Accueil » Guitare fingerpicking : Comment jouer les basses alternées en picking ?

Guitare fingerpicking : Comment jouer les basses alternées en picking ?

pexels-photo-1125748
0
(0)

Aujourd’hui, intéressons-nous aux basses alternées, cette technique de guitare fingerpicking ou finger style très présente dans le blues country du sud des États-Unis et popularisée par Chet atkins. Les cordes doivent donc être jouées avec une bonne mise en place rythmique, ainsi qu’un son dit « étouffé » qui aura pour effet de bien différencier la basse de la ligne mélodique.

Quelle est la différence entre Fingerpicking et Fingerstyle ?

Guitare fingerpicking - Techniques de picking
Guitare fingerpicking – Techniques de picking

Les expressions Fingerpicking et Fingerstyle n’expriment pas toujours la même chose. Il existe une différence fondamentale entre les deux. En effet, le terme Fingerstyle désigne la technique de la main droite. Il consiste à actionner de façon particulière les doigts de la main droite dans le but de produire un son particulier. Comme son nom Fingerstyle (style des doigts) l’indique, elle se base sur les doigts de la main pour créer ou jouer des styles de musique.

Le Fingerstyle est très utile dans certaines musique telles que la classique, le new Age ou le Flamenco. De même, il existe des spécificités de Fingerstyle. On peut noter le jazz Fingerstyle qui adopte ce style pour jouer ou interpréter certains morceaux de Jazz. Il en est de même pour le Blues où on utilise le Blues Fingerstyle. L’importance de ce style est d’aider les guitaristes à mieux jouer les accords spécifiques de chaque rythme musical.

Guitare fingerpicking : Comment jouer les basses alternées en picking ?

Quant au Fingerpicking, il exprime un style spécifique de musique dans lequel le pouce produit les basses alternées et les autres doigts jouent la mélodie. Il s’agit l’annuaire, le majeur et l’index. Ces derniers se concentrent sur les accords aigus et la mélodie générale. Par ailleurs, il est important de noter que le Fingerpicking est aussi connu sous le nom de basse alternée, thumbpicking ou encore Travis style.  

Historiquement, le Fingerpicking a été créé au début du XXème par certains guitaristes qui devraient jouer de la guitare ragtime pour accompagner le piano. Alors, ils utilisaient le pouce pour alterner sur les basses. Ils essayaient d’imiter la technique de la main gauche du pianiste sur la main droite.

Guitare Fingerpicking : quelles techniques pour débutant ?

Tel expliqué ci-dessus la technique de guitare fingerpicking se base sur les doigts de la main  droite. Le pouce de la main droite se concentre sur les basses alternées tandis que l’index, le majeur et l’annuaire travaillent à obtenir la mélodie. Cette manière de procéder est fondamentale la guitare Fingerpicking. Alors, le débutant devra positionner ses doigts en conséquence. Pour y arriver, le guitariste positionne :

  • Le pouce se positionne sur les cordes de Mi, La et Ré. Le but est de faire les basses alternées avec les notes graves.
  • L’index, quant à lui se consacre spécialement sur la corde de Sol. C’est lui qui fait apparaître la note Sol sur la guitare fingerpicking.
  • La corde de Si est jouée par le majeur. En effet, le majeur ne se positionne sur la corde qui produit la note Si et l’actionne lors des prestations.
  • Enfin, l’annuaire se consacre à jouer exclusivement la corde de Mi aigu.

Le positionnement des doigts est très important pour jouer la guitare fingerpicking. Dès lors que vos doigts se positionnent biens, vous pourrez jouer aisément les basses alternées. Certains vont jouer les basses alternées tandis que d’autres s’occupent de la mélodie. A l’écouter, vous pourrez avoir l’impression d’un duo de guitariste.

Pour ce qui concerne les arpèges, on les joue également sur les guitares fingerpicking. C’est la même chose pour les accords plaqués. De la même manière, vous pouvez aussi ajouter un effet percussif en jouant sur certaines cordes.

La technique de guitare picking est très intéressante et vous pouvez vous initier à elle en trouvant des modules de formation (vidéo et audio) sur le web.

Guitare fingerpicking et les basses alternées : une des techniques de jeu au doigt du style “Fingerpicking”

Pour obtenir ce son, cher à Marcel Dadi, Chet Atkins, Michael Fix ou encore Mark Knopfer, il faudra bloquer les basses avec la main droite qui repose sur le chevalet, le pouce parallèle aux cordes. Le fait de bloquer les trois cordes de basses sert surtout à rendre les deux sons de guitare fingerpicking bien distincts.

Vous pouvez jouer les basses alternées avec le pouce, mais je vous recommande fortement l’utilisation d’un onglet qui aura comme fonction de vous éviter d’avoir un ongle trop long. De plus, l’onglet de pouce permet d’avoir une position confortable pour étouffer les cordes basses.

Dans les exercices qui vont suivre, nous allons apprendre ensemble à poser progressivement une ligne mélodique sur des basses alternées sans en dénaturer le son.

Pour tous les plans de picking à la guitare :

  • le pouce va jouer les cordes de mila et  ;
  • l’index, la corde de sol ;
  • le majeur, la code de si ;
  • l’annulaire, la corde de mi.

Comme c’est le cas pour les autres techniques faisant partie du fingerstyle (ou finger picking), tous les doigts des deux mains doivent agir de manière complètement indépendante. Ces mouvements ne sont ni naturels, ni faciles à maîtriser. C’est pourquoi le picking en guitare nécessite un entraînement spécialisé.

Guitare fingerpicking : Exercices aux doigts pour jouer en fingerpicking

Exercice de guitare picking n°1

Pour ce premier plan, nous allons jouer simplement les basses des accords. Alors, veillez à bien les étouffer, tout en gardant un son audible.

La paume de la main droite doit reposer sur le chevalet sans amortir totalement les cordes des notes de basses. Cette technique peut prendre du temps à assimiler correctement. Il vous faudra donc faire preuve de patience et de persévérance.

La suite d’accords correspond à : C (do), Am (lam), F (fa) et G (sol).

À noter qu’il est intéressant ici d’utiliser le pouce (main gauche) pour appliquer la note fa à la basse dans l’accord de fa. On utilise très souvent cette technique en guitare fingerpicking. En effet, elle permet de libérer les autres doigts de la main pour mieux servir la mélodie.

Guitare fingerpicking : Exercice de picking n°2

C’est le moment de jouer une mélodie avec les basses !

Il faut jouer en même temps que les basses :

  • l’index sur le 1er temps ;
  • le majeur sur le 2e temps ;
  • l’index sur le 3e temps ;
  • le majeur sur le 4e temps.

Par ailleurs, la principale difficulté de cet exercice de picking ne réside pas dans la mélodie en soi. Elle réside plutôt dans le maintient du même son de basse étouffée, tout en jouant des notes mélodiques bien brillantes.

Commencez par le travailler au métronome à une vitesse modéré de 60 à la noire, puis montez progressivement le tempo. Aussi, veillez à bien attaquer les cordes.

Guitare fingerpicking : Exercice de picking n°3

Même exercice que le précédent, mais cette fois, c’est le majeur et l’annulaire qui seront sollicités.

L’idéal est d’appliquer un petit barré sur le fa en utilisant son index sur les cordes de mi et si sur la 1ere case. Cela fait en sorte que la note fa dans l’aigu est beaucoup plus perceptible.

Cette position de fa demande un peu de pratique. Donc, cela risque de tirer un peu dans la main et d’être un peu douloureux au début. Si c’est le cas, vous pouvez alors prendre des pauses.

Guitare fingerpiccking : Exercice de picking n°4

Guitare fingerpicking - Exercice de picking
Guitare fingerpicking – Exercice de picking

Dans ce plan de picking, nous allons décaler la mélodie d’une croche par rapport à la ligne de basse.

Guitare fingerpicking : Comment jouer les basses alternées en picking ?

Comptez «  1 et  2 et 3 et 4 et ».

Les basses restent sur les temps et la note mélodique se retrouve sur les « et ».

Entrainez-vous d’abord sans la guitare, juste avec un métronome (à la noire) et tapez des mains le « 1 », dites-le « et », tapez le « 2 », dites-le « et », etc.

De même, travaillez cet exercice très lentement et obligatoirement au métronome, c’est la clé du succès ! Le travail lent au métronome permet de construire des bases solides à votre jeu.

Exercice de picking n°5

Pour cette cinquième figure, nous allons intégrer un nouveau coefficient de difficulté, soit : le triolet.

Pour ce faire, trois notes seront jouées constamment sur le même temps et seront réparties de la manière suivante :  la 1re pour la basse et deux suivantes pour la mélodie.

Astuce : pour jouer parfaitement en rythme, comptez les croches de ce fameux triolet, comme ceci : « 1 et puis 2 et puis 3 et puis 4 et puis ». Cela vous permettra de décomposer facilement et fréquemment les trois notes du triolet sur chaque temps.

Exercice de picking n°6 – La ligne Holworth

Maintenant que vous commencez à bien maîtriser les basses alternées en picking, il est désormais temps d’apposer concrètement ce que nous avons appris ensemble sur un morceau relativement simple, mais du meilleur effet, soit : la ligne Holworth.

Ce titre va vous permettre de mettre en pratique les exercices vus plus haut.

Ne vous fiez pas à la simplicité harmonique du morceau (seulement 2 accords ! Lam et Sol), car son exécution n’est pas si simple qu’il parait. Aussi les accords, même s’ils sont peu nombreux, sont joués autrement à chaque mesure. De là tout l’intérêt de ce morceau qui a été composé par le chanteur, adaptateur de chanson et auteur-compositeur du nom de Graeme Allwright. Le Néo-Zélandais, né le 7 novembre 1926 à Wellington est un des premiers introducteurs en France du folk américain, dans sa veine protest-song. La version que nous allons travailler a été adaptée à la guitare picking par Marcel Dadi en 1974.

Guitare fingerspicking : Comment développer la technique ?

Guitare fingerpicking - Developper sa technique
Guitare fingerpicking – Developper sa technique

La technique de guitare fingerspicking est une technique de jeu de la guitare. Elle consiste à gratter les cordes de la guitare dans le but de produire des basses alternées et la mélodie. C’est une technique assez simple qu’il est important pour tout guitariste de maîtriser. Pour y arriver, la première des choses est de s’approprier la technique. Dès lors que vous aurez compris le principe (le positionnement des doigts et les accords), vous pouvez essayer de jouer avec en les modifiant pour voir ce que ça donne. C’est comme une sorte de recherche que vous essayez faire.

Une manière de le faire est de faire des compositions en intégrant ce jeu de guitare. Aussi, vous pouvez faire des études et des exercices approfondies sur la technique. Se faisant, vous commencez par développer votre fingerspicking.

En dehors de ces quelques astuces, il est important de savoir que vous devez mettre de votre personnalité. C’est en mettant le maximum du votre avec une bonne motivation que vous pourrez développer efficacement cette technique de jeu. De même, il vous sera très bénéfique de faire preuve de curiosité. Cette curiosité vous amènera à fouiller et trouver des artistes qui célèbres qui pratiquent régulièrement cette technique de jeu dans ces chansons. Ainsi, vous pourrez écouter, analyser et voir dans quelle mesure la modifier. Aussi, vous pouvez comparer sa façon de faire à celle d’autres artistes. Ce n’est que par cette manière de procéder que vous parviendrez à maitriser et développer efficacement la technique de jeu du fingerspicking.

Conclusion : les basses alternées à la guitare fingerpicking, pas si évident ?

Si vous travaillez ces exercices de picking assidument, un grand nombre de titres dans le style seront à votre portée.

De plus, les exercices de ce cours sont évolutifs. Il vous suffit de changer l’ordre des doigts de la main droite tout en gardant le pouce à la basse sur les temps pour obtenir une nouvelle série d’exercices de picking. Par exemple : à l’ex.1, nous jouons « pouce index pouce majeur » (PIPM), mais rien ne vous empêche de jouer « pouce majeur pouce index » (PMPI) ou encore « pouce majeur pouce annulaire » (PMPA) ou (PAPI). Les déclinaisons sont infinies, créez vos propres plans, testez-les et surtout amusez-vous !

Et vous voilà parti pour des heures de boulot sur votre instrument !

Le dernier conseil que je peut vous donner est de ne pas passer trop rapidement les plans. Travaillez toujours au métronome, d’abord lentement, puis une progression vers un tempo plus rapide afin de pouvoir vous approprier au mieux les nuances rythmiques, et un jour peut-être arrivé à jouer pendant 12 minutes sur une douze cordes ce chef-d’œuvre de finger-picking écrit et interprété par John Butler.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Guitare fingerpicking : Comment jouer les basses alternées en picking ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *