Accueil » Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?
0
(0)

L’improvisation à la guitare est un art. Cela en est encore plus lorsqu’il s’agit d’une improvisation solo guitare. Que ce soit pour improviser un solo, une rythmique, une chanson ou des arpèges, l’improvisation permet de créer des mélodies sur le moment. Alors, comment improviser efficacement à la guitare ? Comment réussir à faire sonner les bonnes notes sur une backing track ou sur les accords d’un autre guitariste ? Le présent article s’évertuera à vous apporter des solutions simples et efficaces pour une improvisation solo guitare réussie.

Qu’est-ce que l’improvisation solo guitare ?

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?
Solo guitare – Apprendre l’improvisation

Que ce soit dans le blues, le rock, le jazz ou le metal, l’improvisation est omniprésente dans les compositions ou lors des concerts. Par définition, l’improvisation, c’est quand un musicien va créer une mélodie spontanément sans jamais avoir réalisé cette mélodie auparavant. Le musicien réalisant cela est nommé un improvisateur. Tout l’intérêt d’improviser est de :

  • Composer afin de créer des nouvelles mélodies en laissant libre cours au hasard ou quelques techniques et règles de composition.
  • Modifier une version d’un morceau. Plutôt que de jouer le même solo pendant 100 concerts, un musicien peut s’amuser en changeant les notes et en créant ainsi un solo de guitare différent pour chaque musique ou chaque représentation.
  • S’amuser avec d’autres guitaristes. Imaginez un premier guitariste jouant des accords de guitare. Un second guitariste voudra l’accompagner avec une petite mélodie. Il va ainsi improviser par dessus, puis jouer les accords pour que l’autre guitariste puisse jouer à son tour la partie solo. On nomme cela un boeuf un jam ou une jam session.
  • Avoir la classe, car tous les guitaristes ne savent pas improviser, et il est très difficile de faire une belle improvisation du premier coup !

Improviser et faire de l’improvisation de solo ou de rythme à la guitare pour composer ou impressionner, c’est tout un art !

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?

Est-ce que l’improvisation est réservée aux solos de guitare électrique ?

Non, il est possible d’improviser dans différents domaines et avec différents types de guitare, vu que le principe de l’improvisation consiste à créer “une musique” dans l’instant présent. Vous pouvez très bien improviser avec une guitare acoustique ou un banjo. L’improvisation existe aussi pour le violon, le piano et pour tous les autres instruments de musique. Aussi, elle peut se faire dans les différents styles musicaux et rythmiques possibles. Vous pouvez :

  • Improviser des rythmiques en jouant des accords avec des rythmes différents.
  • Faire une Improvisation des arpèges en jouant des arpèges divers et variés et en changeant d’accord.
  • Improviser des rythmes si vous êtes batteur !
  • Faire improviser un solo de guitare facile même en étant débutant, jusqu’à des résultats très impressionnants si vous connaissez bien le manche de votre guitare.

Créer son improvisation

Composer une nouvelle rythmique

Vous en avez marre de jouer toujours la même chose en essayant d’improviser ou de composer un nouveau morceau ? Car si vous êtes guitariste, l’improvisateur qui lancera les premiers accord a aussi un rôle très important à jouer ! Voici donc un petit cours pour vous donner quelques idées sur des rythmiques à créer avec les accords les plus communs ou les plus utilisés !

Improviser un solo de guitare électrique, classique ou folk

Connaître ses gammes

Vous avez sûrement entendu parler des gammes et mêmes des modes. Ce sont des suites de notes qui sont définies depuis la nuit des temps et qui sonnent justes entre elles et avec certaines suites d’accords. Plus vous connaîtrez de gammes et comment les utiliser et plus vous saurez là où placer vos doigts sur votre manche pour sortir les bonnes notes sans que cela ne sonne faux. Il existe des centaines de gammes et nous vous expliquons tout cela sur notre application. Parlons de la fameuse gamme pentatonique et comment improviser dessus.

Improviser avec la gamme pentatonique

Si vous avez besoin d’une piqûre de rappel, voici un cours sur ce qu’est la gamme pentatonique. Celle-ci répète 5 notes identiques à des octaves différentes sur le manche de votre guitare et pourra sonner sur une suite d’accords définie. C’est généralement la première gamme de guitare à apprendre avec la gamme de do majeur (le fameux do ré mi fa sol la si do). En voici le schéma : Apprendre la gamme pentatonique mineure, majeure ou blues, c’est une clé pour faire une improvisation facilement.

On retrouve ensuite ces suites de notes qui se répètent selon 5 positions. Vous pouvez jouer toutes ces notes dans toutes ces positions différentes, cela sonnera toujours juste. L’exemple donné ici est la gamme pentatonique mineure de “La”. Vous pourrez ainsi là, jouer au-dessus d’un accord de La sans vous inquiéter de jouer juste ou faux. Ces notes sonneront toujours bien. Le tout est donc d’apprendre avec nous quelle gamme utiliser pour quelle suite d’accords.

Faire confiance à son oreille

Je n’aime pas mémoriser les gammes mais il est très intéressant d’en avoir quelques-unes dans son sac. De plus, la théorie qui est appliquée aux gammes est très intéressant et d’une logique simple et mathématique. Vous pouvez par ailleurs faire confiance à vos sentiments, vos émotions et votre intuition. À force de jouer des morceaux connus ou de balader vos doigts sur le manche de votre guitare en essayant de créer vos propres mélodies, votre cerveau s’est imprégné des notes qui peuvent bien sonner. Ainsi, vous lancez une musique sur laquelle vous pouvez improviser. Cela est nommé “une backing track”.

Laissez ensuite libre cours à vos doigts et votre imagination. Vous pouvez même chantonner une mélodie et essayer de la reproduire à la guitare, c’est un exercice très efficace pour apprendre à improviser. Une dernière chose, n’oubliez pas de bien accorder votre guitare pour qu’elle soit parfaitement juste. Vous risquez sinon de ne pas réussir à improviser facilement.

Est-ce que tout le monde peut improviser la solo guitare ?

Oui, tout le monde peut improviser et ce n’est pas un exercice réservé aux élites de la guitare. Jouer 3 notes dont on ignorait l’enchaînement quelques instants auparavant, c’est improviser. Créer un rythme sur deux accords, c’est improviser. C’est même un excellent exercice qui s’enrichira avec l’apprentissage de nouvelles techniques et effets de guitare. Voici quelques exemples d’improvisations à la guitare pour vous inspirer, bonne écoute.

Une improvisation du talentueux monsieur Néogéofanatic à la guitare !

Une autre improvisation un peu moins improvisée du grand DavidMeShow, un Youtubeur très sympathique !

Solo guitare : Comment improviser le blues ?

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?
Solo guitare – Les règles de l’improvisation

Jouer une solo guitare en blues est tout un art qui nécessite des soins particuliers. Le tout ne suffit pas de jouer de belles notes. Cela va bien au-delà. Vous devez trouver l’équilibre parfait entre l’histoire racontée, l’expression des sentiments et les notes jouées. C’est seulement à ce moment que vous réussirez à emballer le vôtre public. Cela est encore plus délicat lorsque vous voulez faire des improvisations. Et plus encore délicat pour les débutants. Il vous faudra tenir compte des bonnes stratégies pour jouer les notes. De ce fait, vous aurez assez de chance de jouer juste. Ainsi, vous pourrez progressivement vous rapprocher des maîtres du blues tels que Joe BONAMASSA, Eric CLAPTON et biens d’autres. Pour y arriver, vous pouvez suivre les conseils suivants :

Solo guitare : planifier les solos

Le « Yaourt » est l’une des erreurs les plus remarquées chez les débutants de l’improvisant. Il consiste à enchaîner des notes sans but précis et cohérence. Et pour l’éviter, vous devez apprendre à faire une bonne planification de vos solos. C’est d’ailleurs la première étape pour réussir les improvisations. 

Les mesures et les erreurs

Pour ce qui est du blues, une solo guitare d’improvisation prend en compte trois étapes. Il s’agit de l’introduction, le développement et le climax résolution. Ce schéma n’est pas standard ou absolu. Cependant, l’adopté lors de vos prestations de solo guitare, vous serait très bénéfique. En effet, ce schéma vous aide à mieux organiser votre jeu de guitare.

De façon générale, le blues est fait en 12 mesures. Ce qui n’est pas toujours facile à planifier. Pour y arriver, vous devez voir au-delà des 12 mesures dans une progression de blues. La meilleure astuce pour vous est d’opter pour de multiples sets de 12 mesures. Surtout pour lors de longues périodes de 12 mesures. Cela vous aide à mieux jouer de façon très structurée.

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?

Aussi, pour ne plus enchaîner des notes au hasard, vous devez vous séparer de certaines habitudes. Par exemple, celle qui consiste à arrêter de jouer dès lors que les 12 mesures arrivent à la fin et reprendre avec une autre sur une autre grille. Cette manière de procéder vous conduit vers des erreurs.

Les tensions de solo

Les tensions sont des effets très importants à prendre en compte lorsque vous voulez des improvisations de solo guitare. Elles font parties des clés de l’improvisation. Le truc le plus important dans la création des tensions est de savoir identifier le moment idéal pour le faire.

Dans le cas d’un blues de 12 mesures par exemple, c’est l’accord de quinte (V) qui vient terminer la grille et à une période décisive. Souvent, les débutants n’en tienne pas comptent. Ils l’ignorent tout simplement. Et cela vient les rattraper un peu plus tard dans le jeu. Alors, ils commencent par essayer de se rattraper en mettant de l’emphase sur certaines notes qui le distinguent.

Pour éviter cela, il vous serait mieux de prendre en considération très tôt cet accord en ciblant ces notes. Cela dénote de votre savoir-faire. Cette manière de procéder présente l’inconvénient de suspendre les tensions et de donner la résolution d’une partie de votre solo guitare. Alors, vous ne serez plus en mesure de continuer par créer les tensions sur les notes de l’accord de quinte (V).  

Cependant, vous pouvez contourner le problème en continuant de créer des tensions sans pour autant perdre les acquis précédents. L’une des solutions qui s’offrent à vous est de commencer, lorsque la 12ème mesure s’approche, un motif répétitif et le jouer dans quelques mesures de la grille de 12. Se faisant, vous allez conserver les bonnes notes sans pourvoir interrompre les tensions.

Solo guitare : Essayer de jouer des solos émotifs

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?
Solo guitare – Jouer des solos émotifs

L’émotion à transmettre au public ou l’audience est très importante lorsque vous jouez une solo guitare de blues. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il vous faudra avoir un objectif précis. Ainsi, chaque note et accord que vous ferez, tendra à créer le type spécifique d’émotion que vous souhaitez obtenir chez votre public. Vous devez donc avoir une idée claire du type d’émotion que vous voulez créer avant même de débuter votre solo. Vous pouvez choisir des émotions de colère, de désespoir, d’amour, de tristesse et biens d’autres. Le tout dépend du contexte et de votre public.

Pour que cela soit plus intéressant et plus intense, on vous conseille de vous focaliser sur une période de votre vie où vous aviez vécu profondément ce sentiment. Ainsi, tout votre être s’en accapare et le reproduit aussi fidèlement que possible. Cela peut paraître difficile à réaliser mais, il est très simple. C’est un processus qui se déroule en 3 étapes à savoir : Imagination, Ressentiment et Expression. Dès lors que vous comprenez ce principe, vous pouvez passer d’une émotion à une autre sans difficulté. Et facilement, vous allez emballer votre public.

De tout ce qui précède, il convient de retenir que l’improvisation d’un solo ne se fait pas au hasard. Elle suit un certain nombre de règles claires et précises que vous devez prendre en compte pour réussir. Parmi elles, se trouve la maîtrise des accords, les arpèges et les mesures. Aussi, vous devez faire preuve d’une bonne oreille musicale. Par ailleurs, il faut savoir que l’improvisation est un art et donc, nécessite que tout votre être s’y implique. Vous devez créer des émotions car le but est d’emballer le public qui est venu vous écouter.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Solo guitare : Comment improviser un solo ou une mélodie à la guitare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *