fbpx
Comment ne pas stagner et ne plus être bloqué à la guitare ?

Comment ne pas stagner et ne plus être bloqué à la guitare ?

5
(1)

La stagnation, un des plus grand problème pour les guitaristes ! Ce moment où on est bloqué à la guitare avec cette impression de stagner et de ne plus rien apprendre. Les semaines se suivent, puis la motivation baisse. Je stagne à la guitare sans réussir à trouver une solution… Enfin, on fini par lâcher l’instrument. Comment résoudre ce problème ? Existe-t-il des exercices pour éviter de stagner ? La réponse dans cet article qui vous redonnera le sourire !

Stagner à la guitare, une situation commune

C’est une situation presque incontournable. Tous les guitaristes vous le diront, tôt ou tard, dans leur apprentissage, ils ont été bloqué. Stagnant de long mois sans pouvoir gagner en vitesse, en dextérité et en ne réussissant un morceau compliqué. C’est un processus qui s’explique naturellement lorsque l’on jette un œil à la courbe de progression de l’apprentissage guitare.

courbe apprentissage du guitariste qui peut rencontrer une phase de stagnation
La courbe d’apprentissage du guitariste. Stagner est une chose presque normale, l’assimilation de certaines techniques demande du temps.

Quelles sont les étapes où un guitariste stagne ?

On se rend compte que la progression vers un niveau débutant est fulgurante. Les exercices déliateurs, la maîtrise des accords ouverts et des premiers riffs sont souvent motivant. Il est naturel qu’en partant de zéro l’on constate très facilement le progrès. La progression jusqu’au niveau amateur est plus compliqué car requérant la maitrise des accords barrés, de la transposition et du rythme. Des concepts avancés qui vont demander de travailler la poigne, les enchaînements et la mémoire musculaire. Il n’est pas rare que le guitariste débutant se démotive à cet instant. Voici les différentes étapes dans la vie d’un guitariste où vous pouvez rencontrer un problème de stagnation :

  • Quand vous jouez vos premières mélodies, mais vous n’arrivez pas à gagner en vitesse.
  • Lorsque vous avez appris vos accords mineurs et majeurs, mais que vous n’arrivez pas à les enchaîner proprement.
  • Si vous jouez les terribles accords barrés qui ne sont pas si compliqués que ça.
  • Au moment où vous désirez gagner en vitesse et travailler votre legato : il est fort possible de gagner 1 point de tempo par jour, pas plus ! Notamment pour les techniques avancée comme le sweep picking.
  • Quand vous essayez de compter les temps en marquant les temps avec le pied. C’est à ce moment qu’on confond le sens d’attaque des cordes avec la main ou le médiator et que tout devient complexe à mettre en place.

Il faut pourtant persévérer car le blocage s’effectue sur des points stratégiques où vous allez découvrir de nouvelles choses et vous amuser encore plus ! Après ce stade, le poignet et le corps se sont habitués au mouvement et la technique est alors plus simple à appréhender.

Pourquoi est-ce que je stagne ?

Comme dit précédemment, il y a des points cruciaux où vous pouvez rencontrer des blocages. Mais savez-vous que le plus grand problème de la stagnation, c’est de rentrer dans un cercle vicieux absolument démotivant ? Je m’explique :

  1. Vous commencez à jouer un exercice où vous avez la sensation de stagner.
  2. Vous n’avez pas l’impression d’avancer dessus, même en travaillant.
  3. Vous le laissez de côté et recommencez demain et ainsi de suite.

Du coup, vous abandonnez peut être un peu trop tôt. Croyez en vous, si je suis guitariste, vous pouvez aussi l’être ! J’ai stagné personnellement à cause des enchaînements d’accords. J’y suis arrivé en persévérant malgré le fait que les premiers résultats étaient décourageants. Peu à peu, mes cordes ont arrêté de sonner lors des changements d’accords et j’ai pris de l’aisance.

Un autre facteur est aussi la sélection d’un exercice trop compliqué ou ennuyant. C’est pour éviter la stagnation que nous avons conçu MyMusicTeacher qui vous conseille automatiquement le bon cours et exercice pour progresser !

De guitare amateur à avancé

Une fois les gammes maîtrisées, les choses se compliquent, et la période d’apprentissage s’étend. Au fil des improvisations, vous allez gagnez en vitesse et en dextérité mais sans pouvoir réaliser les techniques avancés. Atteindre ce niveau prend du temps et demande une intense répétition. Aussi, l’apprentissage de nouveaux morceaux et de solos complexes peut être fatiguant. Être bloqué à la guitare à ce niveau entraîne alors une baisse de motivation. Plus violente encore que la première.

Le guitariste arrive alors à un choix : se conforter dans son niveau, ou se faire violence et s’exercer sur les effets avancés (tapping, sweep,..). Sur MyMusicTeacher, nous proposons un système ludique qui, en vous corrigeant automatique et en vous donnant la possibilité de modifier le tempo, vous incite à pratiquer des morceaux complexe.

La stagnation est un rite de passage dans le monde de la guitare. Elle est prémisse d’une progression fulgurante et doit alors être considéré comme un simple obstacle à l’apprentissage.

Comment faire pour éviter de stagner ?

Comme pour toute chose, il n’y a rien sans travail. Si vous restez dans un stade inactif, vous n’avancerez pas. Bien entendu, il est intéressant aussi de se vider l’esprit en faisant un break d’un jour si on obtient trop de frustration après avoir joué une dizaine d’heure dans la journée :-).

Des exercices pour progresser et vaincre la stagnation

Pour ne plus stagner à la guitare, nous avons pensé à des exercices qui vous permettront de gagner rapidement du niveau et vous aider spécialement dans cette démarche de réussir n’importe quel exercice et morceau. Le secret réside dans les déliateurs et exercices courts à mémoriser que vous pouvez répéter en boucle pour obtenir des résultats rapides.

Je vous propose donc de vous exercer avec ces excellents exercices de vitesse avec la tablature. Prenez le temps de les jouer 10 minutes avant et après votre séance de guitare en notant chaque jour le tempo que vous avez atteint. Je vous assure que vous obtiendrez une progression nouvelle chaque jour, même si c’est de 1 ou 2 de tempo, c’est déjà une très belle victoire.

Je vous laisse ici une vidéo sur le vol du bourdon qui est un excellent déliateur à travailler à tempo 60 jusqu’à plus de 180.

Quelques règles à respecter pour progresser

En plus de ces exercices, je vais vous conseiller ces petites règles. J’enfonce peut-être des portes ouvertes, mais ça fait du bien de les lires et de les appliquer à nouveau. On rentre bien trop vite dans nos petites habitudes à force de jouer :

  1. Définissez des objectifs à atteindre sur un temps donné. Par exemple “Je veux réussir à jouer du sweep picking à tempo 100 dans 2 mois”
  2. Cherchez vos faiblesses et améliorez les. Est-ce l’indépendance des doigts ? La posture ?
  3. Suivez un plan de travail adapté comme les parcours d’apprentissage de la méthode mymusicteacher.
  4. Prenez de la distance et une pause d’un jour. Ce, afin de pouvoir analyser ce que vous avez fait et pourquoi ça ne marche pas. Pratiquer la guitare ne doit pas être une obligation et rester un plaisir : demandez vous pourquoi vous stagnez ?
  5. Travaillez dans le rythme en comptant les temps. Pour cela, utilisez un métronome en ligne, jouez par dessus un accompagnement musical ou tapez du pied.
  6. Commencez toujours lentement et augmentez de tempo, même de 1 ou 2.
  7. Évitez les grands mouvements. C’est cela qui vous permettra de moins vous épuiser et gagner en vitesse.
  8. Permettez vous des moments récréatifs en jouant vos morceaux favoris, c’est important pour le moral.

Rien que respectant ces règles, vous éviterez les principales erreurs de guitaristes. Gardez votre moral et concentrez vos efforts sur la pratique de la guitare sur le long terme. Si vous n’avancez plus, lisez à nouveau ces 8 règles et effectuez les exercices de déliateur.

Je suis bloqué à la guitare, je n’avance plus !

Il y a aussi une chose très importante à faire lorsque vous êtes bloqué à la guitare depuis plusieurs jours ou plusieurs mois, ou pire, si vous avez abandonné ! Il faut absolument croire en vous. Croyez en vous ! C’est 50% de votre travail pour réussir à jouer les morceaux que vous aimez mais qui vous posent problème. Je n’ai pas atteint le niveau que j’ai actuellment à la guitare du jour au lendemain. J’ai travaillé chaque jour en me disant “si d’autres y sont arrivés, j’y arriverai aussi !” et c’est le cas.

Alors courage, souriez, vous avez bien appris à marcher alors que c’était terriblement compliqué pour un enfant. Vous savez conduire alors que passer le permis est très effrayant. Vous saurez jouer de la guitare malgré le travail et les difficultés car après, ce n’est que du bonheur ! Personne n’est bloqué, tout le monde progresse un jour où l’autre à force de persévérance.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

Laisser un commentaire