fbpx

Comment lire une tablature de guitare

Une partition superposée à une tablature sur guitar pro

Savoir lire une tablature, c’est absolument essentiel pour assurer votre progression à la guitare ! Si vous êtes débutant, il est certain que cette solution est bien plus rapide et efficace que la lecture de partition. Même les professionnels utilisent les tablatures pour composer et jouer et écrire leurs différentes techniques. La lecture de la partition viendra par la suite ou peut-être jamais ! Lorsque vous déciderez de cerner mieux la théorie où d’intégrer un orchestre par exemple. Au travers de ce tuto, vous apprendrez à lire une tablature de guitare sans PDF, que ce soit pour l’électrique, l’acoustique, la folk ou la classique ! Ce type de notation est aussi utilisé pour d’autres instruments comme la basse ou le ukulélé !

Apprendre à lire une tablature facile de guitare

Si vous jouez de la guitare électrique, acoustique folk ou classique, vous serez ravis d’apprendre que l’usage de la tablature est de mise et se fait très facilement. En une petite dizaine de minutes après ce cours, vous saurez lire la tablature des morceaux que vous aimez. Il ne vous restera plus qu’à pratiquer avec une bonne méthode de guitare en ligne pour affiner votre lecture et réussir à être dans le rythme. Ne vous étonnez pas si les guitaristes utilisent le mot “tab”, c’est simplement le diminutif du mot tablature.

La guitare TAB (ou tablature de guitare) est une façon d’écrire de la musique spécifiquement pour la guitare. Il est parfait pour ceux qui ne lisent pas la musique, on entend par là le solfège, et dans de nombreux cas offre plus d’informations que la notation écrite classique ne le ferait de toute façon !

Avant de commencer à lire les onglets, assurons-nous que vous connaissez les 3 systèmes de numérotation de base dont tous les guitaristes ont besoin.

  • Frette : Les frettes sont les bandes de métal qui longent le manche de la guitare. La plus à gauche, si vous êtes droitier, est la première case. Le prochain à droite du premier est le deuxième et ainsi de suite. C’est très simple, mais il est important de comprendre quand vous commencez à apprendre les accords et les gammes.
  • Doigts : Le système de numérotation des doigts de votre main est très simple mais aussi important. Votre index est votre premier doigt, votre majeur est votre deuxième doigt, votre annulaire est votre troisième doigt et votre auriculaire est votre quatrième doigt. Encore une fois, super-simple mais très important pour quand vous commencez à apprendre où mettre vos doigts pour faire des accords.
  • Cordes : Le système de numérotation final est pour les cordes ouvertes de la guitare. La corde la plus mince est la première corde et la corde la plus épaisse est la sixième corde. Plutôt facile à retenir.

Voyons maintenant comment faire pour lire une tablature.

Les bases de la lecture

Une tablature est représentée par six lignes qui symbolisent les cordes de votre guitare. La corde du bas représente la plus grosse corde, c’est à dire la corde de mi grave (E) qui est normalement du côté du plafond. La ligne la plus haute représente la corde la plus fine de votre guitare.

Toutes les autres lignes représentent les cordes qui sont situées entre ! Vous trouverez ensuite des numéros placés sur ces lignes. Ils représentent les cases de votre guitare. En effet, votre manche est découpé en un certain nombre de cases, entre 18 et 24 en moyenne. Vous allez donc utiliser votre seconde main pour venir appuyer avec vos doigts sur les cordes et cases correspondantes.

La tablature a six lignes horizontales qui représentent les six cordes de la guitare.

  • La ligne du haut est la corde la plus mince (première) et la ligne du bas représente la corde la plus épaisse (sixième).
  • Les chiffres qui sont placés sur les lignes vous indiquent quelle case jouer une note.
  • Vous ne jouerez les cordes qu’avec des chiffres ; si une corde n’a pas de numéro, ne la jouez pas.
  • Le 0 signifie qu’une corde est jouée ouverte, sans qu’aucun doigt n’appuie sur la corde sur les frettes.

Par exemple : si un 3 est placé sur la ligne du bas, il faudra placer un des doigts de votre main gauche sur la case 3 et attaquer cette corde avec votre autre main. Ne vous inquiétez pas pour le placement et le choix des doigts, notre application vous conseille automatiquement quel doigts placer sur chaque morceau et exercice que vous travaillez. Ainsi, vous éviterez les erreurs que font tous les autres guitaristes en les devançant avec un placement optimal. À savoir : les doigts que vous placerez devront toujours être proches de la fret (la petite barre en métal) du côté du corps de la guitare.

Cette notation convient aussi pour les ukulélé ou la basse. Quand vous apprenez à lire sur une tablature de basse, vous trouverez uniquement 4 lignes qui représentent les 4 cordes de votre basse. Si vous avez une guitare à 7 cordes, vous retrouverez 7 lignes et ainsi de suite !

Gardez à l’esprit que vous lirez toujours la tablature de gauche à droite. C’est son sens de lecture. Les seules fois où vous jouez plusieurs notes en même temps, c’est lorsqu’elles sont empilées les unes sur les autres.

Les nombres et chiffres superposés sur une tablature

Mon cher élève, vous êtes en présence d’un accord de guitare. En effet, on ne joue pas qu’une seule corde à la guitare, il nous arrive d’en jouer deux, trois ou même six en même temps ! Dans ce cas, on joue un accord de guitare.

Cette notation de chiffres superposés vous indique qu’il faudra utiliser plusieurs doigts à poser sur vos cordes et attaquer plusieurs cordes en même temps. C’est un passage qui viendra quelques semaines après vos débuts à la guitare. En effet, on vous conseille au début de jouer des notes les unes après les autres comme dans notre méthode, réputée très efficace pour démarrer la guitare !

Dans un accord, vous n’êtes pas obligé de mettre des chiffres sur toutes les cordes. Dans ce cas, il faudra bien viser les lignes avec des numéros. Seules celles qui ont des chiffres sont à jouer ! Avec ce cours de guitare en vidéo sur la lecture de tablature, vous saurez très vite de quoi je parle.

Si vous jouez des notes les unes après les autres qui composent votre accord, vous serez en train de jouer des arpèges avec votre guitare. Les cordes sonneront ensemble en même temps. Si les notes ne sont pas comprises pleinement dans un accord, ce sera un solo !

Lire le rythme sur une tablature

Pour passer au niveau supérieur, vous pouvez retrouver les tablatures rythmées. C’est le meilleur de la tablature et de la partition fusionné en un seul format. Vous retrouvez des indications de rythme et de durée des notes à jouer au dessus de la tablature. C’est ce que nous utilisons dans notre école de musique en ligne. Pour cela, nous aborderons le solfège uniquement sur la durée des notes.

Si vous vous souvenez de vos cours de musique au collège, ce que je vais vous dire ne vous semblera pas étranger. Vous rappelez-vous des croches, blanches et noires ? C’est exactement ce que nous allons utiliser pour compter les temps et donner du rythme aux tablatures.

Ainsi, vous trouverez toutes les notations relatives au rythme :

  • Les mesures : ce sont les “rectangles” délimités par des barres/traits noirs et qui conviennent un nombre de durée de note extrêmement précis.
  • Le chiffrage : ce sont les deux gros chiffres superposés en début d’une tablature. Ils permettent de déterminer combien de temps peut contenir une mesure. Le chiffrage permet de déterminer si le morceau doit être joué en ternaire ou en binaire.
  • Les indications de tempo : il représente la vitesse à laquelle vous devez jouer le morceau. Il est symbolisé par une noire = un nombre. Plus il est élève et plus le morceau sera rapide.

D’autres éléments peuvent intervenir comme l’indication du shuffle, mais aussi des modificateurs de durée comme les notes pointées ou liées. Ne vous inquiétez pas à ce sujet, vous apprendrez tout cela progressivement et efficacement avec nos cours et exercices. Ces mots barbares font un peu peur au début, mais on s’y retrouve vite. Au fond, compter les temps et savoir le rythme n’est rien de plus qu’une suite d’additions et de soustractions. Si vous savez compter jusqu’à 4, il n’y a aucun doute sur le fait que vous puissiez arriver à jouer parfaitement dans le rythme avec les tablatures rythmées. Je précise que c’est le format à utiliser dès le début. J’utilise tous les jours cette notation à un niveau professionnel, ne vous en privez pas !

Une tablature rythmée à lire en comptant bien les temps. On y retrouve des accords joués en croches.
Le rythme est représenté par des croches et noires sur cette tablatures, en dessous des notes.

Lire les effets et techniques sur une tablature

Vous vous en doutez, un guitariste ne fait pas que poser des doigts sur le manche de sa guitare. En effet, il tire les cordes dans tous les sens, les fait vibrer ou frappe même sa guitare ! Ce sont des techniques et effets que vous pouvez appliquer sur votre instrument et qui sont notés explicitement sur votre tablature. La symbolique est très simples et abordable.

Par exemple : vous devez tirer une corde de votre guitare vers le haut. On nomme cela un “bend” qui veut dire “tirer”. Vous observerez sur la tablature la corde et son numéro, ainsi qu’une flèche qui monte vers le haut pour vous dire qu’il faut tirer la corde. C’est simple n’est ce pas ? Si vous devez tirer la corde et la faire vibrer, une petite vague s’ajoutera à côté de cette flèche. Je vous propose donc ce résumé sur la notation des effets et techniques à la guitare que nous vous enseignerons pas à pas pour le plus grand plaisir de vos doigts.

Des effets comme un vibrato, un bend, le p et m sur une tablature de guitare.
Différentes effets sont placés sur cette tablature, il faut interpréter chaque partie et jouer chaque note avec l’effet qui est représenté par divers symboles. Voici la liste des effets à la guitare notés sur une tablature.

En fait, lire une tablature de guitare, c’est lire la corde ou les cordes. Les guitaristes l’utilisent majoritairement pour son côté pratique et pour apprendre beaucoup plus vite. Vous trouverez pleins d’effets différents, des harmoniques notées en forme de losange, des symboles inscrits que nous allons déchiffrer ensemble qui vous inciteront par exemple de tordre la corde comme c’est écrit sur la tablature, de place vos doigts d’une certaine manière ou d’appliquer un vibrato sur la ligne de la corde.

Le slide un s avec un trait

Il consiste à poser un doigt sur une case, attaque la corde et faire glisser ce doigt vers la case suivante en maintenant la pression sur la corde.

Le palm-muting noté pm et des tirets –

Le flanc de votre main droite va venir se poser sur les cordes de votre guitare. Puis, vous devrez maintenir cette position en attaquant les cordes afin d’obtenir un son lourd mais pas étouffé ! La notation à base de tiret et qui commence par un “pm” est juste au dessus des notes.

Les harmoniques représentés par un losange noir

Elles sont de différentes natures, elles peuvent être naturelles ou mécaniques. Si l’harmonique est naturelle, vous devez poser votre doigts par dessus la fret dans appuyer et attaquer la corde, produisant un son de cloche. Si l’harmonique est mécanique, ce sera au tour de votre pouce et médiator de réaliser une harmonique en attaquant la corde. Cette harmonique est généralement placée sur la gauche.

Le hammer-on symbolisé h où on frappe la corde

Attaquez la corde correspondante et catapultez un autre doigt de votre main gauche sur la note suivante, sans ré-attaquer et en maintenant votre position. Cette projection permet de créer un son supplémentaire. Un sol par exemple, un fa, un ré, peu importe tant que c’est la note attendue (ou un G, F ou D si vous préférez la notation anglo-saxonne).

Le pull-off noté p où on retire le doigt en accrochant

C’est l’inverse de l’effet “hammer-on”. Vous allez retirer un de vos doigts en accrochant légèrement la corde. Vous n’attaquez pas la deuxième note qui est produite avec le placement d’un second doigt, déjà présent à cet endroit là au moment où vous aviez attaqué la toute première note. Vous pouvez identifier les hammer-on et les pull-offs par un petit coulé ou un arc entre deux ou plusieurs notes adjacentes. Cela peut prendre un certain temps pour en arriver à une interprétation rapide, mais une fois que vous serez exposé à quelques situations musicales comme celle-ci, vous aurez l’idée. Le couple hammer-on et pull-off est souvent utilisé pour faire du legato et jouer très vite, tout comme le tapping.

Le vibrato comme une petite vague

Attaquez la corde en plaçant votre doigt sur la case correspondante. Puis, bougez votre doigt rapidement du haut vers le bas pour donner une sensation de vibration. Vibrato, c’est quand vous vous penchez et relâchez une note à plusieurs reprises pour un effet vocal expressif. Ceci est généralement représenté par une ligne sinueuse au-dessus d’une note. Vous pouvez déterminer l’intensité ou la largeur du vibrato par l’épaisseur ou l’audace de la ligne sinueuse.

Le bend symbolisé par une flèche qui monte ou descend

attaquez la corde et tirez là vers le bas ou vers le haut. Un indicateur est noté à côté comme “1/2” ou “full”. 1/2 veut dire que vous augmentez la note d’un temi-ton de façon à obtenir le même son que la case suivante, full veut dire 1 ton, 1,5 représentera 1 ton et demi et ainsi de suite. Vous pouvez dire que vous êtes censé tirer une note par une flèche pointant vers le haut à côté d’un ou plusieurs chiffres. La distance à laquelle vous devez plier la note sera définie par un indicateur à côté de la flèche. Il peut s’agir d’un tiré “plein” ou d’un tiré “1/2”. Une fois que vous êtes exposé à quelques tirés, vous comprendrez rapidement l’idée de base.

L’effet de percussion noté x ou le strum

nommé aussi “tchac”, “étouffé” ou “notes mortes” ou “shlack”, cet effet est créé en bloquant les cordes avec votre main gauche. Pour ce faire, posez vos doigts n’importe où sur les cordes sans appuyer et attaquez ensuite avec votre main. Un son étouffé est produit, simulant le rôle de la caisse claire dans une batterie. Vous pouvez aussi produire cet effet en frappant le corps de votre guitare comme le fond les guitaristes adeptes du fingerstyle et fingerpicking. Les notes mortes, ou notes muettes, sont représentées par un “x” sur une corde particulière. Lorsque vous voyez une note morte, vous devez couper le son de la note avec votre main gauche ou droite et jouer cette note pour que la hauteur soit complètement coupée. Cela arrive souvent dans les motifs de rythmique type feu de camp.

Avec ce petit lexique et nos exercices, vous saurez lire une tablature de guitare comme un pro ! Il suffit de quelques minutes pour en comprendre toute la logique, quelques heures pour les symboles mais des années de pratique pour maîtriser son instrument.

Les coups de médiator vers le bas et vers le haut

Les indicateurs de coup vers le bas ressemblent à un carré à l’envers, et les indicateurs de coup vers le haut ressemblent à une flèche orientée vers le bas. Si le compositeur a écrit un morceau de musique avec un motif de picking spécifique en tête, vous verrez des indicateurs de picking ou d’attaque des cordes. Si ce n’est pas le cas, vous ne verrez pas d’indicateurs et serez libre d’expérimenter avec vos propres idées.

Quelques tablatures faciles de guitare

Maintenant que vous savez comment lire facilement une tablature, que diriez-vous de mettre en pratique tout cela ? Sur l’application de cours de guitare MyMusicTeacher, tu retrouveras des milliers de tablatures interactives qui te corrigent automatiquement grâce au microphone de ton ordinateur, ta tablette ou smartphone. Beaucoup de guitaristes commencent à jouer avec smoke on the water de Deepl Purple ou bien le fameux Seven nation army qui nécessite des accords de puissance.

Avec la vidéo ci dessous, tu apprendras facilement à jouer du tapping en lisant la notation associée à la tablature !

Un logiciel pour lire les tablatures

Il existe de nombreux logiciels qui permettent de lire des tablatures :

  • Guitar pro qui est une solution payante et la plus courante ! On utilise alors des fichier .gp où on peut lire des fichiers .xml avec des sons midi.
  • Tux guitar qui est gratuit et permet de lire les fichiers guitar pro ainsi que les tablatures en .tux.

L’avantage est que vous pouvez ralentir le tempo, entendre une musique vous accompagner et donc apprendre à votre rythme. Pour autant, ces logiciels ne détectent pas les notes pour vous dire si vous jouez juste ou faux contrairement notre logiciel et application MyMusicTeacher. Vous aurez un moyen de ralentir la musique, jouer en ayant un retour en temps réel sur les erreurs et les notes que vous avez bien jouées.

La tablature vous permet d’écrire aussi une chanson

Nous venons de voir que lire une tablature et ses différentes techniques est assez simple. C’est une histoire de numéro et de placement des doigts. Il faut donc apprendre à lire les tablatures tout comme à placer ses doigts dans les cases et sur les cordes de la guitare. Vous pouvez le faire sur internet ou sur des tablatures papiers. Pour ce qui est d’apprendre à lire les notes et le rythme, sachez que le rythme s’écrit de la même manière sur tablature et sur partition et qu’il est essentiel de l’apprendre ! Les longues barres au dessus des notes représentent sûrement des figures de rythme que vous pourrez ainsi apprendre, comme la noire, la blanche ou les croches. Vous trouverez sur cette page et dans notre application tous les cours parfait pour débutant à avancé !