fbpx

Korean Guitar Hero : les 5 meilleurs joueurs de guitare de Corée du Sud

Kim Se-Hwang guitare

Notre petite sélection de 5 grand joueurs de guitare en Corée du Sud

Shunga Jung : le prodige du fingerstyle

Son compte YouTube dépassant le milliard de vidéo, Shunga Jung est un guitariste fingerstyle ayant commencé très jeune. Sa première vidéo le montrait réaliser des merveilles sur le morceau Splash du guitariste coréen Kotaro Oshio alors qu’il n’avait que 9 ans. C’est Oshio qui a véritablement passionné le jeune Shunga. Apprenant grâce aux conseils de son père, il va ensuite s’améliorer en faisant travailler son oreille et en répétant les morceaux qu’il entendait. Aujourd’hui internationalement reconnu, il a enregistré son 7ème album de guitare ” L’atelier “.

Lim Jeong-hyun : le technicien

Beaucoup de guitaristes le connaissent sous le pseudo Funtwo. Sa première apparition date de la publication d’une version revisité du canon de Pachelbel sur la chaîne d’un inconnu : Guitar90. La vidéo compte aujourd’hui plus de 90 millions de vues et est considéré comme l’une des plus belles reprise du canon connues à ce jour. Devenu une star du net malgré lui, il se concentre aujourd’hui sur ses compositions et a rejoins un groupe de rock Sud-Coréen. Son jeu est très inspiré de Joe Satriani, Eric Johnson, John Petrucci et par les compositions de Vivaldi et Bach.

Shin Daechul : le metalleux militant

Principalement connu pour son rôle dans le groupe de metal Sinawe, Shin Daechul est le fils Shin Jung-hyeon, le parrain du rock’n’roll sud-coréen. Vouant un grand respect pour les pères du rock’n’roll et de l’alternatif, on retrouve dans son jeu un bel hommage à Jimi Hendrix. Guitariste de grand talent, il joue désormais dans plusieurs projets musicaux en Corée du Sud. En parallèle, il a lancé la Barun Music Cooperative. Une structure dédié à la protection des intérêts des musiciens pour que ces derniers puissent créer dans de meilleurs conditions, loin des pressions imposés par les maison de disques et streaming providers.

Kim Se-hwang : le Yngwe Malmsteen coréen

Attiré par la guitare dès son enfance grâce a une mère guitariste classique, Kim Se-Hwang s’est très vite tourné vers le rock’n’roll. Transcendé par le jeu de Jim Hendrix, Carlos Santana, Eric Clapton, Jeff Beck et des grands groupes des années 70, il a travaillé de longues années sur sa pratique de l’instrument. Souhaitant allier sa passion pour le rock et son admiration pour la musique classique, il accompagne de grand orchestres nationaux des symphonies à la guitare électrique. Il fait parti des rares guitariste a avoir reçu un ” Honorary Doctorate of Music in Performance ” par la prestigieuse Hollywood Music Institute.

Lee Hyun Suk

Korean guitar hero de grand talent mais très discret à l’international, Lee Hyun Suk enchaîne les concerts de Séoul à Busan. Passionné par le rock alternatif et le blues, il reprend avec émotion les plus beau morceaux de Gary Moore. Avec un album a son actif, sa chanson Crystal Love a été reprise par le groupe américain Boston sur leur album Corporate America.

[FUN] Avez-vous l’œil du Guitariste ? Découvrez notre BD Prisma AI !

oeil du guitariste

S’il y a un truc que nous aimons en prime de la guitare chez MyMusicTeacher : c’est l’humour absurde ! Aujourd’hui, Frank et Nicolas se sont essayés à l’application tendance du mois de Juillet : Prisma Ai. Ces derniers vous proposent de découvrir leur création dans une short-story* intitulée : l’œil du Guitariste.

De l’absurde en 5 vignettes avec Prisma : c’est ça l’Oeil du Guitariste !

Dans cette courte histoire très visuelle, nos deux protagonistes mettent en lumière la question des faux-semblants au travers de l’image. Une guitare est-elle réellement une guitare ? Nous supposons que ce n’est qu’un point de vue !

Guitare, guitaristes et pupitre, l'essentiel d'une scène absurde !

 

En tout cas, on ne peut que vous conseiller cette superbe application qui nous a bien fait rire le temps d’une pause. L’idéal pour souffler entre deux gammes et X exercices déliateurs. Après tout, l’art n’est pas que dans la musique ! 🙂

Prisma Ai est disponible sur www.prisma-ai.com/, sinon, retrouvez les cours de guitare et de basse interactifs numéro 1 du web sur MyMusicTeacher.fr ! 🙂


*Short-story = courte histoire

De quelle couleur était la guitare de Saint Patrick ? Vert ? Faux !

SaintPatrick

En ce 17 Mars, le monde entier (mais surtout nos compères Irlandais) s’apprêtent à fêter la Saint Patrick ! J’imagine que vous pensez immédiatement à ce curieux personnage à la barbe rousse et le chapeau haut-de-forme vert ligoté d’un Trèfle à trois feuilles. Qui était donc ce personnage historique dans la culture de l’Isle d’Éire ?

De l’homme saint au Leprechaun, la légende de Saint Patrick

Saint Patrick fait référence a un personnage qui a bel et bien existé dans notre réalité. Il s’agissait de l’anglais Maun Succat, natif de vieux compté de Cumberland au Nord-Ouest de l’Angleterre. Né vers l’an 385, il est issu d’une famille religieuse, mais ne l’étant pas réellement lui-même. Il fut enlevé par des pirates irlandais dans sa jeunesse et après de longs mois de captivité, il devint pieux et entrepris de consacrer sa vie à la religion. Il prend alors pour mission d’évangéliser l’Irlande et devient évêque en changeant son nom pour Patrick. En présentant utilisant le Trèfle à trois feuilles, proliférant en Irlande, pour représenter la sainte-trinité, Patrick à fait preuve de pédagogie et à vite rencontré le succès.

La légende dit que ce dernier à fait fuir les serpents qui peuplaient alors l’île ! .. Au fil des légendes et des mythes, l’image du Leprechaun à vite pris le dessus sur celle de l’homme d’église !

Un guitariste méconnu ?

Saint Patrick était-il un guitariste ? La réponse est tristement non… c‘était la petite astuce du jour. Habile, diraient certains ! Malgré tout, Saint Patrick a été l’inspiration principale d’une très grande quantité de morceaux de guitare très connue du folklore irlandais. Des groupes mondialement connus comme The Dubliners, The Pogues ou encore les Dropkick Murphies Plus récemment, des groupes comme The Kickboomers se plaisent à compter les histoires de Patrick aux enfants du monde.

 

Les groupes de Metal les plus ridicules du monde

metal drole

Si l’on surnomme bien souvent le Rock comme étant ” l’industrie du cool “, il ne faut pas oublier que ses styles dérivés le Hard Rock, Heavy Metal et Glam Metal ont générés d’incroyables groupes au look tout aussi dingue que la musique produite. On pense instantanément à des icônes comme les groupes Kiss, Twisted Sisters, Mötley Crüe, SlipKnot ou encore Alice Cooper !

Découvrez les 5 photos où l’image est plus hardcore et ridicule encore que la musique

Si la musique ne suit pas, difficile de se faire une place dans le monde déchainé du Rock … Certains groupes pourtant restent mémorables non pas pour leur son, mais pour leur look aussi décalé qu’incroyablement embarrassant. Le genre de photos qu’on ne ressort pas jamais d’un tiroir obscure mais qui, pour de sombres raisons, finissent par proliférer sur la toile. Voici notre sélection des 5 photos de groupes de métal les plus ridicules du monde.

1. Le curieux mélange entre les jeunes années Bon Jovi & George Michael

metal18

2. Le cauchemardesque pastiche des années glam de David Bowie

metal8

3. Le très officiel attirail du groupe ” Prestation d’un soir seulement “

metal13

4. Le souvenir de fin de soirée qu’aucun d’eux n’oubliera jamais mais qui hantera chacun de leurs regards complices pour le reste de leurs jours

metal15

5. La deuxième vie de Jean-Claude Duss au pays de Beowulf

metal5

Best Of MyMusicTeacher : 5 Femmes guitaristes influentes !

nancy wilson

Parce que la pratique du chant et de la guitare n’est pas uniquement réservée aux garçons et au profil classique du “chanteur/guitariste tombeur de ces dames”, cette semaine nous vous proposons un best of des 5 femmes guitaristes les plus influentes de notre temps ! Rock’n’Roll au possible et chanteuse pour certaines, ces dernières ont une maitrise de la 6 cordes à faire pâlir les maîtres du genre.

Il y a évidemment bien plus de femmes guitaristes que les 5 que nous avons sélectionnées ci-dessous. Cette liste n’est donc pas exhaustive et en aucun cas un classement. Elle pourrait se compléter avec des artistes plus contemporaines ayant réalisées plusieurs albums solos, comme Ana PopovicGretchen Menn ou Orianthi Panagaris, qui feront l’objet d’un futur best-of !

La guitariste femme Gretchen Menn joue un solo avec sa guitare pendant un concert.

Lita Ford

Lita Ford est l’archétype même de la rockeuse hyper badass. Autrefois guitariste de Joan Jett dans le groupe Runaways, elle entama une carrière solo détonante pour y développer un genre pop-metal électrifié bien à elle. Elle sort en 1988 son album éponyme : Lita. Chargé de riffs prompts à l’headbang, elle parvient même à signer un duo avec le légendaire Ozzy Osbourne. Aujourd’hui, à l’âge de 57 ans, Lita poursuit la tournée américaine de son dernière album retour : ” The Bitch is back “.

Jennifer Batten

Ce nom ne vous évoque peut-être rien, mais il s’agit pourtant d’une des femmes guitaristes les plus doué et reconnue de son temps ! De par sa maitrise du shredd et sa chevelure platine, Jennifer a été la guitariste de tournée officielle de Michael Jackson dans les années 1990. C’est encore aujourd’hui une des seules guitariste féminine a avoir rejoins le cercle très fermé des “guitar heroes”.

Poison Ivy

Figure mythique du groupe de rockabilly aux tendances garage punk des années 80, Poison Ivy fut la co-fondatrice de The Cramps. De part son jeu rapide et acidulé (amplifié par l’utilisation excessive du fuzz), les Cramps se sont forgés une image de classique de la culture punk dans les années 90. Jouant sur sa fameuse demi-caisse Gretsch modèle Chet Atkins, Poison Ivy avait pris pour habitude de jouer avec des cordes à tirants élevés (11-049), décuplant la force de son jeu déjà très marqué.

Ruyter Suys

Guitariste principal du groupe de rock américain originaire d’Atlanta : Nashvill Pussies depuis 1996, Ruyter Suys a été bercé par le son des plus grands. Avec comme influence, Frank Zappa, Jimmy Page, David Bowie ou encore des groupes tel que Slayer ou Metallica, le répertoire de Ruyter est assez large. Ce qui marque surtout le jeu de Ruyter Suys, c’est sa concentration. Cette dernière se lâche sur scène d’une manière où elle semble ne faire qu’un avec la musique, oubliant tout ce qui se passe autour.

Nancy Wilson

Guitariste acoustique du groupe Heart et sœur de la chanteuse Ann Wilson, Nancy a su qu’elle devait consacrer sa vie au rock’n’roll en assistant à une prestation des Beatles dans sa jeunesse. Virtuose de la guitare Folk, son jeu à tendance blues n’a d’égale que sa fougue. Adepte du chorus, elle a notamment réalisé le riff de Barracuda, véritable hymne du ” air guitar “.

Par chance, le monde de la guitare a encore en réserve un très grand nombre de guitaristes féminines de grand talent, notamment avec la jeune génération sur Youtube ! Et du côté des femmes bassistes, ça donne quoi ?  Là aussi il n’y a pas que des hommes qui sont des kings !

Le rack d’effets guitare de Slash ! Le store du son des Guns’n’Roses

Slash rig

Slash, le guitariste au chapeau haut-de-forme légendaire et ancien soliste des Guns’n’Roses est un musicien de grand talent. Ce dernier a développé des sonorités à la fois vintages et extrêmement modernes tout au long de sa carrière. Qui ne se souvient pas de l’incroyable solo de Sweet Child O’Mine ? Difficile de l’écouter sans monter le volume pour profiter de chaque note jouée !

Versatile, Slash peut compter sur une collection multi effets guitare sous la forme de pédales ou de rack qui lui sont devenues caractéristiques au fil des années. Mais est-ce vrai qu’il joue sur des micros Seymour Duncan avec sa Les Paul standard ? Comment fait-il pour avoir une pareil distortion ? Est-ce qu’il utilise une pédale boss ? Nous allons essayer de vous faire découvrir le rack avec lequel il passe le plus clair de ses tournées !

Voici le rack de tournée utilisé en concert par le guitariste Slash avec les Guns'n'roses, composé d'une collection d'effets

La base du rack d’effets guitare de Slash : le Looper/Router

Présent sur son rack standard, Slash utilise un looper (ou router) Axess Electronics RXI. Pièce maitresse, ce dispositif lui permet de créer des boucles d’effets dans lesquelles insérer ses différentes modulations. Son principal avantage est de pouvoir bypasser une pédale d’effet qui n’a pas de ” True bypass ” (qui crée du souffle même quand désactivé). Plusieurs boucles parallèles permettent de switcher sans bruits d’une configuration à une autre. Enfin le router permet d’isoler les effets guitare numériques qui convertissent le signal (et donc le détériorent) même désactivé.

Les effets guitare de modulation (comme le flanger)

Deux racks en stock à l’usage similaire mais utilisé selon la situation : le  Line 6 MOD Pro Studio Modeler pour les effets du types chorus, phaser, flanger et vibrato et le Line 6 ECHO Pro Studio Modeler pour le Delay. Des composants High-end aux réglages extrêmement sensibles et connus uniquement du guitariste et de ses roadies. Slash couple parfois les effets Line 6 d’un boitier Yamaha 1500 digital delay pour varier les boucles.

Les outils d’enveloppe

Sur son rack, Slash dispose du Peterson 490 Strobe Tuner et du Korg DTR-1000 Rack Tunner. Ces boitiers permettent de varier l’accordage de l’instrument et de créer des presets propre au detunning. Ainsi Slash peut instantanément passer en plein concert d’un accordage standard à un Full drop D. En outre, l’accordage de la guitare devient automatique et permet de garder la justesse de l’instrument intacte.

Le guitariste des Guns'n'roses Slash joue un solo sur sa guitare Gibson Les Paul pendant un concert

La protection du signal

En guide de Noise Reductor, Slash utilise le boitier Ebtech Hum Eliminator 8 qui permet d’isoler les fréquences parasites pour garder une pureté du signal au travers des différents étages de modulation du rack. Ce système est enfin couplé à un Power Conditionner de la marque Furman qui sert de ” disjoncteur ” protégeant l’ensemble du réseau électrique du rack. Un élément essentiel pour ne pas avoir à se soucier d’interférences d’ordres électroniques ou de soudaine variation de tension dans l’alimentation du Rack.

Des dynamiques toutes droites issues des amplificateurs

Le rack et les pédales d’expression sont ensuite branchés sur une tête d’ampli Marshall ADF100 Slash Signature pour le son saturé et sur une tête Marshall 2555 Silver Jubilee pour le son clair. Les enceintes étant des Marshall 1960 Custom équipées de Celestion Vintage 30.

En outre Slash a intégré un Shure ur4d Wireless à son système pour pouvoir transférer le signal sans fil.

Bien sûr, ici nous avons parlé du rack d’effets mais pas des multiples pédales utilisés par Slash, et notamment de sa fameuse Wah-Wah Cry Baby, une MXR Octave Fuzz Slash Signature de chez Dunlop pour l’un des solos du mythique “Paradise City”, la MXR Boost/Overdrive MC-402 ou encore la Boss DD-3 et DD-5 Digital Delay sur le morceau “Slither” d’un de ces autres groupes Velvet Revolver… Ce sera pour un prochain article !

Comment ne pas jouer de la basse comme un guitariste

rika mmm

Comme démontré dans notre dernier article, les guitaristes s’essayant à la pratique de la basse ont du mal à se détacher de ce qui fait leur corps de métier. La pratique de la basse requiert, plus que des techniques, un état d’esprit différent ! Cette fois, nous allons voir ensemble comment ne pas jouer de la basse comme un guitariste !

bassiste_panorama

Un instrument, une approche

L’ancien bassiste du groupe de Heavy Metal Megadeth était catégorique, pour lui, penser la basse comme une version plus longue et dense que la guitare est d’ores et déjà une mauvaise approche. La façon de penser la musique est fondamentalement différente pour le guitariste ou le bassiste. Le premier commence l’apprentissage de son instrument par le jeu de riffs sur la corde de mi aigue par exemple, tandis que le bassiste lui, commence par le mi grave. Les bassistes s’aventurent rarement sur la partie du manche proche de la table, tandis que les guitaristes, solistes notamment, y prennent de longues vacances.

Le groove, le maître mot du bassiste

Pour Doug Pinnick des King’s X, si un bassiste qui n’arrive pas à trouver le groove d’un morceau, c’est qu’il pense comme un guitariste. Les guitaristes bassistes ont la fâcheuse tendance de ” trop jouer ” ou faire du remplissage sans laisser les pauses ou les mises en relief nécessaire à l’aération d’un morceau non-linéaire. Ils ont tendance à devancer le battement du batteur, là où les vrais bassistes restent fixés sur le temps.

Le bassiste, un pilier difficile à imiter

Le guitariste, par essence est un professionnel de la balade. Il se promène sur son manche, variant la vitesse, les arpèges et les accords. Il se repose sur la ligne fondamentale posée par le bassiste et le batteur. Le bassiste lui, fait partie de cette ligne, il ne peut donc pas en déroger ou s’en éloigner comme le fait un guitariste.

Il est à nuancer toutefois que de très bons guitaristes sont ensuite devenu d’excellents bassistes en pensant leur instrument de ” la mauvaise façon ” .. Au final, ce qui peut faire oublier aux vrais bassistes que vous êtes un guitariste caché, c’est de les éblouir avec votre propre groove.

Top 5 des guitaristes influents les moins mis en avant dans leur groupe

guitariste ombre

Aujourd’hui, on vous propose un classement sortant un peu de l’ordinaire. Souvent, les groupes célèbres centralisent leur image sur leur leader, le frontman, la figure de proue. C’est le cas par exemple de Weezer avec le guitariste chanteur Rivers Cuomo, ou Paramore avec la chanteuse Haylay Williams. Si ces derniers ont une influence fondamentale dans l’esprit de leur groupe respectif, il ne faut pour autant pas oublier les musiciens plus en retrait.

Rivers Cuomo joue de la guitare sur scène avec les autres membres et musicien du groupe Weezer
Rivers Cuomo et les autres musiciens membres du groupe Weezer

Pour être honnête, le guitariste lorsqu’il est seul à son poste, n’est pas le plus concerné par cette absence de projecteur, au grand damne des bassistes et batteurs. Tout le monde connaît des guitaristes influents comme Eddie Van Halen, Brian May ou Jimi Hendrix qui occupaient l’unique place de guitariste dans leurs groupes respectifs (Van Halen, Queen & le trio The Jimi Hendrix Experience). En revanche, excepté peut-être pour Queen, les autres musiciens et non-leader du groupe restent souvent inconnus du grand public. Peu de gens savent par exemple que le fondateur du “Chicago Blues” Willie Dixon et son jeu de contre-bassiste a joué un grand rôle dans le début de carrière de Memphis Slim (pianiste) et Chuck Berry. Ce-dernier est encore une fois un guitariste très célèbre connu de tous pour sa duck walk, elle-même “emprunté” par un autre grand nom de la guitare : Angus Young.

Malgré tout, de nombreux guitaristes folk ou rock jouant dans de leur instrument l’ombre ont pourtant eu un rôle fondamental dans l’élaboration du ” Son ” de leur groupe. Découvrez notre top 5 des guitaristes influents les moins mis en avant.

CC Deville, du groupe Poison

Le 5ème des guitaristes influents de notre classement est le premier ayant joué dans le groupe de glam hair metal Poison, et est resté depuis son plus emblématique. CC Deville lors de son audition pour rejoindre le groupe en tant que soliste s’est attiré les foudres du lead chanteur Brett Michaels en ne jouant aucun des morceaux qui lui avaient été demandé. Ses riffs puissants et son style de jeu technique ont pourtant charmé les autres membres du groupe qui l’acceptèrent en leur sein après même avoir hésité avec un autre guitariste devenu ensuite extrêmement connu : Slash. CC Deville a été l’auteur de nombreux solos et riffs de guitares du groupe, et notamment de celui de Talk Dirty To Me, un des plus grand hit du groupe !

Malcolm Young, de AC/DC

Tout le monde a en tête le très célèbre riff de Back In Black et le fameux jeu de scène d’Angus Young variant entre spasme musculaire à terre et duckwalk à la Chuck Berry… Mais peu savent que la plus grande inspiration d’Angus, c’est son frère Malcolm Young, guitariste rythmique. Par ses accords simples, mais terriblement rock, Malcolm donna à AC/DC ses lettres de noblesse, chose que son frère et les autres membres du groupe aiment à saluer à chaque concert.

James Williamson de The Stooges

Lorsque l’on parle de The Stooges, on a en tête l’image du fulminant Iggy Pop ! Derrière ce dernier, James Williamson faisait figure de deuxième guitariste, s’occupant des chorus et de la rythmique. Alors que le groupe se dissout une première fois en 1971; Williamson va suivre quelques années plus tard Iggy à Londres et convaincre ce dernier de reformer le groupe. Il va alors développer un style beaucoup plus agressif qui va avoir une grande influence sur la scène punk alors naissante.

Jeff Hanneman, de Slayer

Quand on s’imagine Slayer, c’est tout un univers visuel qui se dépeint sous nos yeux. De Tom Araya a Kerry King, on en oublie presque le moins tatoué du groupe, le guitariste Jeff Hanneman. Pourtant, si les deux premiers chargeaient la musique du groupe de son énergie et sa brutalité, c’est Jeff Hanneman qui écrivait les paroles et la musique, faisant de lui, l’âme du groupe.

Robby Krieger, de The Doors, leader du top des guitaristes influents

Le dernier guitariste que nous voudrions vous présenter, c’est Robby Kriger. Si le grand public attendaient avec impatience les frasques de Jim Morrison, les fans eux étaient là pour entendre le virtuose Krieger assener les mélodies jazz et blues que tous connaissaient par cœur.

Bonus du top des guitaristes influents : Jeff Beck,

Écarté de ce top car un peu plus connu que les 5 ci-dessus, Jeff Beck peut avoir une place d’honneur dans le classement des guitaristes influents. En effet, c’est un des premiers à introduire la “disto” et à contrôler des sons parasites comme les “larsen” en les intégrant à son son (on s’en rend bien compte sur cet extrait live). Alors oui on peut bien mettre Jeff Beck en bonus du top des guitaristes influents, parce-que avoir influencé Hendrix, ce n’est pas donné à tout le monde.

Le Fingerstyle et ses guitaristes !

fingerstyle

Le fingerstyle désigne un ensemble de techniques de jeu permettant au guitariste de devenir un orchestre à lui tout seul. De par sa grande agilité, le guitariste de fingerstyle peut jouer toutes les subtilités rythmiques et harmoniques d’un morceau complet. Parmi les techniques les plus utilisées en fingerstyle, on dénote le jeu percussif, le picking, l’hammering on de paire avec les pull off et le jeu sur les harmoniques. Faisons un tour de table des figures de proue du mouvement !

Les guitaristes de fingerstyle

Marcel Dadi était un guitariste français ayant connu un fort succès dans les années 70’s. Considéré comme un véritable virtuose, il a contribué à faire découvrir les techniques du picking et les bases du finferstyle au public Français. Il a été honoré du titre de ” Certified Guitar Player ” par Chet Atkins, grand nom du fingerpicking.

Andy McKee est un guitariste américain ayant atteint la postérité grâce à ses prestations musicales sur YouTube. Ses principales vidéos : Drifting, Rylynn ou encore Africa la reprise du groupe TOTO, ont été vues par des millions d’utilisateurs. Son style de jeu percussif alliant, tapping et picking font de lui une grande figure du fingerstyle. Il est assigné au label indépendant américain CandyRat Records siégeant à Menomonee Falls, dans le Wisconsin et spécialisé dans les artistes guitaristes folk, arpège ou de percussive. Le label est connu pour soutenir des guitaristes assez connus comme Antoine Dufour, mais abrite aussi plus d’une trentaine de jeunes talents du fingerstyle.

Antoine Dufour est un guitariste acoustique québécois ayant lui aussi acquis une certaine renommée grâce à sa technique de jeu rapide et mélodique alliant jeu percussif et arpèges. Ce dernier est à l’origine de plusieurs albums solo depuis 2005 et a remporté plusieurs prix dans des compétitions de fingerstyle.

De retour en France, on peut parler de Roland Dyens, guitariste et célèbre improvisateurs. Possesseur d’un grand nombre de prix prestigieux comme la Chitarra d’Oro. De formation classique, son jeu est caractérisé par une incroyable agilité et des alternances de rythmes marqués.

Partons maintenant de l’autre côté de la planète. Sungha Jung est certainement le guitariste le plus jeune de notre petit exposé. Coréen de tout juste 18 ans, il s’est fait connaitre en 2006 à l’âge de 10 ans grâce à sa vidéo YouTube ” Canon in D “de Pachelbel. Comptabilisant plus d’1 milliard de vues sur son compte, il est l’archétype même du petit génie que l’on voie grandir sur ses centaines de vidéos au fil des années.

Le fingerstyle vous intéresse ? Découvre notre pack de vidéo dédié au fingerstyle et au fingerpicking. Retrouvez l’ensemble de nos méthodes sur MyMusicTeacher.fr ou dans notre boutique en ligne !

 

5 phrases typiques de guitariste

douchebag guitariste

Il faut l’avouer, nous autres guitaristes, nous souffrons de la clichinite aigüe. Combien de personnes vous voyaient déjà porter les cheveux longs et pantalons en cuir à l’annonce de votre reconversion musicale dans la guitare électrique ? Il faut dire que la guitare, figure de proue du mouvement rock’n’roll a donné naissance à une véritable industrie du cool. Dans ce dédale de clichés et autres gimmicks qu’on leur attribue, il faut quand même avouer, qu’il existe une part de vrai.

Faisons un petit tour des 5 phrases typiques de guitariste

1- Oukilé mon médiator ?

C’est certainement LA phrase que tout guitariste a prononcé une fois dans sa vie. Ces maudits médiators dont nous avons si besoin ont la fâcheuse tendance à disparaitre dès lors que l’on a le dos tourné. Officiellement, nous les perdons simplement par inattention. En réalité, tous les guitaristes savent qu’un médiator utilisé trop fréquemment génère une distorsion dans l’espace-temps le téléportant dans la dimension du grand manitou de la corde pincée.

médiators perdu

2- Ces cordes ? Elles sont presque neuves, ça fait 5 mois.

C’est le quotidien de beaucoup de guitaristes, à force de jouer, on en oublie la couleur d’origine de nos cordes. Oxydation, vous dites ? Jamais entendu parler ! Si un guitariste vous dit que ses cordes usagées sont presque neuves, il vous cache en réalité que ce sont celles qui avaient été montées sur sa guitare à son achat. ” Tant que ça sonne… N’est-ce pas ? ”

vielles cordes guitare

3- Hum, t’as pas un jack ?

On dit que le contenu de la housse d’un guitariste est-ce qui le rapproche le plus de Mac Gyver. On y trouve de tout, et pourtant lorsque le moment de jouer sur scène se présentera, elle manquera d’un accessoire obligatoire : le jack. Certains guitaristes aiment tester de nouveaux câbles… Principalement pour cacher l’antiquité qu’ils utilisent habituellement et qui fait des bruits de scratch à chaque mouvement.

cable jack

4- Transporter mon ampli à lampes ? Jamais !

S’il existe quelque chose de plus précieux pour un guitariste que sa guitare, c’est son ampli à lampes ! Égratigner l’accastillage de sa guitare et il vous dira après une intense colère qu’après tout, sa guitare est une relique et que l’ère du temps et le poids des âges lui donnent un son nouvellement unique. Par contre, demandez-lui de trimballer son superbe ampli toutes lampes achetées d’occasion à un vieux bluesman, et là, c’est la fin. La fragilité à un prix !

amplificateur à lampes

5- Les gars, vous m’entendez ?

Si les potards de son ampli pouvaient aller jusqu’à 11, ils y planteraient certainement leur tente. Puis de toute façon, si une guitare ne couvre pas le chant, c’est du R’n’B.

ampli à 11

Et plus encore…

Oh, des phrases de guitaristes, il en existe énormément d’autres, mais on va arrêter de tirer sur l’ambulance de notre côté. Si vous vous reconnaissez, n’hésitez pas à commenter, et à nous faire parvenir votre phrase typique de guitariste!