fbpx
Les gammes à la guitare à apprendre !

Les gammes à la guitare à apprendre !

4.8
(2253)

Découvrez quelles sont les principales gammes jouées à la guitare pour créer vos solos et improviser ! Étudions ensemble leur construction grâce à ce cours qui vous permettra d’apprendre et de comprendre comment ces gammes sont utilisées en musique pour définir une harmonie.

Sachez que nous vous proposons d’excellents cours et exercices pour délier vos doigts sur différents gammes à la guitare électrique, classique et folk

Qu’est ce qu’une gamme ?

Par définition, une gamme est un ensemble de notes. Elle peut très bien être jouée par un instrument à corde ou même réalisée avec votre voix ! Elles sont composées au maximum de 12 notes. Voici un petite rappel sur les notes présentes sur un manche de guitare.

Si vous désirez jouer une gamme, vous allez apprendre un schéma qui disposera ces notes sur votre manche d’une façon logique. Il existera alors plusieurs positions car on peut trouver les mêmes notes à des octaves similaires ou différentes sur les différentes cordes et cases de votre 6 cordes. Ainsi, vous allez pouvoir déplacer ces différentes positions pour changer facilement de tonalité (passer en do vers du mi par exemple)

Une gamme est définie par ce qu’on nomme des intervalles entre les différentes notes. Une note peut être séparée d’une autre d’un demi-ton, un ton, un ton et demi ou plus.

Ce qui définit une gamme par rapport à une autre, ce sont les intervalles qui la composent. Pour rappel, un intervalle est la distance entre 2 notes, exprimée en tons et en demi-tons. Il y a donc une « formule magique » qui permet de découvrir chaque gamme et écart, à appliquer à chaque fois sur une note principale qui commencera cette gamme, nommée la fondamentale. Voyons maintenant quelques exemples pour illustrer cela

Exemple de manche de guitare avec une gamme
Exemple de manche de guitare avec une gamme

La gamme chromatique, l’excellence pour se délier les doigts.

La gamme chromatique est l’une des plus connue et des plus simple. Elle consiste à se déplacer de case en case. Toutes ses notes sont séparées en demi tons

Qu’est-ce qu’une gamme chromatique et comment la jouer ?

La gamme chromatique est construite avec 12 degrés qui sont tous séparés d’un demi-ton. C’est une échelle dite chromatique. C’est à dire qu’elle sera composée des 12 notes que vous connaissez :

  • En notation francophone : Do, do#, ré, ré#, mi, fa, fa#, sol, sol#, la, la#, si
  • En notation internationale : C,C#, D, D#, E, F, F#, G, G#, A, A#, B

Toutes les notes sont distantes du même intervalle, la gamme est donc atonale car il n’est pas possible de savoir le ton de la gamme. Vient alors la notion des dièses et des bémols. Petit rappel :

  • Do#, c’est do avec un demi ton supplémentaire
  • Réb, c’est ré avec un demi-ton de moins.

Ainsi, Do# = Réb. Néanmoins, la convention musicale du grand ordre des musiciens suprêmes veut favoriser le dièse # à la place des bémols (Je rigole, cela n’existe pas, mais il y a une véritable convention à ce sujet). On utilisera donc les dièses pour s’exprimer. Un autre rappel important, c’est que toutes les notes sont séparées d’un ton, sauf Mi et Fa et Si et Do. Ne cherchez pas à comprendre pourquoi, je vous expliquerai cela dans un autre article, c’est une simple règle à accepter.

Cela nous fait intervenir la règles des demi-tons qui sont chromatiques ou diatoniques :

  • Si deux notes portent le même nom avec un intervalle d’un demi-ton comme pour Do et Do#, on parle de demi-ton chromatique.
  • Maintenant, si deux notes ont un nom différents comme Mi et Fa et qu’elles sont séparées d’un demi-ton, on dit que cet intervalle est un demi-ton diatonique

La gamme chromatique est composée de ces 2 différents demi-tons.

Quelle est la composition de la gamme chromatique ?

Vous pouvez voir sur ce schéma la présence d’un demi ton entre chaque note. Si la première note jouée est do, on dira que la tonale est do. On retrouve donc 12 notes, soit 12 degrès ou 12 intervalles différentes pour cette gamme chromatique. Vous allez donc jouer des… chromatismes. C’est aussi simple que ça. Par définition, cette gamme n’est absolument pas jolie à jouer mais permet de faire d’excellent exercices pour se délier les doigts ou gagner en vitesse. De plus, cette gamme contient toutes les gammes.

Par ailleurs, elle permet d’effectuer des transitions entre d’autres gammes car cette dernière est atonale. Il est important ici de travailler son oreille pour se rendre compte si les notes jouées sonnent justes ou fausses en fonction des accords de votre accompagnement. Elle vous permettra de donner quelques subtilités et nuances quand vous improviserez avec d’autres musiciens.

Vous pouvez donc décaler le motif de cette gamme partout sur le manche, votre oreille reste maîtresse à bord pour vous indiquer la réussite ou non de votre improvisation. Vous l’aurez aussi deviné, il est possible de jouer  les cases  les unes après les autres sur une même corde pour faire une gamme chromatique.

La gamme diatonique

Voici maintenant la gamme diatonique issue de la gamme chromatique. Diatonique veut dire « dia » traverser et « tonique » les toniques en grec. Ainsi, cette gamme traverse les toniques. Elle est importante pour comprendre des notions d’harmonie musicale, de composition et d’improvisation. Voici par exemple les 7 notes naturelles do ré mi fa sol la si qui ne comporte ni dièse, ni bémol.

La gamme de do majeure, c'est la gamme diatonique !
La gamme de do majeure, c’est la gamme diatonique !

Sur un piano, ce sont toutes les notes blanches qui représentes ces notes et donc cette gamme. Les noires sont les dotes altérées qui permettent de mettre les dièses et les bémols. Il y a un demi-ton supplémentaire dès qu’il y a intervention d’une touche noire. Cette vision est moins évidente sur le manche d’une guitare.

Nous allons donc utiliser les intervalles pour construire la gamme diatonique sur une corde. Petit exemple sur la corde de Si. Dans une gamme diatonique, les notes sont séparées d’un ton sauf le mi et le fa, et le si et do.

Il suffira simplement de réciter do ré mi fa sol la si do et vous dire :

  • Je me déplace d’une case vers la droite si je joue mi pour aller vers fa, et si pour aller vers do. Permettant ainsi de faire l’écart d’un demi-ton
  • Je me déplace de deux cases vers la droite pour le reste pour réaliser l’écart d’un ton.

C’est d’ailleurs la seule façon de jouer cette gamme diatonique qui est composée uniquement de cette suite de notes, les autres étant altérées par un # ou un b sur une note. Cette suite de note correspond à la gamme majeure de do, la plus connue de toute !  Elle sert simplement à aborder le solfège de façon plus pratique et simple. Au final, la gamme de Do majeur écrasera celle-ci dans votre mémoire.

La Gamme Majeure à la guitare et sa définition

Vous avez sûrement entendu parler des gammes majeures, mineurs, pentatoniques. Ce sont les plus connues pour composer, réaliser des solos, improviser à la guitare et vous déplacer facilement en jouant les bonnes notes sur le manche.

Nous allons donc voir ensemble :

  • Comment jouer la gamme majeure sur une corde puis l’appliquer sur des positions.
  • Définir la structure et son intervalle sur un exemple connu.
  • L’appliquer sur d’autres notes.

Prenez bien en note que les notions comme les altérations sont essentielles. Tout le reste vous sera expliqué ci-dessous

Composition de la gamme majeure

La gamme majeure est composée de 7 notes définies elles mêmes par un schéma d’intervalles avec des espaces allant d’un demi-ton à un ton. La plus connue est Do ré mi fa sol la si do. Peu importe l’octave tant que vous retrouvez les notes. Pour vous faire mousser lors d’une conversation avec d’autres musiciens et guitaristes, vous pouvez dire que la gamme majeur est une gamme heptatonique car composée de 7 degrés. On adore les mots compliqués en musique, c’est pour cela que nos cours de guitare sont si simples !

Voici la structure de la gamme majeure

Note I II III IV V VI VII Do
Intervalle 1 ton 1 ton ½ ton 1 ton 1 ton 1 ton ½ ton

1T – 1T – 0,5T – 1T – 1T – 1T – 0,5T

Une fois que cette structure est mémorisée, vous pouvez l’appliquer à différentes notes. Par exemple :

  • Je commence par Ré qui est ma première note (I) donc la fondamentale ou la tonique.
  • Je rajoute 1 ton, cela me donne un Mi qui est ma seconde majeure (2M)
  • Je rajoute 1 ton, il y a un écart d’un demi ton entre Mi et Fa, j’arrive donc sur Fa#, ma tièrce majeure (3M)
  • J’ajoute 1/2 ton, Sol, ma quarte juste (4J)
  • Puis 1 ton, La, ma quinte juste (5J)
  • Ensuite 1 ton, Si, ma Sixte Majeure (6M)
  • Et pour terminer un autre ton, ce qui me donne Do# (Car Si et Do sont séparés d’un demi-ton). Ce qui donne ma septième majeure (7M)
La gamme majeure de mi et ses notes qui la compose
La gamme majeure de mi et ses notes qui la compose

Voici donc les 12 gammes majeurs qui existent en fonction de leur fondamentale:

Gamme Notes
C majeur C D E F G A B C
C# majeur C# D# E# F# G# A# B# C#
Db majeur Db Eb F Gb Ab Bb C Db
D majeur D E F# G A B C# D
D# majeur D# E# F# G# A# B# C# D# (raD !)
Eb majeur Eb F G Ab Bb C D Eb
E majeur E F# G# A B C# D# E
E# majeur E# F# G# A# B# C# D# E#
Fb majeur Fb Gb Ab Bbb Cb Db Eb Fb
F majeur F G A Bb C D E F
F# majeur F# G# A# B C# D# E# F#
Gb majeur Gb Ab Bb Cb Db Eb F Gb
G majeur G A B C D E F# G
G# majeur G# A# B# C# D# E# F# G#
Ab majeur Ab Bb C Db Eb F G Ab
A majeur A B C# D E F# G# A
A# majeur A# B# C# D# E# F# G# A#
Bb majeur Bb C D Eb F G A Bb
B majeur B C# D# E F# G# A# B
B# majeur B# C# D# E# F# G# A# B#
Cb majeur Cb Db Eb Fb Gb Ab Bb Cb

La Gamme mineure

À l’inverse de la gamme majeure qui a une sonorité joyeuse, la gamme mineure se reconnaît par un enchaînement de notes donnant un son triste. Elle a aussi la caractéristique d’être « un mode » de la gamme majeure.

Par définition, un mode est défini par les intervalles qui séparent la note fondamentale ou la tonique des degrés qui la compose. La gamme de do majeur est en définition l’application même du mode majeur avec pour fondamentale la note Do (C).

Ce qui va différencier une gamme majeure d’une gamme mineure, c’est l’intervalle entre la fondamentale et ce qu’on nomme la tierce qui sera soit mineure, soit majeure :

  • Si la tonique et la tierce est séparée de 2 tons, la tierce est majeure
  • Si la séparation et de 1 ton et demi, la tierce est dite mineure et donne ainsi une couleur musicale plus triste.

La gamme mineure naturelle, harmonique et mélodique

Il y a en tout 3 gammes mineures différentes. Elles ont toutes l’écart d’1 ton et demi entre la tonique et la tierce ce qui caractérise de la gamme mineure. C’est la suite qui change ! N’hésitez pas à descendre ou monter cette gamme dans tous les sens pour en faire un excellent exercice d’échauffement.

La gamme mineure naturelle

Je vais vous dire un truc qui va vous sembler incompréhensible mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez en savoir plus sur les modes dans un autre article. La gamme mineure dite naturelle est basée sur le mode aéolien de la gamme majeure, ce qui veut dire qu’elle vient du VIème degré de la gamme majeure.

Note I II III IV V VI VII VIII
Intervalle 1 ton ½ ton 1 ton 1 ton ½ ton 1 ton 1 ton
La gamme naturelle mineure de mi.
La gamme naturelle mineure de mi.

La gamme mineure mélodique

La gamme mineure mélodique dispose de la même base que la gamme mineure naturelle via le mode aéolien de la gamme majeure. Nous allons y trouver une légère différence au niveau de la sixte qui comporte un demi-ton de plus.

Note I II III IV V VI VII VIII
Intervalle 1 ton ½ ton 1 ton 1 ton 1 ton 1 ton ½  ton

La gamme mineure harmonique

Idem, la gamme mineure harmonique est développée sur la base de la gamme mineure naturelle. La septième note est haussée d’un demi ton à l’inverse de la sixte dans la gamme mineure mélodique.

Note I II III IV V VI VII VIII
Intervalle 1 ton ½ ton 1 ton 1 ton ½ ton 1½  ton ½  ton

Il est important de jouer et tester ces gammes dans tous les sens. Cela vous permettra d’apprendre facilement les notes sur le manche de votre guitare et de gagner en aisance dans vos improvisations. Vous composerez des morceaux et des mélodies plus complètes, peu importe que ce soit en guitare acoustique classique, folk ou électrique.

La gamme harmonique mineure de mi
La gamme harmonique mineure de mi

En conclusion sur les gammes mineures et majeures de la guitare

On me demande souvent si l’apprentissage des gammes à la guitare est obligatoire. Non, moi même, je ne mémorise pas ces gammes. Je préfère faire confiance à mon oreille plutôt que de rentrer dans des règles mais cet avis n’engage que moi. Néanmoins, leur compréhension est essentielle si on désire comprendre la musique au plus profond de son harmonie et de sa construction. Il est important de comprendre aussi comment est formé un accord et comment jouer dans le rythme pour savoir pratiquer au mieux et le plus facilement possible toutes ces gammes de la guitare pour faire des solos. À partager sans modération et venez poser vos questions sur MyMusicTeacher

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes 2253

Laisser un commentaire