fbpx

Pourquoi la guitare est accordée en EADGBE ? (mi la ré sol si mi)

Une histoire avec un livre sur la guitare pour dire d'où provient l'accordage en EADGBE

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’accordage “standard” d’une guitare est EADGBE ? Donc en mi la ré sol si mi quand vous jouez les cordes à vide ? Je vais vous en raconter l’histoire dans cet article dédié à l’accordage standard de la guitare et pourquoi il existe. Attention, il vaut mieux s’y connaître un peu en théorie musicale !

La raison de l’accordage standard de la guitare

L’histoire de cette séquence est intéressante, surtout parce que la plupart des gens qui utilisent des instruments à cordes comme le violon, le violoncelle et la mandoline depuis 1000 ans ont convenu qu’ils sont mieux accordés en quintes. (Pour les esprits curieux, un accord au cinquième signifie que l’intervalle entre chaque corde à vide est une quinte parfaite.)

Les guitares, cependant, sont généralement accordées en une série de quartes parfaites ascendantes et une seule tierce majeure. Pour être exact, de grave à aigu, l’accordage standard d’une guitare est EADGBE – trois intervalles d’un quart (mi grave à la, la à ré et ré à sol), suivi d’un tiers majeur (sol à si) et d’un quart supplémentaire (si à mi aigu).

La raison ? C’est à la fois musicalement pratique et physiquement confortable, une conclusion à laquelle les joueurs sont arrivés il y a quelques centaines d’années. L’objectif était de créer un accordage qui faciliterait la transition entre les accords simples du doigté et le jeu de gammes communes, minimisant ainsi les mouvements des mains libres.

L’histoire de l’accordage en EADGBE est ancienne

La guitare s’éloignait des instruments à quatre cordes de type guitare qui dominaient depuis le début de la Renaissance. La battente, une guitare à cinq cordes qui est apparue pour la première fois en Italie dans les années 1500 a été accordée ADGBE, tout comme les cinq premières cordes de la guitare moderne à six cordes.

L’accord des troisième et deuxième cordes (sol et si) sur un intervalle majeur-troisième rendait le doigté plus facile que de continuer une série de quintes parfaites, ce qui aurait donné une deuxième corde accordée en do et une première corde accordée en fa. En abaissant ce qui aurait été un fa ouvert d’un demi-pas vers un mi ouvert, l’intervalle du premier au deuxième corde (si) aurait donné une quatrième corde parfaite.

Richard Lloyd, ancien guitariste de la Télévision et éminent professeur de musique, a dit un jour que si le violon et le violoncelle se prêtent bien à l’accord en quintes en raison de leur petite échelle, il n’en va pas nécessairement de même sur un instrument à plus grande échelle comme la guitare.

Il dit, je cite :

“La guitare est un instrument à plus grande échelle que l’on joue assis sur ses genoux, écrit Lloyd. “Même si le violoncelle est un instrument plus grand que le violon, il est joué avec le manche à la verticale, ce qui permet à la main d’avoir un peu plus de facilité à atteindre les notes. Avec la guitare assise sur les genoux et le manche en diagonale par rapport au joueur, la flexion du poignet commence à rendre plus difficile l’écartement des doigts. Notre prochain meilleur choix pour accorder un instrument à cordes multiples de plus grande taille sera donc d’accorder en quartes, qui sont un peu plus proches l’une de l’autre. Sur une guitare, on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’une personne ayant une main de taille normale sonne la tierce majeure avec l’auriculaire tout en maintenant le tonique enfoncé avec l’index. Il est donc logique que la prochaine corde soit la quatrième.”

Lloyd a aussi astucieusement fait remarquer que si les guitares à six cordes étaient accordées en quartes parfaites, on se retrouverait avec un arrangement harmoniquement discordant d’EADGCF (grave à aigu). Vous pouvez voir le problème ici : E et F ne sont qu’à un demi-pas l’un de l’autre, ce qui impose un intervalle naturellement irritant d’une seconde mineure. “C’est un intervalle affreux”, a écrit Lloyd. “Et menace d’aigrir tout ça.”

Heureusement, comme l’accordage ADGBE pour les cinq cordes supérieures avait déjà été adopté au XVIe siècle – avant l’ajout d’une sixième corde inférieure accordée en mi – un tel accordage problématique a été évité. Ce mi grave continuait l’arrangement des quintes parfaites utilisées pour toutes les paires de cordes, à l’exception de l’intervalle majeur-troisième adopté pour les deuxième et troisième cordes, ce qui donne l’accord de guitare standard qui existe encore aujourd’hui.

Poids guitare : combien pèse une guitare électrique ou acoustique ?

combien pese une guitare

C’est une question que vous vous êtes peut être déjà posé en cours de route, quel est le poids moyen d’une guitare ? Combien pèse une guitare électrique, folk ou classique ? Personnellement, c’est une question qui ne m’étais jamais venu à l’esprit avant de recevoir ma première guitare électrique. De type Stratocaster, j’ai été sidéré par son poids. Elle me paraissait si lourde… et pourtant, ce n’était qu’un des standards du milieu. Aujourd’hui, je vous propose de nous interroger sur le poids de notre instrument préféré !

La guitare acoustique : un poids stable ?

En fonction des essences de bois utilisés dans la confection de votre guitare acoustique, le poids va forcément varier. Cependant, une norme plus ou moins standardisé de poids existe pour ce type d’instrument dit ” unplugged “. Pour un instrument à ratio usuel (4/4), la fourchette de poids se situe entre 1.5kg et 2.3Kg pour les plus lourdes (du type 12 cordes ou Concert Guitar). La caisse de résonance étant creuse, le poids est nettement moins élevé que pour les guitares solid body ou semi hollow. Ces guitares sont équilibrés au niveau des éclisses et du manche pour assurer l’équilibre parfait sur la cuisse du musicien, ce qui n’est pas toujours le cas des guitares électriques.

guitare prs custom semi hollow poids
Une PRS Custom semi hollow qui pèse son pesant de cacahuètes.

Combien pèse une guitare électrique ?

Les plus grandes variations de poids en guitare se situent au niveau des guitares électriques. Selon le modèle et le type de lutherie, de grands écarts peuvent survenir. En moyenne, les modèles d’entrées de gamme de chez Ibanez, Cort ou Squier oscillent autour des 2 Kg. Les modèles haut de gammes eux dépendent beaucoup de la lutherie. Chez Gibson par exemple, le poids d’une SG standard est de 3 kg. Le poids d’une Gibson Les Paul, leur guitare signature atteignent aisément les 4.5 kg. Enfin, leur modèle double manche, la fameuse Gibson EDS-1275, atteint le poids de 5.5 kg. Le grand écart pour les guitares solid body.

Poids d’une guitare et qualité

Attention à ne pas se méprendre. Le poids d’une guitare n’influe pas directement sur la qualité de cette dernière. Le poids résulte de la densité de l’essence de bois utilisé. La densité du bois joue beaucoup sur les capacités acoustiques et la transmission des vibrations. Si le sustain est amélioré par un bois dense, les fréquences aiguës au contraire vont être étouffés. Les Fender Stratocasters, ces guitares emblématiques, utilisent des essences de bois moins dense pour permettre un son plus cristallin, idéal au blues, au jeu clair et aux crunchs. Tout va alors dépendre du type de sonorité de l’instrument. Si vous êtes plutôt distorsion et gain gribouillant, on vous conseilleras des guitares en ébènes qui seront alors plutôt lourdes. Un cas spécial concernerait les guitares hollow body et semi hollow. Malgré la demi-caisse, ce types de guitares amplifiés ont un poids stable variant autour des 3.5 kg.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de vous renseigner sur les différentes essences de bois utilisés dans la composition de votre instrument. Les constructeurs détaillent rarement le poids d’une guitare dans les spécifications, c’est malgré tout une information qui peut être déduite à force de calculs… ou d’une bonne balance 🙂

Comment apprendre la guitare à partir de 0 ?

apprendre la guitare à partir de 0

Vous aimez l’instrument qu’est la guitare et aimeriez en jouer? Il est tout à fait possible d’apprendre la guitare à partir de 0, même en n’ayant absolument pas l’oreille musicale. Combien de temps faudra t’il alors pour réaliser les premiers accords et jouer un morceau simple ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette article.

Apprendre la guitare à partir de 0 : enjeux et difficultés

Tout d’abord, rassurez-vous, on ne part jamais réellement de 0 dans l’apprentissage d’un instrument. Si la guitare vous intéresse, inconsciemment vous devriez avoir entendu de nombreuses œuvres musicales la mettant à l’honneur. Une bibliothèque mentale de sonorités s’est alors constituée dans votre cerveau et va vous aider dans le nouvel apprentissage. Dans cette optique, la partie la plus compliqué va être le développement de l’agilité. En touchant une guitare pour la première fois, votre corps va devoir mémoriser des mouvements dont il n’avait jusqu’alors pas l’habitude. Bien que c’est un problème commun à tous les musiciens débutant un nouvel instrument, il est vrai que les habitués et mélomanes auront plus de facilité à appréhender l’objet.

guitare à deux
Apprendre la guitare à partir de zéro ? C’est encore mieux à deux !

Sur MyMusicTeacher, nous avons développer un parcours pensé justement pour ceux qui apprennent la guitare à partir de 0. Aucunes connaissances préalables ne sont nécessaires.

Apprendre la guitare efficacement : une progression par étapes

Dans les premiers instants de l’apprentissage, le savoir sera très opérationnel. Dans notre application, les premières étapes consistent en des vidéos filmés avec 3 caméras pour vous enseigner le positionnement de la guitare sous tous ses angles. S’en suit le maintient du manche, la position du poignet, des doigts et enfin l’arrivé d’un peu de théorie. En vous enseignant la lecture des tablatures, nous pouvons vous initier en très peu de temps à des exercices complexes, simplifiés grâce à notre système de partition interactive.

Un exercice interactif de guitare proposé par MyMusicTeacher, on y retrouve un code couleur permettant de situer quel doigt il faut utiliser pour jouer des notes ou accords de guitare.
Grâce à nos exercices interactifs, vous apprendrez facilement quel doigt placer sur les cordes !

La théorie arrivant assez tard, les premiers mois de l’apprentissage seront consacré au développement de votre agilité. L’efficacité de notre méthode a été récompensé à plus de 15 reprises, notamment par une double médaille d’or du concours Lépine. Prestigieux prix d’innovation Français.

Boîte à rythme en ligne pour jouer de la guitare dans les temps

boite a rythme

Les guitaristes ayant fait leurs armes au conservatoire vous le dirons. Travailler avec un métronome, ce n’est pas ce qu’il y a de plus drôle. Le click, comme on l’appelle dans le milieu, est cruellement efficace lorsqu’il s’agit de garder le rythme, mais à quel prix ..? Il existe une alternative bien plus motivante : la boite à rythme.

Qu’est-ce qu’une boite à rythme ?

Sous forme de logiciel, d’appareil portable ou de pédale d’effet guitare, la boite à rythme est un petit outil électronique produisant des rythmes de batterie ou d’instruments à percussions. Il ne faut pas confondre ces dernières avec des sampleurs programmables. Souvent couplé à un séquenceur, il est possible de créer des variations mélodiques complexes. Pour le guitariste, la boite à rythme sert surtout de backing track à tempo ajustable. Une piste audio d’accompagnement adaptable aux mouvements des styles joués, que ce soit : jazz, blues, rock, reggae ou autre…

Une boite à rythme gratuite en ligne ?

Pour vous faire une idée, il est possible de facilement découvrir une boite à rythme directement via son navigateur internet. Si ce dernier est suffisamment à jour, alors, en suivant ce lien, vous pourrez obtenir la version dynamique de l’image ci-dessous.

boite à rythme guitare
La boite à rythme est outil extrêmement puissant pour les guitaristes qui veulent groover.

Comment fonctionne un tel outil ? C’est en réalité très simple. La partie supérieur représentant des potentiomètres définie la nature du son à placer sur une pulsation. Tune permet de modifier la tonalité du son (du plus grave au plus aigu) et Vol, le volume. Chaque colonne de potard est associé à un mot anglais définissant la note provenant d’un morceau d’une batterie. Voici leur traduction française :

  • Kick : pédale basse
  • Closed : charleston fermé
  • Open : charleston ouverte
  • Snare : caisse claire
  • Perc1 : percussion 1
  • Perc2 : percussion 2
  • High : tambour haut
  • Mid : tambour moyen
  • Low : tambour basse
  • Shake : baguettes
  • Rim : rebord de tambour
  • Clap : tape des mains
  • Crash : cymbale

La partie qui va surtout nous intéresser se situe plus bas. Sous l’Égide du bouton Tempo : 120, nous avons le réglage principal de la pulsation. Plus le nombre est élevé, plus le rythme sera rapide. Les boutons Patern A et Patern B permettent de synchroniser jusqu’à deux pistes et le bouton save, de sauvegarder tout ça.

Korean Guitar Hero : les 5 meilleurs joueurs de guitare de Corée du Sud

Kim Se-Hwang guitare

Notre petite sélection de 5 grand joueurs de guitare en Corée du Sud

Shunga Jung : le prodige du fingerstyle

Son compte YouTube dépassant le milliard de vidéo, Shunga Jung est un guitariste fingerstyle ayant commencé très jeune. Sa première vidéo le montrait réaliser des merveilles sur le morceau Splash du guitariste coréen Kotaro Oshio alors qu’il n’avait que 9 ans. C’est Oshio qui a véritablement passionné le jeune Shunga. Apprenant grâce aux conseils de son père, il va ensuite s’améliorer en faisant travailler son oreille et en répétant les morceaux qu’il entendait. Aujourd’hui internationalement reconnu, il a enregistré son 7ème album de guitare ” L’atelier “.

Lim Jeong-hyun : le technicien

Beaucoup de guitaristes le connaissent sous le pseudo Funtwo. Sa première apparition date de la publication d’une version revisité du canon de Pachelbel sur la chaîne d’un inconnu : Guitar90. La vidéo compte aujourd’hui plus de 90 millions de vues et est considéré comme l’une des plus belles reprise du canon connues à ce jour. Devenu une star du net malgré lui, il se concentre aujourd’hui sur ses compositions et a rejoins un groupe de rock Sud-Coréen. Son jeu est très inspiré de Joe Satriani, Eric Johnson, John Petrucci et par les compositions de Vivaldi et Bach.

Shin Daechul : le metalleux militant

Principalement connu pour son rôle dans le groupe de metal Sinawe, Shin Daechul est le fils Shin Jung-hyeon, le parrain du rock’n’roll sud-coréen. Vouant un grand respect pour les pères du rock’n’roll et de l’alternatif, on retrouve dans son jeu un bel hommage à Jimi Hendrix. Guitariste de grand talent, il joue désormais dans plusieurs projets musicaux en Corée du Sud. En parallèle, il a lancé la Barun Music Cooperative. Une structure dédié à la protection des intérêts des musiciens pour que ces derniers puissent créer dans de meilleurs conditions, loin des pressions imposés par les maison de disques et streaming providers.

Kim Se-hwang : le Yngwe Malmsteen coréen

Attiré par la guitare dès son enfance grâce a une mère guitariste classique, Kim Se-Hwang s’est très vite tourné vers le rock’n’roll. Transcendé par le jeu de Jim Hendrix, Carlos Santana, Eric Clapton, Jeff Beck et des grands groupes des années 70, il a travaillé de longues années sur sa pratique de l’instrument. Souhaitant allier sa passion pour le rock et son admiration pour la musique classique, il accompagne de grand orchestres nationaux des symphonies à la guitare électrique. Il fait parti des rares guitariste a avoir reçu un ” Honorary Doctorate of Music in Performance ” par la prestigieuse Hollywood Music Institute.

Lee Hyun Suk

Korean guitar hero de grand talent mais très discret à l’international, Lee Hyun Suk enchaîne les concerts de Séoul à Busan. Passionné par le rock alternatif et le blues, il reprend avec émotion les plus beau morceaux de Gary Moore. Avec un album a son actif, sa chanson Crystal Love a été reprise par le groupe américain Boston sur leur album Corporate America.

Ces femmes bassistes qui ont marquée l’histoire de la basse !

femmes bassistes

Parce que dans un groupe il n’y a pas que le guitariste, nous mettons aujourd’hui un point d’orgue à vous faire découvrir des musiciennes exceptionnelles. Les femmes bassistes, loin des clichés, ont grandement participés à façonner l’histoire de l’instrument au cours des dernières décennies. Férue de Jazz, de Pop, de Rock ou pionnière du speed fickling en basse métal, nous vous présentons aujourd’hui 8 demoiselles qui maîtrisent leur basse !

Des femmes bassistes qui cassent la baraque

Sean Yseult, le son lourd

Le riff de basse de Black Sunshine du groupe White Zombie résonne encore dans le cœur des bassistes amateur de métal. Emblématique de par sa constance et sa lourdeur, il est certainement le plus caractéristique du jeu de Sean Yseult. La jeune femme a retracé sa carrière dans son livre ” In The Band “. Des photos et extraits de journaux plonge le lecteur dans le quotidien sulfureux de la basse métal.
 

 

Esperanza Spalding, la jazzgirl

 
Alternant le jeu de contrebasse et de basse électrique pendant ses performances, Esperanza Spalding est une autodidacte jazz aux multiples talent. Chanteuse dans sa propre formation musicale, elle donne au jazz une teinte moderne aux accents de Ron Carter et Dave Holland. Elle a gagné 7 grammy awards en seulement trois ans de 2011 à 2014.
nbps;

 

Tal Wilkenfeld, la virtuose funky

 
Bassiste pour le guitariste Jeff Beck, Tal est une véritable virtuose du funk. Maniant l’univers alternatif et les techniques de picking et slap à la perfection, son jeu est crucial pour Beck. Complémentaire, c’est un véritable modèle de précision rythmique.
 

 

Maria Altesa, la YouTubeuse star

 
Se faisant connaitre via ses vidéos YouTube, Maria Altesa est une fan passionné par le jeu des plus grands. Découverte en dépassant le million de vue sur la plateforme audiovisuelle, elle fait depuis des concerts aux quatre coins du globe. Le musicien Jamiroquai l’a d’ailleurs désigné comme bassiste officielle de sa dernière tournée en afrique du sud.
 

 

Kathi Wilcox, garage fury

 
Punk au possible, elle porte un son acide et fuzzy. Une basse omniprésente et des cris du cœur, voilà comment résumer le jeu de la bassiste du groupe Bikini Kill. Avant-gardiste pour certains, underground pour d’autres, en tout cas la bassiste de targue d’une fougue que de nombreux players du moment ont longtemps perdus.
 

 

Tina Weymouth, un feel inégalable

 
Son jeu, riche en syncope au cour de sa carrière avec le groupe de rock américain Talking Head, lui vaut une mouvance groove et funk. Sans fioriture, elle a été une pionnière de la New Wave des années 80. Teinté de reggae, sa basse staccato faisait office de fondation à toutes les compositions du groupe.
 

 

Kim Deal, l’emblématique

 
Féministe et emblème des Pixies et de The Breeders, Kim Deal était primairement guitariste avant de concéder au rôle de bassiste. C’est dans ce rôle qu’elle perfectionnera un son RAW. Elle préfère jouer avec des cordes usés et avec très peu de compression pour un effet étouffé. Adepte de la philosophie All Wave recording, elle enregistre exclusivement en live. Sans mastering poussé, auto tune ou altération du signal via des logiciels. En 2013, le flambeau des Pixies a été très bien repris par Paz Lechantin, jeune bassiste prometteuse et partageant le côté Roots de Kim.
 

 

D’arcy Wretzky

 
Bassiste du groupe de rock alternatif le plus en vogue des années 90 : les Smashing Pumpkins. Plus par son attitude subversive que par son jeu à la basse, Wretzky a instauré un univers particulier et plus sombre au sein des compositions du groupe. Bête de scène, son jeu était lourd et entraînant. Alternant des plans tantôt obstinés tantôt syncopés. Quittant le groupe pour entamer une carrière solo, elle est remplacé par Nicole Fiorentino, fan de la première heure du groupe et présentant un jeu plus lumineux.
https://youtu.be/EexCGM2GoHE
 

Des demoiselles qui participent chaque jour à la diversité dans la musique

 
On se quitte sur une liste de nom que l’on vous invite à rechercher. Des bassistes exceptionnelles qui chaque jours révolutionnent le rock’n’roll.
 
Este Haim, Charlotte Kemp, Patricia Morrison, Janis Tanaka, Candey Del Mar, Meshell Ndegeocello, Cléo Bigontina, Malia James, Nadja Peulen, Geoginna Lisee, Lyn-Z, Emma Anzai, Melissa auf der Mauer ou encore Yolanda Charles.
 
Vous souhaitez découvrir plus de talents ? Faites un tour sur notre page Pinterest dédié à la basse !

Meilleur album guitare : notre sélection pour les guitaristes amateurs

meilleurs album guitare

Lorsque l’on est un amateur de guitare, en consommer devient primordiale ! Ecouter, s’inspirer, s’émouvoir devient essentiel pour s’améliorer. Chez MyMusicTeacher, on vous a préparé un petit classement de meilleur album guitare. Des œuvres 100% instrumentales et qui pourraient apporter un réel plus à votre conception de l’instrument.

Meilleur album guitare : des artistes virtuoses

Les albums que nous allons vous présenter dans les prochaines lignes comportent uniquement des pistes instrumentales. Il existe des centaines d’albums ayant eu une énorme influence sur les courants musicaux et sur la pratique de la guitare. Nous ne parlerons pas de ces albums ici, mais, au contraire, d’albums à part. Des chefs d’œuvres isolés qui cette fois peuvent former le guitariste dans son idée même de l’instrument.
 

Meilleur album guitare
Lorsque l’on aime la guitare, on ne lésine pas sur son écoute.

 

Notre TOP 7 des meilleurs albums guitare :

 

7. Virtuoso – Joe Pass

On commence avec un très grand nom de la guitare classique jazz : Joe Pass. De son véritable nom Joseph Antony Jacobi Passalaqua, il a la particularité d’avoir développé un jeu de guitare proche de celui d’un pianiste. Notamment le style de Art Tatum. Son oeuvre la plus connue reste l’album Virtuoso. Une composition qui traduit bien le style en fingerpicking soft marqué d’alternances d’accords et arpèges complexes.
 

 

6. Rodrigo y Gabriela (artiste eponyme)

Rodrigo Y Gabriela est un duo de guitaristes venant du Mexique et s’étant fait connaitre mondialement depuis l’Irlande. Fruit d’une symbiose parfaite de leurs façon de jouer, l’album éponyme Rodrigo y Gabriela reflète les racines flamenco teintées de metal du groupe. Un album qui reprend de nombreuses chansons célèbres en fingerpicking dans un style très percussif (ex : stairway to heaven). La fougue du groupe est extrêmement inspirante et on vous conseille vivement de les voir en live.
 

 

5. Jeff Beck’s Guitar Shop – Jeff Beck

 
Guitariste d’une inventivité incroyable, Jeff Beck a fait un incroyable cadeau au monde de la guitare avec son 5ème album : Jeff Beck’s Guitar Shop. Sorti en 1989, l’album est arrivé au rang 49 du US Billboard 200. Après un passage remarqué dans le domaine du jazz fusion, Beck s’attelle à un rock instrumentale plus virulent. Si vous êtes amateur de groove et d’une guitare typé, on ne peut que vous envoyer écouter cet album du 5ème meilleur guitariste de tous les temps.
 

 

4. Surfin with the Alien – Satriani

 
Véritable Guitar Hero au même titre que son compère Steve Vai, Joe Satriani est le technicien suprême du solo guitare. Il a grandement contribuer à populariser des techniques extrêmes comme le tapping et le shred. Son meilleur album guitare : Surfin with the Alien. Un CD plein de brio qui a été sacré disque de platine aux Etats Unis. Des mélodies pleine de précision de d’innovation que tout guitariste doit avoir entendu au moins une fois dans sa vie.
 

 

3. La guitare à Dadi – Marcel Dadi

 
Le guitariste français de notre classement, c’est Marcel Dadi. Véritable pionnier du fingerpicking en France, Dadi était aussi un personnage sympathique, d’une profonde empathie. Un guitariste tout d’abord fan de Chet Atkins, qui a fini par faire de sa passion son style de prédilection. Son premier album : La guitare à Dadi fut une véritable révélation en France, l’album s’est hissé, contre toute attente, en tête des ventes. Pédagogue, Dadi a rédigé lui même les partitions de ses morceaux, qu’il diffuse avec son album. Il a été l’auteur de nombreux manuscrit dédié à l’enseignement de ses morceaux ou du fingerpicking. En somme, La guitare à Dadi est un album touchant, virtuose, et d’une maîtrise inédite.
 

 

2. Django Reinhardt – The Best Of Django Reinhardt

 
Originaire d’Alsace mais née dans une roulotte en Belgique, Django Reinhardt est un guitariste de jazz mythique. Débutant la musique avec le violon puis le banjo, il devient fasciné par les instruments à cordes. Son apprentissage devient visuel et auditif et il s’adonne longuement à imiter les musiciens itinérants passant par son campement. Victime d’un incendie, Django est gravement brûlé à la main gauche et perd l’usage de deux de ses doigts. Après une longue et tumultueuse ré-éducation, il va se mettre à la guitare où il développera une technique unique. Son album ” Best Of ” rassemble ses œuvres les plus connues : allant de Minor Swing, à Nuages, etc.. Un medley de ses œuvres formatrices, faisant office de véritable base pour la musique jazz.
 
https://youtu.be/rKQ3ghkXzh0
 

1. America par John Fahey

 
Connu aux origines sous le nom de Blind Thomas, John Fahley est un des premiers guitaristes à jouer des solos sur des guitare acoustiques à cordes métalliques. Ses influences sont très nombreuses : musique indienne, brésilienne, classique et folk américain. Extrêmement connu aux Etats Unis, il reste assez discret en France. C’est aussi pour ça que nous avons voulu placer son album phare : America, en top de notre liste de meilleur album guitare. Ses racines cosmopolite résultent d’un sursaut d’inventivité. Le blues et le folk se mêle sur des plans de sweep pinking et des riffs fusion. Une ode à la diversité qui nous montre qu’un guitariste peut très bien se représenter sois même dans sa musique.
 

Quel est le prix d’un cours de guitare ?

Argent dans la poche d'un professeur de guitare.

D’après vous, combien coûte un cours de guitare débutant avec un professeur particulier ? Et en école de musique, quel est le tarif pour apprendre ou se perfectionner lors d’un cours ? Où peut-on trouver le meilleur prix pour un cours de musique ? L’offre des cours particuliers individuels, en communs ou en ligne a un certain prix. Il est certain que vous ne savez pas où donner de la tête si le magasin de musique de votre ville vous propose 20€ euros pour une heure alors que votre ami à domicile vous en demande 5€. Quelle est donc la véritable valeur d’un cours de guitare, le tarif et aussi le salaire d’un professeur ?

Où apprendre la guitare et à quel tarif ?

Les cours individuels

Vous avez le choix entre différentes possibilités et structures :

  • Aller chez un professeur particulier ou le faire venir à votre domicile : si votre professeur est un travailleur honnête et déclaré, il devrait vous proposer entre 25 et 50 euros de l’heure. Vous avez le choix d’avoir un apprentissage particulier avec un bon suivi de votre progression. Votre professeur saura ce que vous voulez jouer et vous proposera un programme d’apprentissage de votre instrument en fonction de vos goûts et envies.
  • Suivre des cours de guitare sur internet : Hélas vous serez seul derrière votre écran d’ordinateur et incapable de savoir si vous jouez juste ou faux. Fort heureusement, grâce à notre innovation pédagogique reconnue mondialement, vous pouvez apprendre la guitare en ligne en étant corrigé automatiquement !
  • Avoir un professeur par skype : ce dernier peut vous proposer un cours de guitare par webcam. Les prix sont légèrement inférieurs à ceux des professeurs particuliers

Pour vous donner une idée, la moyenne d’un prix de guitare sur Paris est de 40€, alors que c’est plutôt 25€ sur Nancy !

20 euros dans une malle d'un professeur de guitare, le prix à payer pour un cours individuel en moyenne.
Quel est le coût d’un cours de guitare en moyenne ? Combien coûte un professeur de musique à l’année ?

Les écoles de musique et conservatoires

Ces structures proposent un mix entre cours individuels et cours collectifs. Le solfège est souvent appris en classe, alors que la pratique se fait avec un ou deux musiciens.

  • Apprendre dans une école de musique ou un conservatoire : L’apprentissage y est plus contraignant car majoritairement classique. Comptez encore une année de solfège obligatoire avant de toucher à votre instrument. Pour nous, cela n’a absolument aucun sens. Dans notre école de musique en ligne, nous vous faisons apprendre votre premier morceau de guitare en moins de 15 minutes. L’apprentissage est lié à la pratique contrairement à ce que les professeurs de conservatoire proposent. Bien entendu, cela diffère entre les villes et les professeurs. Vous avez l’avantage de pouvoir obtenir un diplôme reconnu par l’état. Personnellement, je n’ai aucun diplôme. Pourtant, je suis reconnue comme un des meilleurs pédagogue et professeur de guitare francophone. Votre ambition n’a de limite qu’à votre travail 🙂 Comptez entre 120€ et 800€ euros par an en fonction de l’école.
  • Les associations : une très belle initiative avec les MJC pour pouvoir apprendre la guitare. Le prix peut aller de la simple cotisation à 20€ l’année à plusieurs centaines d’euros. L’inconvénient est la diversité de l’enseignement qui est proposé. Il est rare que ces cours soient individuels. Ils sont plutôt collectifs et la régularité et le sérieux dépend du professeur. Renseignez-vous auprès des élèves pour voir si l’enseignant peut vous correspondre ainsi que les horaires.

Quelle est la durée moyenne d’un cours ?

Le débat d’un professeur proposant un cours d’une demi-heure face à un autre qui propose une heure n’a pas de sens. Cela dépend de la ponctualité commune et de l’efficacité du professeur. En une demi-heure, vous avez le temps de découvrir de nouvelles choses et de corriger vos erreurs. En une heure, vous pouvez approfondir énormément d’éléments avec un aspect plus détendu et récréatif comme l’apprentissage d’un autre morceau qui vous tient à coeur en plus de la méthode de travail proposée par le pédagogue.

La durée moyenne d’un cours est de 45 minutes par semaine, permettant à l’enseignant d’explorer avec vous votre travail effectué pendant la semaine et de vous donner quelques devoirs à travailler. Le professeur de musique n’est pas un magicien, il vous donne des pistes et applique une méthodologie, il vous transfère du savoir. À vous de travailler ensuite durant la semaine pour mettre en pratique ce qu’il vous a enseigné.

Est-ce que le niveau du cours peut influencer sur le prix ?

Affirmatif. L’explication est très simple, le talent est rare et la rareté a un prix. Si vous prenez un cours de guitare avec le professeur du coin qui n’a pas de notoriété (mais qui peut être un bien meilleur pédagogue qu’un grand guitariste), vous trouverez des tarifs abordables. Par contre, tout le monde a envie de prendre un cours avec Satriani (un des meilleurs guitariste du monde). La demande est très forte et lui seul pourrait accepter ou non. Ainsi, le tarif risque d’être explosif.

Il en est de même pour les professeurs plus expérimentés dans un style ou l’autre : il est fort possible qu’un cours d’approfondissement sur une technique comme le fingerpicking ou le fingerstyle demande un savoir, des connaissances et énormément de travail de la part du professeur. Si vous voulez un cours de haut niveau et de qualité, le prix peut être vu à la hausse. Attention aux beaux-parleurs qui vous vendraient du rêve ! C’est d’ailleurs pour cela que lorsqu’un grand guitariste intervient pour faire une masterclasse, le prix du billet est d’environs 20 à 50€ par personne avec en moyenne une trentaine d’élèves.

Prendre des cours de guitare en ligne en plus d’un professeur

Vous êtes en droit de vous demander “Est-ce suffisant d’apprendre la guitare uniquement sur internet et sans professeur ?”. Avec les technologies actuelles que nous proposons, la réponse est oui. Mais bien entendu, il faudra travailler et bien suivre les conseils expliqués sur les vidéos et tout le long de la méthode d’apprentissage. Si vous pensez jouer faux, notre application vous dira automatiquement comment corriger cette erreur. Si vous vous sentez seul derrière votre écran, vous pourrez échanger avec tous les autres élèves via le tchat et même poser vos questions au professeur lors du cours en direct live. Cet apprentissage peut d’ailleurs parfaitement convenir en complément d’un véritable professeur qui pourra ainsi utiliser la méthode MyMusicTeacher en tant que support en vous donnant quelques exercices à effectuer.

Combien se rémunère un professeur de guitare ?

Un professeur de guitare indépendant a assurément le statut d’auto-entrepreneur. Il est considéré comme un prestataire de services et aura en moyenne 25% de charges. Ainsi, admettons que vous payez votre cours de guitare 30€ de l’heure :

  • Votre professeur payera 25% de charges, soit 7,50€, il lui reste donc 22,50€
  • Sur l’argent restant, il préparera le cours en amont, environ 15 minutes par heure de cours, il n’est donc plus que payé 18€de l’heure.
  • À cela s’ajoute les frais d’essence, de déplacement, l’électricité, le local à payer et même les partitions et tablatures à imprimer.

Ainsi, ne pensez jamais que votre professeur qui vous propose 30€de l’heure est un arnaqueur. Bien loin de là, on imagine pas le temps investie dans la préparation ainsi que le coûts de ces petits détails. À l’année, votre professeur vous coûtera donc 30€ X 4 X 12 = 1440€ si vous êtes régulier dans votre apprentissage, pour une heure de cours par semaine. On est bien loin de l’abonnement à 19,90€ par mois proposé par notre école de musique en ligne pour un accès 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Si votre professeur arrive à faire 30 heures de cours par semaine, il gagnera donc vers les 2000€ par mois. Un salaire honnête qui ne compte pas les heures investies pour vous aider et vous délivrer un service de qualité.

En conclusion sur les tarifs des cours de guitare

Le prix des cours dépend énormément de la solution que vous allez utiliser et de ce qui va vous convenir. Il est évident que si vous n’aimez pas la foule, vous préfererez un professeur particulier ou des cours en ligne à l’instar des conservatoires. Si vous avez envie de jouer directement, dès les premiers minutes, je vous encourage à tester gratuitement nos cours. Nous vous laissons le choix, essayez les différentes solutions qui vous entourent. Mais sachez que nous proposons un enseignement très performant et à la pointe de la technologie, alors rejoignez notre école et en plus, faites des économies !

Les principales questions à se poser lorsque l’on commence la guitare

question guitare

Lorsque l’on commence la guitare, que l’on soit débutant ou faussement avancé, il y a toujours des questions à se poser. Résumons ensemble les principales questions guitare et essayons d’y répondre le plus ouvertement possible. Pas de préjugé ici, il appartient à tout le monde de gérer son apprentissage de la guitare comme il l’entend.

professeur de guitare
Frank, votre professeur de guitare sur MyMusicTeacher.fr

Je veux faire de la guitare électrique mais on me dit de commencer par la guitare classique, pourquoi ?

Peut-être avez-vous déjà entendu cela auprès d’amis guitaristes ou lu dans les magazines guitare. Lorsque l’on veut commencer la guitare, il est, en effet, conseillé de débuter avec une guitare acoustique plutôt que son homologue amplifié. La raison est simple et dépend directement des différences anatomiques des deux instruments. Pour faire simple, la guitare électrique a un manche fin et des cordes en alliage métallique avec un tirant léger. Le tirant des cordes joue beaucoup sur le confort de jeu du guitariste. Ce qui rend ce type de guitare plus simple à manœuvrer, car la poigne requise est moins conséquente. La guitare acoustique, au contraire, dans sa version classique a un manche rond, plus ample. La caisse de résonance, elle aussi est plus large, ce qui a un effet sur la tenue de l’instrument. Enfin, les cordes d’une guitare sèche vont être en nylon, ou en alliage de bronze pour sa version folk. Le tirant, plus élevé, va rendre le placage des doigts et plaquage des accords plus dur.

En commençant par une guitare classique, de la corne va se former plus facilement sur le bout de vos doigts. Votre poigne sera forte et, même si ça demande plus d’effet, cela rendra le jeu plus fluide lors d’une passage sur une guitare électrique.

electric acoustic guitare
Guitare électrique ou acoustique, par quoi commencer ?

En somme, vous n’êtes pas forcé à commencer par une guitare acoustique, mais sur le long terme, cela peut-être un avantage.

En combien de temps pourrais-je jouer correctement mes morceaux préférés ?

A raison d’une demi-heure de pratique tous les deux jours, les premiers morceaux deviennent accessibles en un mois et demi. La pratique va être essentielle, et elle demandera une intense dose de motivation pour pouvoir dompter des placements de doigts dont vous n’avez pas l’habitude. Aussi, la version jouée sera alors plus restreinte. On se contentera de la ligne mélodique, ou pour les plus inspiré, la ligne rythmique. Maîtriser un morceau tel que Master of Puppets de Metallica demandera un investissement plus long. Comptez 4 à 6 mois sans le solo pour un parfait débutant.

combien de temps pour jouer morceaux guitare
De la chambre à la scène, il peut se passer un temps très relatif !

Est-ce que je dois aller au conservatoire pour apprendre le solfège avant de me lancer dans la pratique ?

En 2017, le solfège n’est plus obligatoire pour apprendre à jouer de la guitare. Les tablatures ont maintenant pris le dessus pour un déchiffrage rapide de la musique et la multitude de tutoriels vidéo permet de visualiser le placement des doigts. Les bases du solfège sont pour autant très importante en guitare. Les notions de rythme, d’harmonie et de transposition vont donner bien du fil à retordre aux élèves totalement rétifs à la théorie. Savoir allier pratique et théorie, MyMusicTeacher sait le faire grâce à l’application éponyme.

conservatoire guitare
Le conservatoire dans son salon, c’est possible avec MyMusicTeacher.

Le meilleur des deux mondes pour un apprentissage rapide, personnalisé et efficace, afin d’apprendre à jouer sans attendre.

Suis-je obligé de jouer des morceaux qui ne me plaisent pas pour m’améliorer à la guitare ?

En guitare, vous n’êtes jamais obligé de faire ce qui ne vous plait pas car il existe des centaines de milliers de morceaux. Cependant, il faut avouer que dans le domaine des musiques actuelles, certains morceaux ou exercices sont devenu des standards en terme d’efficacité. L’exercice déliateur en est par exemple le plus probant. Des solos de guitare facile existent et permettent d’impressionner ses amis tout en enchainant des séquences de notes aidant la dextérité. Le but de l’apprentissage pratique est de gagner en agilité et créer des automatismes. Rendre le délai d’exécution d’une mélodie imaginée le plus court possible. Pour être efficace, il faut savoir accepter des morceaux qui ne nous plaisent pas forcément.. Par chance, on peut toujours prendre un maximum de plaisir avec d’autres morceaux !

unhappy guitarist
Pas évident de prendre plaisir à jouer quand on n’aime pas le morceau.

Qui peut répondre à mes question quand je commence la guitare ?

Les professeurs particuliers, écoles de musique, amis guitaristes, tous ont une partie de la vérité ! N’hésitez pas à parler autour de vous de votre passion. Utilisez google, interrogez vous ! L’univers de la guitare est vaste et personne n’a la science infuse. A vous de vous approprier l’instrument et son monde. Soyez curieux ! Intéressez vous de près aux grands guitaristes et aux techniques qui ont fait leur renommé. De Wes Montgomery à Jimi Hendrix, le blog de MyMusicTeacher saura vous aiguiller sur pas mal de points.

Pour le reste, rendez-vous sur MyMusicTeacher.fr ! Ce sont plus de 40 000 guitaristes qui apprennent avec notre application ! Rencontrez notre professeur et posez lui vos questions lors de nos cours en direct les mercredis et dimanches soir à partir de 20h. Ou adressez vous directement à la communauté ! L’entraide est la clé pour progresser. Aussi, nos équipes sont à votre disposition 7 jours sur 7. Il vous suffit de nous laisser un petit message ! 🙂

Apprendre par coeur un morceau de guitare, faut-il le faire ?

Un guitariste en train d'apprendre un morceau par coeur

Faut-il apprendre par coeur tous les morceaux que nous jouons ? Comment réussir à bien mémoriser un morceau de guitare, de basse ou de piano ? Nous allons voir pourquoi il est intéressant de mémoriser certaines informations en apprenant un morceau de musique et quel est l’intérêt principal ! En avant les curieux 🙂

Comment fonctionne la mémoire d’un musicien ?

Tout le long de votre vie, vous avez mémorisé une quantité incroyable d’informations. Premièrement des mots, un langage, des noms, des prénoms mais aussi des moments, des goûts et des sons. Il existe plusieurs types de mémoire qui sont utilisées en musique :

  • La mémoire visuelle : c’est celle qui est relative à la vue. Le fait de vous souvenir quelle guitare vous avez déjà vu dans votre magasin de musique préféré par exemple et permettant de distinguer les nouvelles.
  • La mémoire kinesthétique : me kiné est la personne qui va effectuer des massages et manipulations sur votre corps en cas de besoin. C’est donc le sens et la mémoire du touché ! C’est cela qui va vous permettre de savoir par exemple si vos cordes accroches, si vous aimez la texture du manche de guitare ou connaître par coeur le manche de votre guitare, les positions et ses notes.
  • La mémoire auditive : assurément la plus importante pour un musicien, c’est ce qui va vous permettre de retenir des suites de notes et des mélodies ou même vous permettre de vous accorder à l’oreille !
  • La mémoire musculaire : par exemple pour votre main qui va mémoriser des positions d’accord de musique ou des gammes.

Apprendre la guitare, c’est un peu comme apprendre à faire du vélo. Au début, c’est compliqué de s’habituer à l’équilibre du vélo, puis, d’une minute à l’autre, vous arrivez à garder l’équilibre et à prendre de la vitesse. C’est exactement la même chose pour la guitare. Vous allez effectuer des connexions dans votre cerveau qui n’existaient pas auparavant en pratiquant votre instrument. Ce sont des connexions synaptiques. Une fois que ces dernières sont faites, vous pourrez réussir à enchaîner telle ou telle technique (comme réussir à enchaîner vos accords ou contrôler tous vos doigts sur le manche de votre guitare).

Si vous arrêtez de faire de la guitare, vos connexions synaptiques seront “oubliées” par votre cerveau. Il faudra donc les réactiver en jouant à nouveau ! Et comme par miracle, au bout d’une journée ou deux, vous aurez presque le même niveau qu’auparavant (hormis pour l’agilité qui peut se dégrader). Vous n’aurez plus à apprendre à poser vos accords ou faire vos barrés si vous avez bien réussi à les faire auparavant.

L’utilité d’apprendre des partitions ou tablatures par coeur

Vous vous en doutez bien, ce sont ces 4 types de mémoire qui vont entrer en jeu pour vous aider à mémoriser un morceau. Elles seront utilisées automatiquement par votre corps, mais il existe quelques méthodes utilises pour optimiser cela.

Pourquoi doit-on apprendre des morceaux par coeur

Voici quelques raisons  pourquoi vous devez apprendre quelques morceaux par coeur :

  • Pour ne plus avoir à suivre la partition ou la tablature quand vous êtes débutant, vous permettant ainsi de vous focaliser sur les détails du son et de la proprêté de votre jeu sans passer du temps à chercher les prochaines notes à jouer.
  • Pour avoir un bagage musical vous permettant de jouer avec des autres, tester des guitares, improviser et cumuler du savoir que vous pourrez réutiliser dans vos compositions.
  • Pour faire plaisir à quelqu’un qui aime telle ou telle musique 🙂 pour réaliser des covers de musiques connues sur youtube et ainsi mieux appréhender le morceau si vous désirez en fait un remix en fingerstyle par exemple.
  • Dans un sens absolu, mémoriser un morceau vous permet de faire travailler votre mémoire et entretenir votre santé.
  • Pour avoir une routine de travail : il est intéressant de mémoriser des déliateurs et exercices de vitesse à la guitare électrique, classique, folk, la basse, la batterie, la voix ou au piano afin de s’échauffer progressivement et essayer de gagner de la vitesse en augmentant un peu de tempo tous les jours.

Sachez que personnellement, je déteste mémoriser des morceaux par coeur. Cela se fait naturellement à force de jouer. Je n’ai commencé qu’à réellement mémoriser des morceaux afin d’avoir ce bagage musical et pouvoir aussi me dire “Ce morceau de Metallica que je peux chantonner dans ma tête pourrait convenir à mon élève pour le faire progresser”.

Photo d'un guitariste en train de s'accorder et jouer un morceau de guitare
Apprendre par coeur un morceau ou des notes vous permettront aussi d’impressionner vos amis guitaristes.

Pourquoi on ne doit pas abuser de la mémorisation par coeur des morceaux de musique

Bien entendu, apprendre un morceau de guitare par coeur n’est pas un mal ! Mais voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Mémoriser un morceau “comme un robot” peut casser votre interprétation en la rendant trop robotique et sclérosant votre improvisation.
  • Si vous vous dites “Comme ça, je le saurai à vie” et que vous ne pratiquez plus ce morceau, il est fort possible que vous oublierez des parties et qu’il faudra les ré-activer par la suite.
  • Mais surtout : parce que cela vous permet de travailler votre vitesse de lecture d’une partition et d’une tablature. Un musicien doit être capable de jouer un morceau en lecture à tempo lent sans ne jamais l’avoir joué auparavant. L’apprentissage par coeur peut freiner votre lecture.

Ce sont là trois raisons principales, il en existe d’autres. Personnellement, je pense que mémoriser une bonne centaines de morceaux ne fait pas de mal ! En plus, vous avez de la chance, car les plus grands morceaux de guitare sont sur mymusicteacher et on fait tout pour vous aider à les apprendre bien plus vite.

Technique pour mémoriser plus facilement une partition

Il existe des petites astuces pour réussir à mémoriser plus facilement un morceau :

  • Écoutez votre musique en boucle, imprégnez vous de ses sonorités et mélodies pour développer l’oreille intérieure et disposer d’une certaine accroche émotionnelle.
  • Jouez là lentement dans un premier temps pour la découvrir et notez vous les passages tous les indices qui peuvent vous permettre de la mémoriser (par exemple une descente en pentatonique à un endroit) Regroupez les notes dans des gammes que vous connaissez pour mémoriser plus facilement les descentes et les montées.
  • Analysez votre morceau pour découvrir sa structure. En rock, il y a souvent 4 mesures qui se répètent. Trouvez les formes qui se répètent et analysez les variations et les break. Une musique est quasiment toujours composée de façon logique. Appréhender son agencement vous permettra de mieux la mémoriser.
  • Mangez bien et soyez détendus ! C’est assurément le conseil le plus drôle mais le plus essentiel. Si vous n’êtes pas reposé, si vous êtes préoccupé et affamé, vous ne penserez pas à la musique et ni votre corps, ni votre esprit et ni votre cerveau ne seront en capacité de travailler à pleine puissance.

En définitif, mémoriser un morceau de musique par coeur définira le musicien que vous êtes et dépendra des objectifs que vous avez. Si vous allez jouer un concert avec votre groupe, vous devez mémoriser votre musique. Si vous avez déjà appris de nombreux morceaux, travaillez votre vitesse de lecture des partition et tablature. Sur nos exercices interactifs, je vous recommande de baisser le tempo et d’augmenter à chaque fois de 2 points de tempo pour mémoriser progressivement. Il n’y a pas d’autres secrets que la pratique et ce, pour n’importe quel domaine.