fbpx
La guitare d’entrée de gamme : un laboratoire sonore !

La guitare d’entrée de gamme : un laboratoire sonore !

Les guitaristes électriques la connaissent bien, cette fameuse guitare reçue pour leur anniversaire, ou achetée à 60€ dans un super pack TOUT COMPRIS avec sangle, housse, jack et amplificateur ! Les guitares bas de gamme, et entrée de gamme sont un véritable rite initiatique pour tous les débutants rêvant de mélodies enivrantes et riffs électrisants ! C’est peut-être avec une certaine nostalgie que certains d’entre vous repenseront à cette vielle pelle qu’ils ont depuis longtemps mis au placard, surfant depuis sur de magnifiques pièces de lutherie fine, se rapprochant un peu plus de l’idée qu’ils se faisaient de leur guitare idéale. On va vous aider à remonter dans le temps, aujourd’hui, nous parlons souvenirs !

La guitare bas de gamme, l’expérience ultime

Comme exprimé plus tôt, elle est souvent peu onéreuse, son prix se situant dans la fourchette de 50€ à 150€ dans un pack tout compris. C’est l’exacte réplique d’un modèle légendaire, une belle stratocaster noire et blanche de marque exotique. Vous le saviez d’entrée, elle n’est pas composée des bois les plus select de la planète. Elle sent un peu le plastique et a tendance à sonner étouffé et métallique..; mais ça ce n’est pas important. Ce qui l’est en revanche, c’est que c’est votre première guitare éléctrique ! Finalement vous pouvez mettre les mains sur l’instrument de vos idoles ! Une sensation géniale, emplie de maladresse, on ne sait pas comment la tenir, ni comment la faire sonner juste… on ne pense pas à l’accorder (puis on se rend vite compte que cela va être notre apanage quotidien tant les mécaniques ne tiennent pas la tension des cordes). Quel bonheur, mais quel bonheur ! Très vite on se lance dans les premiers cours, smoke on the water, come as you are, on y est ! Quelques années plus tard, elle est au placard, revendue, ou même offerte à un ami néophyte, il est tant de passer à autre chose, quelque chose qui nous donnera la sensation de mieux jouer : la guitare d’entrée de gamme !

bas de gamme

La guitare d’entrée de gamme, un antique symbole

Quand on s’y connait un peu plus à la guitare, on se rend compte qu’une gratte qui tient les réglages et qui sonne un minimum, c’est quand même mieux. C’est alors que le jeune guitariste s’attaque à la guitare d’entrée de gamme ! Un passage qui pour la plupart d’entre nous a été réalisé d’office, car c’est souvent la guitare que nous conseille le vendeur du magasin de musique du coin de la rue chez qui nous passions de longues heures à baver devant la vitrine les semaines précédant le glorieux achat. Entre 150€ et 250€, on a l’impression d’avoir du solide ! Une belle pièce, qui certes n’est pas comparable aux sacro-saintes Gibson et Fender, mais qui a son charme. Elle a quelque chose de différent qui la rend encore plus valable à vos yeux : c’est la votre ! Votre laboratoire personnel d’où sortiront vos créations les plus intimes, vos joies, vos galères, vos peurs même, mais surtout votre son. Vous apprendrez à progresser dessus, peut être changerez-vous des pièces par ci par là. Un jour vous passerez à autre chose, c’est sûr, mais jamais vous ne l’oublierez.

La construction du mythe

Les guitaristes les plus célèbres ont su se construire une véritable image par rapport à leur guitare, mais peu d’entre eux reviennent régulièrement à leurs origines. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire cet article : La guitare fait-elle le guitariste ?. Il existe cependant des cas où des guitaristes ne se séparent jamais vraiment de leur première guitare; on peut citer Billie Joe Armstrong, le guitariste-chanteur du groupe de pop-punk Green Day. Ce dernier reprend régulièrement sur scène sa guitare des premiers jours, la légendaire ” Blue “, une Fernandes stratocaster offerte par sa mère pour son 11ème anniversaire.

Billie Joe Armstrong et sa première guitare " Blue " lors de la cérémonie d'induction de Green Day au Rock'n'Roll Hall of Fame 2015
Billie Joe Armstrong et sa première guitare ” Blue ” lors de la cérémonie d’induction de Green Day au Rock’n’Roll Hall of Fame 2015

Pour ma part, après avoir changé les cordes et passé un coup de chiffon, j’ai repris ma vielle Cort d’il y a 8 ans pour jouer en répétition avec mon groupe; peut être par nostalgie ou comme un hommage à mes débuts; j’y retrouve un plaisir nouveau, et m’étonnes de jours en jours des nouvelles sonorités qu’elle peut produire. En effet, si une guitare d’entrée de gamme ne sonne pas au top à vos début, l’essayer à nouveau avec l’expérience de votre apprentissage en plus peut changer la donne !

La vielle pelle de Lindersay
La vielle pelle de Lindersay

Et vous, un souvenir particulier de votre première guitare ? N’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires !

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Personne n'a encore noté

Laisser un commentaire