fbpx
Faire ressortir l’émotion à la guitare : nuances & techniques de jeu

Faire ressortir l’émotion à la guitare : nuances & techniques de jeu

4.8
(2162)

Lorsque l’on commence la guitare, on se dit que le niveau ultime se situe entre la vitesse d’Yngwie Malmsteen et la maitrise musicale de Jimi Hendrix. C’est sans compter sur un facteur clé caractérisant les meilleurs guitaristes, de Kurt Cobain à Santana, l’émotion à la guitare.

Éventail de techniques pour transmettre l’émotion à la guitare

Plus encore qu’une maitrise technique, l’émotion à la guitare se passe avant tout dans la tête. Pour jouer avec émotion, un pré-requis est essentiel : la connaissance du morceau. Connaitre un morceau, c’est pouvoir l’exécuter sans avoir à y penser. Les secondes de réflexions gagnées vont servir justement à partager de l’émotion. En quelques sortes, on peut considérer l’émotion à la guitare comme un processus inconscient. Vous pouvez jouer mille fois un morceau sans faire frissonner votre audience, et, à la 1001, laissez la foule bouche bée. La différence se situe dans votre état mental, le sentiment qui s’empare de vous au moment du jeu. La connaissance du morceau laisse plus de place à l’expression de vos sentiments.

émotion guitare
L’émotion à la guitare, l’auteur Nilda Fernandez en est la spécialiste.

Ainsi, une part d’inconnu et d’improvisation va s’emparer de vous. Plutôt que de jouer mécaniquement une succession de notes, vous allez pouvoir ajouter des techniques apportant de la couleur.

Bref résumé des techniques :

  • Le Vibrato ou Tremolo : ces deux méthodes consistent à faire rapidement varier la force de vibration de la corde en agissant sur la pression du doigt appuyant la note. Couplé à une barre de vibrato, c’est un effet qui peut accentuer une composante dramatique dans un morceau. Les émotions associées proviennent du répertoire du drame, de la mélancolie et de l’incertitude.
  • Le jeu en Legato : plus qu’une technique, une méthode de jeu, le legato force une continuité entre les mélodies. Généralement utiliser pour transposer un thème principal tout au long d’un morceau, les émotions conviées sont de l’ordre du temps. Nostalgie, souvenir, aventure, etc..
  • Les Slides : les slides font partie des techniques de ponctuations. Ils connotent la rapidité, le glissement, et l’agilité.
  • Les Hammer on & Pull off : Autre technique de ponctuation, cette fois servant d’accentuation. Les émotions soudaines, la surprise, le relâchement, les nouvelles péripéties.
  • Les Accords de Substitutions : technique mêlant plus particulièrement à l’improvisation, les accords de substitutions permettent de changer la couleur d’un système d’accord. En remplaçant un accord par son substitué consonant, on arrive à des variations symboliques.
effet guitare emotion
Les effets techniques font le ” vocabulaire ” du guitariste.

On mettra de côté le tapping, les arpèges et le sweep picking qui sont des pans de jeu à part entière. Les techniques peuvent être mêler pour créer de nouvelles émotions.

Les nuances

L’émotion à la guitare ne se situe pas uniquement dans la ponctuation technique, mais aussi dans la manière de jouer : le nuancement.

  • L’intensité des notes : En solfège, il existe 11 intensités de son : pianinissimo, pianissimo, piano, mezzo piano, sotto voce, mezza voce, poco forte, mezzo forte, forte, fortissimo, fortississimo. Autant de terme qui décrivent la hauteur du son d’une note et donc l’intensité de la vibration. Une note joué piano va être bien plus silencieuse qu’une note joué forte.
  • Progression de l’intensité : Crescendo, decrescendo, deux termes italiens que vous avez déjà du entendre et qui connote la progression de l’intensité d’une série de note. Une mélodie crescendo va faire qu’une série de note sera joué pianissimo, et va progressivement augmenter en intensité jusqu’à atteindre fortissimo. Decrescendo décrit une diminution progressive.
  • Les Notes accentués / suggérés : effet de ponctuation lié à la nuance qui incite à mettre en valeur certaines notes par rapport à d’autre. L’effet produit crée de la surprise ou un retrait.

L’alternance dans l’accentuation produit des effets très divers seront les combinaisons. On peut arriver à des conditions tels qu’un effet de stress. On peut aussi simplement aménager la portée pour laisser plus de place aux autres instruments et personnaliser une composition.

Le rôle des nuances dans l’émotion à la guitare est très influencé par le jeu au doigt et le fingerstyle. Le médiator étant un intermédiaire supplémentaire pouvant réduire le feel. On prendra par exemple comme modèle le guitariste de jazz Wes Montgomery qui a développé une technique de jeu au pouce encore inégalé. Ce qui donnera naissance au mouvement Smooth Jazz.

Un cours MyMusicTeacher gratuit en guise d’exemple

A partir de 12 minutes 42, Frank, professeur à MyMusicTeacher vous donne quelques exemples de morceau avec et sans émotions.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes 2162

Laisser un commentaire