fbpx
Qu’est ce qu’un contretemps et syncope en musique ?

Qu’est ce qu’un contretemps et syncope en musique ?

3.1
(9)

Vous vous demandez sûrement comment jouer des contretemps et des syncope avec votre guitare, basse ou piano. Sachez qu’il n’y a rien de compliqué si vous savez déjà comment bien compter les temps. Je vous propose donc de vous donner quelques petites astuces dans ce cours que vous pourrez travailler ensuite sur notre école de musique en ligne grâce à nos exercices interactifs.

Qu’est ce qu’un contretemps ?

En musique, un contretemps ou contre-temps est une note qui va être jouée sur un temps faible suivie d’une note jouée sur un temps fort. Un temps fort correspond à la première pulsation ou l’attaque d’un temps compté.

Détecter le contretemps

Pour réussir à observer un contretemps, rien de plus simple. Prenez votre partition ou votre tablature (à condition que celle-ci soit rythmée). Comptez ensuite les temps en binaire si vous disposez d’un chiffrage 4/4 par exemple ou ternaire avec /8 en dénominateur. Si vous comptez “1 et 2 et 3 et 4 et”, les temps forts sont les “1 2 3 4” alors que les faibles sont les “et”. Admettons que vous ayez des notes sur les “et” et des silences sur le reste, vous êtes en présence de contretemps !

Maintenant, la théorie étant très stricte, on peut imaginer d’autres schéma. Si vous jouez 4 noires, vous compterez “1 2 3 4”. Ainsi, le “1 et 3” sont les temps forts et le “2 et 4” sont les temps faibles. C’est une division par deux. Il suffit donc de placer un silence sur le 1er et le 3ème temps pour donner un contretemps.

Jouer un contretemps

Pour jouer un contre-temps à la guitare, il n’y a pas de technique particulière à l’attaque de la corde. Il suffira de respecter strictement le silence pour donner l’effet escompter. Pour rappel, voici quelques exercices pour travailler les silences. Vous pouvez bloquer la vibration des cordes avec la main gauche en posant vos doigts sur les cordes ou la main droite en plaquant le flanc de votre main sur les cordes, près du chevalet. On qualifie cet effet comme le déplacement d’un accent attendu et permet de changer la rythmique.

Illustration d'une syncope et d'un contre temps ainsi que de leurs différences sur une partition
Voici la différence principale entre un contre temps et une syncope.

Qu’est ce qu’une syncope ?

Vous savez maintenant ce qu’est un temps faible. Même si cette notion est assez abstraite en musique, elle est facilement compréhensible dans les mesures 4/4. C’est une note qui va être attaquée sur un temps faible ou sur une partie d’un temps faible.

Pour vous donner une idée dans une jolie mesure 4/4, donc en binaire avec 4 temps : une blanche en deuxième temps est une syncope. On se retrouve avec une noire, une blanche (commence en 2 donc temps faible et se prolonge sur un temps fort) et une noire en temps 4. Vous pouvez bien entendu appliquer une syncope à un accord, ce qui donnera une syncope d’harmonie.

Vous pouvez retrouver énormément de rythmiques syncopées dans la musique funk qui est un style absolument déjanté à la guitare ! Par définition, la syncope et les contre-temps vous permettront de jouer avec la rythmique sans pour autant changer votre approche technique !

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 3.1 / 5. Nombre de votes 9

Laisser un commentaire