fbpx
Comment réaliser de parfaits slides avec un bottleneck

Comment réaliser de parfaits slides avec un bottleneck

4.3
(2310)

Rien de tel qu’une guitare à résonateur et un bottleneck pour chanter du blues à cœur ouvert ! Le combo parfait qui sent bon l’Amérique rurale et les cowboys de saloon. Un combo qui met en valeur le jeu au bottleneck, l’outil idéal pour réaliser de très beaux slides.

maxresdefault

Un bottleneck, le slide ? Kézako ?

Pour faire simple, le slide est une technique de jeu à la guitare qui consiste à faire glisser son doigt d’une note à une autre sur la même corde et en la laissant vibrer. Une technique très utilisée dans de nombreuses chansons, comme Enter Sandman de Metallica ou encore Samba Pa Ti de Santana. D’ailleurs, le mot Slide lui même vient de l’anglais ” glisser “.

Un bottleneck, quant à lui, c’est un petit tube usuellement en verre creux que les guitaristes se passent autour de l’annulaire gauche (ou droit pour les droitier). En l’utilisant pour effleurer les cordes de la guitare lorsque l’on pose un accord sur le manche, un son métallique distordu et légèrement grésillant se fait entendre ! L’expression Bottleneck signifie d’ailleurs ” cou de bouteille ” et dénote les goulots de bouteilles de bière ou de vin qui ont longtemps été utilisées par les guitaristes bricolo. Selon la matière du bottleneck, les sons vont être tantôt froids ou chauds.

Le jeu au Bottleneck

Le jeu au bottleneck est assez particulier. Pour obtenir une note juste, il faut que le bottleneck soit placé au niveau de la frette de la note désirée. Celle-ci sera alors identique à la note frettée à la même case et la même corde. Le bottleneck ne doit ni plaquer les cordes contre la frette, ni laisser trop de jeu entre les cordes et ce dernier. Afin de pouvoir créer des mélodies consonantes sans avoir à se tordre la main gauche, le jeu au bottleneck se fait le plus souvent en accordant sa guitare selon des modes d’accords ouverts. L’accordage le plus utilisé est d’ailleurs l’open de sol : D G D G B D. Rappelant les mélodies blues des années 1930.

Un exemple de jeu au bottleneck

De très nombreux guitaristes célèbres sont de véritables experts du bottleneck. C’est par exemple le cas de John Buttler, Jack White, Ben Harper ou encore Eric Clapton.

https://www.youtube.com/watch?v=_VkohqIg7aQ

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes 2310

Laisser un commentaire