fbpx
Free Guitar App, les grands pièges à éviter

Free Guitar App, les grands pièges à éviter

Google Store, Apple Store, et autres plateformes de téléchargement d’application sont une véritable jungle pour l’internaute novice. Le premier réflexe d’un utilisateur de smartphone va être de d’abord télécharger ses applications de réseaux sociaux préféré puis une ribambelle d’outils gratuit, les fameuses ” free apps “, pensant faire l’affaire du siècle en transformant leur téléphone en couteau suisse.

Comment est-ce possible que cette application à plus de 5 millions de téléchargements soit gratuite ?!

Qu’une application mobile rencontre un grand succès n’est pas une chose étrange en soi, mais croire que la société qui l’a publié n’en tire pas profit d’une certaine manière est plutôt naïf. Outre les applications ” lite “, version édulcorée d’une appli payante survivant grâce à la pub et créée spécialement pour promouvoir sa grande sœur, le vrai danger des applications gratuites, ce sont les autorisations qu’elles vous demandent en ce qui concerne vos données personnelles.

Entre nous, qui a déjà lu les conditions générales d’utilisations d’Apple, Google ou Microsoft ? Ces trois-là parmi tant d’autres peuvent se targuer de tout savoir de votre vie, car possédant toutes vos données personnelles. Nous en sommes quelque part conscients, mais quel est le lien avec les applications gratuites ? Dans le cas d’une application de gestion de messagerie par exemple, les pré-requis sont souvent un accès aux mots de passe et aux divers comptes de messageries (outlook, gmail, etc). Cela parait normal pour synchroniser le contenu vers votre mobile… Cependant, qu’est-ce qu’une application gratuite à gagner là-dessus? En ayant accès à votre messagerie, vos données personnelles (contenus des mails, pièces jointes, etc) sont vulnérables, car lisible par la société et ses partenaires, ce qui vous rend cible de campagnes marketing ciblés.

Le cas des Free Guitar App

Pour ce qui est de la guitare bien sûr beaucoup moins de danger, et cela ne sert à rien de tomber dans la paranoïa dès lors qu’une autorisation d’accès au microphone est demandé par l’application. L’accès au GPS quant à lui est tout de suite plus suspect, bien qu’essentiel pour les applications désirant vous indiquer les musiciens les plus proches de vous.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Personne n'a encore noté

Laisser un commentaire