Accueil » Techniques guitare : Comment faire ressortir l’émotion ?

Techniques guitare : Comment faire ressortir l’émotion ?

Techniques guitare - Les émotions
0
(0)

Les techniques de guitare pour donner de l’émotion et emballer le public sont nombreuses. Lorsque l’on commence la guitare, on se dit que le niveau ultime se situe entre la vitesse d’Yngwie Malmsteen et la maîtrise musicale de Jimi Hendrix. C’est sans compter sur un facteur clé caractérisant les meilleurs guitaristes, de Kurt Cobain à Santana. Il s’agit de l’émotion à la guitare. En effet, jouer simplement de la guitare est une chose, toucher la sensibilité des auditeurs et réussir à libérer leurs émotions, quel que soit le registre en est une autre. En termes de jeu, toutes les techniques de guitare sont spécifiques et transmettent différents effets. Nous proposons de découvrir dans cet article, les techniques de guitare qui propulsent les émotions.

Éventail de techniques pour transmettre l’émotion à la guitare

Techniques guitare - Les astuces pour émouvoir son public
Techniques guitare – Les astuces pour émouvoir son public

Plus encore qu’une maîtrise technique, l’émotion à la guitare se passe avant tout dans la tête. Pour jouer avec émotion, un prérequis est essentiel : la connaissance du morceau. Connaître un morceau, c’est pouvoir l’exécuter sans avoir à y penser. Les secondes de réflexions gagnées vont servir justement à partager de l’émotion. En quelque sorte, on peut considérer l’émotion à la guitare comme un processus inconscient. Vous pouvez jouer mille fois un morceau sans faire frissonner votre audience, et, à la 1001, laissez la foule bouche bée. La différence se situe dans votre état mental, le sentiment qui s’empare de vous au moment du jeu. En effet, la connaissance du morceau laisse plus de place à l’expression de vos sentiments. Et c’est cela qui emballe le public qui se met en fusion avec vous pour créer une sensation unique.

L’émotion à la guitare, l’auteur Nilda Fernandez en est la spécialiste.

Techniques guitare : Comment faire ressortir l’émotion ?

Ainsi, une part d’inconnu et d’improvisation va s’emparer de vous. Plutôt que de jouer mécaniquement une succession de notes, vous allez pouvoir ajouter des techniques apportant de la couleur.

Bref résumé des techniques :

  • Le Vibrato ou Tremolo : ces deux méthodes consistent à faire rapidement varier la force de vibration de la corde en agissant sur la pression du doigt et en appuyant la note. Couplé à une barre de vibrato, c’est un effet qui peut accentuer une composante dramatique dans un morceau. Les émotions associées proviennent du répertoire du drame, de la mélancolie et de l’incertitude.

Techniques guitare : Le jeu en Legato

Plus qu’une technique ou une méthode de jeu, le legato force une continuité entre les mélodies. Il consiste à jouer la 1ère note au médiator et les 3 suivantes avec la main gauche. Le jeu de legato utilise trois techniques guitare principales. Il s’agit de : Hammer, slide et le Pull-off. Ces différentes techniques sont généralement utilisées pour transposer un thème principal tout au long d’un morceau. Il s’agit des émotions qui sont de l’ordre du temps. On peut par exemple noter : Nostalgie, souvenir, aventure, etc.

Le Legato ne se fait pas au hasard. En effet, il nécessite une connaissance préalable notamment celui du positionnement de la main gauche.

Ensuite, essayer de bien placer la main gauche en haut du manche de manière à ce que le pouce se place en arrière et soit centré à hauteur du majeur. Chaque doigt très bien arrondi se positionne en haut d’une case et attend le signal pour jouer. Il ne peut y avoir qu’un doigt pour une case.

Ce mécanisme de positionnement de la main droite pour faire le jeu de legato est un standard minimal décrit. Il appartient ensuite à chaque guitariste de faire ensuite les ajustements nécessaires pour trouver son positionnement préférentiel.

  • Faire en sorte que votre doigt soit le plus proche possible du manche.
  • Jouer avec une bonne vitesse
  • Essayer de bien rythmer votre jeu et ne pas sortir du rythme
  • Surveiller le volume de chacune des notes et veiller à ce qu’il soit homogène.
  • Les Slides : les slides font partie des techniques de ponctuation. Ils connotent la rapidité, le glissement, et l’agilité.

Les Hammer on 

Techniques guitare - Le Hammer On
Techniques guitare – Le Hammer On

Autre technique de ponctuation, cette fois servant d’accentuation. Les émotions soudaines, la surprise, le relâchement, les nouvelles péripéties. Les Hammer sont très importants surtout quand il s’agit de jouer en legato. Alors, vous devez veiller à ce que leur volume s’accorde avec la rythmique et avec une bonne régularité. Pour ce faire, il vous faut faire une mise en place des Hammer.

Mise en place du rythme des Hammer sur 2 cordes

La mise en place du rythme des Hammer sur deux cordes est un peu complexe que dans le cas du Hammer simple (sur une corde). Alors vous y allez de façon graduelle en augmentant d’une unité le niveau des difficultés à chaque fois. Vous devez ajouter un autre débit de rythme, une note et donc, tempo assez rapide.

Technique guitare - Mise en place du Legato avec 2 cordes
Mise en place du Legato avec 2 cordes

Cet exercice comprend en réalités trois parties que vous aurez à traiter différemment. Dans ce cas de figure, on vous conseille de vous exercer en premier lieu avec les noires. Ensuite, vous pourrez travailler les croches et finir sur les doubles croches. Cette manière de procéder vous permet de vous concentrer sur un seul rythme à chaque fois. Vous pouvez :

  • Jouer en staccato, c’est-à-dire jouer de façon répétée chaque mesure en intégrant toutes les notes. Cela vous aide à mieux appréhender le rythme sur au niveau de l’oreille musicale.
  • Ensuite, jouer la note de la 7ème case sur deux en Hammer
  • Enfin, répéter le plus possible que vous souhaitez afin d’avoir une bonne maîtrise

Quelques conseils à prendre en compte

  • Veiller à avoir un même volume au niveau de chacune des notes.
  • Veiller à ce que les notes conservent un même placement du rythme. Les Hammer ne modifient pas le rythme.
  • S’exercer avec le métronome au besoin pour avoir une meilleure précision. Généralement, on conseille de démarrer petitement avec un petit tempo (en dessous de 60). Ensuite vous pourrez accélérer dès que vous aurez maîtrisé ce premier niveau. On considère que vous avez un minimum de maîtrise lorsque vous faites l’exercice sur un temps moyen de 2 min. Ainsi, vous pouvez passer au suivant.

Exercice 4 : Mise en place du rythme Hammer avec les gammes pentatoniques mineures dans les techniques guitare

Dans cet exercice, nous allons mettre en exergue les notions suivantes :

  • La technique Hammer qui intègre l’ensemble des doigts
  • La révision du positionnement de la gamme pentatonique mineure
  • Le ton de jeu en legato et le mécanisme pour placer le rythme du Hammer

Ce sont donc les trois notions que mettra en évidence le présent cet exercice.

Techniques guitare - Mise en place du Hammer
Mise en place du Hammer

Malgré que la tablature ci-dessus soit en doubles-croches, vous pouvez toujours démarrer  à partir du premier niveau et venir graduellement en doubles-croches. Alors, vous pouvez commencer par les blanches, puis les noires et les croches pour finir en doubles-croches.

Hammer, double Hammer et sextolet avancé

Au fur et à mesure que nous avançons, le niveau des exercices devient de plus en plus élevé. Cette partie est plus complexe que ce que nous avions vu jusqu’à présent. Elle mettra en évidence le double Hammer et le sextolet avancé.

On appelle double Hammer, une suite de deux Hammer réattaquée par la corde présente au milieu des deux. La mise en place du rythme est encore plus complexe à ce niveau. Vous aurez à écouter le débit en sextolet et la subdivision complète : 1 2 3 – 4 5 6. Comme dans les cas précédents, vous devez veiller à obtenir des notes homogènes en termes de vitesse. Vous pouvez par exemple écouter au Boléro de Ravel. Aussi, vous pouvez écouter Joe Satrani qui utilise parfaitement cette technique dans ces chansons. L’exercice ci-dessous vous permet de mieux connaître les basiques pour mettre en place les sextolets.

Techniques guitare - Exercice 3
Techniques guitare – Exercice Hammers à la guitare #5

‍ L’exercice ci-dessous vous permet de mieux connaître les basiques pour mettre en place les sextolets. Il prend en compte deux différentes parties. Il s’agit de placer le rythme en premier lieu sur une corde et ensuite la seconde. ‍

Techniques guitare - Exercice 3
Exercice 2

Généralement, on vous conseille de vous exercer d’abord avec un tempo assez bas. Vous pouvez choisir par exemple le 30 bpm ou les 40 bpm. Vous devez alors, bien les exécuter et en avoir une bonne maîtrise avant de chercher à passer à la vitesse supérieure. Ne l’oubliez jamais : la vitesse vient avec le temps et une meilleure maîtrise. En effet, le plus important surtout en début d’apprentissage est d’avoir la maîtrise ou une très bonne précision dans l’exécution des rythmes.  

Pull off  

Techniques guitare - Le Pull-off
Techniques guitare – Le Pull-off

Le pull-off se présente comme la technique antagoniste du Hammer. Elle consiste en effet à jouer et à retirer le doigt assez rapidement de la corde pour jouer la note. Le retrait du doigt induit une vibration qui va produire un son. Ainsi, on remarque que le mouvement à réaliser dans le cas du pull-off est contraire à celui du Hammer. Par contre, elles sont identiques en ce qui concerne le positionnement des doigts. Ce sont les mêmes techniques.

Techniques guitare : Comment faire ressortir l’émotion ?

Le Pull-off peut être structurée  en trois niveaux. Il s’agit de :

Le niveau débutant : à cette étape, on apprend à l’au néophyte, les basiques du Pull-off. Cela prend en compte généralement les astuces pour réussir à jouer le pull-off.

Le niveau intermédiaire : le niveau intermédiaire fait suite au niveau débutant. Il consiste à montrer à l’apprenant les techniques pour mettre en place la rythmique d’un pull-off.

Enfin, on a le niveau avancé : comme son nom l’indique, elle est la phase d’approfondissement et même de création de ces propres pull-off.

Comment réussir le niveau débutant de pull-off ?

Tout d’abord, il faudra commencer par se rappeler que le pull-off est le contraire du Hammer. Alors, on peut commencer en partant de la 7è case au niveau de la corde de sol. Ensuite, vous retirez votre index et vous jouez la case 5. C’est un peu comme la présente cette tablature. Le tout ne suffit pas de retirer son doigt. Il vous faudra également gratter la corde vers le bas de façon à produire une vibration qui sera responsable du son.

Techniques guitares : Exercice niveau débutant Pull-off
Exercice niveau débutant Pull-off

Techniques guitare : Comment réussir la mise en place des rythmes intermédiaires pull-off ?

Le niveau intermédiaire du pull-off est la mise en place des rythmiques. Alors, vous pourrez procéder de la façon suivante :

  • Retirer le doigt de la 7ème case sur la corde de Ré et orienté vers la 5ème corde de Ré. 
  • Ensuite, jouer en staccato, en noires, en croches et en doubles-croches.

Vous pouvez suivre l’exercice de la tablature ci-dessous.

Techniques guitares : Exercice niveau intermédiaire Pull-off
Exercice niveau intermédiaire Pull-off

Comment réussir la mise en place des rythmes pull-off avec la gamme pentatonique

Pour le faire, il faut commencer par jouer le rythme avec le médiator. Cela vous permet de mieux l’appréhender. Par ailleurs, il faudra bien appuyer la corde avec votre index pour éviter qu’elle bouge lors du pull-off.

Vous pouvez voir la suite sur les prochaines tablatures.

Techniques guitare - Exercice Pull-offs à la guitare #3
Exercice Pull-off à la guitare #3
Techniques guitare - Exercice Pull-offs à la guitare #4
Exercice Pull-off à la guitare #4

Il y a la rythmique avec les sextolets que nous n’avions pas abordés dans le présent cours.

  • Les Accords de Substitutions : technique mêlant plus particulièrement à l’improvisation, les accords de substitutions permettent de changer la couleur d’un système d’accord. En remplaçant un accord par son substitué consonant, on arrive à des variations symboliques.
  • On mettra de côté le tapping, les arpèges et le sweep picking qui sont des pans de jeu à part entière. Les techniques peuvent être mêlées pour créer de nouvelles émotions.

Les nuances

L’émotion à la guitare ne se situe pas uniquement dans la ponctuation technique, mais aussi dans la manière de jouer : le nuancement.

  • L’intensité des notes : En solfège, il existe 11 intensités de son : pianinissimo, pianissimo, piano, mezzo piano, sotto voce, mezza voce, poco forte, mezzo forte, forte, fortissimo, fortississimo. Autant de termes qui décrivent la hauteur du son d’une note et donc l’intensité de la vibration. Une note joué piano va être bien plus silencieuse qu’une note jouée forte.
  • Progression de l’intensité : Crescendo, decrescendo, deux termes italiens que vous avez déjà du entendre et qui connote la progression de l’intensité d’une série de notes. Une mélodie crescendo va faire qu’une série de notes sera jouée pianissimo, et va progressivement augmenter en intensité jusqu’à atteindre fortissimo. Decrescendo décrit une diminution progressive.
  • Les notes accentuées / suggérées : effet de ponctuation lié à la nuance qui incite à mettre en valeur certaines notes par rapport à d’autres. L’effet produit crée de la surprise ou un retrait.
  • L’alternance dans l’accentuation produit des effets très divers selon les combinaisons. On peut arriver à des conditions tels qu’un effet de stress. On peut aussi simplement aménager la portée pour laisser plus de place aux autres instruments et personnaliser une composition.

Le rôle des nuances dans l’émotion à la guitare est très influencé par le jeu au doigt et le fingerstyle. Le médiator étant un intermédiaire supplémentaire pouvant réduire le feel. On prendra par exemple comme modèle le guitariste de jazz Wes Montgomery qui a développé une technique de jeu au pouce encore inégalé. Ce qui donnera naissance au mouvement Smooth Jazz.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Techniques guitare : Comment faire ressortir l’émotion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *