fbpx

Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

Image d'un métronome avec le mot chiffrage et mesure

Qu’est ce que le chiffrage ?

Le chiffrage d’une mesure ou de plusieurs mesures est représenté par deux nombres qui se superposent comme dans une fraction. On y retrouve un chiffre en haut (le numérateur) et un chiffre en bas (le dénominateur). Concrètement, il va permettre de définir combien de temps une mesure doit contenir, ni plus, ni moins. Rien de tel qu’un petit cours de musique et de solfège à ce sujet pour se mettre en jambe :

  • Le dénominateur représente la durée d’un symbole rythmique
  • Le numérateur indique le nombre de fois où le symbole rythmique représenté par le dénominateur peut être placé dans une mesure.

Ainsi, le chiffre du bas correspond à une valeur bien particulière :

numérateur (chiffre du haut)symbole rythmique
1ronde
2blanche
4noire
8croche
16double croche
32triple croche
64quadruple croche

Du coup, une mesure 3/4 informe qu’il y a 3 noires par mesure et donc 3 temps. Une mesure à 6/8 contient 6 croches par mesure.

Les différents types de mesures

Mesures simples

Je vous parlais précédemment de la façon de compter les temps en binaire et en ternaire. C’est ce qui va différencier les mesures simples et mesures composées. Une mesure est simple si chaque temps ou pulsation est divisible en deux moitiés égales. Par exemple, une ronde de 4 temps et divisible par 2, ce qui donnera une blanche de 2 temps et ainsi de suite. En gros, c’est quand une pulsation ne correspond pas à une figure de note non pointée.

Mesures composées

À l’inverse, les mesures composées sont issues du ternaire. Chaque pulsation ou temps est divisible en 3 parts égales. Donc chaque pulsation représente une note pointée. La noire pointée devient donc l’unité de mesure d’un temps de durée. On observe la présence de ronde pointées, blanches pointées, noires pointées et j’en passe. De même pour les figures de silences qui peuvent bien entendu être pointées. Voici donc la principale différence entre une mesure simple binaire et une mesure composée ternaire.

 

Un métronome avec 4/4 et 6/8 avec une partition et tablature en fond.
Les chiffrage 4/4 et 6/8 sont les plus utilisés.

Conséquence sur les chiffrages

Voici un résumé sur les chiffrages possibles et les unités de mesure. Sachez que toutes ne sont pas utilisez et que vous rencontrerez majoritairement des 4/4.

Le chiffrage des mesures simples ou binaires

Unité de temps
rondeblanchenoirecrochedouble crochetriple crochequadruple croche
mesures à 1 temps1/11/21/41/81/161/321/64
mesures à 2 temps2/12/22/42/82/162/322/64
mesures à 3 temps3/13/23/43/83/163/323/64
mesures à 4 temps4/14/24/44/84/164/324/64
mesures à 5 temps5/15/25/45/85/165/325/64

Le chiffrage des mesures composées ou ternaires

Unité de temps
ronde pointéeblanche  pointéenoire  pointéecroche pointéedouble croche pointéetriple croche pointéequadruple croche pointée
mesures à 1 temps3/23/43/83/163/323/643/128
mesures à 2 temps6/26/46/86/166/326/646/128
mesures à 3 temps9/29/49/89/169/329/649/128
mesures à 4 temps12/212/412/812/1612/3212/6412/128
mesures à 5 temps15/215/415/815/1615/3215/6415/128

Quelles sont les figures rythmiques et durées des notes ?

Les figures et symboles rythmiques à la guitare et en musique.

Quelles sont les différentes figures rythmiques en musique ? Quelle est la durée de chacune des notes ? Doit-on savoir compter les temps des notes pour jouer de la musique ? Toutes les réponses que vous trouverez ici permettront d’éclaircir votre interprétation de la musique et être dans le rythme ! Le tout, accompagné des bons outils pour progresser.

Les bases pour connaître les figures rythmiques

Avant de parler de binaire et de ternaire, voyons ensemble comment se nomment les différents symboles que vous rencontrez dans une partition ou une tablature.

Les différentes figures de rythme

Voici ce que vous allez rencontrer au sein des mesures qui composent un système avec une portée et introduit par un chiffrage à un tempo donné… Quoi ? Qu’est ce que je viens de dire ? Chez nous, on aime les cours simples, alors voici quelques explications :

  • Le chiffrage, c’est ce qui va déterminer comment vous aller compter les temps et combien il y a de temps dans une mesure. Vous avez sûrement déjà rencontré le 4/4 en début d’une tablature, n’est ce pas ? Le dénominateur (celui du bas) symbolise si la façon de compter les temps est binaire ou ternaire. Le numérateur (celui du haut) symbolise le nombre de temps présents dans la mesure. Cliquez-ici pour apprendre comment compter les temps en musique.
  • Les mesures, c’est un petit conteneur délimité par deux petites barres. Il va contenir un nombre de temps exacte en fonction du chiffrage. Si le chiffrage est 4/4, alors la mesure contiendra exactement 4 temps, ni plus, ni moins.
  • Une portée, c’est simplement la ligne qui contient les mesures.
  • Le tempo, c’est un battement, assez similaire à ceux de votre coeur. Plus il est vite, plus la musique sera rapide. Les musiciens jouent ensemble par dessus ce tempo pour être en rythme. Il est symbolisé par une petite note noire = un chiffrage, par exemple noire = 120, cela veut dire que le tempo sera de 120 pulsations minute (donc un clic/son/bruit toutes les demi-secondes)

Voilà, il n’y a plus qu’à placer les différentes figures rythmiques dans les mesures, voici les durées des notes en binaire (ce qui veut permet de jouer 90% des musiques, nous verrons le ternaire bien plus tard, ne compliquons pas les choses en théorie musicale) :

  • La ronde vaut 4 temps.
  • La blanche = 2 temps.
  • La noire = 1 temps.
  • La croche = 1/2 temps.
  • La double croche = 1/4 de temps.
  • La triple croche = 1/8 de temps.
  • La quadruple vaut… vous l’aurez deviné vous même !

Il suffit simplement de diviser à chaque fois par deux. C’est aussi simple que cela.

Image représentant les différents symboles rythmiques de la plus longue à la plus courte.
Voici les figures rythmiques les plus communes, la ronde, la blanche, la noire, la croche et la double croche.

Les altérations possibles

Bien entendu, vous pouvez modifier la durée de ces notes avec deux petits mots très intéressants, la liaison et les notes pointées.

Les liaisons

Si vous jouez une ronde puis une ronde, vous allez attaquer deux fois la corde de voter guitare en comptant 4 temps puis 4 autres temps. Maintenant, imaginez que vous avez besoin de 8 temps. Vous ne pouvez pas mettre 2 rondes dans une seule mesure, il y aurait trop de temps car je le rappelle, une mesure contient exactement un nombre de temps donnés, ici 4, peu importe le nombre de figures rythmiques (4 noires ou 2 blanches par exemple)

Ainsi, vous allez pouvoir utiliser des liaisons et lier des notes. La première ronde sera liée à la deuxième. Vous aurez juste à attaquer la première note, ce qui donnera une ronde liée à une autre ronde et donc 8 temps.

Les notes pointées

Vous avez sûrement déjà vu un petit point à côté d’une note (et non pas en dessous ce qui veut dire une note piquée, jouée très sèchement). Cela veut dire que la note est pointée. Nous allons donc rajouter la moitié de la durée à cette note. Par exemple, la figure de blanche vaut 2 temps. Si elle est pointée, elle vaudra 2 + la moitié de 2 = 3 temps. Une noire pointée vaut 1 + 1/2 temps, soit 1,5 temps. On peut pointer absolument toutes les notes.

L’équivalent en silence

Le silence est à considérer exactement comme une note. Ce n’est pas parce que la durée équivaut à un moment où il ne faut pas jouer qu’il ne faut pas le respecter. Ainsi, il y a des équivalent aux symboles rythmiques en silence :

  • L’équivalent de la ronde est là pause qui vaut 4 temps.
  • La blanche = la demi-pause à 2 temps.
  • La noire = le soupir à 1 temps.
  • La croche = le demi soupir à 1/2 temps.
  • Puis le quart de soupire, le huitième de soupir et ainsi de suite.

 

Image symbolisant les différentes figures de silence de la plus grandes à la plus petites.
De gauche à droite, la pause, la demi pause, le soupir, le dmei soupir et le quart de soupir.

Vous pouvez très bien pointer ces symboles rythmiques pour augmenter leur durée ! Par convention, on ne lie pas les figures de silence. Je vous laisse ici d’excellents exercices de guitare pour apprendre à jouer des silences. N’oubliez pas de travailler tout cela en tapant du pied ou en utilisant un métronome en ligne simple. Il n’y a pas que la théorie musicale, mais aussi la rigueur de la pratique.

 

Quelle différence entre rythme binaire et ternaire ?

écriture du chiffrage 4/4 en binaire

Quelle est la principale différence entre le binaire et le ternaire ? Comment jouer un morceau en ternaire ? Est-ce que des triolets sont du ternaire ? Tant de question que se posent les guitaristes mais aussi tous les musiciens. En solfège, nous parlons de division du temps qui peut être différente en fonction du ternaire ou du binaire. On nomme cela une division naturelle ou artificielle. Voyons comment compter les temps dans ce cas et l’influence que cela peut avoir sur le rythme.

Les divisons naturelle des temps

Il faut savoir que les figures rythmiques ont des valeurs relatives. C’est à dire qu’une noire en binaire (qui vaut 1 temps) ne vaudra pas 1 temps en ternaire. La durée des notes et des symboles ou figures rythmiques en musique n’est pas figée dans le temps.

Deux mesures, une en binaire 4/4 et l'autre en ternaire 6/8
Quelle est la différence entre le binaire et le ternaire ?

Le binaire

Binaire veut dire “deux”. Ainsi, nous allons diviser le temps en deux parties égales. C’est le plus commun et vous permet de jouer presque 99% des musiques qui passent à la radio (sauf si vous êtes un grand fan des radios de Jazz). Pour informer qu‘un rythme est binaire, on y marque un chiffrage (2/4 ou 4/4) par exemple. Le dénominateur informe de la nature de la division des temps (binaire ou ternaire, ici binaire car /4) et le numérateur (2 dans 2/4) représente le nombre de temps présents, donc 2 temps.

Mais pourquoi dit-on binaire ? Et bien c’est simple ! Une ronde vaut 4 temps, si vous la divisez par deux, vous obtiendrez la blanche qui vaut 2 temps, si vous ré-itérez l’opération, vous obtiendrez la noire, puis la croche, la double croche et ainsi de suite. C’est donc une divisions naturelle où on cherche à obtenir une moitié.

Le ternaire

Pour ce qui est du ternaire, un temps doit être divisible en trois parties égales. Ainsi, la noire pointée est le temps de référence et vaut 1 temps. Vous l’aurez deviné, cette noire pointée est divisible par 3 et donnera un tier de temps, soit 3 croches. Le temps ternaire est représenté par une valeur pointée. Le chiffrage présente sera par exemple “3/8, 6/8 ou 3/4”. Si vous effectuez ces fractions (donc des divisions) vous ne tomberez jamais sur un chiffre stable, mais sur un chiffre à virgule infini à l’inverse du binaire (4/4 donne 1, 2/4 donc 0,5).

On reprend le même calcul  : une ronde pointée se divise en trois jolies blanches, la blanches pointées en trois jolies noires, la noire pointées en trois petites croches et ainsi de suite. On cherche à obtenir des tiers. Bien entendu, je rappel que cela s’applique à n’importe quel type de notes, que ce soit des accords, des arpèges ou des notes simples.

La division artificielle et son utilité

On peut simuler le placement d’un rythme ternaire dans un rythme binaire. On nomme cela une division artificielle ou exceptionnelle. Pour se faire, il suffit d’insérer un triolet dans un système binaire. Un triolet est une division par 3 sur une durée. En binaire par exemple, le triolet de croches donne un temps. Ainsi, chaque croche présente dans le triolet vaut 0,33 temps ce qui donne une sensation de ternaire. Néanmoins, le chiffrage reste totalement binaire, d’où le fait que cette division est artificielle.

À l’inverse, on peut insérer un duolet dans un rythme ternaire ou même… un quartolet, un quintolet, un sextolet ou un septolet ! (respectivement quatre, cinq, six et sept).

Quel est l’intérêt de jouer en binaire ou en ternaire ?

Pour le groove mes amis ! Essayez de prendre un morceau en binaire et un autre en ternaire, vous sentirez que la façon de jouer et d’interpréter un morceau est bien différence. En effet, au lieu de jouer de façon binaire (en divisant donc par deux), on survole ce découpage avec le ternaire (en divisant par trois) ce qui permet de placer des notes à d’autres endroits dans le temps que lorsqu’on joue en binaire (hors modification artificielle). Comme d’habitude, comptez les temps fort en tapant du pied ou en utilisant notre métronome en ligne. Sur nos exercices interactifs, vous avez juste à suivre les notes pour sentir le rythme ! Sachez que le ternaire est énormément utilisé en jazz mais aussi dans le metal comme par exemple dans le groupe Lamb of God. Amis guitaristes, à vos guitares, le cours est terminé !

 

Qu’est ce qu’un contretemps et syncope en musique ?

Photo d'une partition avec une syncope et des contre temps

Vous vous demandez sûrement comment jouer des contretemps et des syncope avec votre guitare, basse ou piano. Sachez qu’il n’y a rien de compliqué si vous savez déjà comment bien compter les temps. Je vous propose donc de vous donner quelques petites astuces dans ce cours que vous pourrez travailler ensuite sur notre école de musique en ligne grâce à nos exercices interactifs.

Qu’est ce qu’un contretemps ?

En musique, un contretemps ou contre-temps est une note qui va être jouée sur un temps faible suivie d’une note jouée sur un temps fort. Un temps fort correspond à la première pulsation ou l’attaque d’un temps compté.

Détecter le contretemps

Pour réussir à observer un contretemps, rien de plus simple. Prenez votre partition ou votre tablature (à condition que celle-ci soit rythmée). Comptez ensuite les temps en binaire si vous disposez d’un chiffrage 4/4 par exemple ou ternaire avec /8 en dénominateur. Si vous comptez “1 et 2 et 3 et 4 et”, les temps forts sont les “1 2 3 4” alors que les faibles sont les “et”. Admettons que vous ayez des notes sur les “et” et des silences sur le reste, vous êtes en présence de contretemps !

Maintenant, la théorie étant très stricte, on peut imaginer d’autres schéma. Si vous jouez 4 noires, vous compterez “1 2 3 4”. Ainsi, le “1 et 3” sont les temps forts et le “2 et 4” sont les temps faibles. C’est une division par deux. Il suffit donc de placer un silence sur le 1er et le 3ème temps pour donner un contretemps.

Jouer un contretemps

Pour jouer un contre-temps à la guitare, il n’y a pas de technique particulière à l’attaque de la corde. Il suffira de respecter strictement le silence pour donner l’effet escompter. Pour rappel, voici quelques exercices pour travailler les silences. Vous pouvez bloquer la vibration des cordes avec la main gauche en posant vos doigts sur les cordes ou la main droite en plaquant le flanc de votre main sur les cordes, près du chevalet. On qualifie cet effet comme le déplacement d’un accent attendu et permet de changer la rythmique.

Illustration d'une syncope et d'un contre temps ainsi que de leurs différences sur une partition
Voici la différence principale entre un contre temps et une syncope.

Qu’est ce qu’une syncope ?

Vous savez maintenant ce qu’est un temps faible. Même si cette notion est assez abstraite en musique, elle est facilement compréhensible dans les mesures 4/4. C’est une note qui va être attaquée sur un temps faible ou sur une partie d’un temps faible.

Pour vous donner une idée dans une jolie mesure 4/4, donc en binaire avec 4 temps : une blanche en deuxième temps est une syncope. On se retrouve avec une noire, une blanche (commence en 2 donc temps faible et se prolonge sur un temps fort) et une noire en temps 4. Vous pouvez bien entendu appliquer une syncope à un accord, ce qui donnera une syncope d’harmonie.

Vous pouvez retrouver énormément de rythmiques syncopées dans la musique funk qui est un style absolument déjanté à la guitare ! Par définition, la syncope et les contre-temps vous permettront de jouer avec la rythmique sans pour autant changer votre approche technique !

Composer ses rythmiques à la guitare

Envie de créer des nouvelles rythmiques à la guitare et innover dans vos compositions ? Ce cours est fait pour vous !

Comment inventer des rythmiques et changer des accompagnements ordinaires ?

Qu’est ce qu’une rythmique simple et commune ?

Il suffit d’écouter la radio ! Que ce soit sur nostalgie, europe 2, RTL2 ou la petite radio du coin, il est fort possible que vous ayez entendu des centaines de rythmiques similaires avec des mélodies et des tempos différents. Pour vous donner un exemple concret, écoutez donc Christophe Maé. Vous avez l’impression que le bonhomme joue quasiment toujours les mêmes accords et les mêmes mouvements. Des milliers, voir des millions de musiciens tentent chaque jour de composer un morceau unique. Si tout le monde se base sur des accords majeurs et mineurs, il est fort possible de rencontrer des similitudes entre ces morceaux. La vitesse de jeu, le son et les autres instruments permettent de donner une autre dimension à une rythmique similaire et ainsi de se différencier.

Qui n’a jamais essayé de jouer uniquement des croches sur 4 accords ? Regardez donc ce monsieur qui vous prouve que vous pouvez jouer beaucoup de musiques avec 4 accords.

Envie de créer des nouvelles rythmiques à la guitare et innover dans vos compositions ? Ce cours est fait pour vous !
Envie de créer des nouvelles rythmiques à la guitare et innover dans vos compositions ? Ce cours est fait pour vous !

La clé pour changer : savoir jouer avec les temps

Si vous ne savez pas ce qu’est un temps ou une mesure, pas de panique, tout vous est expliqué dans ce cours de guitare 🙂 ou dans le cours ci-dessous.

Si vous savez bien compter les temps, vous pouvez créer vos propres rythmiques, rallonger des notes, les écourter, les lier… Les possibilités rythmiques sont infinies. Au même titre qu’il faut du bois et du savoir faire pour construire un meuble, il faut des temps et un peu d’imagination (mais pas trop) pour sortir des rythmiques trop simplistes. Le but ? Vous permettre de vous différencier dans vos improvisations et impressionner vos amis !

Deux cours pour vous inspirer et jouer différemment

Inventez vos rythmiques à la guitare !

Entrons dans le vif du sujet avec ce cours de guitare dédié à l’innovation sur la rythmique. Cette rediffusion de cours en direct vous permettra de comprendre comment créer des rythmes différents à partir d’un jeu très simple de 8 croches.

Apprenez à compter les temps pour groover

Vous avez peur de vous lancer dans le comptage des temps car personne ne vous l’a jamais expliqué simplement ? Grâce à la méthode DUS, vous comprendrez rapidement comment bien compter les temps, de façon efficace et en moins de 45 minutes ! Essayer, c’est l’adopter selon nos élèves ! Vous retrouverez ce cours dans la rubrique “morceaux” de l’application de cours de guitare MyMusicTeacher que vous trouverez à ce lien.

Le rythme dans la peau

Le rythme dans la peau

Avez-vous le rythme dans la peau ? Souvent, nous rencontrons des musiciens qui semblent si doués et si jeunes qu’on a le droit de penser qu’ils sont nés avec un don.. et nous, non ! Alors, idée reçue ou principe scientifiquement démontrable ?

Le rythme dans la peau
Avez MyMusicTeacher, vous allez avoir le rythme dans la peau à la guitare !

Avoir le Rythme dans la peau

Une raison simple d’être doué en musique, c’est de pratiquer, lentement mais régulièrement afin d’assimiler rapidement. C’est un entraînement de tous les jours ! Prenons l’exemple d’un sportif qui veut courir un marathon. Vous n’allez pas commencer par courir un marathon du jour au lendemain. Cela demande des années de préparation pour apprendre au corps et au mental qu’il va falloir utiliser telle et telle quantité d’énergie, renforcer certaines fibres musculaires, etc. C’est la même chose pour la musique et apprendre dès le plus jeune âge permet d’avoir des prédispositions comme le rythme dans la peau !

Apprendre tard n’est pas une fatalité

Souvent, on pense qu’on est trop âgé ou qu’il est trop tard pour apprendre un instrument de musique. C’est faux, vous pouvez apprendre à faire de la guitare à 60-70 ans, ce n’est pas un problème ! Il est vrai qu’on a tendance à se dire “j’aurais dû apprendre à 8 ans…14 ans…25 ans…”, la liste est longue. Dans cette période et grâce à l’école, nous avons l’habitude d’apprendre. Plus jeune, notre corps et notre cerveau se forme ainsi que notre personnalité, ce qui fait un terrain favorable pour apprendre la musique et assimiler plus vite. Certes, ces personnes arriveront peut être plus vite, mais si vous avez la passion, rien ne vous arrêtera et vous pourrez tout aussi bien avoir le rythme dans la peau !

Quand l’enfant apprend tôt

Selon les psychologues de l’université du Wisconsin, les bébés disposent de l’oreille absolue. En grandissant, cette faculté se perd si elle n’est pas entretenue, considérée comme inutile au corps (hélas !). Si vous avez la chance d’avoir une famille de musiciens, il se peut que vous ayez écouté beaucoup de musique en étant enfant… voir même que vous avez jouez sur de magnifiques instruments de musique en plastique en essayant de trouver un rythme ou une mélodie. Et c’est ainsi que vous avez créé un terrain favorable à l’apprentissage de la musique en étant enfant ! De quoi vous faire gagner pas mal de temps de travail grâce à votre oreille absolue !

La guitare, c'est super pour les enfants ! Attention d'avoir la bonne taille (de guitare :) )
La guitare, c’est super pour les enfants ! Attention d’avoir la bonne taille (de guitare 🙂 )

Si j’aime les mathématiques, apprendre le rythme sera facile !

Et c’est étrangement vrai ! Vous m’avez déjà vu compter mes mélodies en prononçant “1 et 2 et 3 et 4 et”. Le rythme en musique n’est qu’une succession d’opérations mathématiques. De façon générale, une ronde vaut 4 temps, une blanche 2 temps et une noire 1 temps. Une mesure 4/4 contient 4 temps. Si je veux compléter cette mesure, je peux faire 1 + 1 + 1 + 1 (4 noires), ou 2 + 1 + 1 (une blanche et deux noires) ou 1 + 2 + 1 …. et ainsi de suite. Si je veux aller de fois plus vite, je peux augmenter le tempo ou garder ce tempo en divisant la durée des temps par 2. Il me faudra alors compléter la mesure avec les temps manquants. Si je veux jouer un triolet, il faut que je divise mes temps par 3. Au final, si vous savez compter jusqu’à 10, faire une addition, une soustraction, une division et une multiplication, c’est gagné ! Il ne reste plus qu’à trouver un bon professeur 🙂

 

Pourquoi vous progresserez à la guitare avec certitude chez my music teacher

Nous avons pris en compte que l’enseignement est différent pour un parfait débutant, pour un niveau avancé ou pour Jimi Hendrix. Que l’âge et les styles musicaux influencent votre envie d’apprendre. Chez nous, nous misons sur :

  • Un parcours pédagogique optimisé du grand débutant à un niveau avancé.
  • Des missions spéciales pour se perfectionner, comme par exemple avoir le rythme dans la peau ou réussir ses barrés à la guitare.
  • Des morceaux pour s’amuser, qui sont conseillés au bon moments pour bien progresser.
  • Des conseils et statistiques personnalisées pour suivre votre progression avec un retour en temps réel sur votre façon de jouer.

Le tout, avec 2500 exercices et cours, des nouveaux morceaux chaque semaine et 15 récompenses jusqu’à la médaille d’or mondiale du concours Lépine ! De quoi vous assurer la meilleure pédagogie du monde 🙂

En conclusion, si vous voulez avoir le rythme dans la peau et jouer vos morceau préférés, venez tester notre application de cours de guitare !

 

L’importance de varier le tempo dans l’apprentissage d’un morceau

tempo

Un des conseils majeurs donné par de très nombreux professeurs de guitare est le suivant : lors du travail d’un morceau, il est bon de réduire le tempo et de l’augmenter progressivement. Décryptage d’une pratique fondamentale !

tempo

Faire varier le tempo à différentes étapes de l’apprentissage

Face à un morceau inconnu, il n’est pas utile d’apprendre chaque note au tempo habituel, car le rythme sera, de toute manière, faussé par l’incertitude et le tâtonnement. La première étape consiste donc à analyser la structure du riff ou morceau à apprendre. Un tempo réduit permet de laisser plus de temps dans l’exécution des notes. Du temps qui est essentiel pour perfectionner le placement des doigts et maîtriser les enchainements.

Une fois le morceau à peu près en tête ; la deuxième étape consiste à légèrement augmenter le tempo pour cette fois faire appel à un autre mécanisme mis en jeu dans l’apprentissage : l’automatisation du jeu. Le but est à terme de rendre ce dernier totalement inconscient. Littéralement jouer le morceau sans y réfléchir, sans s’en rendre compte .. Une étape majeure dans la pratique d’un instrument, mais qui semble magique lorsque l’on y pense avec du recul. La gymnastique cérébrale ici est incroyable.

Attention cependant ! Automatiser le jeu d’un morceau ne signifie pas le jouer comme un robot au contraire. Le fait de rendre le jeu instinctif permet plus d’espace à la créativité personnel. L’ajout de note, le changement de rythme, les altérations diverses … Ces mécanismes qui à terme vous permette de vous approprier le morceau appris.

Arrivé au tempo de base, la dernière étape consiste à répéter le morceau en augmentant progressivement la vitesse de jeu. Le riff devient alors un véritable exercice permettant de travailler la dextérité. Une méthode à terme plus ludique pour l’échauffement que les exercices déliateurs.

Automatiser un morceau pour s’en souvenir des années après

Certains d’entre vous ont peut-être déjà expérimenté cette curiosité. Sortant leur guitare d’un vieux placard et se rappelant progressivement sans réellement y penser d’un riff pourtant longtemps oublié ! L’automatisation passe aussi par le travail de la mémoire musculaire. Cette dernière responsable alors de la réminiscence de morceaux auxquels on ne pensait plus vraiment.

Le guitariste rythmique, un rôle pilier ?

guitariste rythmique

Le guitariste rythmique est-il un rôle pilier ?

Quand j’ai commencé la guitare, je ne pouvais m’empêcher de me rêver en train de faire d’incroyables solos façon Eddy Van Halen. J’enchaînais les exercices déliateurs à vitesse réduite en gardant espoir que chaque jour, je m’améliorerais. Quelques mois plus tard, je me faisais mes premiers amis guitaristes et me suis dit que ce serait sympa de monter un groupe.

The Beatles

Le choc du guitariste rythmique

Il y a quelque chose que je n’avais pas envisagé : tous mes amis guitaristes voulaient être solistes. Comme si la rythmique, c’était ce poste rébarbatif à peine plus bruyant qu’un bassiste qui consistait à répéter les mêmes plans à l’infini. Une vision bien néfaste de la chose !

M’adonnant alors au poste de guitariste rythmique, j’ai pu découvrir que c’était bien plus que ça ! Je ne plaçais pas mes accords en boucle sans conscience, je les vivais ! À chaque nouvelle mesure, mes frappes s’accentuaient, mes battements s’alternaient, tour à tour, j’y ajoutais un arpège, ou deux, ou trois, bref, je prenais mon pied !

Le rythme et la mélodie, l’un ne va pas sans l’autre

Avec l’expérience, on se rend compte que la distinction entre guitaristes soliste et guitariste rythmique devient de plus en plus floue. Avec l’expérience, on se rend compte que la distinction entre guitaristes soliste et guitariste rythmique devient de plus en plus floue. Bien s’entendre entre guitaristes est le début d’une alchimie qui conduit à un son de qualité et un jeu fluide.

Alors amis solistes, prenez soin de votre guitariste rythmique, et apprenez à bien l’écouter pour pouvoir enchaîner les plus belles mélodies !
Le meilleur ami du guitariste rythmique pourtant est lui aussi considéré comme un pilier par la plupart des musiciens : c’est le bassiste. Passez donc par cet article pour tout savoir de nos homologues à quatre cordes !

Compter les temps

compter les temps guitare

Compter les temps en guitare

Sais-tu comment compter les temps en musique ? Voici une vidéo issue du chapitre 1 te permettant de compter les temps facilement et de compter le rythme. La durée d’une mesure se détermine en fonction du chiffrage, en binaire, en ternaire… Commençons par le plus simple ! Avec un chiffrage 4/4, chaque mesure contient exactement 4 temps. Le temps de référence est … La noire ! qui vaut donc 1 temps. Tout est ensuite une histoire de multiples. Une ronde vaut 4 temps, divisé par 2, cela donne la blanche qui vaut 2 temps, divisé par 2, cela donne la noire qui vaut un temps. Et si on divise par deux ? on a la croche qui vaut un demi-temps ! C’est facile d’avoir le rythme. En résumé dans un chiffrage 4/4 :

  • la ronde = 4 temps
  • la blanche = 2 temps
  • la noire = 1 temps
  • la croche = 0,5 temps  ou  1/2 temps
  • la double croche = 0,25 temps ou 1/4 temps
  • la triple croche = 0,125 temps ou 1/8 temps

Tout n’est que mathématique !

Ensuite, pour compter les temps, on va prononcer à haute voix : « 1   2   3   4 ». Une fois terminé, on prononce à nouveau « 1  2   3  4 ». Cela va permettre de marquer les temps. On peut suivre le clic d’un métronome en comptant, ou même taper du pied de façon régulière. Ensuite, il faut jouer la mélodie de la guitare par dessus. J’en ai trop dit ! Voici la vidéo ci-dessus pour apprendre facilement à compter les temps avec sa guitare. 😉

Une aide précieuse pour apprendre à compter les temps en musique et garder le rythme

Comment avoir le rythme sans forcément être un professionnel pour compter les temps en musique ? Grâce à notre innovation visuelle permettant d’apprendre la guitare grâce à des exercices interactifs. La balle va sauter de note en note pour vous indiquer quand attaquer les cordes de votre guitare. Ainsi, quand la balle touche une note, il faudra jouer la corde et la case correspondante. Il n’y a qu’à suivre cette indication et vous arriverez à sentir très facilement le rythme et savoir instinctivement quand attaquer les cordes. Ensuite, vous pouvez facilement compter les temps avec les symboles rythmiques qui se trouvent au dessus de la tablature. Cette application de guitare médaillée d’or du concours Lépine va vous faire progresser comme un(e) dingue à la guitare ! Vous pouvez aussi ralentir le rythme et le tempo, jouer par dessus un accompagnement musical et même savoir si vous jouez les bonnes notes au bon moment !

L'interface des exercices de guitare de nos cours de guitare en ligne est divisée en plusieurs parties pour réussir à régler le tempo ou jouer par dessus la musique.
L’exercice interactif de MyMusicTeacher est la meilleure méthode pour progresser à la guitare. Vous pouvez même imprimer vos tablatures en PDF.