fbpx
Le méconnu ‘ Ampli FRFR ‘ serait-il l’avenir du guitariste ?

Le méconnu ‘ Ampli FRFR ‘ serait-il l’avenir du guitariste ?

Quand on s’imagine la config ultime du guitariste, on pense très souvent à toutes ces Rockstars et leur mur d’ampli Marshall à lampe. Quelques pédales d’effets analogiques collectés au cours d’une longue carrière et judicieusement agencées sur un pedalboard artisanal. Ainsi bien sûr qu’une guitare faite de bois prestigieux à une époque où on n’allait pas couper des sapins en Chine.

Sauf que voilà, 1970 c’est bien beau, mais le guitariste de 2016 n’a rien à envier à ses légendes tant il assiste, bien au chaud devant son ordinateur, à la démocratisation naissante des technologies de pointe dans son domaine de prédilection : la quête du son ultime !

Le mal nommé Ampli FRFR et le flou autour du matériel à disposition du guitariste

Vous-même guitariste électrique, avez peut-être déjà essayé de brancher votre instrument directement sur un haut-parleur, une enceinte, une chaîne Hi-Fi ? L’expérience se révélant toujours peu concluante : un son pas très élevé, et manquant cruellement de personnalité. C’est parce qu’il manque un élément essentiel à votre chaîne : l’étage de pré-amplification (ou préamp).

Sans entrer dans trop de considérations techniques : le signal produit par une guitare électrique est trop faible et doit être élevé pour pouvoir sortir correctement dans un haut parleur. Quand on parle trivialement d’Ampli Guitare, on fait souvent référence au mélange Preamp + Haut-parleur + caisson que représentent les COMBO guitares (on explique tout ça en détail dans cet article).

node_85_thumbnail_r17541

L’ampli FRFR est mal nommé, car ce n’est pas un amplificateur, mais une enceinte (ensemble de haut-parleur dans un caisson) qui à la particularité de faire sortir le son exacte produit par le signal, sans aucune altération. FRFR est un acronyme pour Full Range Flat Response. Le but de l’enceinte FRFR est de faire ressortir le son le plus neutre et proche du signal original possible. Sympa hein ? .. mais, en quoi serait-ce l’avenir du guitariste ? Personne ne veut d’un son sans caractère, si ?

Tirer le meilleur de ses effets : les progrès dans la modélisation sonore

Le piège dans lequel tombe beaucoup de guitaristes, est d’acheter une pédale multi-effet paraissant TOP sur le papier, mais sonnant terriblement avec l’ampli guitare de la maison. Ce dernier peut alors aisément faire l’amalgame entre la qualité du matériel le mauvais son. Alors qu’en fait, le problème vient surtout de la configuration opérée.

Tout d’abord, il faut savoir que les pédales multi-effet offrent des simulations de pré-amplis connus (grain d’un ampli Fender, Vox, Marshall, etc..). Si un guitariste branche sa pédale multi-effet directement dans l’entrée ligne de son COMBO GUITARE, le schéma suivant va s’appliquer : Guitare – Simulation de préamp – Préamp de l’ampli – amplificateur de puissance – haut parleur.

fractal

Le préamplificateur étant un ingrédient majeur dans l’élaboration du son, en coller deux à la suite ne peut que créer des conflits et un résultat raté. Afin de profiter au mieux de sa pédale multi-effet avec un combo ou une tête d’ampli guitare, je vous invite à découvrir notre article sur la méthode des 4 câbles.

Ampli FRFR & processeur multi-effets ? Le combo gagnant !

Le but n’est pas de rentrer dans l’éternel conflit entre les Guitaristes vintages pro analogique et les Guitaristes modernes pro numérique. Les premiers prônent un son organique, créé par la mécanique acoustique et électronique des amplis à lampes. Les seconds, quant à eux, pensent qu’aujourd’hui, les processeurs numériques sont assez avancés pour parfaitement simuler l’essence des amplis à lampes et permettre en plus une versatilité jamais vue auparavant.

Nous partons du principe que grâce à l’ingéniosité des chercheurs du domaine électro-acoustique et à la croissance effrénée des technologies numérique, il sera possible dans un futur proche de rendre indissociable à l’oreille humaine les sons et émotions produit par les processeurs multi-effet numérique par rapport aux machines analogiques.

atomic_clr
L’association d’une pédale multi-effet à un ampli FRFR permet d’obtenir un rendu sonore optimal et de libérer toute la complexité d’un signal numérique sans regard sur son volume de sortie. La garantie de disposer du même son et de sa richesse harmonique depuis sa chambre ou sur une scène de concert.

Les avantages du duo Enceinte FRFR & processeur multi-effet

A la maison ou en concert, il suffit de brancher sa guitare sur son pédalier multi-effet et ce dernier sur son enceinte FRFR. En passant par une table de mixage ou le système de PA d’une salle de concert, ce système permet d’avoir la certitude d’avoir un son amplifié fidèle à ce qui a été paramétré. Les avantages du multi-effets sont … multiples. Des mélanges de sons infinis (pitch shifter, wah wah, overdrive, distorsion, chorus, delay, etc…) et les outils essentiels du musicien solo : boite à rythme & loop. Si vous aimeriez en savoir plus sur les effets, on vous a concocté un article à cette adresse. Outre le niveau sonore, ce set up est aussi parfait pour les guitaristes mobiles.

amplifi

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Laisser un commentaire