Accueil » Qu’est-ce que la gamme pentatonique blues ?

Qu’est-ce que la gamme pentatonique blues ?

Qu’est-ce que la gamme pentatonique blues ?
0
(0)

La musique est un art à part. Vous ne pourrez la maîtriser parfaitement si vous ne savez pas comment elle fonctionne, si vous ne savez pas comment jouer les instruments de musique. Il faut non seulement toutes les notes, mais également les gammes. La maîtrise des gammes est même essentielle si vous réussissez à merveille votre jeu. Parmi les gammes dont il faut maîtriser le jeu, la gamme pentatonique est l’une des plus importantes et l’une des plus populaires.

En effet, de nombreux musiciens l’utilisent pour les solos et pour les improvisations. Bien qu’elle soit si importante, la gamme pentatonique est encore bien méconnue du grand public. Découvrez dans cet article ce que c’est qu’une gamme pentatonique.

Qu’est-ce que la gamme pentatonique ?

Le thème pentatonique vient du mot grec penta et du mot tonique qui signifie respectivement cinq et note. La gamme pentatonique représente donc une gamme de musique composée de 5 notes. À partir de cette définition, on comprend donc qu’il est possible de créer une multitude de gammes pentatonique. Toutefois, on catégorise en deux la gamme pentatonique. Nous avons la gamme pentatonique majeure et la gamme pentatonique mineure.

Qu’est-ce que la gamme pentatonique blues ?

Tous les musiciens s’accordent sur le fait qu’il existe ces deux catégories de gammes pentatoniques. Toutefois, l’utilisation du thème gamme pentatonique dans le langage courant fait souvent référence à la gamme pentatonique mineure. Il faut quand même intégrer qu’il existe bel et bien la gamme pentatonique majeure. On parle souvent d’échelle pentatonique ou de système pentatonique pour désigner la catégorisation de la gamme pentatonique.

Pourquoi utiliser la gamme pentatonique ?

Pour les musiciens, principalement les guitaristes, la maîtrise de la gamme pentatonique présente de grands intérêts. Qu’elle soit majeure ou mineure, la gamme pentatonique a de nombreux avantages. En effet, elle fait partie des gammes les plus faciles à mémoriser. En plus de cela, elle est également facile à jouer et son jeu peut être fait partout. C’est donc trois avantages qui font que la plupart des guitaristes l’apprennent rapidement. Ils peuvent l’utiliser pour leur solo ou pour improviser n’importe quel morceau ou fait un backing track ou une progression d’accord. De plus, elle est utilisable dans n’importe quel style musical. Que ce soit du blues, du rock, du folk, du reggae, du métal ou encore de la pop.  

D’ailleurs, c’est celle qu’utilisent le plus les guitaristes pour effectuer les solos et pour les improvisations parmi toutes les gammes de guitare. Si vous voulez être un as de la guitare, c’est elle que vous devez maîtriser en premier, car elle vous sera très utile. Elle peut être considérée comme la gamme passe-partout du guitariste, car elle peut servir dans n’importe quelle situation. Il vous faut donc maîtriser les deux principaux types de gammes pentatoniques : la gamme pentatonique majeure et la gamme pentatonique mineure. Intéressons-nous aux nuances qui existe entre les deux catégories.

Gamme pentatonique mineure

Comprendre la gamme pentatonique c’est d’abord comprendre la pentatonique mineure. Comme nous l’avons déjà dit, la pentatonique mineure est très souvent assimilée à la gamme pentatonique. Elle a  également 5 notes et est appelée mineure, car sa tierce est mineure. C’est d’ailleurs sa caractéristique principale. Il faut dire qu’un accord mineur dispose aussi d’une tierce mineure par rapport à la tonique. La pentatonique mineure est la plus importante de toutes. On la rencontre souvent dans les solos ou dans le rock. Pour cela, on peut également l’appeler la gamme solo ou la gamme rock.

Comment construire une pentatonique mineure ?

Apprendre la gamme pentatonique mineure, c’est d’abord savoir comment elle a été construite. Déjà, il faut dire qu’elle n’est pas si différente de la gamme pentatonique majeure. En effet, la penta mineure est l’un des modes de la penta majeure. C’est le mode issu du degré 5. Exprimée en intervalles, la formule de la pentatonique est la suivante :

1,5 ton – 1 ton – 1 ton – 1,5 ton – 1 ton

Cette formule peut être également exprimée en nombre de cases. On aurait ainsi :

3 cases – 2 cases – 2 cases – 3 cases – 2 cases

En effet, les intervalles qui ont été exprimés en tons représentent la distance qui sépare deux notes.

Connaissant ces deux formules (en réalité c’est une seule exprimée de deux façons différentes), vous pouvez maintenant essayer de la jouer sur le manche de votre guitare en partant de n’importe quelle note tout en restant sur une seule corde. En plus, il existe de nombreuses façons différentes de la jouer sur une guitare.

Toutefois, afin de faciliter l’apprentissage et le jeu, 5 positions ou schémas ont été établis pour jouer la gamme pentatonique mineure sur le manche d’une guitare. Ce sont ces schémas cohérents qu’il faudra apprendre en premier.  

Quant à sa structure, elle est très facile à mémoriser. En partant de la tonique, nous avons le schéma suivant :

  • Tonique
  • Tierce mineure (3m)
  • Quarte Juste (4J)
  • Quinte Juste (5J)
  • Septième mineure (7m).

Par où commencer pour jouer la pentatonique mineure ?

Pour commencer à jouer la pentatonique mineure, il faut d’abord apprendre la première position de penta mineure. C’est la base de votre apprentissage. Cette position vous servira chaque fois que vous jouerez à la gamme pentatonique. Pour ce faire, il faut partir de la tonique. Ensuite, vous jouerez à la deuxième note, puis la troisième note et ainsi de suite. Vous pouvez également la jouer en regroupant 3 ou 4 notes ou en sautant une corde à chaque fois. Pour mieux apprendre à jouer, vous pouvez télécharger l’un des nombreux PDF concernant son jeu sur une guitare.   

Gamme pentatonique majeure

La gamme pentatonique majeure encore appelée penta majeure est comme toutes les autres, une gamme à cinq notes. Elle est très semblable à la gamme pentatonique mineure. En effet, les deux gammes partagent les mêmes notes. Elle est dite majeure, car sa tierce est majeure. Comme pour les autres, elle est aussi composée de 5 notes. La tierce majeure caractérise d’ailleurs les gammes majeures.

De la même façon, un accord majeur dispose de sa tierce majeure par rapport à sa tonique. Comparativement à la mineure, la penta majeure a un son un peu plus gai. On la retrouve souvent donc dans les solos de rock et dans du jazz. On peut également se servir de cette gamme pour des Power chords ou pour des accords majeurs.

Enfin, on la retrouve dans le blues. En effet, il suffit d’ajouter une seule note sur la penta majeure pour obtenir la gamme blues (nous y reviendrons plus tard).

Comment construire une pentatonique majeure ?

La pentatonique majeure est une gamme composée de 5 notes. Toutefois, elle a été construite sur la base d’une gamme majeure diatonique composée de 7 notes. Sa formule exprimée en intervalles est la suivante :

1 ton – 1 ton – 1,5 ton – 1 ton – 1,5 ton

Sa formule est aussi importante que celle de la gamme pentatonique mineure. Il faut donc la maîtriser pour pouvoir la jouer aisément sur le manche de votre guitare. En considérant les intervalles, la structure de la pentatonique majeure est la suivante :

  • Tonique
  • Seconde Majeure (2M)
  • Tierce Majeure (3M)
  • Quinte Juste (5J)
  • Sixte Majeure (6M).

Les positions de la pentatonique majeure

La penta majeure a aussi 5 positions ou schémas. Ce sont ces schémas qui sont généralement utilisés par les guitaristes pour jouer dans la gamme pentatonique majeure. En reproduisant les positions sur le manche de la guitare, il devient très facile pour vous de jouer.

Il faut donc que vous appreniez et que vous maîtrisiez les différentes positions afin de les reproduire. Mieux, préférez apprendre les différents schémas plutôt que de vous baser sur les leçons théoriques. À vos débuts, les différentes positions vous seront bien plus utiles. La première position de la gamme majeure est celle que vous devez apprendre en premier. Ensuite, vous apprendrez le reste.

Ce qui est très intéressant, c’est qu’en apprenant une gamme, vous apprenez en même temps le reste. En effet, quand vous connaissez correctement une penta majeure dans toutes ces positions, vous n’avez qu’à la reproduire sur d’autres tonalités pour jouer d’autres penta majeures. En vous souvenant des intervalles entre les différentes notes, vous réussirez à jouer les gammes que vous n’avez pas apprises. L’apprentissage devient donc encore plus facile. Toutefois, il est beaucoup plus intéressant de maîtriser les notes que vous jouez.

Quelle est la différence entre la gamme majeure et la gamme pentatonique majeure ?

La gamme majeure dite encore diatonique est la base de toutes les autres gammes. En effet, grâce à cette gamme, vous pouvez créer la gamme pentatonique majeure. La penta majeure est d’ailleurs considérée comme une gamme majeure sans demi-ton diatonique. De façon concrète, en ajoutant un Fa et Si à la pentatonique de Do majeur, vous obtiendrez une gamme majeure de Do. Les deux gammes sont donc très liées et il serait bénéfique pour vous de comprendre leur fonctionnement entre elles. Cela vous permettra de gagner du temps dans votre apprentissage.

Ainsi, vous pouvez vous amuser à distinguer les deux gammes ou identifier à quel niveau elles sont superposées. Cela pourrait vous permettre de passer plus facilement d’une gamme à une autre au cours d’un jeu ou d’improviser plus facilement. Vous augmenterez également votre niveau d’écoute musical ainsi que votre dextérité. Quoi qu’il en soit, travailler simultanément ou de façon séparée les deux gammes vous aidera à divers niveaux.  

Quid de la gamme blues ?

Si vous maîtrisez la gamme pentatonique, vous maîtrisez déjà la gamme pentatonique blues. À l’exception d’un détail, elles sont identiques. En effet, la gamme blues possède 6 notes au lieu de 5 pour la gamme pentatonique. Cette note supplémentaire s’appelle la note blues. C’est elle qui marque la différence entre la gamme blues et la pentatonique.

Quelle est l’origine de la gamme blues ?

Comme son nom l’indique, la gamme blues vient du genre musical blues. Style musical jadis joué par les esclaves afro-Américains. Cette musique leur servait à exprimer la dureté de leur condition et leurs sentiments dans les champs de coton. Après l’abolition, le blues est devenu un genre musical populaire, mais n’était pas enseigné dans les écoles de musique ou dans les conservatoires.

Quand il a fait l’objet d’étude, on a remarqué que les notes du blues se recoupaient avec celles de la gamme majeure à l’exception d’une seule. Étant donné que cette note était particulière, elle a été nommée note blues. En effet, la gamme blues se base sur la pentatonique mineure. On retrouve les 5 notes de celle-ci. Sauf que la note blues marque la différence.

Quelle est la structure de la gamme blues ?

La gamme blues dispose aussi de 5 positions tout comme la gamme pentatonique. La première position est celle qu’il faut apprendre quand vous débutez votre apprentissage de la gamme blues. Elle est d’ailleurs la position qu’on utilise le plus. Elle est déjà suffisante si vous voulez jouer du Blue en Mi ou encore en La (les deux tonalités les plus fréquentes quand on joue du blues). La deuxième position vous permettra de prolonger la première.

En maîtrisant cette position, vous pourrez faire plus facilement des improvisations. Ce qu’il faut surtout retenir avec la gamme blues est que la note blues se situe entre la 3e et la 4e note de la gamme pentatonique.

Quand vous décidez d’apprendre la gamme pentatonique, il est plus intéressant d’apprendre la gamme pentatonique mineure. En effet, les doigtés des deux gammes sont identiques. Ainsi donc, quand vous travaillez la penta mineure, vous apprenez en même temps la penta majeure.   

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *