fbpx

Comment lire une partition à la guitare ?

lire une partition guitare

En guitare, la tablature fait office de Graal quand on a aucune base musicale. Très intuitive à comprendre et encore plus simple à déchiffrer, c’est un outil qui aide grandement à apprivoiser l’instrument et à rapidement jouer ses premiers morceaux. Cependant, sa force est aussi sa faiblesse. En étant exclusivement réservé aux instruments à cordes (guitare, basse, ukulélé, mandoline..), elle peut rendre la vie difficile lorsqu’il s’agit de communiquer sur la musique. En groupe ou dans un orchestre, pouvoir s’accorder avec les autres musiciens est impératif. Pour partager le vocabulaire du musicien, il faut savoir lire une partition. Voyons ensemble comment déchiffrer des partitions pour la guitare le plus rapidement possible.

Lire une partition : la portée, les notes et les figures de rythme

lire une partition
Une portée. Des notes et des figures de rythme.

Pour lire une partition, il faut connaitre les bases. Une portée est composée de 5 lignes horizontales où se succèdent des notes de musique. La position verticale de la note va influer sur sa tonalité. Par exemple, un rond entre la deuxième et troisième ligne est un Do. Un rond sur la 2ème ligne est un ré; etc..

Si la position de la note définit sa hauteur, son symbole défini sa durée, c’est ce que l’on appelle les figures de notes.

figure de note
Figure de note et durée des symboles rythmiques.

En apprenant par cœur l’influence de la position sur la hauteur des notes et la durée que ces dernières vont avoir entre elle permettent de déterminer la mélodie. En connaissant les intervalles entre les notes sur le manche de la guitare, il est possible de retrouver le morceau.

Les notes sur le manche

Voici par exemple un schéma rassemblant les notes sur le manche de la guitare en cas d’accordage standard. Il n’est pas nécessaire d’apprendre par cœur la position de ces dernières. Au contraire, elles peuvent être retrouvée en utilisant la gamme majeur.

La transposition : comment transposer les accords de guitare ?

transposer accord guitare

Avec les accords ouverts, le guitariste apprend les mélodies et rythmes de base. Il est cependant très vite confronté à la stagnation harmonique avec impossibilité d’emporter ses séquences dans d’autres tonalités. Composante essentielle de l’improvisation et de la composition, la transposition d’accord est une technique fondamentale. Comment transposer les accords à la guitare ? Qu’est-ce que la transposition ? Réponse dans les prochaines lignes.

Intervalles, accords barrés, et transposition d’accords

Comme expliqué dans notre article sur les intervalles, la transposition est intimement lié au choix de la note fondamentale. Les accords barrés que nous allons utiliser pour passer d’une tonalité à une autre vont être formé à partir de cette nouvelle note. Aussi, une tonalité majeure transposée reste majeure, une tonalité mineure reste mineure.

Si votre guitare est accordé selon l’accordage standard, les intervalles entre les notes sont les suivants sur tout le manche :

Mi (E) – 1/2 ton – Fa (F) – 1 ton – Sol (G) – 1 ton – La (A) – 1 ton – Si (B) – 1/2 ton – Do (C) – 1 ton – Re (D) – 1 ton Mi (E) …

Ainsi, si vous jouez un barré majeur de Fa et le décalez d’un ton, vous obtiendrez un Sol, et ainsi de suite.

Transposer les accords de guitare, la base de Mi et de La

Pour transposer en base de Mi, il suffit de fréter un accord ouvert Mi majeur puis d’utiliser son index pour barrer la case précédent le majeur. La case barré par l’index va définir la nouvelle fondamentale sur la 6ème corde, et donc l’accord transposé. L’accord transposé étant majeur, toutes les autres formes le seront aussi. Pour transposer en Mi mineur, il suffira de fréter l’équivalent mineur.

transposition d'accords mi
La transposition d’accords majeur en base Mi (E).

Sur le même principe, la transposition en base de La va partir de l’accord ouvert de La majeur. La fondamentale va donc cette fois se retrouver sur la 5ème corde. L’index ne devra alors pas monter plus haut. Au contraire, l’idéal est d’utiliser le bout de l’index pour étouffer la 6ème corde.

transposition accords la
La transposition d’accords majeurs en base La (A).

L’équivalence se poursuit lorsque l’on veut transposer ainsi des accords mineur, majeur et septime. L’index gardera sa position initial, les autres doigts cependant devront modifier l’accord de Mi (E) ou de La (A) afin qu’il adopte la forme mineur, majeur ou septième.

Exemple concret : pour jouer un Do mineur (Cm) transposé en La (A). Il suffit de fretter un La mineur (Am), puis de le décaler de 3 cases, l’index barrant alors la 3ème case.

 

Le rôle du Capodastre dans la transposition d’accord

Nous avons vu plus haut que les accords barrés étaient les pièces maitresses lorsqu’il s’agit de transposer des accords sur tout le manche. Le Mi et le La sont les principaux utilisés pour structurer les accords. Si les barrés permettent une liberté de mouvement et le passage d’une tonalité à une autre rapide, sachez qu’il existe un accessoire tout aussi utile dans la transposition.

Nous parlons bien sûr du capodastre. Une pince dont nous avons déjà détaillé les spécificités dans un autre article. Le capodastre permet de prendre le rôle de l’index dans la création d’un barré en mi et en la. Cependant, on peut aussi l’utiliser pour transposer tous les accords ouverts ! Plus le capodastre avance vers la base du manche, plus les accords joués vont être aiguës. Ainsi, si l’on place un capodastre en 6ème case pour jouer un Sol. L’accord va être un G + 3 tons = Db. C’est pour ainsi dire, comme si l’on déplacer le sillet de la guitare le long du manche.

Qu’est-ce que l’enharmonie en musique et son utilité à la guitare ?

enharmonie guitare

C’est un concept primordial en musicologie que nous allons étudier aujourd’hui ensemble : l’enharmonie. Aussi appelé homophonie.

Un concept à adapter à la guitare

L’enharmonique est le nom différent que l’on peut donner à un même son. Par exemple, la note Fa est l’enharmonique de Mi dièse et Sol double bémol. C’est un concept qui va régir le discours harmonique, c’est à dire la façon de nommer de manière différente le même son. L’homophonie a un rôle pivot dans la modulation audacieuse de l’harmonie.

Pour bien comprendre l’idée, il est important de saisir ce qu’est une altération en musique. Une note est altérée lorsqu’elle est joué un demi-ton à un ton au dessus ou en dessous. C’est ce qui fait que l’on qualifie une note de dièse, bémol, double dièse ou double bémol. Au niveau des intervalles à la guitare, sur la 6ème corde, il est simple de comprendre qu’un Mi Dièse (1 demi ton à partir du Mi) équivaut à un Fa. Mi et Fa sont donc enharmoniques.

intervalles notes
Notes, intervalles et enharmonie.

A la guitare, les gammes chromatiques recèlent de séquences homophoniques pouvant apporter de la richesse au son. L’avantage majeur cependant reste la diversité de jeu. Il devient alors facile de garder la même tonalité en passant d’une gamme à une autre. Tant que les notes respectent l’enharmonie il est possible de jouer le même morceaux à plusieurs endroits du manche.

En situation : l’enharmonique de Rameau

Cette pièce pour clavecin est un morceau classique du compositeur français Jean-Philippe Rameau. Elle date de 1728 et est issu de son troisième livre. C’est une suite en Sol explorant le procédé modulatoire de l’enharmonie. Rameau arrive grâce à cette pièce à créer des tempéraments nouveaux et une nouvelle utilisation du clavecin. L’homophonie enharmonique n’est pas à confondre avec le jeu à l’octave. Même si par défaut, une octave est enharmonique, c’est uniquement car elle à la même sonorité que sa fondamentale.

Degrés musique guitare : harmonisation, improvisations et intervalles

degre guitare musique

Lorsque l’on pense théorie musicale en guitare, on en revient toujours à l’hypothèse solfège vs tablature. La théorie est pourtant bien plus profonde, complexe et utile pour le guitariste. Elle ne se résume pas à la simple lecture, c’est une véritable science pour comprendre le son et la mélodie. Que sont les degrés musique guitare ? L’harmonie, les intervalles et l’improvisation ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

L’harmonisation, premier pas vers la compréhension des degrés

Harmoniser une gamme, c’est construire des accords avec ses notes. Pour illustrer, partons sur la gamme heptatonique de Do majeur. La gamme que même les non-musiciens connaissent : Do, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do. Pour construire un accord en partant de cette gamme, nous allons procéder comme historiquement : en empilant des tierces.

Si vous n’êtes pas familier avec les termes tierces, sixtes, quintes, etc. Rassurez-vous, cela fait partie de la leçon !

Le premier accord que l’on va créer part de la première note de la gamme : Do. Une tierce au dessus, Mi, et une tierce au-dessus, Sol. Cet accord comporte donc une tierce majeure (Do->Mi) puis une tierce mineure (Mi->Sol). C’est donc un accord majeur, un Do majeur pour être précis. Si on fait de même pour les 6 autres notes de la gamme, on obtient 6 autres accords dans cet ordre. Du second au septième degré : Ré mineur, Mi mineur, Fa, Sol, La mineur et Si diminué. Tous ces accords faisant partie de la gamme de Do majeur.

Le résultat ? Si l’on veut jouer un morceau en Do majeur, alors tous les accords précédemment trouvés y auront leur place et constitueront… Une harmonie !

Les intervalles, espaçons les degrés

Tout d’abord, il existe deux types d’intervalles. Les intervalles mélodiques : la distance entre 2 notes d’une mélodie jouées l’une après l’autre. Et les intervalles harmoniques : la distance entre 2 notes d’un accord qui sont jouées en même temps.

Les intervalles sont nommées selon le nombre de notes qui les composes de tel façon :

  • L’unisson : une note
  • La seconde : deux notes
  • La tierce : trois notes
  • La quarte : quatre notes
  • La quinte : cinq notes
  • La sixte : six notes
  • La septième : sept notes

Par exemple, l’intervalle DO – SOL est composé des noms de notes suivants: do ré mi fa et sol, c’est-à-dire 5 noms de notes, c’est donc une quinte.

Un peu confus ?

Degrés musique guitare : la garantie de séquences mélodiques réussies

Dans une séquence d’accords d’un morceau, il y a toujours une fondamentale. Dans notre première partie sur l’harmonisation, nous avons découvert la suite suivante pour un morceau en Do majeur : C, Dm, Em, F, G, Lm, Bdim. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un accord dans un morceau n’a pas seulement une couleur, mais aussi un rôle. C’est ce rôle que nous appelons Degré.

degres gamme do
Les degrés de la gamme de Do majeur.

Le degré s’exprime en chiffre romain de I, à VII. La tonalité d’un morceau représente un cadre harmonique bien défini. Tous les accords au sein de ce cadre harmonique ont un rôle pouvant être codifié par les degrés.

Pour résumer :

  • Le premier degré (I) d’une gamme, c’est l’accord qui a pour fondamentale la première note de cette gamme.
  • Le dégré II d’une gamme, c’est l’accord qui a pour fondamentale la deuxième note de cette gamme.
  • Le dégré III d’une gamme, c’est l’accord qui a pour fondamentale la troisième note de cette gamme.

L’intérêt des degrés réside dans leur capacité à aider la transposition d’accord. Il existe 12 tonalités dans lequel un morceau peut être transposé. Une grille qui contient un chiffrage en degré peut être joué dans n’importe quelle tonalité. Imaginons un morceau composé des accords Re (D), Si mineur (Bm), Sol (G) et La (A).

En degré, cela se traduit comme tel : I, VI, IV, V.

Conclusion : la relation entre l’harmonie et les degrés

Si vous désirez chanter ce morceau mais ne le pouvez car votre tessiture ne convient pas à la tonalité du morceau, il vous faut le transposer. En gardant les degrés similaire mais en jouant un Do, plutôt qu’un Re en degré I, vous obtiendrez la série d’accord suivante : Do (C), La mineur (Am), Fa (F) et Sol (G).

La difficulté réside donc dans la connaissance du rôle et qualité des accords en fonctions des degrés. Par exemple, savoir que le degrés VI est mineur. Rien de bien compliqué finalement non ?

Instant théorie : Improvisation et substitution d’accord à la guitare

substitution accord guitare

Cela va de soit, l’improvisation, ce n’est pas uniquement de la descente de gamme pentatonique. Ni même uniquement le mélange de techniques comme les hammers, vibrato, slides et pull off. L’improvisation, ça se passe aussi au niveau de la rythmique et du jeu en accord. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une technique clé à la guitare : la substitution d’accord.

Qu’est-ce que la substitution d’accord ?

Pour faire simple, la substitution d’accord, c’est l’acte de remplacer un accord dans une grille de manière à changer la couleur du morceau. Cela passe par ce que l’on appelle : la ré-harmonisation du thème. Et ce, de façon à respecter la mélodie. Il existe de nombreux modes et techniques de substitution, nous allons aborder chacun d’eux un par un. Afin de comprendre au mieux, nous vous conseillons de d’abord vous renseigner sur les degrés en musique.

1. Les substitutions diatoniques

Il existe trois type de substitution diatonique selon l’accord.

  • Relation de relativité (accord de tonique) : Remplacement d’un accord majeur (le degré I) par son relatif mineur (le degré III ou VI).
  • Par l’accord de sous-dominante : le degré IV est remplacé par le degré II.
  • Par l’accord de dominante : le degré V est remplacé par le degré VII.
harmonique degre musique
Un tableau qui propose de classer les accords selon les degrés.

2. La substitution par embellissement

Ce type de  substitution, dit, par embellissement, consiste à ajouter à un accord des notes consonantes. Notamment des septimes, septièmes mineures, sixièmes, neuvièmes ou onzièmes. Le choix se fait surtout en fonction de la mélodie, des affinités du musicien ou de l’effet d’improvisation voulu ! Aussi, ces notes sont communément appelées superstructures.

3. Les substitutions par note pédale (ou notes communes)

En fait, il s’agit de remplacer un accord par une seule note constante, comme un bourdon que l’on s’évertue à garder pour tous les accords. Les trois types de note pédale sont :

  • Une pédale inférieure : Note de basse constante.
  • La pédale supérieure : Note d’aigu constante.
  • Où encore la pédale médiaire : Note de milieu d’harmonie.

4. La substitution tritonique

La substitution tritonique est utilisée sur une séquence II/V/I ou V/I dans le but de remplacer le degré V. Ce dernier sera abaissé de trois tons (un triton, donc) pour obtenir l’accord de substitution. En solfège, celà se traduit par l’accord de dominante, le degré V (accord majeur 7e), remplacé par l’accord construit sur sa 5b (triton). Effectivement, la tierce et la septième sont des notes communes aux deux accords. Exemple : Fa/Si et Si/Fa entre G7 et Db7 sur un II/V/I de Do.

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

alteration musique solfege

Au solfège, on utilise des symboles pour rédiger la musique et les mouvements de jeu ou de sons. Les altérations font partis de l’outillage du guitariste.

Altération musique : comprendre et modifier la hauteur des sons

Avant de s’intéresser aux altération, il vaut mieux comprendre comment fonctionnent les intervalles de notes à la guitare. Concrètement, les altérations servent à baisser ou augmenter le son des notes d’un ou plusieurs demi-tons:

alteration solfege
Chaque altération a son symbole.
  • Le dièse monte le son de la note d’un demi-ton
  • Le bémol descend le son de la note d’un demi-ton
  • Le double dièse monte le son de la note de deux demi-tons
  • Le double bémol descend le son de la note de deux demi-tons
  • Le bécarre annule l’effet du bémol ou du dièse

Il existe aussi des figures d’altérations utilisées beaucoup plus rarement, notamment par les compositeurs. C’est le cas du double bécarre qui annule l’effet du double dièse ou du double bémol.

Lecture des altérations et variante accidentelles et de précaution

Les altérations se placent toujours avant la note, il est en effet préférable que l’altération soit avant la note pour que le musicien puisse la lire avant de jouer la note altéré.

Il existe deux types d’altérations particulières appelée altération accidentelle et altération de précaution. Les premières sont sont des altérations occasionnelles qui ne sont valable que pour la mesure dans laquelle elle se trouve. Les altérations de précaution, quant à elles, peuvent être omises mais sont indiquées pour être certain que le musicien interprète correctement la partition.

La confusion de l’enharmonie

L’enharmonie désigne un intervalle formé de deux notes ayant la même hauteur de son mais ayant deux noms de note différents comme, par exemple G# et Ab ou bien D# et Eb. En réalité dans le système tonal (système tempéré), deux notes enharmoniques ne sonnent pas tout à fait de la même façon. Il y a un coma de différence (très petit intervalle, plus petit qu’un demi-ton).

Les bases du solfège : la clef de Sol, la clef de Fa et la clef d’Ut

La clef de Sol est certainement le symbole le plus emblématique de la théorie musicale. En solfège, les notes sont placés sur une portée de 5 lignes parallèles. En fonction de la position vertical de la note sur ces lignes, on défini leur hauteur. Quel est le rôle des clefs dans tout ça ? C’est ce que nous allons voir sans plus attendre dans cet article.

La clef de Sol

Concrètement, la clef de Sol est la plus employée. Elle détermine la position du Sol sur une portée classique. En effet, la pointe de la clé de Sol se situe sur la deuxième ligne en partant du bas. Voici quelques instruments basant leur harmonie sur la clef de Sol. Dans la famille des instruments à cordes : Guitare, Violon, Harpe. Les bois : Flûte, clarinette, hautbois. Les cuivres Cor, trompette et à clavier : main droite du piano, de l’orgue, du clavecin.

clef de sol
La plus grande et connue de toutes les gammes en musique, la gamme de do majeur sur une partition en clé de sol.

La clef de Fa

Très connue des bassistes, la clef de Fa est généralement utilisée pour les sons graves. Elle détermine la position du fa sur une portée.

la clef de fa
Avec une simple boucle et deux petits points à ses côtés, la clé de FA permet de gérer plus facilement les notes graves.

Contrairement à la clé de Sol, il existe deux clefs de Fa. La première se situe sur la 3ème ligne, et la deuxième sur la 4ème ligne. Celle se situant sur la 3ème ligne est bien souvent utilisé pour la transposition de notes. Les instruments l’utilisant sont le violoncelle, la contrebasse, ou encore le Basson… À savoir que la clé de fa est écrite en dessous de la clé de sol sur une autre portée. On dit donc que le système est composé de deux portées différentes.

La clef d’Ut

Contrairement aux deux autres, la clé d’Ut est très peu connu des instrumentistes amplifiés. En réalité, l’Ut désigne le Do. La clef d’Ut détermine donc la position du do sur une portée classique.

positions-des-notes-de-la-gamme-de-do-en-clef-ut-4
Une montée de la gamme de do majeur sur une partition notée en clé d’ut.

La clef d’Ut existe en 4 positions, sur la 1ère, 2ème, 3ème et 4ème ligne.

Il ne vous reste qu’à suivre ce lien pour en savoir plus sur le solfège et la différence avec la tablature guitare.

Solfège ou tablature ? Que choisir pour apprendre et jouer de la guitare ?

Hésitation entre la tablature ou le solfège pour démarrer ou débuter la guitare.

Voici le dilemme auquel se retrouvent confrontés de nombreux guitaristes pour apprendre la guitare : solfège ou tablature ?

En effet, la question de débuter la guitare (ou la basse) avec une partition ou une tablature est primordiale et vous permettra de comprendre votre instrument de deux façons différentes. C’est un peu comme devoir choisir entre deux nouvelles langues, pour pouvoir lire correctement la musique et l’interpréter en chanson.

Et deux grandes écoles s’opposent : faut-il se mettre au solfège ou simplement lire une représentation du manche de la guitare (6 cordes + numéro de la case jouée) ?

Faut-il apprendre le solfège à la guitare ou bien la tablature ?

Qu’est ce qu’une tablature ?

La tablature ou tab, c’est la notation d’un instrument à cordes, réalisée avec des chiffres disposés sur des lignes comme-ci dessous. Chaque ligne représente une corde de la guitare et le numéro représente la case à jouer sur le manche. La tab peut être rythmée ou non, c’est à dire qu’elle peut posséder des symboles rythmiques pour indiquer la durée des notes comme la croche, la noire, la blanche, etc.

Une tablature sans indications et sans symboles rythmiques.
Une tablature sans indications et sans symboles rythmiques.

 

Une tablature avec la notation du rythme au dessus de chaque note.
Une tablature avec la notation du rythme au dessus de chaque note.

Qu’est ce qu’une partition ?

La partition, c’est la notation de tous les instrument, réalisée avec des points qui sont positionnés sur une portée. Les lignes ne représentent pas les cordes mais permettent de distinguer la hauteur des différentes notes en fonction de sa clé et de son armure (ce qui devient déjà assez compliqué).

Une partition de guitare avec sa portée, des notes et ses mesures.
Une partition de guitare avec sa portée, des notes et ses mesures.

Mon avis et mon expérience avec la notation musicale

En tant qu’ancien élève et maintenant professeur de guitare, je suis totalement opposé à l’utilisation de la partition dans les premiers mois de l’apprentissage de la guitare. Le solfège a dégoûté de nombreux guitaristes qui ont abandonné la pratique de la guitare suite à des cours trop théoriques, pas assez de jeu et de pratique. C’est tout le contraire de ce que nous proposons dans nos supers cours pour apprendre avec le sourire 

Attention, je ne veux pas dire que les partitions sont inutiles, loin de moi cette idée. Je précise surtout le fait que la tablature vous permettra d’apprendre plus facilement avec moins de frustrations, sans avoir à vous prendre la tête avec des définitions et des cours théoriques pendant des mois avant de pouvoir jouer quelques mélodies correctes. C’est à l’inverse de la tablature qui est compréhensible en moins de 5 minutes. Vous dégusterez quand même de la rythmique qui est essentielle et elles vous serviront par la suite si vous cherchez à composer et accompagner plus efficacement des amis.

Mon premier conseil est donc d’essayer de voir si les tablatures vous correspondent ou non avec notre logiciel et application de cours de guitare qui vous corrige automatiquement pour remarquer vos erreurs, tellement pratique ! Nous allons maintenant peser le pour et le contre dans la suite de cet avis. Voici la réponse à pourquoi il est préférable de commencer la guitare avec les tablatures.

Avantages et inconvénients de la partition et de la tablature

Avantages de la tablature :

  • Vous apprendrez très rapidement, sans avoir à faire du solfège sauf pour apprendre à compter les temps.
  • Vous saurez tout son fonctionnement en quelques minutes et pourrez commencer à jouer directement.
  • C’est utilisé par 95% des guitaristes, c’est donc la méthode la plus plébiscitée.
  • Elle n’a rien à envier à la partition et n’est pas une solution qui sera bloquante dans votre progression. C’est qu’elle est radicalement plus efficace et mieux pensée pour jouer de la guitare (ou de la basse).
  • Elle est plus ludique qu’une partition et compréhensible facilement même par un enfant qui débute.

Inconvénients de la tablature :

  • Lors des phases de compositions ou d’improvisation, il sera plus difficile de comprendre ce qu’est un « do », « ré », « mi », « fa », « sol », « la », « si » ou des octaves. Mais vous pouvez réussir à mémoriser ces notes sur le manche de la guitare très facilement.
  • Les musiciens qui voudront jouer avec vous et qui n’ont pas un instrument à corde ne comprendrons pas la tablature.
  • Certaines tablatures n’affichent pas le rythme.

Avantages de la partition ou du solfège :

  • Elle permet de mieux comprendre les aspects théoriques comme les tons, les demi-tons, les armures, les dièses et les bémols ainsi que les clés de sol et de fa.
  • C’est le langage universel des musiciens (sauf des guitaristes) et vous permettra d’échanger facilement avec des musiciens classiques comme des pianistes, des violonistes ou dans un orchestre.

Inconvénients du solfèges et de la partition face à la tablature :

  • Vous mettrez bien plus longtemps à apprendre à jouer vos premières mélodies, environs 20 fois plus de temps.
  • Vous allez manger des mots compliqués et des règles embêtantes qui ne correspondent pas forcément à la guitare.
  • Si vous cherchez à accorder votre guitare différemment pour jouer un autre morceau, il faudra décaler toutes ces notes mentalement sur la partition.
  • Les partitions papiers ne sont pas ludiques.
  • Vous trouverez très peu de contenu au sujet des morceaux de guitare avec une partition sauf pour le classique. Il est toujours possible de convertir et transformer une partition en une tablature et inversement grâce à des logiciels.

Nos conseils si vous débutez

Ainsi, voici mes conseils en tant que professeur et ancien élève de guitare. Cela n’engage que moi sur cet éternel débat “solfège ou tablature”, mais les résultats sont très intéressants sur les milliers de guitaristes que nous avons sur mymusicteacher.

  1. Commencez par apprendre avec les tablatures.
  2. Apprenez le rythme avec les tablatures rythmées.
  3. Si la guitare vous passionne et que vous jouez depuis plusieurs années, vous pouvez commencer à lire le solfège pour travailler et améliorer vos compositions. Ce qui n’est absolument pas obligatoire !
  4. Gardez votre plus beau sourire quand vous jouez de la guitare et partagez l’amour de la musique.

Petite précision : il n’est pas indispensable d’utiliser les partitions pour composer. Vous pouvez très bien écrire vos morceaux avec une tablature, improviser avec vos oreilles et votre cœur et utiliser des diagrammes d’accords et les notes sur le manche de la guitare.

Bonne musique !

Métronome en ligne

Un métronome en ligne virtuel gratuit pour travailler en restant dans le tempo.

Un métronome en ligne gratuit parfaitement fonctionnel pour marquer les temps et régler le tempo ainsi que le temps des mesures. Utilisez cet outil pour être parfaitement dans le rythme avec précision, peu importe votre localisation, aussi bien qu’un métronome korg ou autre !

Un métronome en ligne gratuit et simple

Avec ce métronome, il vous faut simplement une connexion sur internet, vous allez pouvoir régler facilement le tempo et le battement en fonction du chiffrage des mesures de votre partition ou tablature. Il est totalement gratuit et complète notre boîte à outils avec l’accordeur en ligne.

Le métronome online

Voici le meilleur métronome en ligne que vous pouvez trouver. Nous l’avons trouvé sur le site métronome en ligne et vous pouvez l’utiliser autant que vous le désirez pour travailler votre instrument en restant dans le rythme. Réglage de tempo, paramétrage du chiffrage ou changement du son, tout y est ! Il utilise des sons de batterie pour donner plus de motivation pour l’utiliser ! Pour pouvoir l’utiliser parfaitement avec votre guitare, rejoignez-nous sur notre application.

Comment utiliser un métronome ?

Pour l’utiliser, rien de plus simple :

  • Augmentez ou diminuez le tempo en entrant une nouvelle valeur en cliquant directement que le tempo. Cela permettra de régler la vitesse du battement.
  • Réglez le nombre de temps par mesure au cas où que vous jouez un morceau qui n’a pas un chiffrage 4/4 en augmentant les beat
  • Accentuez le premier temps pour bien prendre conscience du changement d’une mesure. Il suffit de régler le son de la rubrique “accent”.
  • Choisissez le son du métronome en ligne avec un bruit de métronome électronique en “bip” ou un métronome mécanique en “toc” ou un son de batterie.

Vous pouvez aussi augmenter ou diminuer le volume si vous le désirez. N’oubliez pas de le lancer en appuyant sur le bouton “start” ! On garde les bons réflexes même si c’est un métronome virtuel 🙂 Voici aussi un petit cours pour bien compter les temps.

Un métronome en ligne virtuel gratuit pour travailler en restant dans le tempo.
Un métronome en ligne virtuel gratuit pour travailler en restant dans le tempo.

Pourquoi utiliser un métronome ?

L’intérêt d’utiliser un métronome est de compter les temps parfaitement tout en gardant le tempo. Au début de votre pratique d’un instrument, vous aurez tendance à ralentir votre façon de compter les temps dès que vous rencontrerez un problème. Qui n’a jamais compté 1 … 2 …. 3  et là, c’est le drame, il faut changer d’accord et il s’avère trop compliqué ! On prend du temps et on joue ensuite cet accord en prononçant 4. Dans la théorie, c’est parfaitement juste car cet accord devait se placer sur le 4ème temps. Dans la pratique, la musique ne vous attend pas. En effet, l’autre mesure a déjà commencé pendant le temps que vous placiez cet accord.

Le métronome permet donc d’être régulier et de vous permettre par la suite de jouer avec d’autres musiciens en ayant un tempo de référence. Quand vous jouez seul, vous pouvez taper du pied. Quand vous jouez en groupe ou si vous utilisez les exercices interactifs et les accompagnements musicaux de MyMusicteacher, c’est la batterie qui fera office de métronome pour vous donner le rythme.

À vos marques, prêt ? Tempo !

Comment l’utiliser en fonction de votre niveau et votre façon de jouer ?

Ce métronome de musique sur internet remplace le rythme du batteur dans une musique. Telle une horloge où vous pouvez régler le volume, vous allez pouvoir pratiquer dessus. Que vous soyez débutant ou avancé, le travail au métronome est essentiel, notamment pour s’enregistrer ensuite et jouer en groupe ! Je vous laisserai une vidéo musicale prochainement à ce sujet, d’un groupe qui joue dans une ville avec un métronome sur son iphone et qui fait des trucs de fou ! Il existe aussi pleins d’applications gratuites que vous pouvez retrouver sur google play ou l’app store afin d’avoir toujours un métronome de poche. Sur cette page de métronome en ligne, vous pouvez l’utiliser gratuitement avec votre guitare ou tous vos autres instruments.

En fonction de votre niveau, vous allez donc pouvoir commencer le travail de morceaux et d’exercices un peu plus vite. Mais en réalité il n’y a qu’un seul et simple secret : il faut travailler super lentement au début pour bien détailler le mouvement et gagner en vitesse ensuite tout en ayant un jeu propre. Même les professionnels font ça !

Puis-je m’entraîner à faire des triolets, accords et gammes avec ?

Oui, on peut imaginer des centaines d’exercices sur le métronome. C’est son principe de pouvoir jouer n’importe quoi par dessus, tant que vous êtes dans le rythme. C’est mieux que de taper du pied car au final, lorsque vous tapez du pied pour marquer les temps, vous pouvez varier un peu de tempo. Ici, le métronome n’attendra pas ! Ainsi, c’est comme dans une musique, l’audio continue de jouer et le musicien doit suivre et réussite à déterminer sa localisation dans la musique s’il se trompe. Avec nos cours de guitare, vous pouvez accéder à pleins d’exercice après la connexion à notre application, donc bien plus qu’un simple métronome en ligne où on peut juste régler le volume.

Vous pouvez donc tant bien jouer des accords en rythmique feu de camp, des exercices, des solos… C’est un outil pratique et le travail au métronome est essentiel pour réussir. Les premiers musiciens ne jouaient pas avec mais ça s’est vite mis en place dès que le solfège entra en jeu. Ce n’est pas pour rien qu’on voit bien souvent un métronome posé sur un piano dans les films d’époque. L’utilisation d’un métronome reste simple, les exercices peuvent être de quelques mesures ou des morceaux en entier et il suffit simplement de régler le tempo bpm, la vitesse où vous entendez le son d’horloge. Au final, le meilleur message que j’ai à vous transmettre, c’est que un exercice doit devenir des jeux avec le métronome. Augmentez progressivement, jouez dans un sens puis dans un autre et éclatez-vous !

Le silence : savoir le jouer et le compter

Savoir jouer des silences à la guitare, c'est d'une importance capitale. Mais comment créer un silence parfait en musique ? Voici le cours dédié aux silences.

Qu’est ce qu’un silence

Une note silencieuse aussi importante qu’une autre

Le silence, ce moment parfait où vous n’entendez même pas une mouche voler ! Très utilisé en musique, le silence permet de groover, de créer des mélodies bien différentes que des notes jouées sans interruption. Nous avons tendance à négliger la propreté du silence et sa qualité dans nos compositions. On considère le silence bien trop souvent comme “un effet approximatif” alors que ce dernier est aussi important que n’importe quelle note. En guitare, le silence intervient lorsque les cordes n’entrent plus en vibration.

Si vous voulez une petite anecdote, voici le morceau 4’33” de John Cage intitulé “Silence”, un morceau comportant uniquement des silences.

Savoir jouer des silences à la guitare, c'est d'une importance capitale. Mais comment créer un silence parfait en musique ? Voici le cours dédié aux silences.
Savoir jouer des silences à la guitare, c’est d’une importance capitale. Mais comment créer un silence parfait en musique ?

La définition du mot silence

Le mot silence est le parfait inverse de bruit ou de son. En solfège, ce sont des signes ou symboles qui indiquent l’arrêt de production des sons pendant une durée définie.

Les différentes notations

Comme pour chacune des notes de musique (la ronde, la blanche, la noire, la croche, les pointées, etc), chaque durée de silence possède son propre symbole et son propre nom :

  • L’équivalent de la ronde : la pause, similaire à un petit carré ou rectangle en dessous d’une ligne et vaut 4 temps.
  • Comme la blanche, la de mi pause : cette fois ci, le petit rectangle est situé au dessus de la ligne et vaut 2 temps.
  • Le soupir, correspondant à un temps comme la noire.
  • Le demi soupire pour la croche, le quart de soupire pour la double croche et ainsi de suite !

Bien entendu, chaque durée peut être pointée. Il y a donc des pauses pointées, des soupirs pointés ainsi de suite.

Voici les différentes notations des silences en musique !
Voici les différentes notations des silences en musique !en

Comment créer un silence parfait ?

Pour créer un silence parfait, il va falloir utiliser vos deux mains. La main gauche peut très bien arrêter la vibration des cordes. Hélas, si vous bloquez les cordes en posant vos doigts sur ces dernières, vous risquez de vous retrouver au dessus d’une fret et de produire ainsi une harmonique naturelle.

Ainsi, utiliser votre main droite en supplément permet de créer un silence parfait. Il suffira de venir coller le flanc de votre main contre les cordes pour apporter une sécurité supplémentaire, comme si vous désiriez réaliser un palm-muting. Découvrez ci-dessous le cours de guitare au sujet des silences.

Le cours de musique sur les silences

Découvrez notre cours de guitare dédié à la pratique des silences. Vous débuter totalement ? Nous vous proposons des exercices pour vous initier au début de la vidéo et nous augmentons en difficulté en avançant dans la vidéo. Si vous arrivez à réaliser tous ces exercices, les silences en musique n’auront plus aucun secret pour vous 🙂

Envie d’en apprendre bien plus à la guitare et de progresser énormément ? Découvrez notre application de cours de guitare unique et d’une efficacité redoutable.