fbpx
Où acheter sa guitare, chez un luthier, sur internet ou en magasin ?

Où acheter sa guitare, chez un luthier, sur internet ou en magasin ?

Magasin de musique, brocante, luthier, e-shop, grand distributeur d’instrument.. acheter un instrument de nos joueurs est devenu à la fois très simple et cruellement compliqué. Pourquoi acheter sa guitare plutôt chez l’un que chez l’autre ? Le prix devrait-il vraiment être l’argument central ? Quid des modalités d’essais, les renvois, les conseils, les réparations ? Est-ce mieux d’acheter sa guitare sur internet ou en magasin ?

Acheter sa guitare sur internet ou en magasin : généralité ?

Les arguments sont nombreux de chaque côtés mais difficile d’y voir clair dans la partialité de chacun des acteurs. Les magasins vous diront qu’internet tue le marché, vend des instruments de masse sans âmes, ne vous permet pas de vous faire une réelle idée du toucher de l’instrument.Qu’un formulaire de contact opaque de vaut pas le conseil d’un magasin de musique de proximité.

A celà, internet vous propose des retours gratuits, des délais de livraison court, et des prix parfois pouvant défier toutes concurrences. Pas facile de choisir pour sûr dans ces conditions.

Qu’en est-il des méthodes tierces ? L’achat de guitare d’occasion ? La création sur mesure ou l’obtention d’un modèle signature de luthier ? Quid des jeunes marques de guitare tentant de s’imposer avec des modèles atypiques, abordable mais uniquement disponible sur internet pour des raisons logistiques ? On constate très bien que les implications dépassent le simple cadre du débat ” sur internet ou en magasin “.
 

magasin de musique
Achetez sa guitare en magasin de musique c’est aussi en avoir plein la vue !
 

Détail et implications de chaque mode de vente

  • Magasin de Musique : Souvent de proximité, ce sont les interlocuteurs privilégiés des musiciens. En partenariat avec des écoles de musique ou professeurs particulier locaux, ils sont les premier sollicité en cas d’événement pour fournir du matériel. N”ayez pas peur de demander conseil et rencontrer ces professionnels qui sont là pour vous aiguiller et vous faire essayer des instruments. La théorie malheureusement s’arrête là et l’expérience peut être drastiquement différente d’un établissement à l’autre. Tantôt ouvert tantôt élitiste, les musiciens débutants ont très vite de ne pas se sentir à leur place dans ces établissements. Les magasins de musique lient malheureusement une relation difficile avec les distributeurs qui peuvent infliger des pressions sur le choix du catalogue. Des pressions qui se ressentent ensuite au travers du conseil et qui influencent l’acte d’achat. Acheter sa guitare en magasin c’est la garantie d’être dans de bonnes conditions de tests, mais aussi d’être soumis à la pression de la vente.
  • L’atelier de Lutherie : le spécialiste incontesté de l’acoustique. Le luthier est un artisan expert qui façonne à la main ou via des machines spécialisé ses créations. Que vous vous rendiez dans un atelier pour quelques réglages, une modification ou la création d’un instrument, vous allez devoir accepter d’en payer le prix. La lutherie est un travail exigent et les guitares façonnés sont des pièces uniques qui, contrairement aux guitares industrielles, prennent des mois à être assembler. Respecter le travail des luthiers c’est accepter des temps d’attentes qui contrastent avec l’ère du tout-instantané.
  • Gros distributeur sur Internet : principal concurrent des magasins de musique, les gros distributeurs sur internet sont disruptifs car proposant des prix souvent en deçà de ce que l’on trouve en magasin. Les délais de livraison sont raisonnables et le choix d’instrument colossal. Impossible cependant de tester sa guitare avant le l’acheté. On est alors livré au marketing de la marque, et des vidéos youtube de test à l’édition très subjective.
  • Marques de guitare dématérialisées : de nombreuses marques françaises essaient de se lancer dans le marché en proposant des instruments au design novateur et un prix abordable. Plutôt que d’investir dans un magasin physique, la marque distribue alors d’elle même les instruments via leur site e-commerce. Bien que les problèmes que cela représentent soient les mêmes que pour les gros distributeur, ici la démarche est plus celle de l’artisan luthier voulant s’exporter hors de l’atelier. Quitte à se laisser séduire par le bouche à oreille, au moins vous aurez un instrument assez unique.
  • L’achat d’occasion : en brocante ou par le biais d’un particulier, l’achat d’occasion est une pratique très répandu dans le marché des instruments de musique. Certaines guitares datant des années 1950 (on pense aux premières stratocaster américaines de Fender) sont toujours en circulation. Certaines ayant pris énormément de valeur. Une guitare à la lutherie exemplaire ne peut que se bonifier avec le temps. Un simple changement de mécanique peut parfois faire des merveilles. Il n’est donc pas insensé d’acheter des instruments ayant déjà vécu plutôt que de se lancer sur du neuf.

Les petites adresses de MMT

Avec les informations que vous avez à présent, libre à vous de faire le choix qui vous conduira vers votre futur instrument. Sur MyMusicTeacher, nous travaillons avec une petite liste de magasin de musique, certifié en accord avec nos valeurs. A consulter ici.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Personne n'a encore noté

Laisser un commentaire