fbpx

Korean Guitar Hero : les 5 meilleurs joueurs de guitare de Corée du Sud

Kim Se-Hwang guitare

Notre petite sélection de 5 grand joueurs de guitare en Corée du Sud

Shunga Jung : le prodige du fingerstyle

Son compte YouTube dépassant le milliard de vidéo, Shunga Jung est un guitariste fingerstyle ayant commencé très jeune. Sa première vidéo le montrait réaliser des merveilles sur le morceau Splash du guitariste coréen Kotaro Oshio alors qu’il n’avait que 9 ans. C’est Oshio qui a véritablement passionné le jeune Shunga. Apprenant grâce aux conseils de son père, il va ensuite s’améliorer en faisant travailler son oreille et en répétant les morceaux qu’il entendait. Aujourd’hui internationalement reconnu, il a enregistré son 7ème album de guitare ” L’atelier “.

Lim Jeong-hyun : le technicien

Beaucoup de guitaristes le connaissent sous le pseudo Funtwo. Sa première apparition date de la publication d’une version revisité du canon de Pachelbel sur la chaîne d’un inconnu : Guitar90. La vidéo compte aujourd’hui plus de 90 millions de vues et est considéré comme l’une des plus belles reprise du canon connues à ce jour. Devenu une star du net malgré lui, il se concentre aujourd’hui sur ses compositions et a rejoins un groupe de rock Sud-Coréen. Son jeu est très inspiré de Joe Satriani, Eric Johnson, John Petrucci et par les compositions de Vivaldi et Bach.

Shin Daechul : le metalleux militant

Principalement connu pour son rôle dans le groupe de metal Sinawe, Shin Daechul est le fils Shin Jung-hyeon, le parrain du rock’n’roll sud-coréen. Vouant un grand respect pour les pères du rock’n’roll et de l’alternatif, on retrouve dans son jeu un bel hommage à Jimi Hendrix. Guitariste de grand talent, il joue désormais dans plusieurs projets musicaux en Corée du Sud. En parallèle, il a lancé la Barun Music Cooperative. Une structure dédié à la protection des intérêts des musiciens pour que ces derniers puissent créer dans de meilleurs conditions, loin des pressions imposés par les maison de disques et streaming providers.

Kim Se-hwang : le Yngwe Malmsteen coréen

Attiré par la guitare dès son enfance grâce a une mère guitariste classique, Kim Se-Hwang s’est très vite tourné vers le rock’n’roll. Transcendé par le jeu de Jim Hendrix, Carlos Santana, Eric Clapton, Jeff Beck et des grands groupes des années 70, il a travaillé de longues années sur sa pratique de l’instrument. Souhaitant allier sa passion pour le rock et son admiration pour la musique classique, il accompagne de grand orchestres nationaux des symphonies à la guitare électrique. Il fait parti des rares guitariste a avoir reçu un ” Honorary Doctorate of Music in Performance ” par la prestigieuse Hollywood Music Institute.

Lee Hyun Suk

Korean guitar hero de grand talent mais très discret à l’international, Lee Hyun Suk enchaîne les concerts de Séoul à Busan. Passionné par le rock alternatif et le blues, il reprend avec émotion les plus beau morceaux de Gary Moore. Avec un album a son actif, sa chanson Crystal Love a été reprise par le groupe américain Boston sur leur album Corporate America.

Les accords de guitare les plus difficiles à jouer au monde !

accord guitare difficile

Lorsque l’on est guitariste débutant, la bête noire, ce sont les accords barrés. Pourtant, ces derniers font parties des accords de guitare les plus simple à réaliser. Il suffit d’apprendre la position majeure, mineure, et pourquoi pas septième et le tour est joué. Ils peuvent être déclinés en accord de quinte ou de puissance. Le seul pré-requis pour les maîtriser est d’avoir une bonne poigne et un soupçon d’agilité. Au contraire, certains accords peuvent vous donner du fil à retordre malgré ces paramètres ! Lumière sur ces derniers.

Un point rapide sur la difficulté des barrés

Avant de nous lancer dans le vif du sujet, opérons un petit rappel sur les accords barrés. Ces derniers demandent de la poigne car la jonction entre l’index et le pouce va être sollicité pour plaquer, .. ou barrer, une frette entière en plus de la position des autres doigts. La main prend naturellement l’habitude de réaliser le mouvement après quelques mois de pratique. Des mois qui bien sûr ne sont pas indolores pour le guitariste débutant, et effrayé par l’intensité de l’exercice.

Si comme nous, vous avez réussi à franchir le cap, alors vous savez que les barrés ne sont que le cadet de vous soucis. Explorons ensemble les méandres du système d’accordage standard pour retrouver les accords de guitare les plus difficiles à jouer au monde !

Les accords de guitare les plus compliqués

Amateur de Funk, de Jazz, vous êtes servis ! Vous avez sans doutes déjà entendu parlé des tétrades diminuées ? Ce sont des accords de septième un peu particulier que l’on vous laisse découvrir dès à présent :

tetrade diminue
Les tédrades diminués, des accords septième.. différent.

Déjà mal au doigt ? Attendez de découvrir les accords de septième dièse neuvième :

accord de septième dièse neuvième
Les accords de 7#9 (septième dièse neuvième).

Pour finir, un petit cadeau funky, les accords de sixième :

accords de guitare sixième
Des accords de sixième.

Vous connaissez d’autres accords difficile à placer ? N’hésitez pas à nous les laisser dans les commentaires. Nous on va aller s’entraîner !

Peut-on réellement jouer du Zaz sans avoir à bruler sa guitare ensuite ?

zaz belle

Cela peut paraitre étonnant, mais la chanteuse Zaz, Isabelle Geffroy de son vrai nom est une des chanteuses française les plus entendues de ces dernières années. Si son titre à succès ” Je veux ” a été scandé comme tube de l’été 2010 par TF1, c’est bel et bien à l’international que la côte de popularité de la chanteuse explose. Après avoir enchainé les concerts en Russie, au Japon ou Maroc, Zaz se confine depuis quelques années aux petites scènes françaises. Toutes polémiques gardées, la chanteuse qui se dit ” de variété populaire ” en est à son quatrième album et ses morceaux ne manquent pas d’accords très guitaristiques… Mais est-ce bien raisonnable ?

zaz_benoit_simon

Jouer du Zaz, est-ce réviser ses accords ouverts ?

Avec des structures de jeu assez similaires rappelant la tendance qu’a Christophe Maé à répéter le même système d’accords dans ses morceaux, il est indéniable que ce n’est pas avec Zaz que vous allez apprendre les spécificités du jazz manouche. Cependant, les titres ” Je Veux “, ” On Ira ” et ” Les passants ” sont très bien pour travailler ses accords ouverts sur le haut du manche. Pas besoin de déplacer son poignet outre mesure, il vous suffit de connaitre les positions de bases pour vous en sortir. La rythmique restant alors, le point le plus cocasse à maîtriser.

N’y a t-il pas de morceau plus intéressant à jouer ?

La variété française a fait naître d’incroyables artistes, maniant la guitare comme personne et possédant un répertoire aussi riche que technique. Nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir les partitions de George Brassens, Francis Cabrel ou même Django Reinhardt. Le temps passé sur ces derniers vous sera très probablement bien plus rentable en terme de progression que si vous le passiez sur des morceaux de Zaz.

… Bon, si vous insistez vraiment … on ne va pas vous jeter la pierre, mais plutôt vous encourager ! Après tout, le but principal du guitariste, c’est de prendre du plaisir en jouant, non ? 🙂

Mais voici quand même un tutoriel vidéo pour le morceau ” Je l’aime à mourir ” de Francis Cabrel, on ne sait jamais, ça pourrait vous intéresser 🙂

Apprendre à utiliser un compresseur pour guitare basse

dunlop mxr m bass compressor

Nous allons parler de l’un des effets les plus utilisés chez les bassistes. Un effet d’une importance capitale qu’il est bon de ne pas sous-estimé : le compresseur ! Vous vous souvenez peut-être de notre article sur les différents effets guitares ; nous y parlions du rôle pilier de l’equalizer pour le réglage du son de la guitare… Le compresseur en est tout aussi important pour la basse. Nous allons vous en expliquer le fonctionnement puis vous donnerons par la suite des conseils pour le régler au mieux !

bass_compressor

L’effet compresseur, kézako ?

Derrière la batterie, il y a la basse. C’est le deuxième instrument le plus dynamique présent dans une formation musicale moderne. Selon la technique utilisée, le type de frappe, l’intensité du jeu ou encore la lutherie de l’instrument, le niveau sonore va grandement varier au cours d’un morceau. Le compresseur va alors avoir pour effet à ” centrer ” le volume de votre instrument pour harmoniser son intensité. Le compresseur va automatiquement augmenter les notes faibles et diminuer les notes fortes. Le son sera en, somme, ajustée et constant. Les compresseurs standards peuvent aussi être utilisés en tant que ” limiteur “, bridant alors le son lorsque le jeu se fait trop agressif (très utile pour ne pas faire d’accoups en slap par exemple).

Le compresseur est un effet qui doit être appliqué en amont pour un meilleur résultat. C’est-à-dire qu’il faut le placer entre la guitare et la pré-amplification. En plus de ” lisser ” les crêtes de votre son, le compresseur va protéger en quelque sorte vos baffles des attaques trop puissantes. L’avantage est de pouvoir ensuite augmenter sans crainte le gain du pré-ampli pour bénéficier d’un volume sonore plus élevé !

Apprendre à régler son compresseur : les paramètres

Avant de passer à l’action, petit tour d’horizon sur les paramètres et boutons disponnible sur un compresseur et leur fonction :

  • Le Gain : commun à de nombreuses pédales, amplis ou logiciels, le gain est un réglage incontournable dans la mécanique acoustique. Il s’agit du niveau d’entrée de l’instrument. Lorsqu’il est à 0, l’instrument n’est pas amplifié.
  • Le Treshold : il s’agit du ” seuil ” de déclenchement. Plus ce dernier est bas, plus aisément l’effet se déclenchera, dépendamment du niveau de la basse.
  • L’attaque : ce réglage correspond au délai de déclenchement. S’il est reglé à 0, l’effet se déclenchera instantanément.
  • Release : le relâchement correspond au temps de maintien de la compression, l’intervalle temporel précédent le retour au son d’origine sans compression.
  • Le Volume : Comme son nom l’indique, il s’agit du réglage du volume de sortie.

Apprendre à régler son compresseur : mise en pratique

  • Le mode ” limitateur ” : Tout d’abord, il faut régler le gain d’entrée à 0, le treshold et le ratio à fond puis l’attack et le release au minimum. Le volume doit être à la moité. Une fois cette configuration de base mise en place, il faut jouer fort en slappant et régler le gain d’entrée du pré-ampli pour ne pas avoir de pic sonore néfastes. Petit à petit et toujours en jouant fort, il faut alors réduire le treshold jusqu’à ce que la led signalant la compression s’allume.. pour obtenir un juste réglage, il faut que la led ne s’allume que lorsque l’on joue fort.
  • Pour ce qui est du réglage de l’effet compression, il n’y a pas réellement de pré-conception. Tout va dépendre de votre sensibilité personnelle. Pour initier le réglage : il suffit de réaliser les mêmes premières étapes que pour l’effet ” limitateur “. Une fois en place, il suffit de diminuer le treshold et augmenter simultanément le gain jusqu’au degré d’effet désiré.

Le pack de mission Star Wars est disponible gratuitement sur MyMusicTeacher !

miniature

Te sens-tu l’âme d’un chevalier Jedi ou plutôt seigneur Sith ? Qu’importe ton allégeance, si la force est avec toi, alors découvre notre pack de mission Star Wars !

star_wars_mymusicteacher_front

Le pack de mission : des exercices guitares Star Wars !

Tu es un inconditionnel du grand John Williams ? Le génial compositeur des thèmes musicaux les plus connus de la galaxie ? Ou peut être es-tu simplement séduit par ses magnifiques mélodies interstellaires ? Aujourd’hui, nous te proposons de découvrir gratuitement un pack de mission MyMusicTeacher sur Star Wars ! Arme-toi de ta guitare et apprend à jouer l’obscure marche impériale, le sacro-saint thème de Star Wars et la très funky Cantina Band, que tous les contrebandiers de la galaxie connaissent sur le bout des doigts !

Prêt à rétablir l’équilibre dans l’univers ? C’est par ici que ça se passe : MyMusicTeacher !

Des thèmes musicaux légendaires !

Les différents thèmes musicaux utilisés dans la saga Star Wars sont considérés comme de véritables chefs-d’œuvre dans le monde des musiques de films. Il n’y a qu’à voir sur YouTube le grand nombre de reprises, covers, medley et autres arrangements fait par des fans ! A cet effet, nous vous avons prévu une vidéo regroupant 13 des plus chouettes reprises Star Wars des Internets sidéraux!

Comment réaliser de parfaits slides avec un bottleneck

bottleneck

Rien de tel qu’une guitare à résonateur et un bottleneck pour chanter du blues à cœur ouvert ! Le combo parfait qui sent bon l’Amérique rurale et les cowboys de saloon. Un combo qui met en valeur le jeu au bottleneck, l’outil idéal pour réaliser de très beaux slides.

maxresdefault

Un bottleneck, le slide ? Kézako ?

Pour faire simple, le slide est une technique de jeu à la guitare qui consiste à faire glisser son doigt d’une note à une autre sur la même corde et en la laissant vibrer. Une technique très utilisée dans de nombreuses chansons, comme Enter Sandman de Metallica ou encore Samba Pa Ti de Santana. D’ailleurs, le mot Slide lui même vient de l’anglais ” glisser “.

Un bottleneck, quant à lui, c’est un petit tube usuellement en verre creux que les guitaristes se passent autour de l’annulaire gauche (ou droit pour les droitier). En l’utilisant pour effleurer les cordes de la guitare lorsque l’on pose un accord sur le manche, un son métallique distordu et légèrement grésillant se fait entendre ! L’expression Bottleneck signifie d’ailleurs ” cou de bouteille ” et dénote les goulots de bouteilles de bière ou de vin qui ont longtemps été utilisées par les guitaristes bricolo. Selon la matière du bottleneck, les sons vont être tantôt froids ou chauds.

Le jeu au Bottleneck

Le jeu au bottleneck est assez particulier. Pour obtenir une note juste, il faut que le bottleneck soit placé au niveau de la frette de la note désirée. Celle-ci sera alors identique à la note frettée à la même case et la même corde. Le bottleneck ne doit ni plaquer les cordes contre la frette, ni laisser trop de jeu entre les cordes et ce dernier. Afin de pouvoir créer des mélodies consonantes sans avoir à se tordre la main gauche, le jeu au bottleneck se fait le plus souvent en accordant sa guitare selon des modes d’accords ouverts. L’accordage le plus utilisé est d’ailleurs l’open de sol : D G D G B D. Rappelant les mélodies blues des années 1930.

Un exemple de jeu au bottleneck

De très nombreux guitaristes célèbres sont de véritables experts du bottleneck. C’est par exemple le cas de John Buttler, Jack White, Ben Harper ou encore Eric Clapton.

https://www.youtube.com/watch?v=_VkohqIg7aQ

La chaîne YouTube MyMusicTeacher fait peau neuve !

La nouvelle page YouTube de MyMusicTeacher.

Aujourd’hui, lumière sur la nouvelle chaîne YouTube de MyMusicTeacher !

Une navigation beaucoup plus ergonomique

Adieu les listes de vidéos interminables dont la seule spécialité était d’user la molette de votre souris ! Grâce aux dernières mise à jour de YouTube, nous avons pu refaçonner la chaîne MyMusicTeacher pour vous permettre une plus grande aisance dans la recherche de vidéo !

YouTube MyMusicTeacher La chaîne MyMusicTeacher, une véritable vidéothèque sur l’univers de la guitare !

Au programme, des podcasts vidéos informatifs et fun, des tutoriels et astuces pour devenir un McGyver de la guitare, des tests de matériel et plus encore ! La chaîne YouTube MyMusicTeacher, c’est aussi un accès gratuit et nomade à toute la base de donnée des Replays des cours en direct qui ont lieu tous les Mercredis et Dimanches soir à partir de 20h sur la plateforme MyMusicTeacher.

Un contenu mis à jour régulièrement et en constante expansion !

Abonnez-vous à notre chaîne pour toujours être avertis de nos nouvelles vidéos ! Au programme, des reprises de chansons connues à la guitare, des compositions personnelles et peut être même des productions de nos élèves ! N’hésitez plus, on sera ravis de vous retrouver à cette adresse !

Apprendre à jouer de la guitare

Comment apprendre à jouer de la guitare ?

Il existe différentes méthodes pour apprendre à jouer de la guitare. Des méthodes physiques comme les magazines, les livres, les professeurs et les écoles. Mais aussi des solutions dématérialisées comme les cours de guitare sur internet, les vidéos et fiches PDF.

Il est important de savoir que pour commencer à apprendre à jouer de la guitare, il faut avant tout avoir son instrument et préparer son budget. Je vous conseille cet article qui permettra de savoir si vous disposez du matériel adéquat pour commencer votre apprentissage.

apprendre à jouer de la guitare

Testez-gratuitement notre méthode d’apprentissage de la guitare

Pour se faire, inscrivez-vous gratuitement à nos cours de guitare interactifs.

  • 1. Suivez-le tutoriel de 60 secondes
  • 2. Commencez voter premier cours

Vous pourrez jouer rapidement vos premières notes. Nous vous apprenons les bases comme lire une tablature, accorder votre guitare puis comment attaquer vos cordes. Ensuite, nous vous apprendrons vos premiers accords, vos premières techniques. Le tout bien entendu, avec des morceaux connus pour exemple ! N’oubliez pas qu’il y a aussi les cours en direct pour pouvoir questionner directement votre professeur de musique. Nous vous amenons progressivement vers des techniques plus élaborées pour que vous puissiez jouer en totale autonomie !

videos cours de guitare Quelques conseils indispensables pour commencer à jouer de la guitare :

  • Tout le monde peut y arriver. Si j’y suis arrivé, vous y arriverez aussi 🙂
  • Travaillez lentement et soyez patient.
  • Soyez curieux et ouvert d’esprit, intéressez vous à tous les styles musicaux possibles
  • Jouez régulièrement ! Il vaut mieux jouer 30 minutes par jour lors d’une phase d’apprentissage que de jouer 5 heures une fois dans la semaine.
  • Soyez passionné. La pratique d’un instrument est avant tout une passion. Apprendre à jouer de la guitare demande beaucoup de patience et de rigueur. Ainsi, il faut que vous ayez une réelle envie de jouer de cet instrument.

La musique est une formidable aventure qui vous permettra de rencontrer de nombreux autres musiciens. Nous sommes tous dans le même bateau, alors n’hésitez pas à demander des conseils 😉

Apprendre les notes du manche

les notes de musique sur un manche de guitare avec les 4 positions différentes

Les notes sur le manche de la guitare

Vous jouez avec les tablatures mais cela vous gène de ne pas savoir le nom des notes sur le manche de la guitare ? Vous n’avez pas envie d’apprendre le solfège et lire une partition, mais cela vous intéresse de comprendre comment sont placées les notes sur le manche de votre instrument ? C’est tout à fait possible ! Je vais vous donner une technique incroyablement efficace et simple pour déduire de façon logique chacune des notes et leur correspondance avec les cases.

Mise à niveau sur la notation

Les notes sont ordonnées de façon logique sur le manche de votre guitare. Ils respectent la suite de la gamme que vous connaissez bien, celle de “do majeur” avec “do ré mi fa sol la si do”.  Il est important de savoir l’équivalent entre la notation francophone et anglo-saxone. Pour cela, rien de plus simple :

  1. Prenez les 7 premières lettres de l’alphabet, soit “A B C D E F G”
  2. Chantez votre gamme de “do majeur”, soit “do ré mi fa sol la si do”
  3. Commencez par le “la”, soit “la si do ré mi fa sol la”
  4. Dans cet ordre, chacune des notes correspond aux premières lettres de l’alphabet.
  5. A = la, B = si, C = do, D = ré, E = mi, F = fa, G = sol.

Je vous laisse ci dessous une représentation un peu plus visuelles du nom de ces différentes notes.

Les notes en anglophone et en notation française en dessous. Ce schéma permet de retrouver l'équivalence des noms des notes dans l'ordre " A B C D E F G " et "LA SI DO RE MI FA SOL"
Les notes en anglophone et en notation française. Vous devez mémoriser ces noms et l’équivalent dans chacune des langues pour trouver facilement les noms des note.

Comment savoir le nom des notes sur le manche de la guitare ?

Les notes sont organisée de façon logique. Pour cela, il est essentiel de savoir que chaque case est séparée d’un demi-ton. Ainsi :

  • La case 1 est séparée de la case 2 d’un demi ton.
  • La case 1 est séparée de la case 3 d’un ton.

Et ainsi de suite. Le plus important est de savoir quel est l’écart entre chacune des notes. Reprenons notre gamme de “do” pour vous donner l’exemple. Toutes les notes sont séparées d’un ton sauf le “si” et le “do”, et le “fa” et le “mi” qui sont séparée d’un demi-ton. On retrouve ces écarts :

Do – 1 ton – – 1 ton – Mi – 0.5 ton – Fa – 1 ton – Sol – 1 ton – La – 1 ton – Si – 0.5 ton – Do

Si vous trouvez un ton d’écart, il y aura donc 2 cases. Si c’est 0,5 ton, ce sera une seule case. Les notes continuent ensuite ) se répéter avec le même écart sauf à des octaves différentes.

Il n’y a plus qu’à appliquer ces écarts de notes en partant de la corde à vide. Pour rappel, les cordes à vides de la plus grosse vers la plus fine sont “E A D G B E”, ce qui symbolise “mi la ré sol si mi”.

  1. Si on commence par la grosse corde de “mi”, on sait que “mi” et “fa” sont séparé d’un demi-ton, fa se retrouvera donc en case 1.
  2. Le “sol” vient après le “fa”. L’écart est de 1 ton, on rajoute donc deux cases, ce qui nous fait arriver sur un sol en 3ème case.
  3. Il n’y a plus qu’à continuer à répéter cette procédure en faisant attention aux tons d’écart entre les notes.

PS : si vous vous retrouvez entre le “fa” et le “sol”, il faudra utiliser la notation “dièse” symbolisée par le “#”. Vous obtenez par exemple un “fa#” en 2eme case de la plus grosse corde. Il existe aussi le “bémol” qui équivaut à la lecture dans le sens inverse. Le “fa#” est par exemple un “sol bémol”. Par convention, on utilise la notation “dièse” à la place du “bémol”. Je vous explique tout cela dans ce cours juste en dessous. Si vous êtes gaucher, cela ne changer strictement rien sur votre guitare. Vous pouvez enregistrer ce visuel du manche avec les notes et l’exporter en pdf pour l’imprimer et le garder à proximité de vous.

Les notes sur le manche de la guitare avec la notation anglophone. On retrouve les 6 cordes et 24 cases avec le placement des notes sur chaque case.
Un manche à mémoriser absolument pour l’accordage standard de la guitare. Cela vous permettra de faire des improvisations tout en facilitant votre travail de position.

Une fois que l’on connait les notes des cordes à vide et de la première position, on constate que la même séquence se répète au-dessous de la douzième frette, et même chose pour les autres positions. Par exemple, les cordes jouées à vide sont constituées de E – A – D – G – B – E. La treizième position est composées des mêmes notes, mais une octave plus haute. Ainsi, la note de la grosse corde à la seizième position est la même que la troisième (soit G (sol)) et celle de la dix huitième équivaut à la cinquième case, donc A (la).

Vous pouvez faire un exercice simple pour retrouver les notes :

  • Posez votre doigt de façon aléatoire sur le manche.
  • Cherchez le nom de la note.
  • Effectuez une inspection des cases voisines et cherchez le nom des notes voisines sur 2 cases en avant et 2 cases en arrière.
  • Répétez cet exercice.

Je vous conseille d’allier le chiffre de la case dans votre mémoire au nom de la note. Bien entendu, tout se décalera si vous accordez votre guitare différemment.

Le diagramme qui suit illustre la position de chacune des notes non altérées (c’est-à-dire sans dièses ou bémols) sur le manche de la guitare (12 premières frettes). Les connaître par cœur est essentiel en guise de point de repère pour les gammes, les arpèges et la composition d’accord.

Les tons et les demi-tons

Il existe une seconde notation, les dièses # et les bémol b

  • Une note avec un dièse veut dire “Cette note a été augmentée d’un demi-ton”
  • Une note avec un bémol veut dire “cette note a été diminuée d’un demi-ton”

Par exemple il existe un LA,  un LA#, puis un SI, et ainsi de suite.

Reprenons la gamme de DO, que nous connaissons tous : Do ré mi fa sol la si … do ré mi fa sol la si et ainsi de suite. Il faut savoir qu’entre chacune de ces notes il y a exactement un ton d’écart, SAUF pour SI – DO, et MI – FA. Ainsi il existe un LA, LA#, SI … pas de SI# mais un DO, RE, RE#, MI … pas de MI# mais un FA, FA#, SOL, SOL# et ainsi de suite. Ce sont donc les notes là qui sont présentes sur le manche de ta guitare. D’ailleurs, cela marche aussi pour un manche de guitare basse, de ukulélé, d’une guitare classique, acoustique ou folk. Le tout dépend simplement de l’accordage et donc de la note de référence qui va vous permettre de calculer les autres notes.

Nous pouvons le faire dans le sens inverse avec les bémol en partant de la droite vers la gauche.

Nous avons un SOL, un SOLb, un FA …. pas de FAb mais un MI, MIb, RE, REb, DO…. pas de DOb mais un SI, SIb, LA, LAb et ainsi de suite.

En fait, le LA# est un SIb. Pourquoi utiliser des dièses et des bémols ? Cela dépendra de l’écriture de la partition que l’auteur effectuera ainsi que des autres instruments qui joueront cette musique. Par convention, on favorisera le dièse face au bémol.

Comment faire pour retrouver facilement les notes sur le manche de ma guitare ?

C’est simple ! Nous connaissons maintenant les écarts entre les notes. Nous savons aussi quelle note est produite par chaque corde à vite. Par exemple un MI (E) pour la grosse corde. Ainsi le 0 sera un Mi. La case suivant, la 1, augmentera cette note d’un demi ton. Ce sera donc un Fa (F) ! La case 2 un Fa#, la case 3 un Sol et ainsi de suite ! C’est ce que nous avons vu plus haut. Il existe aussi une autre méthode avec les positions qui permettent de diviser le manche de la case 0 à la case 12 en 4 parties distinctes.

Pour faciliter l’apprentissage des notes, visualisez le manche comme s’il était divisé en 4 parties.

  • La première position inclut les cordes jouées à vide à la cinquième frette.
  • La cinquième position inclut les notes de la cinquième à la dixième frette.
  • La septième position inclut les notes de la septième à la douzième frette.
  • La douzième position débute à la douzième frette et ainsi de suite…

Puis, en 12ème case, on retrouve l’octave de la corde à vide, c’est à dire la même note, sauf plus aigüe ! Le schéma se reproduit de 0 à 11, puis de 12 à 23, puis de 24 à … Stop, c’est rare d’avoir plus de 24 cases sur un manche de guitare. Comme d’habitude, nous vous proposons un cours vidéo exclusif pour bien comprendre tout cela ! Les notes sur le manche, c’est simplement mathématique, vous retiendrez automatiquement les noms et les emplacements à force de faire ce travail 😉