Accueil » Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)
0
(0)

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’accordage guitare standard est EADGBE (mi la ré sol si mi en français) ?

Il est intéressant de connaître l’histoire de l’évolution de cet accordage. Pour bon nombre de personnes ayant utilisé des instruments à cordes tels que le violon, le violoncelle et la mandoline au cours des 1000 dernières années, le meilleur accordage est celui des quintes. L’accordage en quinte signifie que l’intervalle séparant chaque corde ouverte est une quinte parfaite. Pourtant, on accorde généralement les guitares en une série de quartes parfaites ascendantes et une seule tierce majeure. Plus précisément, des notes plus graves aux plus aiguës, l’accordage standard des guitares est EADGBE. Il correspond à trois intervalles de quarte (Mi grave à La, La à Ré et Ré à Sol), accompagnés d’une tierce majeure (Sol à Si), et d’une autre quarte (Si à Mi aigu). A la fin de cet article, vous saurez pourquoi l’accordage d’une guitare se fait en mi la ré sol si mi.

Historique de la guitare et de l’accordage de guitare

Autrefois, la guitare ressemblait beaucoup à un banjo (ou à un tanbur égyptien ancien). Bien entendu, cela remonte à prêt de 5 000 ans auparavant. Cette première variante continua d’évoluer dans le temps au fil des phases du luth, de la vihuela et finalement de la guitare espagnole classique à cordes en boyau/nylon en 1859. Tout au long du processus d’évolution, les cordes sont passées progressivement de 4 à 5 puis à 6 cordes. Voilà comment l’ordre actuel des cordes de guitare de l’EADGBE a été établi.

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)

Face à l’augmentation de la demande de guitares de plus grandes tailles et plus puissantes, on dénote de nombreuses modifications récentes. Le corps de la guitare a été agrandi et le système de tension modifié. Ceci pour favoriser l’utilisation de cordes d’acier plus puissantes et plus résistantes. On enregistre également le développement de micros et d’amplificateurs, l’invention des pédales d’effets et l’inévitable bifurcation qui a séparé les adeptes de l’acoustique de leurs homologues de l’électrique.

Qu’en est-il de la directive sur les cordes de guitare ?

Pour quelle raison l’accordage des cordes de la guitare se fait de cette façon ? Cette question a été et continue d’être étudiée par les amateurs de guitare du monde entier. Si aucune réponse concrète à cette question ne fait l’unanimité parmi les guitaristes, les faits historiques généraux et une touche de bon sens suggèrent que son origine provient d’une nécessité musicale.

Avec l’évolution des premières guitares vers leur forme plus moderne, on a vu la longueur du manche et le nombre de frettes augmenter. Parallèlement, le nombre de cordes est passé de 4 à 5, puis à 6. Il en résulte une diminution des doubles cordes des instruments plus proches du luth. Cela signifie que le 3e intervalle majeur (cordes de sol à si) permet d’alléger la tension au niveau du poignet et des doigts du joueur lui permettant de réaliser des mouvements et des accords sur le manche plus large de la guitare.

En outre, cela permet d’atténuer divers problèmes harmoniques qui auraient pu se poser si les premiers accordeurs avaient été contraints d’accorder les six cordes de la guitare pour obtenir des quintes parfaites.

Pourquoi utiliser l’accordage standard de guitare EADGBE ?

En fait, l’accordage standard établit un certain équilibre entre le jeu de gammes et le jeu d’accords. Le jeu des gammes et des mélodies devient plus facile avec un système répétitif de “quarts” ou de “cinquièmes”. Cela facilite la visualisation et le jeu des gammes et des mélodies. La difficulté réside dans le fait que ce système implique des étirements plus ou moins importants des doigts en jouant les accords. Ces étirements sont particulièrement prononcés sur les deux cordes aiguës. Le fait de jouer une tierce majeure entre sol et si facilite le jeu des accords sur les cordes aiguës. Ceci en les faisant descendre d’une case.

De plus, si on utilisait un véritable système de quintes, la guitare serait en accordage EADGCF. Ce qui signifie qu’il y aurait un deuxième intervalle mineur entre la corde grave et la corde aiguë. Il serait alors impossible de jouer des accords de barre. En effet, vous devez constamment faire des compensations afin d’éviter d’entendre ce deuxième intervalle mineur. La guitare ne sonne presque jamais bien à ce niveau-là.

Cela explique aussi pourquoi les guitaristes ont pour habitude de privilégier les accords “aigus”, comme le Mi, le Sol, le La ou le Ré. Vu que les cordes sont accordées sur les notes importantes de ces accords, il devient très facile de jouer les accords avec des cordes ouvertes où le son est plus résonnant.

Comment faire un accordage de guitare en EADGBE ?

De façon générale, l’accordage de la guitare est EADGBE sur le pitch standard A440 qui est la fréquence de 440 Hz. Changer le pitch revient à changer la hauteur de la note. Les notes des cordes les plus basses jusqu’aux plus hautes sonnent comme les tons e, a, d, g, b et e. Il est conseillé d’utiliser 440 Hz quand on utilise un accordeur électronique.

L’EADGBE se lit de gauche à droite. Il commence par la corde la plus basse (la plus épaisse) et se termine par la corde la plus haute (la plus fine).

Puisque vous savez maintenant la tonalité à laquelle chaque corde doit ressembler, on passe ensuite à l’accordage de la guitare. Il existe plusieurs façons de procéder.

Utilisation d’un accordeur électronique

Cette méthode est sans doute la plus simple, particulièrement pour les débutants. Elle est aujourd’hui très populaire grâce à de petits accordeurs électroniques que l’on peut fixer directement sur la tête de la guitare sans avoir besoin de câbles. Un exemple d’un accordeur de ce type : l’accordeur Snark SN-5. Il existe des guitares équipées d’un accordeur électronique intégré. Ce dernier est généralement placé sur le côté du corps.

Utiliser un accordeur électronique est la démarche la plus simple étant donné qu’il suffit de choisir une corde pour que l’accordeur indique de quel ton il s’agit. Il vous faudra probablement ajuster les chevilles de l’accordeur de manière à obtenir le ton correct.

Pour obtenir une note plus aiguë, il suffit de tourner les chevilles loin de soi. Par contre, dans le cas d’une note plus grave, il faut tourner les chevilles vers soi. On suppose que vous avez la guitare sur le genou ou en face de vous. Par exemple, lorsque l’affichage de l’accordeur électronique indique un Ré#. Il suffit de tourner la cheville dans le sens inverse des aiguilles d’une montre si vous voulez atteindre le Mi.

La fréquence recommandée est de 440 Hz. Vous pouvez choisir parmi les fréquences en hertz.

Comment tourner les chevilles ?

  • 1ère corde : A › A# › B › C › C# › D › D# › E ‹ F ‹ F# ‹ G ‹ G# ‹ A ‹ A# ‹ B
  • 2ème corde : D › D# › E › F › F# › G › G# › A ‹ A# ‹ B ‹ C ‹ C# ‹ D ‹ D# ‹ E
  • 3ème corde : G › G# › A › A# › B › C › C# › D ‹ D# ‹ E ‹ F ‹ F# ‹ G ‹ G# ‹ A
  • 4ème corde : C › C# › D › D# › E › F › F# › G ‹ G# ‹ A ‹ A# ‹ B ‹ C ‹ C# ‹ D
  • 5ème corde : E › F › F# › G › G# › A › A# › B ‹ C ‹ C# ‹ D ‹ D# ‹ E ‹ F ‹ F#
  • 6ème corde : A › A# › B › C › C# › D › D# › E ‹ F ‹ F# ‹ G ‹ G# ‹ A ‹ A# ‹ B

Accorder à l’oreille

Pour ce faire, il suffit de jouer sur des cordes spécifiques. Par exemple, l’accordage de la 5ème frette de la guitare peut être réalisé en comparant les sons pour obtenir le meilleur accord. Cette méthode peut paraître assez difficile pour les débutants. Mais, vous pouvez vous former à travers des vidéos sur le Web. Ecoutez attentivement les notes et, tout en jouant sur les cordes de votre guitare, tournez les chevilles d’accordage jusqu’à obtenir un son similaire.

Accorder à partir d’un clavier de piano

Cette troisième méthode consiste à comparer les tonalités des cordes de la guitare en se référant au clavier du piano. Les numéros représentent l’octave du clavier sur laquelle le son doit être joué. E2 représente donc le ton de mi sur la deuxième octave, etc.

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)

Comment mémoriser l’ordre des cordes de guitare (EADGBE) ?

Le meilleur moyen de se souvenir de l’ordre des cordes de la guitare est de créer une phrase ou un acronyme inoubliable. Toutefois, il convient de toujours se rappeler de la fin, surtout quand c’est l’heure de faire l’accordage de la guitare. Hélas, vous ne pourrez pas aller bien loin si vous vous contentez de vous rappeler que les cordes du haut et du bas sont des cordes de “mi”.

Voici donc deux suggestions :

  • Apprenez par cœur l’ordre de vos notes (Mi, Fa, Sol, La, Si, Do, Ré, Mi) puis comptez les quartes parfaites jusqu’à la tierce majeure entre les cordes “Sol” et “Si”. Retenez simplement que la corde de “si” se trouve à l’extrémité supérieure du champ des cordes.
  • Souvenez-vous également que la corde la plus légère est la première corde de la guitare. C’est à partir de là qu’il faut compter.

Pour une guitare typique à six cordes, l’ordre numérique des cordes est donc le suivant :

  • MI – 1ère corde (corde la plus fine)
  • Si – 2ème corde
  • Sol – 3ème corde
  • Ré – 4ème corde
  • La – 5ème corde
  • Mi – 6ème corde (corde la plus épaisse)

Explications succinctes sur l’accordage standard de guitare en mi la ré sol si mi

Accommodation musicale à l’harmonie

Cela traduit une aisance de jeu pour l’harmonie populaire. Cet accordage de guitare facilite le jeu des gammes, des arpèges et des accords. Il permet aux guitaristes une meilleure maîtrise de la disposition des motifs sur le manche. Le plus important dans la longueur d’une gamme de guitares est sa taille. Cet accordage de la guitare permet un regroupement de toutes les gammes et de tous les accords sur une portée de 4 à 5 cases. Un accordage de quinte augmenterait considérablement cette gamme. De nombreuses gammes de bases deviendraient alors quasiment impossibles à jouer.

Garantir un confort physique

Ce point est évidemment étroitement lié au point précédent. Mais, il se focalise davantage sur notre façon de tenir la guitare. La guitare est tenue sur nos genoux et est très horizontale par rapport à notre corps. La position adoptée ici est très différente de la façon dont on pourrait tenir un violon, un alto ou un violoncelle. La portée de la touche de la guitare est unique. Cet accordage de guitare en mi, la, ré, sol, si et mi aide à garder une posture de jeu beaucoup plus gérable.

Pourquoi donc avoir choisi mi, la, ré, sol, si et mi comme norme d’accordage pour la guitare ?

La raison est simple. Il est convenable à bien des égards. En effet, ce système favorise le jeu d’accords dans les tonalités les plus courantes. Il est également avantageux quand il s’agit de jouer des gammes. Autrement dit, la raison de ce choix est pragmatique.

Vous avez sans doute remarqué qu’il est facile de jouer des accords ouverts comme Do, Ré, Mi, Sol, La. Par contre, il est moins facile de trouver des formes ouvertes près de la case pour des accords tels que Do#, Ré#, Fa#, Sol# et La#.

Y a-t-il des alternatives plus faciles ?

Si vous êtes débutant, l’accordage standard de l’EADGBE n’est pas forcément le plus pratique. Un autre type d’accordage tel que l’EADGBD pourrait s’avérer plus facile à utiliser. Par exemple, on pourrait alors jouer l’accord de sol avec deux doigts plutôt que trois. Ceci est également valable pour un certain nombre d’autres accords courants. Par ailleurs, les accords de Si et de Fa souvent joués avec des accords barrés dans l’accordage standard pourraient être joués par des formes en position ouverte.

Toutefois, étant donné que la plupart des chansons et des données disponibles sur la façon de jouer de la guitare sont généralement basées sur l’EADGBE standard, nous vous recommandons avant tout de vous familiariser avec cet accordage de guitare.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi standard)