de la guitare, on s’occupe de tout.

Est-ce que la forme d’une guitare influence le son ?

Pour une guitare électrique, cela n’a pas énormément d’importance au niveau de la forme. Néanmoins, vous sentirez bien la différence entre une guitare avec un corps semi-creux, creux ou solide. L’intérêt pour ce type est surtout esthétique et pratique. Avec une guitare Flying V, vous aurez un accès aux aiguës absolument exceptionnel. Par contre, il sera bien difficile de jouer assis. Il faudra vous équiper d’une bonne sangle de guitare et jouer debout. On pourrait considérer cette guitare comme un instrument de scène, utilisé uniquement lors des répétitions et des concerts. Il n’est pas non plus impossible de jouer assis, mais il vous faudra sortir votre jambe de votre chaise ou tabouret pour que les pics de la flying V ne viennent pas vous gêner.

Pour une guitare acoustique, la forme n’aura pas d’influence, mais ses dimensions auront une importance. Une “grosse guitare” aura plus de coffre et de basses qu’une guitare avec un corps plus petit. Un autre facteur peut venir en plus, ce sont les essences et types de bois utilisés pour fabriquer votre instrument, ainsi que la qualité de la lutherie, le collage ou vissage du manche… Tant de facteurs qui me permet de vous dire : testez votre future guitare ! Sa forme, son prix, sa marque et ses essences permettront d’avoir une idée de sa qualité, mais rien ne changera de l’avoir entre vos mains.

Comment fonctionne l’électronique d’une guitare ?

Découvrez l'intérieur d'une guitare électrique et tous ses branchements

Vous pouvez retrouver énormément d’électronique à l’intérieur d’une guitare, des potentiomètres, des sélecteurs de positions et des câbles. Mais comment est-ce que tout cela fonctionne ?

Ouvrons une guitare pour voir l’intérieur et son électronique !

Si vous prenez votre guitare électrique, vous trouverez au dos des petites plaques à dévisser. Utilisez n’importe quel tournevis pour enlever soigneusement les vis et faites attention à ne pas les perdre, c’est vite arrivé 🙂 Il y a généralement une ou deux plaques. La première sera située près de l’entrée jack, la seconde sera placée près de votre sélecteur de positions. Sauf si vous avez une guitare puretone, vous disposerez de boutons amovibles nommés potentiomètres ou potards qui permettront de gérer le niveau de sortie de votre guitare ainsi que la présence ou non des sons à haute fréquence.

Voici ce que vous pouvez retrouver dans votre gratte :

  • Une entrée jack, permettant de réceptionner votre câble jack.
  • Des potentiomètres entre 0 et 4 en moyenne. Si vous en avez deux, l’un permettra de gérer le niveau de sortie (similaire au volume ou gain de votre guitare), le second permettra de régler un filtre passe-haut et donc de diminuer les aigüs au besoin. Il est possible de retrouver une autre paire de deux potards permettant de régler ainsi l’autre microphone.
  • Des microphones. Un simple bobinage si vous observerez une seule rangée d’aimant. Sinon, ce sont des doubles bobinages comme des humbucker. Les premiers seront efficaces pour jouer un son clean, sans saturation. Les seconds seront très performants pour réduire le bruit de fond du microphone et ainsi, jouer des sons et des riffs saturés pour du rock et du metal. Ces derniers peuvent êtres actifs ou non, c’est à dire, êtres boostés par la présence d’une pile 9v dans votre guitare.
  • Un sélecteur de position, permettant de choisir quel microphone vous allez utiliser (celui proche du chevalet, le microphone côté manche, le centrale ou plusieurs en même temps)
  • Des câbles, énormément de petits fils qui permettent de relier tout ce beau monde ! Le branchement n’est certes pas très compliqué, mais n’hésitez pas à le photographier pour bien l’avoir en tête si vous décidez de changer quelques éléments électroniques à l’intérieur.

Toute cette électronique est soigneusement interconnecté pour vous permettre de délivrer le son jusqu’à votre amplificateur.

Découvrez l'intérieur d'une guitare électrique et tous ses branchements avec son électronique
Découvrez l’intérieur d’une guitare électrique et tous ses branchements.

Comment fonctionne un microphone de guitare électrique ?

Dans l’électronique d’une guitare, le microphone occupe une place prédominante pour le rendu du son. Un micro de guitare est composé d’une rangée d’aimants ALNICO (aluminium, nickel et cobalt) entourée d’une bobine de fil de cuivre. Il est protégé par un cache en plastique ou céramique. Ces aimants émettent un champ magnétique qui sera perturbé lorsque vous attaquerez vos cordes qui sont métalliques. C’est pour cela que chanter ou hurler dans un microphone de guitare ne changera rien. Il faut du metal pour venir perturber ce champ magnétique et ainsi, générer un courant électrique alternatif inférieur à deux volts correspondant à la fréquence de la note jouée dans la bobine de cuivre jusqu’au câble jack.

Il existe donc deux types de microphones. Les simples et les doubles bobinages.

  • Le simple bobinage ou single coil possède une seule rangée d’aimants et n’annule pas le bruit de fond généré.
  • Les doubles bobinages ou humbucker annulent le souffle parasite.

Le courant est donc transmis dans le câble mais n’est pas assez fort pour sortir seul sur une enceinte. Il faut donc l’amplifier !

L’amplificateur qui amplifie le signal de la guitare

Comme son nom l’indique, l’amplificateur va amplifier le courant transmis. Composé d’une ou plusieurs enceintes, il va transmettre ce signal à cette dernière pour produire le son. Le jack est donc branché dans un étage permettant de régler le son avec un equalizer et des effets. Puis, un étage de puissance boostera ce signal jusqu’aux enceintes. L’électronique présentée dans un amplificateur est bien plus complexe et composée de condensateurs, transistors et même de lampes dans l’amplificateur même ! Il est donc important de soigner toute sa chaîne de branchement pour avoir un son optimal. Il suffit simplement d’avoir un mauvais câble jack pour ne pas tirer des résultats optimales de son nouvel ampli à lampes flambant neuf ! Pour le reste, vous savez qu’on vous explique tout dans nos cours de guitare électrique et acoustique pour faire sonner votre instrument comme un pro !