Accueil » Placement poignet et main gauche : bon positionnement sur la guitare

Placement poignet et main gauche : bon positionnement sur la guitare

tenir sa guitare - positionnement de la main gauche.
0
(0)

Il est très important de bien tenir sa guitare. Pour cela, rien de plus simple que d’avoir une position et une technique solides de la main gauche. En effet, le placement permet aux doigts de bouger librement sans obstruction ni tension excessive. De plus, il vous assure une bonne précision de jeu avec une douceur à chaque jeu de note. Cela vous procure une certaine confiance et vous bonifie dans l’art du jeu de la corde.

Dans cet article, nous allons énumérer quelques techniques que vous devez utiliser afin de bien tenir votre guitare. Aussi, nous évoquerons des astuces de jeu de la main gauche. Cependant, pour la bonne compréhension de cette leçon, nous supposons que vous êtes un guitariste droitier. La main gauche est donc votre main qui s’agite. Par contre, si vous êtes un guitariste gaucher, alors vous devez remplacer le mot “gauche” par “droite” tout au long de cet article.

Bien tenir sa guitare : Position de la main gauche

Tenir sa guitare - position de la main gauche.
Tenir sa guitare – position de la main gauche

Dans le monde de la musique, le positionnement et le jeu de la guitare sont deux choses distinctes qui vont de pair. En réalité, bien tenir sa guitare nous procure une posture suffisamment droite pour bien gratter ses cordes. De plus, c’est un geste souvent simple à réaliser, mais qui permet d’affiner le style de jeu. Cependant, pour bien jouer, il faut connaître le bon positionnement des différents composants de la main.

Placement poignet et main gauche : bon positionnement sur la guitare

Bien tenir sa guitare : Le positionnement du poignet

La première chose à faire pour bien tenir sa guitare est de garder votre poignet aussi droit que possible. Un poignet droit permet un mouvement maximal des doigts. Plus vous pliez votre poignet, plus il est difficile de bouger les doigts, et vous risquez d’endommager la main. Cela est dû au fait que les tendons doivent passer par le canal carpien du poignet.

Lorsque vous pliez le poignet, vous réduisez l’espace disponible dans le canal carpien. Cela comprime tous les tendons et les nerfs ensemble. Alors, le nerf médian qui passe par le canal carpien devient plus souple que les tendons. Si ce nerf est trop serré, alors il peut être endommagé. Cela peut provoquer des symptômes irritants tels que des engourdissements, des picotements ou des douleurs. Plus encore, la diminution de la sensation d’engourdissement peut rendre difficile la pratique de la guitare.

Pourquoi garder son poignet relativement droit à la guitare ?

Non seulement il est important de garder le poignet droit pour éviter les blessures, mais cela facilite aussi le mouvement des doigts. Vous pouvez tester cette idée dès maintenant en essayant de remuer vos doigts avec un poignet droit puis un poignet plié. Remarquez-vous la différence dans l’amplitude de vos mouvements ? Avez-vous également remarqué une gêne, une douleur ou une tension lorsque votre poignet était plié ?

Notez que j’ai dit ci-dessus “aussi droit que possible”. Selon la forme et la taille de vos bras et de vos mains, il peut être impossible de jouer avec un poignet complètement droit. La plupart des guitaristes doivent légèrement plier le poignet. Par conséquent, vous devez vous efforcer de trouver une position qui permet à vos doigts de fretter les notes en ayant un poignet relativement droit.

Tenir sa guitare : Le meilleur point de contact des doigts avec les cordes

Le meilleur point de contact pour les doigts de la main gauche est le bout du doigt. Cela permet de réduire le risque que le doigt touche involontairement une corde lambda pendant qu’il frotte une note. Jouer sur le bout des doigts laisse beaucoup de place de chaque côté de la corde frettée. Jouer sur le coussinet du doigt (empreinte digitale) tend à rendre cet angle plus aigu. Lorsque l’angle est plus aigu que 90 degrés, il y a plus de chances que vous entriez en contact avec une autre corde que celle que vous êtes en train de fretter.

Le point de contact idéal du bout du doigt

La partie exacte du bout du doigt qui doit entrer en contact avec la guitare peut être légèrement différente pour chaque doigt. Il est possible que tous les doigts ne soient pas naturellement en contact avec la corde, au centre du bout du doigt. En effet, lorsque vous pliez les doigts dans la paume, vous verrez que le bout de chaque doigt est tourné automatiquement vers le scaphoïde et les os lunaires.  Ces deux os sont situés dans le poignet, à l’extrémité de l’os du radius dans le bras.

Ainsi, essayer de jouer sur le centre de chaque bout de doigt, c’est comme essayer de faire en sorte que certains doigts pointent loin de ces os lorsqu’ils sont pliés dans la main. C’est un mouvement non naturel et qui peut créer plus de tensions dans la main.

Par ailleurs, pour la majorité des gens, la position naturelle est de faire pointer les 1er et 4e doigts légèrement vers l’intérieur, tandis que les 2e et 3e doigts jouent sur le centre du bout des doigts. La position exacte dépendra de la taille et de la constitution de votre main. Le point essentiel à retenir ici est que tous les doigts n’ont pas besoin d’entrer en contact avec la corde au centre du bout du doigt. Il est bon que les 1er et 4e doigts en particulier jouent davantage sur le bord du bout du doigt.

Tenir sa guitare : Le positionnement du pouce

Tenir sa guitare - positionnement du pouce.
Tenir sa guitare – positionnement du pouce

Le pouce doit être en contact avec la nuque. Cependant, la partie rembourrée du pouce, où se trouve l’empreinte du pouce, ne doit pas nécessairement toucher la nuque. En fait, si vous pliez le pouce dans votre paume, vous remarquerez que c’est le côté de votre pouce qui est le plus proche de votre paume. Lorsque vous ramenez votre main vers le cou de la guitare, vous remarquerez que le côté de votre pouce est naturellement plus proche du cou que la partie rembourrée.

Comme le côté du pouce est la partie qui est naturellement la plus proche du cou, il est conseillé de l’utiliser comme point de contact. Si vous essayez de placer la partie rembourrée de votre pouce à l’arrière du cou, votre 4e doigt s’éloignera des cordes.

La hauteur du pouce au niveau du manche

La hauteur du pouce à l’arrière du manche est différente pour chaque guitariste. Cela s’explique par le fait que nous avons tous des mains, des doigts et des pouces de taille différente. En règle générale, le pouce doit rester à proximité du centre du manche. Cela permet d’avoir une portée maximale sur le manche et d’éviter de glisser sur le bord du manche.

Mouvement libre des doigts : Espace entre vos doigts

Pour maintenir le mouvement libre des doigts de la main gauche, il est conseillé de laisser un petit espace entre la main et le cou de la guitare. Dans la position de base de la main gauche, les seuls points de contact de votre main gauche avec la guitare sont le pouce (à l’arrière du manche) et le bout des doigts (sur les cordes). Cela permet à vos doigts de bouger librement sans s’enraciner dans le dessous du manche.

Par contre, si vous vous enracinez dans la partie inférieure du manche, alors vous risquez d’avoir des difficultés à atteindre les cordes inférieures. Cela signifie également que vous devez suffisamment plier les doigts pour jouer sur la première corde. En fait, cela sollicite plus de tensions, ce qui est à éviter.

En effet, en gardant un petit espace entre la main et le manche, vous pouvez faire de petits ajustements pour atteindre facilement toutes les cordes. De plus, en déplaçant la main de manière à ce qu’elle tire le coude vers l’avant, vous pouvez atteindre les cordes inférieures. Enfin, en déplaçant la main de manière à ce qu’elle pousse le coude vers l’arrière, vous pouvez jouer sur les cordes supérieures.

Tenir sa guitare : L’emplacement du bras et du coude

Le travail du bras et du coude consiste simplement à soutenir la main gauche. Cependant, ni le bras ni le coude ne doivent “fixer” la position de la main en place. En effet, cela entraîne une tension excessive. Or, une tension excessive dans n’importe quelle partie du corps est à éviter autant que possible quand on joue de la guitare.

Une façon de penser au bras et au coude est d’imaginer que le bout de vos doigts est fixé à l’endroit où ils rencontrent le manche. D’ailleurs, le bras et le coude sont simplement suspendus entre le bout des doigts et l’épaule. Bien que les mécanismes réels du jeu de guitare soient différents (c’est-à-dire que le bras est activement engagé lorsque nous bougeons), cette analogie m’a toujours aidé à jouer avec un minimum de tension.

Tenir sa guitare : La technique de la main gauche

Tenir sa guitare - techniques guitare.
Tenir sa guitare – techniques guitare.

Comme pour le positionnement, les aspects de la technique abordés dans cette leçon sont applicables aux passages mélodiques et à la plupart des autres situations. Cependant, veuillez noter que vous pouvez rencontrer certaines situations où vous devez légèrement ajuster cette technique de base. Ces ajustements peuvent être nécessaires lorsque vous devez fretter plus d’une note à la fois ou lorsque vous devez faire de grands étirements. J’essaierai de traiter ces exceptions à la règle dans une prochaine leçon.

La direction de la pression

La pression doit toujours être dirigée vers le plateau de fret. Cela vous aide à jouer avec un minimum d’énergie, car tout votre effort est exercé sur la fretting de la note. D’ailleurs, c’est l’idée plus ou moins véhiculée par le grand guitariste Scott Tennant lorsqu’il traite de l’importance de l’économie d’effort ; de l’économie d’énergie et de l’économie de mouvement dans son manuel technique Pumping Nylon. Je vous recommande vivement de consulter son livre pour en savoir plus sur le concept d”économie d’énergie”.

En outre, jouer avec un minimum d’énergie permet également à votre doigt de s’éloigner rapidement de la corde une fois qu’il a accompli son devoir. Cela signifie que vous pouvez revenir plus rapidement à votre position de départ et être prêt à jouer la note suivante.

L’angle d’appui des cordes du manche de la guitare

Si vous pressez la corde vers le manche, mais pas à 90 degrés, alors vous risquez de faire dévier le dard. Si vous pressez la corde à 45 degrés vers le manche et que vous poussez avec suffisamment de force, alors la corde glissera le long du manche. La conséquence est que la note sera plus aiguë. Donc, vous devez essayer d’exercer toute la pression possible sur le manche de la frette. Cependant, le pouce ne doit pas pousser activement contre l’arrière du manche.

Le rôle du pouce dans le jeu de la guitare

Son rôle est simplement de soutenir le manche de la guitare de l’autre côté lorsque les doigts poussent les cordes vers les frettes.  Imaginez que le pouce soit un mur de briques contre lequel vos doigts poussent.

Placement poignet et main gauche : bon positionnement sur la guitare

En effet, la force motrice derrière les doigts de la main gauche provient des muscles et des tendons de la main et de l’avant-bras. Par conséquent, la traction exercée par les muscles de l’avant-bras sur les tendons traversera le poignet et la main. Le mouvement et la puissance proviennent principalement de l’articulation de la jointure. Considérez cette articulation comme la “force” qui sous-tend le mouvement.

Où trouver des notes ?

Quand on joue sur une corde ouverte, il y a deux points de contact : entre l’écrou et le chevalet. Il est possible de modifier le son d’une corde en raccourcissant sa longueur. On peut le faire en “frettant des notes” sur la guitare. Par contre, cela demande d’appuyer sur la corde de manière à créer un nouveau point de contact entre la frette et le chevalet au lieu de l’écrou et du chevalet.

De plus, pour obtenir un point de contact solide lors de l’usure d’une note, il est préférable d’appuyer directement derrière la frette. Cela crée l’angle le plus important et produit ainsi une note propre. En effet, en plaçant le doigt plus en arrière, derrière la frette, on obtient un angle plus petit. Cela n’est parfois pas suffisant pour créer un point de contact solide. Mais, le résultat est que la note peut sonner “muette” ou “bourdonner”.

Pourquoi pratiquer la technique de la main gauche ?

Pourquoi devez-vous vous donner la peine d’envisager de pratiquer la position et la technique de votre main gauche comme décrite dans cette leçon ? C’est très simple. Tous les points abordés dans cette leçon visent à minimiser l’effort et la tension nécessaires pour jouer de la guitare. Ainsi, vous serez en mesure de jouer plus facilement, plus rapidement et sans douleur. De plus, c’est une étape importante pour vous permettre de bien tenir votre guitare. D’ailleurs, vous pouvez l’appliquer à toutes les guitares (guitares électriques, classiques et acoustiques).

Mais, un mauvais positionnement de la main gauche et une mauvaise technique peuvent vous retenir et créer des obstacles à surmonter à l’avenir. Vos débuts à la guitare seront difficiles avec une technique médiocre, mais au fur et à mesure que vous progressez, vous vous adapterez dans le jeu de musique plus complexe et plus exigeante.

Récapitulatif

Lorsque vous jouez de la guitare (classique, acoustique ou électrique), la main gauche est la plus sollicitée des deux en termes de force et de dextérité, et il en faut un paquet pour enchaîner les accords barrés. Connaître le bon positionnement des doigts et de la main gauche ne peut être ignoré, car celui-ci permet une meilleure souplesse, plus de vigueur dans les doigts, des déplacements sur le manche plus rapides et l’on peut jouer plus longuement sans s’épuiser.

Première chose à faire : coupez-vous les ongles de la main gauche et vérifiez que c’est bien le bout de vos doigts qui touche les cordes de la guitare et non les ongles afin d’optimiser le placement poignet. Une fois que c’est fait, c’est parti pour cette leçon de placement main gauche gratuite !

La position 1

Évidemment, la façon de positionner votre main gauche varie selon votre position (assise ou debout), le type de guitare que vous possédez et ce que vous jouez, mais, dans la mesure du possible, la main gauche devrait naturellement se placer de la même manière que lorsqu’elle saisit un objet. Les doigts de la main gauche doivent former une sorte de pince et la paume de la main ne doit pas être en contact avec le manche.

On place le pouce, le plus souvent, au milieu du manche, à la verticale : cela vous procure plus de force pour l’appui sur les cordes et une grande souplesse de déplacement.

Le pouce ne devrait généralement pas dépasser de la bordure du manche! Le pouce, lorsque placé au 2/3 ou à la moitié du manche, procure plus de force pour appuyer sur les cordes et facilite notamment les changements d’accords.

Pensez également à placer – le plus souvent possible – vos doigts perpendiculairement au manche : la première phalange de l’index, par exemple, devrait être entièrement à la perpendiculaire de la touche (vers le haut), vous procurant ainsi plus de vélocité.

La position 2

Dans certains cas, laisser dépasser le pouce et reposer le manche dans la paume de la main a ses avantages. Par exemple, un pouce qui dépasse facilite grandement le jeu de certains styles musicaux ou l’application de certaines techniques et assure une meilleure prise sur les cordes. Mais, vous devez utiliser cette position avec modération. Si vous l’utilisez tout le temps, vous aurez du mal à jouer les gammes de notes, plusieurs « riffs ». De fait, vous aurez une limite considérable dans votre jeu. Par exemple, la technique du legato serait impossible à réaliser (ou réalisable très difficilement).

Dans les deux cas, évitez surtout de prendre des positions où le poignet est trop « cassé ». Certains passages ou certains accords seront difficiles à jouer dans ces conditions. Et, surtout, adopter cette gestuelle risque de vous poser des problèmes au poignet au fil du temps.

Vous devez savoir que, pour obtenir un son clair, sans bourdonnement désagréable audible et pour jouer sans vous fatiguer, vous aurez besoin de force, de corne au bout des doigts et de précision ; ceux-ci se développeront ou apparaîtront uniquement avec le temps et la pratique.

Bien sûr, vous aurez mal aux doigts et à la main lorsque vous commencerez à faire de la guitare fréquemment, mais c’est normal et bon signe, car, avec le temps, votre main deviendra plus « musclée » et l’extrémité de vos doigts durcira. Il faut donc prendre votre mal en patience et continuer les cours pour que ça rentre… Évidemment, tout ce qu’on vient de dire s’applique à l’inverse pour ceux qui sont gauchers comme Jimi Hendrix (ça, c’est de la main droite !)

Notez bien

La position fondamentale décrite dans cette leçon est excellente pour les passages mélodiques de la musique. Malheureusement, il ne s’agit pas d’une approche “unique”. Vous constaterez peut-être qu’en jouant certains accords ou en faisant de grands étirements, votre position doit être légèrement modifiée. Cela dit, la plupart des concepts de cette leçon restent les mêmes, même pour des situations plus complexes. C’est la raison pour laquelle il s’agit d’un excellent point de départ pour examiner votre technique de la main gauche. Je traiterai en détail des étirements, des accords, etc. dans une autre leçon.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Placement poignet et main gauche : bon positionnement sur la guitare

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *