fbpx

L’importance de bien régler sa guitare : la Justesse des Harmoniques

reglage

Nous avons commencé notre série sur l’importance de bien régler sa guitare avec un guide d’intervention sur le manche, et notamment sur le Truss Rod. Par la suite, nous nous sommes attaqués à l’action du chevalet en réglant la hauteur des cordes. Aujourd’hui, nous allons parler de justesse harmonique. En effet, même si votre manche est parfaitement équilibré, l’action bien adaptée et les cordes minutieusement accordées, il est toujours possible que votre guitare ne sonne pas correctement.

Il se peut que la justesse des harmoniques soit défaillante … Pour en avoir le cœur net, il suffit de jouer n’importe quelle corde à vide, puis de fretter cette même corde à la douzième corde. Si les harmoniques sont ajustés, alors la note sera identique, à une octave près. Si par contre, la note diffère de celle jouée à vide, alors vous devrez effectuer un réglage supplémentaire.

pontets_fender

Le réglage des Harmoniques : comment procéder ?

De nombreux guitaristes appellent aussi ce réglageréglage des octaves “. À l’époque où les accordeurs chromatiques n’existaient pas, la justesse était prise par rapport à l’harmonique 12, la note que l’on entend lorsque l’on pose légèrement son doigt sur la 12e frette. Identique à la note jouée en 12e case, ce fut un point de référence plus aisé à distinguer à l’oreille.

Le réglage des harmoniques se situe au niveau du chevalet de la guitare. Nous allons cette fois agir sur les pontets individuels sur lesquels sont apposés les cordes.

Régler la justesse d’une guitare électrique

Dans le cas d’une guitare électrique, il existe deux types de chevalets assez généraux qu’il est possible de régler aisément. Le modèle Tune-O-matic de Gibson et le Floyd de Fender.

Pour le système Gibson, le pontet est situé dans une cavité et glisse le long d’une vis qu’il faudra serrer/desserrer en fonction du résultat voulu. Celà va avoir pour effet d’allonger ou de rétrécir la partie vibrante de la corde à régler :

Dans le cas d’une note trop grave sur la douzième case, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop longue. Il faut donc la raccourcir.
Plus la partie vibrante d’une corde est longue plus la note est grave.

Au contraire, si la note de la douzième case, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop courte. Il faut donc la rallonger.
Plus la partie vibrante d’une corde est courte plus la note est aiguë.

Pour un chevalet du type Fender, les cordes sont placées sur des pontets de type cylindrique, il est alors possible de régler aussi la position latérale des cordes !

Régler la justesse d’une guitare acoustique

Difficile de régler la justesse harmonique sur une guitare acoustique, car celle-ci s’ajuste au niveau du sillet de la partie basse de la caisse de résonance. Le problème étant que le sillet y est fixe. Pour régler la justesse, il est alors possible de limer ce dernier en pente au niveau des cordes dont la justesse est compromise, ou déposer la guitare chez un luthier pour que ce dernier puisse baisser, relever ou recréer un sillet adapté.

Harmoniques bien réglés, une guitare à fretter ?

Une fois la justesse rétablie, il est important de prendre en considération le tirant des cordes utilisées. Il est probable qu’a chaque changement de tirant, un nouveau réglage de la justesse soit requis.

L’importance de bien régler sa guitare : L’Action des Cordes

action cordes

Dans ce deuxième article sur le thème du réglage de la guitare, nous allons nous intéresser à quelque chose de plus simple et moins délicat à manier que le Truss Rod : l’action des Codes.

L’action des cordes, qu’est-ce que c’est ?

L’action des cordes, c’est la distance entre ces dernières et le manche de la guitare. Si votre manche est bien réglé comme décrit dans notre précédent article, alors le réglage de l’action des cordes est la prochaine étape vers une guitare confortable et opérationnelle.

Une action trop haute (soit une grande distance entre le manche et les cordes) rendra votre jeu inconfortable car demandera plus d’effort pour fretter. Le passage d’un accord barré à un autre, par exemple, serait un véritable supplice. Une action trop basse en revanche (soit une faible distance entre le manche et les cordes) va faire friser les cordes en vibrant sur les frettes. Chaque guitariste à ses préférences en terme d’action, mais les données idéales sont les suivantes :

  • A la douzième case, la distance entre le mi grave et le manche ne dépasse pas 2 mm.
  • A la douzième case, la distance entre le mi aigüe et le manche ne dépasse pas les 1.5 mm.

En fonction de la courbure du manche et du tirant des cordes utilisées, les valeurs peuvent varier.

action_cordes

Ajuster la hauteur des cordes

Pour ajuster la hauteur des cordes, les réglages se passent au niveau du chevalet. Selon le type de votre chevalet, le mode de réglage peut varier. Pour ce qui est du Tune-O-Matic, très rependu sur les guitares de type Les Paul, il suffit de simultanément serrer ou desserrer deux vis présentes de chaque côté du chevalet. Une opération à mener progressivement pour veiller à respecter la courbure de la touche (le RADIUS). Pour ce qui est des chevalets du type Fender ou Floyd, les réglages se font corde par corde en agissant sur les six pontets individuels. Encore une fois, il est bon d’effectuer le réglage progressivement pour respecter le radius.

L’action des cordes est à présent réglée et le confort de jeu va tout de suite s’en ressentir ! Il reste malgré tout un détail d’une importance capitale à vérifier et qui découle de ces réglages : la justesse des harmoniques. Nous en parlerons la semaine prochaine dans notre troisième article sur la question des réglages de la guitare !