fbpx

Comment apprendre à jouer de la guitare manouche et gitane ?

Photo de Django Reinhardt, un as de la guitare jazz manouche avec une de ses guitare préférée, photo en noir et blanc.

La guitare manouche et gitane intrigue de plus en plus ! Saviez-vous qu’il existe des techniques très typiques à utiliser pour savoir jouer de la guitare manouche ? Vous vous en doutez, elles sont assez proche du jazz et la sonorité est atypique. Mais alors, quelle guitare utiliser pour jouer du jazz manouche ? Et aussi, quels sont les accords, techniques et règles qui permettent d’apporter leur son si particulier ? On vous dit tout dans ce cours d’initiation à la guitare gitane.

L’origine du style

La guitare tzigane rejoint le jazz gitan suite au travail mutuel de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Concrètement, c’est un mélange de swing, de musette et de musique tzigane. Ce style porte aussi le nom de “jazz manouche”, avec des rythmes et cadences rapides. Généralement ce groupe de musicien est composé de plusieurs guitares et de violons. C’est un style difficile à aborder part sa technicité qui demande des compétences de soliste. C’est dans les années 70 qu’il a commencé à rencontrer un succès important. Si vous voulez entendre d’autres morceaux de ce style, je vous recommande bien entendu Django, mais aussi le Rosenberg Trio ou Stéphane Wrembel qui sont des pointures du genre.

Vous pouvez vous poser une question très intéressante. Quelle est la différence entre manouche, gitan et tzigane ? Ici, nous mélangerons les termes dans un but de définition musicale des styles pour ne pas complexifier les mouvements.

  • Les Tziganes sont tous les peuples qui parcourent le monde et proviennent majoritairement d’Inde et même d’Egypte.
  • Les Tziganes étaient nomades. Ceux qui se posent pour devenir sédentaires sont les Gitans, notamment en Espagne. Ils sont fortement influencés par le Flamenco.
  • Les “Man houches” ou Manouches et les Sinti proviennent des pays de l’Europe de l’ouest mais d’origine Indienne. C’était le cas de Django Reinhart pour la guitare ou le cirque Zavata par exemple.
  • Les Roms sont donc des Man houches qui proviennent de Roumanie, Hongrie ou Bulgarie par exemple. Ils peuvent être divisés aussi en fonction de leur coeur d’activité. Par exemple, on parlera de Rom Chalderas (chaudronniers) car leur métier réside dans la fabrication de gouttières.
  • Les Yéniches sont un groupe éthnique Européen.

Voici pour les différences à quelques détails, les mouvements musicaux sont donc différents en fonction des origines, mais les techniques sont communes.

Quelle type de guitare acoustique pour jouer du manouche ?

Vous avez envie d’essayer le style Gipsy ? Sachez qu’avant d’aborder toutes les techniques, il vous faut une guitare adaptée ! N’ayez crainte, vous pourrez quand même travailler sur une guitare acoustique folk, classique ou électrique. Moi même n’ayant pas une guitare gitane, je travaille mes morceaux sur une guitare classique.

Ainsi, la guitare spécifique pour jouer du jazz manouche est un mélange étrange entre une guitare folk et une guitare classique :

  • Le manche est plus fin qu’une guitare folk.
  • Les cordes sont épaisses et en métal.
  • La bouche présente sur le corps de la guitare peut être petite ou grande.
  • La rosace est généralement en forme de D.
  • Le chevalet est la plupart du temps flottant.

Ainsi, à l’inverse de la guitare classique qui a des cordes aigus en nylon, la guitare pour jouer du manouche en comporte en métal.

Une guitare jazz manouche avec une petite bouche qui différencie des guitare folk ou classique.
La guitare idéale pour commencer le jazz manouche et faire ses premières rythmiques.

Comment jouer de la guitare gitane ou manouche ?

Voici un cours rapide sur les différentes techniques de guitare manouche. La vitesse est un facteur important qui vous permettra de donner plus de mouvement. Commencez lentement pour avoir un jeu propre et une rythmique impeccable.

Les techniques de jeu

Vous vous en doutez, l’apprentissage de la guitare manouche demande déjà de nombreuses bases à la guitare. Si vous connaissez les principaux effets et techniques de guitare et que lire une tablature n’a plus de secrets pour vous, vous serez au top ! Sinon, suivez nos cours de guitare qui donnent des résultats explosifs avant d’aborder ce sujet. Prenez votre médiator, ça va swinguer !

Le pompe jazz manouche

Pour tous ceux qui désirent débuter le style gitan à la guitare, le pompe constitue le principale exercice et même la base que vous pourrez modifier par la suite. Prenons une guitare rythmique qui va jouer des accords. En réalité, vous allez simuler le rôle d’une batterie sur le jeu de vos accords. Il existe plusieurs types de pompe.

Le pompe swing

On pourrait le définir comme un swingué en 4 temps. Vous alternez des mouvements du type :

  • Un coup vers le bas sur les grosse cordes afin de simuler le placement de la grosse caisse, suivi d’un silence (croches pointée avec un quart de soupir).
  • Votre main remonte sans toucher les cordes.
  • Ensuite un coup vers le bas, (croches pointées).
  • Un revers de médiator pour le charleston en bloquant toutes les cordes. en swingué (double croche).

Vous avez la un rythme de 2 temps à répéter deux fois. Le but est de donner un mouvement et du rythme en jouant la partie rythmique de la guitare. Comme d’habitude, travaillez le mouvement lentement avec un métronome et augmentez progressivement. Pour créer les silences, vous devez simplement lever les doigts de votre accord. Vous créer le son étouffé, vous devez simplement poser votre main côté manche sur les cordes, sans appuyer.

Le pompe droit

Si vous arrêtez de swinguer ce mouvement en jouant cette fameuses double croche avec des cordes bloquées, vous obtenez un pompe droit. Le mouvement devient donc :

  • Attaquer les grosses cordes vers le bas avec un léger silence en soulevant les doigts.
  • Attaquer toutes les cordes avec là aussi un silence à la fin du temps.

Du coup, vous pouvez enchaîner des croches pointées suivies d’un quart de soupire pour jouer du pompe droit.

Le compas et sa différence avec le pompe

Le compas va apporter un mouvement percussif affirmé avec l’ajout la frappe de la main contre la guitare tout en optimisant le sens d’attaque de la main. Ce mouvement se décompose en 4 gestes :

  • Attaquez le corps de la guitare avec votre main ouverte par dessus les cordes.
  • Revenez avec votre index sur les cordes qui composent votre accord.
  • Attaquez vers le bas avec votre index.
  • Revenez avec le pouce vers le haut.

Le mouvement percussif peut aussi se faire avec les cordes bloquées. Dans ce cas c’est le pouce qui effectuera l’attaque vers le bas. Vous pouvez ensuite retrouver d’autres mouvements que vous retrouverez dans nos cours avancés de guitare gitane, notamment sur la rumba gitane.

Les accords les plus utilisés en guitare manouche

Nous favorisons les accords chargés en en basses en évitant les mineurs et majeurs. Une dominante en accords septièmes ou sixièmes mineure est très importante. Ajoutez à cela quelques diminués ou demi-diminués et vous avez la recette pour obtenir la bonne sonorité. Bien entendu, comme pour les plans de blues, vous retrouverez quelques enchaînements typiques au travers de grille d’accords.

 

 

Cours de guitare la réunion : apprendre facilement depuis chez soi

cours de guitare île de la reunion

De Saint-Denis à Saint-Pierre, pas facile de trouver des cours de guitare la réunion. D’autant plus, qui soient complets et adaptés à votre niveau. Que vous soyez un amateur des tutos YouTube ou un expert de la tablature, vous avez votre place sur MyMusicTeacher ! Petite présentation de nos cours de guitare innovants, disponible sur l’île de la Réunion.

ile de la reunion guitare
Où trouver des cours de guitare sur la belle, la magnifique île de la réunion.

Cours de guitare la Réunion, sur PC, tablette, et smartphone

MyMusicTeacher, c’est une application à télécharger gratuitement sur votre appareil préféré. Couplé à une guitare (qu’elle soit acoustique ou électrique) et une connexion internet, vous trouverez plus de 2500 cours vidéo et exercices interactifs. C’est là que l’innovation se trouve. Nous avons développé un système qui détecte le son de votre instrument et vous corrige en temps réel ! Suivez les notes affichées à l’écran et faites vibrer vos cordes en rythme. A la manière d’un jeu vidéo, vous allez gagner des points, débloquer la prochaine étape, et sans vous en rendre compte, devenir meilleur !

apprendre la guitare seul électrique ou acoustique
Apprendre la guitare seul sur internet, avec des musiques faciles et une progression assurée.

Parfait débutant ou joueur avancé, nous proposons des exercices adaptés à tous les niveaux. En fonction de vos goûts et affinités, nous préparons chaque mois des packs d’exercices spécialisés. De quoi apprendre les techniques cachées des guitaristes réunionnais !

Le Séga, le Maloya, les mélodies traditionnelles du guitariste réunnionais

Que vous soyez un spécialiste du roulér, kayamb, pikér, sati ou du bob, sachez que vous pouvez trouver des partitions sur MyMusicTeacher. L’enseignement, actuellement centré sur la guitare et la basse, va progressivement s’ouvrir à des instruments comme le Ukulélé et le Piano.

Le morceau que vous cherchez n’est pas sur l’application ? Il vous suffit de nous le suggérer ! Par mail ou via la messagerie instantané de MyMusicTeacher, notre professeur prendra connaissance de votre requête et pourra proposer le morceau dans un cours en direct.

professeur de guitare
Frank, votre professeur de guitare sur MyMusicTeacher.fr

On vous donne rendez-vous les Mercredis et Dimanches soirs à partir de 20h (Heure de Paris). Posez vos questions au professeur et progresser avec plus de 45 000 autres guitaristes !

En cadeau : le tutoriel de la magnifique chanson Corrida de Francis Cabrel

La guitare dans les cantiques et chants religieux chrétiens

La guitare dans la religion avec des chants religieux.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la guitare n’est pas qu’un instrument 100% rock destiné aux riffs saturés. La guitare est un instrument qui peut utiliser toute sa douceur dans des cantiques ou chansons religieuses, notamment pour les chrétiens et évangélistes. Nous vous expliquons tout pour vous montrer quelques accords et partitions qui vous permettront d’aborder des accompagnement de chants religieux, mais aussi l’importance et la différence du vocabulaire utilisé, par exemple pour distinguer un cantique d’un hymne.

La guitare et la religion

Dans la musique catholique et protestante, il n’est pas rare de retrouver des groupes de musiciens en plus de la traditionnelle chorale et de l’orgue. De nombreuses écoles de musique travaillent main dans la main avec leur paroisse pour proposer des concerts sur des chansons religieuses, retravaillée avec des instruments modernes. Ainsi, vous pouvez retrouver des concerts organisés dans une église, un temple ou un autre lieu de célébration.

On a souvent tendance à immerger la guitare électrique dans sa pratique du metal avec les riffs saturés, notamment à travers le black metal qui prône certains récits sataniques. Pour autant, saviez vous que le métal a aussi ses groupes qui défendent l’amour de Dieu ? On nomme cela le White metal ou le Christian core. Ainsi, au travers de cet article, je ne veux pas de préjugés 🙂 chacun a ses croyances et sa musiques et on peut être très étonné des apparences. Pour ma part, j’étais dans un collège privé catholique et le curé qui s’occupait de l’enseignement religieux étant un grand fan de hard rock ! Alors aujourd’hui, ouvrons nos coeurs vers d’autres musiques qui sous les apparences sont des fois trompeuses.

Le métal n’est pas une musique de satanistes et les chants religieux ne sont pas pour autant ringards.

Deux guitaristes croyants dans un église qui jouent près de l'autel
Voici un concert de Yves et Sophie Chatelain à l’église de Norolles. L’église devient aussi un lieu où le partage de la musique est omniprésent.

Comment accompagner des chants religieux à la guitare ?

Voici un excellent site de partitions de chants religieux avec des tablatures de guitare pour cantiques et hymnes. Vous y retrouverez des cantiques, chants chrétiens et accompagnement à la guitare. Le tout, sous la forme d’accords notés par dessus les paroles. Voici un exemple pour le louange “à l’agneau de Dieu”

Dm          C
1. Elevé à la droite de Dieu,
Gm              Dm          C
Couronné de mille couronnes,
F                               C
Tu resplendis comme un soleil radieux.
Gm                     A4                  A
Les êtres crient autour de ton trône.

Il suffit simplement de jouer ces accords les uns après les autres. Premièrement le Dm, puis le C, puis le Gm et ainsi de suite. Ensuite, vous devez jouer une rythmique libre par dessus. Arpèges, rythme avec des accords ou guitare percussion, vous devez donner libre cours à votre imagination. D’ordre générale, c’est la guitare classique qui est la plus utilisée. Mais rien ne vous empêche d’utiliser une guitare acoustique folk ou électrique pour donner encore plus de dynamisme à la musique. Il n’y a qu’à entendre les formidables chants de gospel dans les églises Américaines, la musique est au coeur de l’enseignement religieux et des chants.

Quels sont les différents styles de chants dans la religion ?

Pour jouer des mélodies religieuses, il en va de s’inspirer bien entendu des origines de la religion mais aussi de la musique moderne avec comme par exemple ce fameux trio de prêtre qui chante des louanges nommé les prêtres amen et définis comme de la musique sacrée mélangée à de la variété française. Vous pouvez bien entendu reprendre leurs musiques à la guitare. Par ailleurs, il existe d’autres styles dans la musique chrétienne :

  • Les cantiques évangéliques gitans.
  • La musique protestante.
  • La musique chrétienne.
  • Le classique médiéval chrétien.

D’ailleurs, quelle est la différence entre un cantique et un louange ?

  • Louer signifie célébrer ou proclamer.
  • Le psaume est donné à des chants d’assemblées chrétiennes sans forcément y avoir un accompagnement musical.
  • Un hymne est un cantique en direction de dieu ayant le but de louer.
  • Les cantiques ne sont pas des hymnes, on peut les comparer à des poèmes à chanter.

Des règles d’écritures sont aussi appliquées dans le but de transférer des émotions et des idées, satellites ou métaphores. Un ancien dicton dit “Chanter, c’est prier deux fois”. Personnellement, je suis déiste et un grand adorateur de métal et de hard rock. C’est ainsi et avec une totale transparence que je tenais à vous expliquer cela, pour qu’un jour, toutes les musiques et tous les horizons puissent travailler ensemble, main dans la main.

 

Qu’est-ce que la technique du Rasgueado à la guitare flamenco ?

rasgueado guitare flamenco

Le Rasgueado, aussi appelé Rageo en dialecte Andalou, est une technique de fingerstyle espagnol associé avec le flamenco. Elle consiste à alterner des frappes en utilisant les doigts de la main droite en suivant des séquences précises. Doigt après doigts, selon des rythmes traditionnels rapides, les frappes vont être déroulées. La caractéristique fondamentale de cette technique réside dans l’utilisation des ongles pour frapper les cordes vers le bas, puis l’intérieur pour les frappes retour.

Histoire et utilisation du Rasgueado en guitare flamenco

Originellement faisant partie de la catégorie des méthode classique, le Rasgueado est souvent associé à la guitare flamenco. Andrés Segovia, illustre guitariste classique espagnole a essayé de supprimer l’enseignement du Rasgueado des écoles classique. A ses dires, c’était une technique provenant des mains bruyantes du courant de guitare manouche. Bien que la technique ne soit de nos jours que rarement utilisé dans le domaine du classique, de nombreux guitaristes en font usage. On pourra citer Manuel de Falla’s dans “The Miller’s Dance”, ou Isaac Albéniz dans “Asturias Preludio (Leyenda)”

Contrairement aux frappes rythmées ordinaires, réalisé avec un plectre ou plusieurs doigts joints ; le rasgueado utilise un doigt par frappe. Celà crée alors 4 frappes successives lorsque le guitariste déroule les doigts. Le pouce étant utilisé pour fixer sa position. Ce mode de jeu permet une grande rapidité et versatilité des frappes. Ainsi, le guitariste Flamenco renforce souvent ses ongles en utilisant des couches de glue et de soie. Plus dur, ces derniers ont moins de chance de céder sous les multiples frappes.. au détriment malheureusement de qualités tonales. La guitare flamenca est souvent protégée des ongles renforcés par une plaque de plastique appelé le Golpeador. Placé au-dessus du trou de la table d’harmonie en partant du chevalet.

golpeador guitare flamenco
Une guitare acoustique munie d’un golpeador.

Les usages du Rasgueado

En réalité, il n’existe pas un, mais plusieurs types de Rasgueado. Les deux principaux se divisent selon l’usage de l’avant-bras et du pouce. Le second type se contente des doigts. Combinés les deux approches permettent de faire usage efficacement de tous les doigts de la main droite.

Dans le cas du travail d’un morceau en fingerstyle, il existe une technique de rasgueado qui s’adapte au mouvement des doigts dans le jeu de la bass, du lead, de la rythmique, percussion et voix. Le joueur utilise le Pouce pour alterner les basses et les doigts pour jouer les autres parties avec des revers sur les bonnes cordes. La palme de la main permet de rendre la percussion.

L’utilisation de ce type de technique requiert une fantastique rapidité et un gain d’agilité certain pour le guitariste. Elle suppose aussi la maitrise parfaite des rythmes complexes utilisé dans la musique flamenco. En outre, une fois apprise, la technique rasgueado peut transformer l’intégralité de l’approche qu’a le guitariste avec la rythmique.

Comment maîtriser le groove et les rythmes de la guitare funk ?

guitare funk

Des guitaristes au groove de folie, il en existe un sacré paquet. Les années 90 ont apportées une nouvelle fraicheur aux rythmes fusions. Dans la veine des Red Hot Chili Peppers ou de Rage Against The Machine. On doit la forme la plus pure du funk guitare à des noms comme John Scofield, Wayne Krantz, Guthrie Govan, Alex Hutchings et bien d’autres. D’autres virtuoses, comme Reggie Wooten ont élevé le funk à une forme d’art à part ! Il est temps de parler des secrets de ce style particulier.

Binaire, ternaire, le groove en guitare funk

Lorsqu’il s’agit de funk guitare, les rythmes peuvent faire perdre la tête aux guitaristes les plus courageux. En effet, la batterie est souvent accentuée sur les 2èmes et 4èmes doubles-croches, donnant l’effet de suspens et de retrait bien connu. On va pour cela, jouer sur des rythmes ternaires. Mais que sont le ternaire et le binaire ?

Un rythme est binaire lorsque sa valeur rythmique (pulsations) est divisible par 2 ou ses multiples. C’est un rythme dit carré. La pulsation binaire la plus connue est le rythme 4/4, où la mesure est construite avec 4 noires d’une durée d’un temps par noire. Un rythme est ternaire (ou trinaire) au contraire, lorsque ses pulsations sont divisibles par 3 et ses multiples. Ce type de rythme se compose de croches binaires et de doubles croches ternaires.

rythmique funk guitare
Des exemples de rythmiques funk.

En gros, en retardant les 2èmes et 4èmes doubles-croches de notre première situation, sans toucher à la 3ème (celle du contre-temps) on en arrive à un rythme ternaire. C’est ce que les musiciens qualifient souvent de ” groove “.

Le style de jeu funk guitare

Il existe quelques lignes directrices pour pouvoir jouer de la guitare funk. Que ce soit sur les sonorités les plus propices, les gammes et modes à utiliser ou les effets appliqués.

Pour commencer par les notes. Il faut savoir que le funk est extrêmement influencée par les mélodies blues.Les gammes du blues peuvent alors être une bonne entrée en matière pour improviser sur une rythmique funk. En ajoutant les notes du mode dorien (en tonalité mineure) ou du mode mixolydien (en tonalité majeure), on obtient un large éventail sonore.

Au niveau de la signature sonore du soliste, la funk est caractérisée par un son rond et chaud, légèrement claquant. La distorsion peut être très légère et on privilégiera les guitares à son cristallin du type Stratocaster. Au contraire, la guitare rythmique funk aura un son clair et claquant avec peu de médiums. Une bonne pédale equalizer est plus que conseillé pour la guitare funk.

Pour groover en funk, il faut abuser des effets de nuances. Avec une attaque constante, enchaînez les bends, hammers on, slides, ghost notes. Ce qui caractérise tout particulièrement le jeu funk, ce sont les dissonances et le mode laid-back. Les fausses notes, comme dans le jazz, font partie intégrante du style mais doivent être maniés avec rythme. To Lay Back est une locution anglais signifiant ” rester en retrait “. C’est un mode de jeu insistant sur les retards et le fait de ne pas jouer sur la pulsation. En conclusion, couplez toutes ces techniques dans vos improvisations et forgez-vous votre propre groove !

Quelques riffs et exercices de funk à la guitare

Si vous souhaitez commencer doucement à groover, alors il existe quelques petits exercices qui pourront vous aider. On peut par exemple commencer par le riff du morceau Can’t Stop, des Red Hot Chili Peppers. Groupe de rock alternatif américain très porté sur le funk.

can't stop red hot chili peppers
Le riff de can’t stop des Red Hot Chili Peppers.

Le Freak, du groupe Chic est un des morceaux les plus groovy de l’histoire de la guitare électrique. Ses airs disco n’arrangent rien mais c’est un morceau qu’on se plait à faire tourner sur sa 6 cordes !

riff funk debutant
Le Freak du groupe chic : un riff funk débutant parfait !

Bien sûr, si on devait faire une liste non-exhaustif des meilleurs routine de funk, on penserait à :

  • Get Up (I Feel Like Being a) Sex Machine – James Brown
  • Cissy Strut – The Meters
  • It’s Your Thing – The Isley Brothers
  • Tell Me Something Good – Rufus and Chaka Khan
  • Sing a Simple Song – Sly and the Family Stone
  • Give Up the Funk (tear the roof off the sucker) – Parliament
  • Kiss – Prince
  • Strawberry Letter 23 – The Brothers Johnson
  • Use Me – Bill Withers
  • Superfly – Curtis Mayfield

Guitare Madagascar : les secrets de la guitare malgache

guitare madagascar

La musique malgache est connue dans le monde pour la richesse de sa diversité sonore. Influencé par ses origines austronésiennes et sa proximité africaine, ses sonorités ont aussi été façonnées récemment au contact de l’Europe et des États-Unis. De nombreux guitaristes ont su marier les cordes avec des rythmes très léger au djembe omniprésent et un accompagnement au Valiha. Rendons-leurs hommage !

Les guitaristes malgache

On va commencer par parler de Toty (Andriamampianina Olivier Georges), un bassiste connu avoir travaillé avec beaucoup d’artistes Malgaches. Son talent l’a amené à parcourir le monde et partager sa philosophie musicale. A savoir, le mariage inséparable entre la musique et Madagascar.

Silo Andrianandraina ce génie de la 6 cordes était un grand amateur de world jazz. Il se produisait dans de nombreux clubs du pays et a su exporter ses influences dans le monde entier. Respecté par ses paires, il est aussi compositeur de nombreuses variétés comme la musique Soul, le Rap, ou encore le genre Fusion.

Etienne Rambotiana, décédé en 2007, était une figure emblématique de la guitare classique malagasy. Bien qu’il ait écrit des dizaines de chansons à succès, le gros de son œuvre réside dans les milliers de pièces qu’il a écrite pour ses élèves. Des ouvrages pédagogiques utilisés par de nombreux professeurs de musique à Madagascar.
 

 
D’Gary (Randrianasolo Ernest), un guitariste autodidacte malgache de grand talent. Ses techniques sont issues de nombreuses modifications de réglage de son instrument. Propre de la musique Tsapiky. Son jeu se rapproche des modes du fingerstyle avec des compositions semblant rapprocher le son de deux guitares en même temps.

Enfin, on pourra citer Kolibera (Jean Colbert Ranaivoarison). Maitre incontesté en guitare malgache, spécialisé dans la musique traditionnelle des hauts plateaux (Ba Gasy). Plus tard, son fils Nini reprendra le flambeau en partageant la passion de son père pour l’acoustique traditionnelle de Madagascar.

De nombreux autres guitaristes malgaches méritent d’être nommés, et nous vous invitons à consulter leurs œuvres. La richesse acoustique de la musique de Madagascar à le mérite d’être aussi atypique que plaisante pour les mélomanes. Hommage à Hervé Rakotofiringa, Solorazaf, Rija Randrianivosoa et Tutu Balafomanga.

Les styles associés à la guitare Madagascar

Dans cette partie, nous ferons un bref tour d’horizon des styles propres à la musique malgache et la guitare Madagascar.

  • Ba Gasy : Plus qu’un style, un mode de vie. Trouvant son origine du vako-drazana, une musique où on utilisait les mains et le tambour (aponga) pour donner le tempo. Souvent joué par des guitaristes sans connaissances du solfège mais amoureux de rythmes traditionnels. L’aponga était souvent accompagné d’un piano et de la valiha en plus de la guitare.
  • Tsapiky (ou tsapika) : un style né dans la région de Tuléar au sud-ouest de Madagascar. Lié aux cérémonies rituelles pouvant durer des jours entier, il se caractérise par des rythmes rapides. Énergiques, saccadés et paradoxalement, des ambiances douces.
  • Salegy : A l’image du tsapiky, le salegy est un rythme typique démocratisé par Jaojoby Eusèbe. Il est caractérisé par la signature 12/8 et une pulsation variable selon la zone de jeu.
guitare malgache
Ravaka Narimanana, guitariste et promotrice du Festival de guitare de Madagascar !

La méthode MyMusicTeacher pour apprendre la guitare en s’amusant

Si vous posséder un appareil numérique (PC, tablette, smartphone ou Mac), l’application MyMusicTeacher est une source intarissable de pédagogie. Apprenez la guitare en vous amusant grâce au parcours d’apprentissage. Plus de 2600 vidéos de cours, partitions et exercices interactif pour bien débuter. Comme sur un jeu vidéo, jouer votre instrument en suivant la tablature affichée à l’écran. L’appareil va détecter automatiquement le son et vous corriger en temps réel !

Exercice guitare madagascar
Un exercice guitare malgache avec l’interface de jeu de l’application MyMusicTeacher.

Si votre niveau est suffisant, passez à l’étape suivante et progressez sans vous en rendre compte !

Le flamenco teinté de rock du duo mexicain Rodrigo y Gabriela

rodrigo y gabriela

Le Mexique a été une incroyable source de musiciens dans le courant des années 60 à 70. On leur doit Ritchie Valens et sa Bamba, et le bien légendaire Carlos Santana. C’est pourtant en s’y éloignant et en voyageant jusqu’à l’Irlande que Rodrigo y Gabriela se sont fait connaitre. Rétrospective sur leur aventure musicale, leur style et techniques de jeu.

Les débuts de Rodrigo y Gabriela, un duo aux influences plurielles

Figure marquante de ce qui est aujourd’hui considéré comme le nuevo flamenco, Rodrigo y Gabriela est un duo originaire de Mexico City. A l’origine, les deux compères étaient membre d’un groupe de métal nommée Tierra Acida. Une formation qui aura du mal à percé en raison des limitations de la scène rock des années 90. S’installant à Dublin, en Europe, Rodrigo Sanchez et Gabriela Quintero ont entamé la tourné des bars et clubs. Leur style passant du métal au folk rock à deux guitares. Jouant des morceaux très célèbres du rock sur des rythmes flamenco. Parmis les plus connus, on retrouve la reprise de Stairway to Heaven de Led Zeppelin, ou encore Orion de Metallica.

Teintant leurs sonorités d’une fougue emprunté au Heavy Metal, le tandem nous livre des prestations très énergiques avec un parfum d’Amérique latine.

Une maitrise parfaite du Fingerstyle : la technique de Rodrigo y Gabriela

Le duo de part sa maitrise de la guitare sèche et des techniques issues du fingerstyle, réalise des morceaux incroyables à seulement deux musiciens. Chacun alternant parties rythmiques avec guitare percussive, basses différées et mélodie en staccato. C’est la chimie qui unit les deux guitaristes qui crée l’expérience de leur jeu si particulière.

Bien qu’intensément répété en studio, Rodrigo y Gabriela est des plus à l’aise en live. Les enchaînements de rôles et de parties tonales étant presque imperceptible. Tel une conversation où les deux acteurs s’écoutent et se répondent avec une justesse déconcertante.

Quels styles de musique jouer à la guitare ?

différents styles de musique à la guitare

Quels styles de musique peut-on jouer avec une guitare acoustique ou électrique ? Quelles sont les rythmiques les plus utilisées dans ces styles ? Est-ce que je peux jouer une ballade ou une musique de guitare classique avec une électrique et inversement ? Je suis certain que vous trouverez ces réponses ici tout en découvrant des nouveaux styles que vous ne connaissiez pas, en route !

Les styles les plus joués à la guitare

Il y a bien entendu des styles de musiques qui sont plus joués avec une guitare électrique, classique ou folk. Mais quels sont-ils ? Chaque morceau a bien entendu sa particularité en fonction de son compositeur. Il existe de nombreuses variantes pour chaque style. Par exemple, le metal peut-être du death metal, du metalcore, du black metal et porter bien d’autres noms en fonction de ses spécificités. Il en est de même pour tous ceux qui seront présentés ici.

Les styles modernes

Les années 1980 ont vu naître de nombreux styles de musique. Allant de la simple ballade douce à la puissance du metal, sans oublier l’amélioration ou la dérivation de certains styles, les auteurs-compositeurs ne manquent pas d’idées pour créer des nouveaux courant artistiques. Avec le développement de la MAO (musique assistée par ordinateur), il est maintenant très facile pour n’importe qui de composer et produire une musique avec une qualité tout à fait honorable tout en se faisant connaître au travers des réseaux sociaux.

Le bon rock avec la naissance de la distortion

Le rock est né dans les années 1950 aux USA. Avec l’arrivée de la guitare électrique et des effets comme l’overdrive et la distortion, il est bien plus aisé de donner de la puissance aux riffs de guitare. Il est issu du courant du rock’n’roll des années 1940 qui lui même est né du rhythm and blues et de la fameuse country américaine. Sa caractéristique principale est la présence d’une partie voix très dominante, accompagnée d’une à trois guitares électrique, une guitare basse, une batterie et potentiellement un autre instrument tel que le clavier. Il existe ainsi plusieurs sous genres de rock comme :

  • Le garage rock
  • Le rock psychédélique
  • Le jazz fusion
  • Le blues rock
  • Le rock progressif
  • Le glam rock
  • Le hard rock
  • Le punk rock
  • Le soft rock
  • Le grunge

Un morceau de rock est très souvent noté en binaire, avec des mesures simples à 4 temps. L’utilisation des powerschords (accords de puissance ou accords 5ème) est omniprésente, avec des riffs simples et un thème qui se répète plusieurs fois dans la musique. Il n’est pas rare de voir un cuivre ou un autre instrument intervenir aux côtés des instruments cités précédemment. Le rock a aussi bien influencé la musique que le style vestimentaire des adorateurs de cette musique. Tshirt, esprit rock, mentalité rock et comportement de rockeur viendront marquer les esprits et donner naissance à un véritable moment culturel et social.

Quelques groupes intéressants : Elvis Presley, Les beatles, AC/DC, Scorpions, Muse ou les Rolling Stones

guitaristes dans le style rock.
Entre guitaristes de rock, il y a toujours un joli jeu de scène lors des concerts.

Le metal aux riffs saturés

Nous allons commencer par l’expression « heavy metal » par laquelle toute l’histoire du metal est née. Heavy Metal veut dire « metal lourd » et a été utilisé par un journaliste pour qualifier la musique d’un célèbre artiste : Jimi Hendrix. Oui ! Vous avez bien lu, ce journaliste a dit « it’s like heavy metal falling from the sky », ce qui veut dire « c’est comme du metal lourd tombant du ciel ». On a donc qualifié dans un premier temps l’illustre Jimi Hendrix par ce terme. Ce dernier faisant plutôt du rock/blues avec quelques influences jazz.

Dans l’armée, le mot « heavy metal » veut dire « Artillerie Lourde », désignant les pièces massives des canon. Il est possible que l’appellation vient de là en contestation de la guerre au Vietnam qui a vu naître le metal. On se demande souvent si le heavy metal est aussi du hard rock. Non, le hard rock, c’est AC/DC, Led Zeppelin ou les Guns. Le heavy est représenté par Iron maiden par exemple.

Il existe des centaines de genres de metal différents :

  • Le nu metal ou new metal, un genre assez influencé par le hip-hop.
  • Le rap metal et rapcore, un véritable mélange de riffs puissants et de rap.
  • Le metalcore, emocore avec des riffs rapides et mélodiques.
  • Le death metal et la violence de ses riffs et de son chant gutural.
  • Le grind ou grindcore avec un chant inhalé.
  • Le dark, black, unblack metal comportant des influences religieuses ou anti-religions.
  • L’electro metal, le trans metal, le K-metal.

Dans ce style de musique, on accorde une très grande importance à la guitare et à ses solos qui n’est plus qu’un simple instrument d’accompagnement. Chaque mélodie est travaillée en synchronisation avec le travail du batteur et du bassiste pour donner un maximum de puissance au morceau. Les tempo élevés sont très utilisés avec des techniques typiques telles que le blast à la batterie, du palm-muting alterné à la guitare sur des accords de puissance et la synchronisation grosse caisse et basse créant un jeu unique et puissance. Les sous-genres du metal sont très contestés, il est fort possible de trouver plusieurs définitions possibles pour le même style de metal. Ainsi, c’est le groupe lui même qui peut définir exactement le style qu’il désire produire.

Le monde du metal est grandement influencé par l’univers médiéval, des vikings ou fantastique, comme c’est le cas pour le groupe Amon Amarth, de la science fiction pour Pain, ou les végétariens pour Heaven Shall Burn. Le style est né dans les années 1970, fortement impulsé par des groupes britanniques comme Black Sabbath et Judas Priest.

Quelques groupes à écouter : Soilwork, In Flames, Gojira, Dagoba, Samael et bien entendu l’incontournable Metallica et son morceau nothing else matters.

Un metalleu guitariste jouant du metal.
La puissance du jeu de scène et des riffs de guitare a une importance capitale.

La pop et ses variantes

La musique pop apparaît aux USA dans les années 1960. Les thèmes abordés sont principalement l’amour, les sentiments, la vie ou tout simplement les relations qui nous lient. C’est le style le plus représenté à la radio avec le rock. La pop a énormément évoluée avec l’évolution des technologies, permettant ainsi d’utiliser l’auto-tune pour modifier sa voix et obtenir une voix juste sans savoir réellement chanter seul ou par dessus sa guitare. L’arrivée et le perfectionnement des sons virtuels, des VST et synthétiseurs permet à n’importe qui de se produire avec des simulations d’instruments, sans avoir besoin de faire intervenir un véritable orchestre pour enregistrer des violons par exemple.

Il est très important de savoir que la musique pop s’inscrit dans un mouvement de masse en rapport avec l’industrialisation et l’augmentation de nos capacités de production. Le pouvoir d’achat des jeunes ayant augmenté, les industriels mettent en place des goodies (tee-shirts, vêtements, tableaux à l’effigies des stars ou des posters), des clubs pour danser ou réalisent même des films à ce sujet. En parallèle, le pop art américain naît avec des artistes tels qu’Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg. Ce n’est donc pas qu’une musique qui naît, c’est aussi des mouvements artistiques et le développement de nombreux produits. Personne ne s’était baladé dans la rue avec un tee-shirt de mozart auparavant. Maintenant, il est possible de produire ce genre d’habit avec le visage de ses artistes préférés, et ce, en masse.

À la base, le mot pop désigne toutes les musiques populaires. En France, nous appelons cela de la variété. Le style pop se nourrie de tous les autres genres comme le jazz, le folk, blues ou même la musique classique. Le concept est simple : vous prenez une composition basique de groupe telle qu’un batteur, un guitariste, un bassiste et un chanteur, puis vous y rajoutez d’autres instruments comme des cuivres, des vents ou des cordes. Ajoutez pas cela des effets de guitare comme du sustain ou de la wah wah, donnez un tempo vous donnant envie de bouger et vous obtenez très rapidement une musique pop. La musique se veut être accessible au grand public, diffusée en radio et ses refrains répétés qui vous resteront dans la tête sans émettre trop d’idées engagées dans les paroles. Les textes sont touchants mais peu engagés. La guitare acoustique comme électrique est la bienvenue pour donner de nouvelles mélodies.

Quelques groupes ou artistes de pop : Katy Perry, Christina Aguilera, Beyoncé, Mika ou Shakira.

Une guitariste jouant de la pop
Le style pop invite d’autres instruments à se joindre à la guitare.

Les genres qui ont donné naissance à la guitare

La guitare est un instrument joué depuis 4000 ans, sous la forme d’un luth, d’une mandoline ou d’autres instruments à cordes comme la guiterne au XIVème siècle. Mais certains genres et mouvements ont influencé l’histoire de la guitare pour faire ce qu’elle est actuellement : un instrument d’accompagnement ou de soliste à 6 cordes présente dans quasiment tous les styles de musique.

Le blues et son shuffle

Voyons ensemble d’où vient le mot blues. Il provient de l’abréviation de l’expression « blue devils » (ce qui signifie « diables bleus » , ou « idées noires »). Si on prend le mot blues sans le « s », on obtient le mot « blue » qui signifie « bleu ». C’est ainsi qu’est nommée la note qui permettra de donner une couleur au blues. La note bleue qui est une quarte augmentée ou quinte diminuée peut être ajoutée à des gammes comme la gamme pentatonique mineure afin de donner une sonorité bluesly.

Ce style musique remonte aux année du XIXème siècle. Il prend naissance dans le travail des populations afro-américaines, notamment dans les champs de cotons avec une prédominance vocale. Des instruments rudimentaires étaient utilisés pour accompagner ces chants comme le didley bow, une simple corde fixée sur une planche en bois. Vient ensuite des guitares acoustique, l’harmonica et le piano. C’est un style où le chant est prédominant. Les textes sont généralement tristes, rythmés par la tristesse et les regrets. D’où l’expression « avoir le blues » quand on est triste.

Voici une petite légende sympathique à ce sujet : un bluesmen guitariste très célèbre, monsieur Robert Johnson, aurait soit disant signé un pacte avec le diable afin de devenir un virtuose du blues (d’où l’expression blue devils, une musique en rapport avec des forces maléfiques). Des structures atypiques et des grilles d’accords de blues existent pour réaliser facilement un morceau de blues. L’effet rythmique principale est le shuffle qui permet  de syncoper une croche pour donner un effet galopant. On vous explique bien entendu cela avec nos cours de guitare en ligne sur le shuffle. Le blues influence encore de nombreux styles de musique en plus d’être un genre adoré par les grands amoureux de bonne musique.

Quelques groupes de blues à écouter absolument : Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, BB King

un guitariste de blues.
Le guitariste de blues, avec son incontournable chapeau.

Le jazz et son côté « jazzy »

Le jazz est réputé comme étant le style de musique le plus complexe à jouer. Accords biscornus comme les accords 9ème ou 11ème à la guitare sont choses communes dans ce genre. Il est né lui aussi aux États-unis à la Nouvelle-Orléans à la fin du XIXème siècle. C’est le résultat du superbe mélange de la culture afro-américaine et européenne, fortement influencé par les chants d’églises. À la fin des guerres civiles, un surplus massif d’instruments de musique militaire était disponible et permis un accès plus facilité à l’achat d’instrument. D’ailleurs, les groupes de jazz s’inspiraient énormément de la musique militaire au niveau de la structure et du rythme des marches.

Il faut noter qu’un événement très important dans le jazz fut les lois Jim crow au sujet de la ségrégation raciale vers 1890. Les musiciens de couleur, même professionnels, n’étaient plus autorisés à se produire en compagne de musiciens blancs. Néanmoins, ils étaient plus rapidement intégré dans les fanfares et orchestres de couleur et purent ainsi leur faire profiter de toute leur expérience acquise dans les conservatoires.

Voici une piste liste des styles et branches :

  • Le jazz fusion, un mélange de rock et de jazz.
  • Le negro spirituals.
  • Le Gospels songs.
  • La Soul.
  • Le jazz manouche.
  • Le swing.
  • Le bebop basée sur l’habileté technique des musiciens et des rythmiques plus complexes que le swing.
  • Le cool Jazz avec une structure harmonique plus libre avec quelques accords seulement.
  • Le hard-bop en mélangeant le bebop au soul, gospel et blues.
  • Le free jazz, avec énormément d’expérimental, d’improvisation libre de guitare et de piano et un retour aux racines de jazz avec l’influence religieuse et la participation collective de chaque musicien pour donner un côté jazzy.
  • Le jazz latin composé du jazz afro-cubain et l’influence des styles brésilens.

Chaque style est né de la frustration du précédant mouvement du jazz. Ainsi le free jazz est né de la frustration du hard-bop, qui lui est né des problèmes du cool jazz, qui lui même vient d’un bebop trop contraignant. Un groupe de Jazz est souvent composé d’un pianiste, de cuivres, d’un guitare, bassiste, un batteur et un ou plusieurs chanteurs/chanteuses. On y utilisait le plus souvent une guitare électrique hollow body (à corps creux) avec un son clean ou avec très peu de saturation. Je vous recommande d’écouter l’histoire du guitariste Wes Montgomery.

Une guitare archtop pour jouer du jazz
La beauté des guitares de jazz n’est plus à démontrer.

Flamenco, Rumba et ses sonorités hispaniques

C’est un genre musical mais aussi une danse née au XVIIIème siècle. C’était à la base un chant à cappella, donc sans accompagnement instrumental, avec uniquement des claquements de mains. C’est ainsi que la percussion s’est insérée avec l’utilisation d’un cajon, de claquettes aux pieds avec des zapateado et des castagnettes. Puis, vient ensuite l’arrivée de la guitare classique ou de la guitara flamenca et ses rythmiques atypiques, rapides et chaudes. Les accords septièmes sont pré-dominant.

Pour ce qui est de la Rumba, c’est un genre musical cubain, développé au XIX siècle à la Havane. Ce terme désigne des fêtes nocturnes où les gens se rassemblaient pour chanter et danser. Elle est faite à base de chants et percussions, d’où la présence de jeu percussif sur la guitare. La rythmique est basée autour de la clave en 6/8 puis en 2/2, un décomposition du temps originale permettant de donner ce groove si atypique. Il existe diverses variations de rumba :

  • La rumba flamenca suite à l’adoption de la guaracha cubaine par les gitans Espagnols et Portugais.
  • La rumba catalane à Barcela avec des sons cubains et du mambo.
  • La rumba congolaise vers 1920.

Il y a aussi le style mexicain, argentin… chaque pays a sa propre culture qu’il peut intégrer dans son jeu de la guitare. Écoutez donc « Los Papines » ou « Los Munequitos de Matanzas » pour vous inspirer.

Une guitariste avec une guitare classique jouant du jazz et de la rumba.
Rien de tel qu’une bonne rumba pour donner de l’ambiance et faire groover.

Des styles plus originaux

La guitare existe sous différentes formes depuis plusieurs centaines d’années. Le luth, la mandoline, la vièle, le banjo, le ukulélé ou la guitalélé font partie de cette grande famille qui n’a cessée d’évoluer au fil des époques. C’est ainsi qu’on retrouve des styles bien plus originaux. Des musiques moyenâgeuses écrites à l’époque pour le luth jusqu’aux poèmes revisités avec une touche plus moderne. La guitare, qui est un instrument à cordes pincées et non frottées comme son ancêtre la vièle, remonte à plus de 400 ans en arrière ! Une bien longue histoire qui a eu le temps d’explorer de nombreux styles et les sonorités les plus variées. Les rythmes eux aussi sont atypiques, valses, polkas, balades, gigues, marches, sambas, charleston, soleas, tout y passe !

Le médieval et styles celtiques

Mettez vous en tête l’image du troubadour ou du barde qui joue au milieu d’un château, dans la cour du roi. Vous êtes à l’époque médiévale et il n’y a ni électricité, ni batterie, synthétiseur ou basse. Grâce à des anciens écrits de tablatures et de partitions ainsi que par la transmission du savoir, des musiques médiévales aux sonorités chevaleresques nous sont parvenues. Par ailleurs, il est possible de composer des morceaux dans ces styles en utilisant des accordages, des rythmiques et des gammes spécifiques.

  • L’accordage open D « DADGAD » est ,nommé l’accordage celtique et permet d’atteindre facilement ces sonorités. Vous pourrez ensuite utiliser des techniques comme le bourdon pour donner encore plus d’effets.
  • Cet accordage peut être aussi utilisé pour créer de la musique bretonne ou irlandaise.

Ce genre de composition permet très bien d’illustrer des films ou des séries comme game of thrones. Pour vous accorder, je vous propose notre accordeur de guitare en ligne. Voici ci-dessous un son médieval joué à la guitare par Frédéric Mesnier. Appréciez ce jeu très nuancé, fermez les yeux et laissez vous transporter au son produit par ses doigts sur sa guitare classique.

La musique orientale aux sonorités chaudes

La guitare est utilisées en tant qu’instrument d’accompagnement ou soliste dans la musique orientale. Avec des gammes égyptiennes ou le mode phrygien, vous arrivez à trouver très rapidement des sonorités orientales, douces et expressives. Une vidéo vaut mieux que milles mots, voici un magnifique mélange avec une clarinette, une guitare classique et un cajon.

L’asie et ses gammes japonaises

L’asie avec le Japon, la Corée et la Chine a aussi influencée l’histoire de la guitare. Les instruments à cordes pincées et frottées étant omniprésents dans les morceaux et chansons asiatiques, je vous laisse découvrir ce magnifique quatuor japonais avec un un shamisen, instrument à cordes pincées ressemblant à un luth avec un très long manche et une touche lisse. Sachez qu’avec les gammes pentatoniques, vous obtiendrez très facilement des sonorités japonaises. Essayez aussi la gamme Kumoï, chinoise, japonaise, Hirajoshi avec des effets de stacatto et notes piquées.

Quelle guitare pour quel style de musique ?

On se pose souvent cette question « Dois-je jouer ce morceau avec une guitare électrique, une folk ou une classique ?« . Bien que vous pouvez observer des guitaristes jouant un morceau de guitare classique avec la dite guitare, rien de vous empêche de prendre votre électrique et d’utiliser un simulateur, mais attention aux contraintes techniques que nous allons voir.

Peut-on jouer des morceaux de guitare avec n’importe quelle guitare ?

Vous pouvez jouer des morceaux de guitare électrique avec une guitare classique. La sonorité et le ressenti sera bien entendu différent, mais rien ne vous empêche de pratiquer un exercice standard avec un autre type de guitare. Néanmoins, il faut faire attention à certaines contraintes qui permettront de ne pas avoir de mauvaises surprises :

  • Le manche d’une guitare électrique est composé de 22 à 24 case dans sa forme la plus commune. Ce n’est pas le cas d’une guitare folk ou classique qui a un mauvais accès aux aigus. Ainsi, vérifiez bien que vous avez le nombre de cases suffisantes pour jouer le morceau.
  • Il est possible que la musique que vous désirez jouer ait besoin d’effets comme de la distortion ou une pédale wah-wah. Si vous n’avez pas d’électro-acoustique ou d’électrique, votre projet tombera à l’eau.

Il est certain que jouer du metal sur une classique ne donnera pas le même rendu, mais rien ne vous empêche de travailler un morceau de metal sur une guitare classique si vous n’avez pas d’électrique. D’ailleurs, je vous recommande de travailler tous vos exercices de vitesse sur une guitare folk au lieu d’une guitare électrique. En effet, la saturation du son cache souvent des imperfections qu’une guitare acoustique peut révéler. Prenez le soin de régler ce genre de détail dès le début pour avoir un jeu très propre.

Une guitariste s'amusant à jouer dans son style.
Quelle guitare faut il utiliser pour jouer du rock, du metal ou un autre style de musique ?

La guitare nécessaire pour chaque style

En conclusion, voici les guitare les plus utilisées dans les différents styles de musique :

  • La guitare électrique avec un corps plein (solid body) avec un son saturé pour jouer du rock ou du metal sur un microphone à double bobinage.
  • Une guitare électrique demi-caisse ou quart de caisse (semi hollow ou hollow body) avec un son légèrement saturé pour du jazz ou blues.
  • La guitare à caisse (hollow) qui fait partie des  guitares archtop avec un sustain moins prolongé mais une attaque plus accentuée pour du jazz.
  • La guitare folk pour des ballades, du rock, de la pop en guise d’accompagnement avec des accords ou des arpèges.
  • La guitare classique pour… la musique classique !
  • La guitare manouche classique pour jouer du jazz ou du manouche.
  • Une guitare à résonateur pour du bluegrass !
  • La guitare Lap steel pour donner un effet très intéressant comme sur les solos de pink floyd.

Ainsi, vous savez maintenant quelle guitare utiliser pour quel style de musique. Sachez que nous vous enseignons aussi bien du blues, du reggae, du rock que du jazz, du flamenco ou de la musique de film à la guitare sur nos cours de guitare en ligne :-).

Les bases de la guitare country : la technique du chicken picking

guitare country

Nashville, USA. Le berceau de la musique country. Ce mélange de mélodies traditionnelles du Sud Ouest des États-Unis, du gospel et du folklore celtique européen. La guitare country est un véritable phénomène outre atlantique et de nombreuses techniques inédites ont vues le jour sous son joug. C’est le cas de l’hybrid Picking, ou plus communément appelé : Chicken Picking.

Le Chiken Picking, la technique centrale de la guitare country

L’Hybrid Picking est communément appelé en français : le Jeu doigts-médiator. La technique consiste à fixer son médiator entre le pouce et l’index, puis utiliser les trois doigts restants pour balayer les cordes à la façon du fingerpicking. Le but va être d’alterner le claquant du médiator avec la fine succession de notes aux doigts. L’indéniable avantage de cette technique réside dans l’économie de mouvement. Un exercice qui peut très bien faire office d’introduction au fingerstyle. Le travail sur le claquant et les lignes de basses alternés étant similaire.

chicken picking
Un exercice d’hybrid picking : la basse se joue au médiator et l’arpège au doigt.
 
Les maîtres du chicken picking sont naturellement américains : on a en tête Johnny Hilland. Vince Gill ou encore Albert Lee. Le jeu en hybrid picking est assez rapide et le tempo élevé est caractéristique de la guitare country. Dernier point à connaitre, la majorité des improvisations country se déroulent sur la gamme pentatonique ouverte.

Une technique héritée du banjo

Le banjo est un instrument iconique du folklore sud-américain. Cette variante de la guitare a pour habitude de se jouer avec des onglets sur chaque doigts de la main droite. Le pouce prend alors le rôle du médiator et les autres doigts du sweep d’arpèges. Afin d’imiter les glissements et la rapidité du jeu au banjo, le guitariste agrémente ses mélodies de multiples slides, hammers-on et pull-off. Ces mélanges prennent des formes standardisées que l’on appel les Licks, une composante intégrante du fameux Nashville Style.

country band
Empty Pockets, un groupe de country originaire du Texas.

Portrait : la Marraine du Rock’n’Roll, sœur Rosetta Tharpe

rocknroll rosetta tharpe

Lorsque l’on pense à l’histoire du rock’n’roll, on imagine Elvis Presley, Chuck Berry et d’autres pionnier. Mais saviez-vous que ces derniers avaient eu même été influencé ? Surnommée la Marraine de rock’n’roll, aujourd’hui, nous nous intéresserons à l’histoire de sœur Rosetta Tharpe.

Les débuts surprenants de Rosetta Nubin

Née en 1915 en Arkansas aux États Unis, Rosetta est la fille de cueilleurs de cotons. Amateur de gospel, sa mère jouait aussi de la mandoline et était une membre active d’une église favorisant l’expression musicale et le prêche des femmes. Dès son plus jeune âge, Rosetta était un prodige du chant et montrait de belles promesses à la guitare. La guitare étant un instrument très rependu chez les femmes à l’époque, Rosetta enchaînait les tournées avec son église dans le pays.

A 19 ans, elle se marie avec le pasteur Thomas Thorpe, une union qui ne dure pas mais qui va lui donner son nom de scène. Elle va enregistrer 4 ans plus tard quatre titres accompagnés par l’orchestre de jazz de Lucky Millinder. Devant des hits instantanés, Rosetta Tharpe devient la première musicienne de gospel à obtenir un succès commercial.

soeur rosetta tharpe
Soeur Rosetta Tharpe en concert dans un club de Jazz.

Le style très avant-gardiste de Rosetta Tharpe

Tharpe tire une grande partie de ses influences dans la musique gospel. Sa carrière à pourtant longtemps été à cheval entre le blues, en plein essor dans les années vingt et le jazz. Son jeu pourtant est très personnel est atypique pour l’époque avec des arrangements au rythme rapide et énergique. C’était une dame de grand caractère qui a su imposer son style dans une Amérique tourmenté où les femmes guitaristes noires étaient extrêmement rares. Le chamboulement des codes musical de Rosetta était vu à ses débuts comme de la provocation. Ce qui pouvait même choquer certains de ses publics dans les clubs de jazz New Yorkais.