fbpx

L’importance de bien régler sa guitare : la hauteur des micros

reglage micro

Quatrième partie de notre série d’articles sur les réglages de la guitare ! Cette semaine, nous allons nous concentrer uniquement sur la guitare électrique. Nous allons parler du réglage de la hauteur des micros électromagnétiques et de son influence sur le son capté puis dispensé par la guitare. La hauteur est une composante qui influe directement sur la distance séparant les cordes de la guitare et ses micros.

reglage_micro

Généralités sur la hauteur des micros électromagnétiques d’une guitare

Tout d’abord et pour le dire simplement : plus le micro est près des cordes et plus le son généré est puissant, et inversement. Par puissant, nous voulons aussi dire que son influence sur les cordes sera plus grande, lorsque ce dernier est trop près, il est fréquent de constater une importante perte de sustain, une distorsion (impression de sifflement) voire saturation du son, et une perte généralisé de précision dans le son. Ceci est du notamment à la puissance du champ magnétique généré par le micro. Plus important sur un simple bobinage que sur un humbucker, la distance entre le micro et les cordes va jouer sur l’amortissement de la corde (d’où la perte de sustain). C’est pourquoi il est commun qu’un micro double de type humbucker soit plus rapproché des cordes qu’un micro simple bobinage.

Dans quel cas et pourquoi régler la hauteur de ses micros ?

Même si la lutherie de la guitare à une importance de taille dans la création du son de l’instrument, il ne faut pas oublier que ce sont les micros qui captent les vibrations des cordes et retranscrivent ces dernières en son exploitable ! Ainsi, même une guitare de qualité certaine ne serait pas de taille contre une Stratocaster d’entrée de gamme si ses micros sont mal ajustés. Niveau sonore trop faible, manque de sustain, distorsion du son et plus encore.. Les effets d’un micro mal ajusté peuvent être démotivants à entendre. À l’inverse, les micros peuvent être ajustés, mais le son reste insatisfaisant, manque de médium, d’aiguës ou de grave, etc. Dans ce cas-là, quelques petits réglages peuvent faire passer le son de votre instrument à un tout autre niveau !

Comment régler la hauteur de ses micros ?

Comme nous le disions précédemment, il faut faire la distinction entre micro simple et micro double bobinage. Les premiers ayant le plus souvent un champ magnétique plus puissant, leur hauteur par rapport aux cordes s’en verra affecté. Nous n’avons pas encore parlé des micros actifs, qui eux n’ont pas ces problèmes d’interférences. Suivant le type de micro, la position va alors être étudiée minutieusement, car il ne s’agit pas simplement de régler une hauteur commune à toutes les cordes, mais de prendre aussi en compte une inclinaison pour que la distance entre le micro et chacune des cordes varie. L’étendue des possibles se voit alors augmenter. Techniquement, on améliore les fréquences basses en rapprochant le micro de la corde jusqu’à une certaine limite et on l’éloigne pour augmenter la clarté et les fréquences aigues. Surélever son micro du côté des cordes graves et légèrement le baisser du côté des aigu va permettre d’accentuer les composantes du son … Inversement, rapprocher le micro des cordes aiguës et l’éloigner des graves va donner plus de précision aux sons distordus et un son plus nourris dans les aiguës.

Nous n’allons pas entrer dans les détails sur la grande question de la ” distance idéale ” pour chaque corde car celle-ci dépend énormément du tirant des cordes, du type de micro et de la courbure de la table de la guitare. Néanmoins, il existe sur de nombreux sites et forums de courageux guitaristes expriment leurs combo issus de plusieurs heures de test sur leur instrument. Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre le temps de faire des tests pour trouver votre son idéal. Vous ne serez pas déçus !

Qu’est ce qu’un microphone de guitare électrique ?

SHN

Le fonctionnement du microphone de guitare

Le microphone de guitare vulgairement nommé “micro” est un capteur électromagnétique. Le principe est simple : Le microphone comporte des aimant et émet un chant magnétique. Autour de ces aimants se trouve une bobine de cuivre. Les cordes sont métalliques.

Lors de l’attaque des cordes de guitare, ces dernières vont vibrer et perturber le champ magnétique. Ainsi un phénomène d’induction va se produire, produisant ainsi ce que l’on nomme une force électromotrice dans cette bobine. Ensuite ce signal électrique est envoyé au câble jack puis à l’amplificateur qui va se charger de restituer le son.

microphone de guitare sur ibanez

Les différents types de microphone de guitare

Il existe majoritairement deux types de microphone, le simple et le double bobinage. à savoir qu’il existe aussi du triple et même du quadruple bobinage !

Le microphone simple bobinage

Ce micro a été inventé dans les années 1920. Ainsi, une rangée d’aimants est présente. Cette dernière est entourée d’un fil de cuivre enroulé de nombreuses fois. Cet ensemble est une bobine.

Le grand problème de cette solution est sa sensibilité aux interférences et ainsi la génération d’un bruit de fond similaire à un grésillement. Il est utilisé notamment pour le son “clean”, hors saturation ou des légers crunch.

microphone de guitare simple bobinage

Le microphone double bobinage

Le microphone de guitare double bobinage a été inventé dans les années 1950 pour corriger le problème de son prédécesseur. On retrouve deux rangées d’aimants. Ce n’est ni plus ni moins que de micro simple bobinage accolés. Néanmoins, les pôles magnétiques sont inversés. Ainsi, les perturbations s’annulent.

Ils sont plus adaptés pour jouer avec un effet saturé comme la distortion ou l’overdrive.

double_bobinage

Le microphone de guitare actif

Le principe est de traiter le signal des microphones avec un préamplificateur intégré dans la guitare. Il faut donc une alimentation externe grâce à une pile de 9V. Cela permet d’abaisser l’impédance  et donc de rendre le signal moins sensible aux nombreux parasites. De plus, cela permet d’éviter de perdre certaines fréquences émises qui sont notamment atténuées par les microphones de guitare passifs.

Le microphone de guitare passif

À l’inverse des micros actifs, les microphones passifs  n’ont pas d’alimentation externe. Bien que le microphone actif comporte les avantages cités ci-dessus, il n’est absolument pas à délaisser ! Faites confiance à vos oreilles !

Quelques microphones que je vous recommande :

Et vous, quels sont vos microphone de guitare préférés ? 🙂