fbpx

Pourquoi je pratique 30 minutes de guitare par jour (et ce que vous gagnerez à en faire autant)

bouclage min

Pratiquer 30 minutes de guitare par jour

Il y a quelques années, j’ai pris une décision qui allait impacter considérablement ma vie de guitariste. Celle de pratiquer 30 minutes de guitare par jour.

Un guitariste shredder se moquant déjà de moi.
Un guitariste shredder se moquant déjà de moi.

Attention, je ne parle pas de jouer des morceaux que je connais déjà. Je parle de m’instruire et de pratiquer quelque chose de nouveau.

Pourquoi cette décision ?

Je suis certain que vous vous posez cette question, et je me la suis aussi posé !

Ça vous est déjà arrivé de prendre votre guitare et de jouer 1h sans avoir forcément cette fougue que vous aviez au début ? D’avoir la sensation de ne plus progresser ? Pire, de vous obliger à jouer dans la journée pour ne pas vous sentir coupable de n’avoir rien faire aujourd’hui ?

Résultat : vous rentrez dans un cercle vicieux où vous vous obligez à jouer pour ne pas perdre ce que vous avez acquis, alors que votre but est pourtant de progresser, d’apprendre de nouvelles choses n’est-ce pas ? 

Je ne sais pas vous, mais si je continuais comme ça à la guitare, ce serait la déprime assurée. Et ce problème a un nom : la stagnation !

Alors, j’ai pris les choses en main pour m’imposer une routine de travail cadrée et progressive. Car le plus grand ennemi de la productivité, c’est bien de tenter de réaliser l’impossible sans avoir des connaissances suffisantes.

En cherchant bien, ce phénomène est bien connu dans d’autres domaines. Prenons l’exemple du sport. Si des dizaines de milliers de personnes se lancent chaque jour dans la pratique du sport en vue de perdre du poids ou de devenir une sculpture grec, vous pouvez largement retrouver la moitié de ces personnes avachies sur leur fauteuil avant la fin du mois au lieu d’aller en salle de sport. Découragement face à la difficulté, mauvais programme, routine du “je me force à y aller plutôt qu’à y aller par plaisir” sont autant de causes qui risquent de transformer votre passion en mauvaise routine qu’en bonne routine.

En bonne routine ? Ce n’est pas là le problème justement de faire une “routine” ?

Justement, une routine deviendra bonne du moment où elle sera efficace, lorsque vous obtiendrez des résultats mesurables et qui impacteront positivement votre motivation. Vous allez transformer votre état d’esprit d’un statut “Je joue donc j’apprends” à un “Je pense donc je joue”

Je joue, donc j’apprends

L’idée est de sortir de cette pratique bien trop récréative et potentiellement destructrice des séances de guitare que j’effectuais derrière mon écran d’ordinateur. Je prenais mon instrument et je me lançais dans une multitude de tablatures sans jamais m’y consacrer pleinement. Puis venait la partie “je joue des riffs n’importe comment”, laissant libre cours à mon imagination en jouant quelques notes par ci par là, en bullant hélas devant des conversations facebook et un téléphone allumé qui venait perturber ma maigre concentration. J’ai passé une quantité incroyable de temps à naviguer entre des tablatures en une soirée, guitare en main, en m’essayant puis en passant à autre chose, découragé par la difficulté. J’ai perdu une quantité incroyable de temps en pensant qu’apprendre un morceau en ayant facebook allumé à côté ne me perturberait pas. Et j’ai perdu une quantité incroyable de courage en jouant toujours la même chose, sans jamais relever des défis, en faisant tourner en boucle ce que je savais déjà jouer sans en mesurer une quelconque amélioration. Car je pensais qu’en jouant, j’apprenais forcément.

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas s’amuser à jouer tout ce qui nous passe par la tête et ainsi de suite. C’est même un excellent exercice ! Mais il n’a pas sa place dans ces 30 minutes où on cherche à être efficace, à DEVENIR efficace et progresser à pas de géant.

Je pense, donc je joue

Là est la grande différence. Je me suis délimité un espace-temps de 30 minutes où je travaille un objectif mesurable et défini. Un espace-temps où ni mon téléphone, ni Facebook et toutes ces méthodes qui nous donnent l’impression de ne plus être seul ne pourraient y pénétrer. Et c’est ainsi que ma séance commence, efficace et mesurable.

30 minutes de guitare par jour pour slash
Voici le type de jeu insupportable qui peut me faire perdre du temps sur facebook. J’avoue, c’est nous qui l’avons fait !

Il est important de savoir que ce plan a été optimisé. Je prépare chaque séance pendant 10 minutes. C’est-à-dire que je sais ce que je vais faire et quels sont mes objectifs.

La méthode pour progresser à la guitare

1 – Avant la séance de guitare

Je me fixe un objectif pour la semaine (cela peut être aussi pour la journée, pour le mois). Prenons un exemple : apprendre le solo du morceau Damaged de John5 (j’adore cet artiste, vous pouvez visiter sa page en cliquant-ici )

Je cherche alors la tablature/partition la plus fidèle et je compare les nuances de cette dernière à l’enregistrement CD.

J’observe le clip du morceau où les live de cet artiste. Il est important de savoir comment il interprète ce dernier et si il peut délivrer quelques astuces utiles.

Puis, j’étudie la tablature. Je repère les quelques descentes et je cherche potentiellement les gammes et schémas qui s’y appliquent.

Je mange un morceau de chocolat (pour donner du courage) et je me planifie la séance au moment.

J’essaie de trouver la période qui me correspondrait le mieux. Dans mon cas, le matin après le réveil et le petit déjeuner ou bien le soir, après le repas. Mes proches savent que durant cette période, il faut éviter de m’appeler ou d’intervenir dans cet espace-temps qui m’est dédié à moi et à la musique. Pas de téléphone à proximité et interdiction d’aller sur Facebook avec l’ordinateur :-). Mes documents sont préparés à l’avance. La tablature est prête et le contenu pédagogique l’est aussi.

2 – Lire et comprendre (8 minutes)

Tout est prêt, tout est calme. Je peux me consacrer pleinement à cette séance d’apprentissage. Je regarde à nouveau la partie que je veux travailler car oui, Rome ne s’est pas faite en un jour. Il en sera de même pour apprendre un morceau en entier. Prenez le temps de vous fixer des objectifs raisonnables. Celui de ma première séance est d’apprendre le début du solo.

Voici une petite partie de ce solo

damaged john 5
Quelques notes mémorisables rapidement

Sur l’exemple ci-dessus, je cherche à repérer des similitudes, si ces notes sont issues d’une gamme bien spécifique. Je remarque cette répétition du 10 12 13 13 assez typique qui me permet d’avoir une mémorisation plus facile. En effet, pour la première mesure je n’ai pas 16 notes à retenir mais un schéma qui va se répéter trois fois de 10 12 13 13 avec un 10 qui va passer d’une corde à l’autre. Beaucoup plus simple et efficace. Je prends alors le soin d’en connaître plus sur cette gamme, de la mémoriser, d’un apprendre plus sur son origine, son utilisation, son échelle. Bref, dans cette partie je dégraisse la tablature et je me cultive, je m’enrichie intellectuellement, chose qui est essentielle pour chaque musicien.

3 – S’échauffer à la guitare(2 minutes)

30 minutes de guitare par jour
S’échauffer, les poignets, les doigts, les bras et les épaules.

Vient alors la partie pratique. Rien de tel que quelques déliateurs pour pratiquer et progresser ! Je vous conseille de visiter cette page et de vous en inspirer. Nous en proposons une multitude sur MyMusicTeacher. Je pioche au hasard dans ces fameux exercices qui me permettront de m’échauffer et je me fixe un objectif raisonnable. Si hier je savais jouer ce déliateur au tempo 100, aujourd’hui je le jouerai au tempo 101 et demain au tempo 102. Je note ma progression et ma réussite !

4 – Jouer (20 minutes)

Je suis échauffé, je connais la tablature et je sais pourquoi le compositeur a décidé de jouer ces notes et comment il interprète les nuances. Parfait ! Je n’ai plus qu’à la décortiquer rythmiquement. Vous pouvez voir par exemple comment je décortique des rythmiques sur cette vidéos du cours   et celle-ci.
Puis je joue lentement. Je pratique le morceau sans tempo dans un premier temps pour m’en imprégner, puis à un tempo 60. Si tout se passe bien pour le tempo 60, je passe au tempo 70, je me challenge en augmentant progressivement jusqu’à obtenir la bonne vitesse. Une fois la séance terminée, je me note le tempo réalisé et si j’ai encore du travail à effectuer ou non.

5 – La fin de séance

La séance est terminée. Je prends soin de noter ce que j’ai travaillé ainsi que le tempo que j’ai réussi à atteindre. Vous pouvez faire un simple tableau excel et de jolies courbes encourageantes (quand ça monte, c’est bon signe !). Vous visualisez ainsi votre progression et si vous avez bien avancé, ce qui a un impact très positif sur votre pratique.  D’ailleurs, vu qu’on est gentil chez mymusicteacher, voici un tableau excel rien que pour vous 🙂

Après avoir travaillé efficacement, je m’accorde un moment récréatif de 10 minutes à … plusieurs heures ! Composition, improvisation, jouer d’autres morceaux. L’important étant que j’ai accompli un travail mesurable et sérieux lors de ces 30 minutes de guitare par jour.

Le résultat de cette méthode de guitare :

Et ainsi naît MyMusicTeacher, des cours de guitare en ligne pour apprendre efficacement

Nous avons créé MyMusicTeacher dans le but de vous permettre cette flexibilité. Un parcours d’apprentissage étape par étape où vous vous enrichissez et apprenez de nouvelles choses. Les résultats sont visibles car notre technologie détecte automatiquement si vous jouez les bonnes ou les mauvaises notes, ce qui vous permet de VALIDER des étapes et de pouvoir passer aux suivantes, vous êtes cadré et ce, de façon progressive. Puis, vient le moment récréatif, vous pouvez vous lancer dans des missions, des replays et des défis pour jouer avec la communauté ! Voici ci-dessous une petite vidéo, et vous retrouverez tous nos cours à portée de main en cliquant ici. Pratiquez 30 minutes dans le parcours d’apprentissage et après, amusez-vous avec le reste des fonctionnalités !

Les bénéfices de jouer 30 minutes par jour et ce que j’y ai gagné

Je pratique cette méthode depuis maintenant plusieurs années :

  • Je n’ai jamais autant appris de nouvelles choses, grâce à cette séance de lecture, d’enrichissement et de compréhension de la musique. Tout semble si logique maintenant !
  • J’ai (enfin) réussi à être régulier tout en me faisant plaisir !
  • Je sais que je progresse et que je peux y arriver ! Les résultats sont là et mesurables. Au-delà d’avoir une véritable régularité dans mon apprentissage ainsi qu’une progression certaine, j’ai optimisé mon temps et mon bonheur. La stagnation que j’avais n’est plus qu’une étape que je sais maintenant vaincre efficacement. Je pratique la guitare non plus dans l’objectif d’essayer de progresser en me perdant dans une multitudes de voies, mais afin de progresser tout en ayant le sourire et en voyant des résultats bénéfiques. Je pense que j’ai triplé ma progression grâce à cette méthode et je ne peux que me réjouir en m’imaginant que vous aussi, vous commencerez vos séances de guitare en étant certains d’apprendre de nouvelles choses et de terminer avec le sourire 🙂

C’est à vous de jouer !

Si vous avez apprécié cet article, mettez en pratique cette méthode ! Commencez avec des séances de 10 minutes, puis 15 puis 20 et ainsi de suite 🙂 Si vous pensez qu’il peut être utile à d’autres, vous voulez bien le “Recommander” ou le partager avec un ami ? 🙂

Merci d’avoir lu cet article !