fbpx
Instant théorie : Improvisation et substitution d’accord à la guitare

Instant théorie : Improvisation et substitution d’accord à la guitare

4.5
(2309)

Cela va de soit, l’improvisation, ce n’est pas uniquement de la descente de gamme pentatonique. Ni même uniquement le mélange de techniques comme les hammers, vibrato, slides et pull off. L’improvisation, ça se passe aussi au niveau de la rythmique et du jeu en accord. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une technique clé à la guitare : la substitution d’accord.

Qu’est-ce que la substitution d’accord ?

Pour faire simple, la substitution d’accord, c’est l’acte de remplacer un accord dans une grille de manière à changer la couleur du morceau. Cela passe par ce que l’on appelle : la ré-harmonisation du thème. Et ce, de façon à respecter la mélodie. Il existe de nombreux modes et techniques de substitution, nous allons aborder chacun d’eux un par un. Afin de comprendre au mieux, nous vous conseillons de d’abord vous renseigner sur les degrés en musique.

1. Les substitutions diatoniques

Il existe trois type de substitution diatonique selon l’accord.

  • Relation de relativité (accord de tonique) : Remplacement d’un accord majeur (le degré I) par son relatif mineur (le degré III ou VI).
  • Par l’accord de sous-dominante : le degré IV est remplacé par le degré II.
  • Par l’accord de dominante : le degré V est remplacé par le degré VII.
harmonique degre musique
Un tableau qui propose de classer les accords selon les degrés.

2. La substitution par embellissement

Ce type de  substitution, dit, par embellissement, consiste à ajouter à un accord des notes consonantes. Notamment des septimes, septièmes mineures, sixièmes, neuvièmes ou onzièmes. Le choix se fait surtout en fonction de la mélodie, des affinités du musicien ou de l’effet d’improvisation voulu ! Aussi, ces notes sont communément appelées superstructures.

3. Les substitutions par note pédale (ou notes communes)

En fait, il s’agit de remplacer un accord par une seule note constante, comme un bourdon que l’on s’évertue à garder pour tous les accords. Les trois types de note pédale sont :

  • Une pédale inférieure : Note de basse constante.
  • La pédale supérieure : Note d’aigu constante.
  • Où encore la pédale médiaire : Note de milieu d’harmonie.

4. La substitution tritonique

La substitution tritonique est utilisée sur une séquence II/V/I ou V/I dans le but de remplacer le degré V. Ce dernier sera abaissé de trois tons (un triton, donc) pour obtenir l’accord de substitution. En solfège, celà se traduit par l’accord de dominante, le degré V (accord majeur 7e), remplacé par l’accord construit sur sa 5b (triton). Effectivement, la tierce et la septième sont des notes communes aux deux accords. Exemple : Fa/Si et Si/Fa entre G7 et Db7 sur un II/V/I de Do.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes 2309

Laisser un commentaire