Accueil » Qu’est-ce qu’une gamme chromatique guitare ?

Qu’est-ce qu’une gamme chromatique guitare ?

Qu’est-ce qu’une gamme chromatique guitare ?
0
(0)

La gamme chromatique guitare n’est pas vraiment utile. Cependant, elle a toute son importance pour tous ceux qui désirent améliorer leurs techniques. Grâce aux gammes chromatiques, vous pourrez vous exercer et devenir un vrai as des demi-tons et de la gymnastique des doigts. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser les gammes chromatiques.

Gamme chromatique guitare : C’est quoi ?

Une gamme est dite chromatique lorsqu’elle est sur une échelle chromatique ce qui signifie qu’elle est construite sur douze degrés avec un intervalle d’un demi-ton entre eux. Le fait qu’il existe un intervalle commun entre toutes les notes fait qu’il est quasiment impossible de déterminer le ton de la gamme. C’est pourquoi on dit que la gamme chromatique guitare est atonale.

Normalement entre le Do et le Ré, il existe deux notes dites altérés parce qu’on a ajouté ou retranché un demi-ton : Le Do# et le Ré bémol. C’est la même chose qui se passe entre le Ré et le Mi, le Fa et le Sol, La et le Si, etc. Cependant, dans un souci de commodité, on considèrera qu’il s’agit de la même note. Ainsi, lorsqu’on joue toutes les notes et leurs altérations possibles jusqu’à l’octave supérieure, par exemple de Mi à Mi, on aura exactement douze degrés ou douze notes.

Qu’est-ce qu’une gamme chromatique guitare ?

Le demi-ton chromatique ou diatonique

On vient de parler des demi-tons qu’on retirait ou ajoutait à une note. Il est donc important pour vous de notez qu’un demi-ton peut être soit chromatique, soit diatonique.

En effet, lorsque l’intervalle est entre deux notes ayant le même nom, ce sera un demi ton chromatique. Par exemple un intervalle entre le Do bémol et le Mi. Par contre, si l’intervalle est entre deux notes qui ont des noms différents, ce sera un demi-ton diatonique. C’est le cas d’un intervalle entre le La et le Si bémol par exemple.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que la gamme chromatique est constituée d’une suite de demi-tons. Toutefois, la nature de ce demi-ton peut être aussi bien chromatique que diatonique.

Quelle est l’utilité de la gamme chromatique guitare ?

Une gamme pour s’exercer

Si on veut résumer l’utilité des gammes chromatiques en quelques mots, se serait “excellent moyen d’améliorer sa technique”. En effet, travailler avec les gammes chromatiques comme exercices techniques vous permettront de grandement améliorer l’agilité de votre main gauche. En plus de l’agilité, vous allez travailler et donc améliorer très rapidement votre rythmique, votre dextérité et mieux gérer vos mouvements à la guitare et bien d’autres choses. C’est une très bonne gamme puisqu’elle offre des avantages plutôt nombreux en termes d’entraînement sur une longue période.

Une gamme polyvalente

S’entraîner à enchaîner les chromatismes n’a pas pour seul objectif d’améliorer votre jeu technique. En effet, c’est aussi bien pour réaliser des effets de styles tels que passer d’une tonalité à une autre, d’une gamme connue à une autre qui na aucune note en commun avec la précédente. En outre, la gamme chromatique guitare vous sera vraiment utile pour améliorer votre dextérité.

Par ailleurs, son aspect atonal vous octroie la possibilité de faire des transitions entre deux notes qui ne sont pas forcément compatibles sans pour autant heurter l’oreille. Une technique qui vous sera très utile dans l’improvisation. Effectivement, plus vous allez maîtriser les gammes chromatiques, moins vous aurez de problème à réaliser des passages un peu délicats entre des tonalités.

La gamme chromatique pour exercer le « jeu out »

Si vous souhaitez apprendre à faire le « jeu out », la gamme chromatique guitare vous sera vraiment utile. Pourquoi ? Parce que lorsqu’un musicien fait de l’improvisation, il est très souvent enclin à se focaliser sur les gammes qu’il maîtrise parfaitement, de s’y cantonner et de ne plus en sortir. C’est à ce moment précis que la gamme chromatique est la bienvenue. En effet, en introduisant dans votre jeu la gamme chromatique constitué de demi-ton chromatique et diatonique, vous aurez l’opportunité d’apporter plus de diversité à l’ensemble de votre jeu.

La particularité de ces notes, le fait qu’il y ait un demi ton en plus vous fera jouer de sorte que ces notes qui varient de la tonalité de référence ne seront ni fausses ni justes. Le plus important ici est de s’assurer à ce que les notes « out » (celle qui ont un demi ton en plus ou en moins) soient jouées vraiment rapidement. Elles doivent être dans l’absolu un passage entre deux notes qui seront-elles jouées de façon juste.

Cette technique garantira une cohérence dans votre ligne mélodique tout en y apportant une certaine diversité. Votre travail sera d’autant plus sophistiqué, plus travaillé, plus subtil, vous l’aurez compris plus intéressant.

Jouer la gamme chromatique guitare 

Il existe de nombreuses façons de jouer une gamme chromatique guitare. En effet, la gamme chromatique possède 12 positions possibles. Ainsi, elle peut être jouée sur une guitare électrique, classique ou même folk.

Le premier exercice, l’exercice de base même des chromatismes est de jouer 4 notes consécutives sur une seule et unique corde. L’objectif est de réitérer le processus sur tout le manche en se déplaçant petit à petit.

Prenons un exemple pour mieux expliquer :

  • 4ème corde (corde de Ré) : L’index sur la case 5, le majeur lui sur la case 6, L’annulaire sur case 7, auriculaire case 8,
  • 3ème corde (corde de Sol) : L’index sur la case 5, le majeur lui sur la case 6, L’annulaire sur case 7, auriculaire case 8,
  • 2ème corde (corde de Si) : L’index sur la case 5, le majeur lui sur la case 6, L’annulaire sur case 7, auriculaire case 8,
  • 1ère corde (corde de Mi aigu) : L’index sur la case 5, le majeur lui sur la case 6, L’annulaire sur case 7, auriculaire case 8.

S’exercer avec les notes aiguës

Vous pouvez réaliser le même exercice sur la même corde mais cette fois ci en vous déplaçant vers les notes aiguës. Pour ce faire, vous allez commencez en corde Mi grave, avec l’index en case 4 puis, descendre progressivement jusqu’à la corde de Mi aigu. Ensuite, décalez vos doigts d’une case vers les notes aiguës puis remontez. Puis, décalez en répétant le même procéder jusqu’à la case 10 ou 11. Au début, il est vraiment conseillé de commencer doucement pour monter ensuite de façon progressive.

Une fois que vous allez adopter cet exercice dans votre programme d’entraînement journalier, vous remarquerez des progrès assez rapidement. Par contre, faites attention de ne pas débuter sur des cordes trop graves et prenez soin d’entraîner votre auriculaire même si celui-ci est vraiment faible. C’est pourquoi nous préconisons l’utilisation d’un médiator et l’entraînement en aller-retour si possible.

Il est indispensable que chaque note ait la même durée même lorsque vous changez de corde. C’est pourquoi, vous pouvez utiliser un métronome afin de vous améliorer. En plus de respecter le rythme, assurez vous de l’exactitude des notes que vous jouez. Prenez votre temps car il vaut mieux être lent et précis plutôt que rapide et jouer faux.

Dernière méthode pour jouer la gamme chromatique guitare : Vous pouvez jouer toutes les cases d’une seule corde.

Comment positionner sa main gauche ?

Normalement, votre main droite n’a aucun souci pour se positionner afin de gratter les six cordes. Par contre, il faudra vous assurer de placer correctement votre main gauche. Il est nécessaire de veiller à casser un peu le poignet afin de bien arrondir vos doigts de la main gauche sur le manche. Faites également très attention de bien appuyer la corde en utilisant le bout de vos doigts et non le doigt en entier ou encore votre dernière phalange. C’est pourquoi vous devriez avoir des ongles courts.

Placez vous aussi le plus près possible de la frette. Par exemple si vous êtes sur la case 6 entre la cinquième et la sixième frette, il faudra se placer près de la sixième frette. Pourquoi ? Parce que c’est à cet endroit précis que le point de pression est le plus optimal. Toutefois, pour que ce soit vrai, il faut veiller à ne pas appuyer directement sur la frette. 

De plus, il faut faire attention à ne pas mouvoir sa main en faisant un mouvement d’avant arrière mais plutôt la maintenir immobile. Seuls vos doigts doivent bouger lorsque vous descendez dans les aigus ou lorsque vous remontez vers les graves. Votre main, elle ne doit en aucun cas bouger, elle maintient sa position. Faites donc attention à votre main gauche.

Dernier conseil, conservez vos doigts dans une position appuyée au fur et à mesure. Autrement dit, lorsque vous avez joué par exemple l’index, ne le déplacer pas lorsque vous allez vous rabattre sur le majeur et ainsi de suite. L’objectif pour vous ici est de gagner en force au niveau des doigts afin d’éviter de reposer votre jeu sur la force de votre poignet et de votre main.

Importance d’un professeur

Tous les conseils donnés plus haut sont difficiles à mémoriser d’un coup. Vous devrez penser à de nombreuses choses en un rien de temps. C’est pourquoi, si vous débutez la guitare, il est vivement conseillé de prendre au moins quelques cours de guitare afin de prendre les bonnes habitudes qui vous seront très utiles pour votre développement. Avant de vous lancer en autodidacte, prenez des cours un tant soit peu avec un professeur.

L’échauffement avant de jouer la gamme chromatique

La main est remplie de muscle vraiment puissant et précis. Lorsque vous jouez la gamme chromatique guitare, vous allez déployer un certain nombre d’efforts dans vos mains. Pour faire l’analogie avec un sportif, le guitariste fait un geste précis, concis et répétitif lors de ses séances de guitare. Donc, il est normal de procéder à une sorte d’échauffement bien avant de commencer ces longues séances de guitare.

Voici donc un petit échauffement qui peut vous éviter les blessures physiques :

  • Tendez vos bras vers l’horizontal, en pointant vos doigts vers le ciel. Ensuite, en utilisant votre autre main tirez assez lentement, mais de façon continu vos doigts vers l’arrière, en direction du poignet pendant au moins 5 secondes. Ne maintenez pas trop longtemps et respirer lentement. Répétez cet exercice 3 ou 4 fois pour vos deux mains.
  • Cette fois ci, vous allez pointer vos doigts vers le sol en répétant le même principe qu’en haut, 5 secondes, 3 ou 4 fois.
  • Serrez vos mains l’une contre l’autre et effectuez des mouvements circulaires.
  • Pour l’échauffement des doigts, vous allez placer votre pouce au milieu de votre paume puis tirer doucement vers le bas. Répétez cet exercice 4 fois pendant une période de 5 secondes.

Une fois l’échauffement fini, vous pouvez passer à vos chromatismes par groupe de 3 ou 4 en prenant le soin de vous focaliser sur tous les conseils qui ont été donnés pour la position de vos doigts. Veillez à respecter ces conseils afin d’améliorer efficacement votre dextérité. Prenez votre temps et allez-y doucement, le but ici n’est pas de jouer très rapidement mais de jouer surtout des notes justes. Il est donc important de réussir les exercices sans crisper vos doigts.

À retenir

La gamme chromatique est principalement un excellent exercice pour vous si vous souhaitez améliorer votre aisance technique et votre dextérité à la guitare. Cependant, pour y arriver vous devrez suivre à la lettre toutes les recommandations et conseils qui vous ont été prodigués. Prenez votre temps et allez-y doucement. Rappelez-vous que jouer de la guitare est avant tout un loisir.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *