fbpx

Les amplificateurs à modélisation, que choisir ?

ampli a modelisation

Les amplificateurs à modélisation :

Qu’est ce qu’un amplificateur à modélisation ?

Il existe l’amplificateur à modélisation, à lampes, à transistors. Un amplificateur à modélisation, c’est un amplificateur qui va calculer numériquement votre son. En effet, les lampes “chauffaient” pour produire le son, les transistors permettaient de gérer un flux électrique. En modélisation, ce sont des puces, des calculs, des processeurs qui vont agir pour modéliser votre son.

Avantages et inconvénients de la modélisation numérique :

Avantages :

  • Le prix est très abordable.
  • Les sonorités sont variées. En résumé, vous disposez de plusieurs amplificateurs dans votre amplificateur. Certains seront plus spécialisés dans le metal, le rock, le blues, etc
  • Bien souvent, une sortie USB est présente. Ainsi vous pouvez vous enregistrer grâce à votre ordinateur et obtenir une qualité de son honorable pour faire vos covers ou vos premiers enregistrements.
  • Les effets : la reverbération et le delay , mais aussi du flanger, du chorus et d’autres effets pour vous amuser et enrichir vos compositions, votre façon de jouer. C’est toujours plus sympas de travailler un solo avec une légère réverbération n’est ce pas ?
  • Les outils intégrés : il arrive d’avoir un métronome, un accordeur ou même une boîte à rythme intégrée ! De quoi économiser et avoir toujours ses outils favoris à porté de main.
  • Ils sont légers et robustes, comme les amplificateurs à transistors !

Inconvénients :

  • Le son est une modélisation : pour les plus aguerris d’entre vous, ce type de son ne conviendra pas et pourra ressembler à une pâle imitation d’un véritable amplificateur. Votre oreille est maître !
  • La puissance sonore est souvent modérée et l’enceinte est d’une qualité moyenne.
  • Certains ne permettent pas de travailler avec un équalizer (régler les graves, aigües, etc)

Un amplificateur à modélisation pour quelle utilisation ?

Vous pouvez très bien effectuer des concerts ou des répétitions avec votre amplificateur. Mais il est vrai que ce type est idéal pour les débutants/intermédiaires qui désirent se simplifier la vie et s’essayer aux effets. En effet, vous disposez de plusieurs effets, amplificateurs, etc. Il est bien plus ludique de pouvoir changer de son quand on le veut ! C’est parfait pour avoir un outil tout en un et découvrir les nombreuses possibilités sonores qu’offre la guitare à un prix très abordable et ce, avant de se lancer dans l’achat de pédaliers externes ou d’un amplificateur qui vous correspondra plus. N’oubliez pas que votre oreille est la seule juge ! L’amplificateur à modélisation est donc votre parfait allier pour vous amuser !

Notre sélection :

peavy_vypyr
Sous ses aspects d’usine, Le VYPYR de peavy est un excellent choix avec une palette sonore riche et complémentaire !
amplificateur à modélisation
Line 6 propose le Spider, un amplificateur indétrônable à qui on reprochera peut être un son trop froid, mais bien pratique !
amplificateur a modelisation cube roland
Avec sa batterie intégrée, le cube de roland est un amplificateur à modélisation portatif et pourra aussi bien convenir à un chanteur occasionnel !

 

Les plugins comme amplitube et guitar rig :

L’informatique a ouvert une nouvelle ère : les simulateurs d’amplificateurs intégrés à l’ordinateur ou à votre tablette. Vous pouvez brancher votre guitare à votre ordinateur grâce à une carte son externe et paramétrer votre son sur des logiciels qui simuleront un amplificateur. Des centaines d’amplificateurs, de pédales et de sons sont disponibles. Ainsi, si vous êtes un nomade et adorez votre ordinateur, tournez vous du côté des cartes son externes et des simulateurs comme amplitube ou guitar rig !

Bonne musique à tous 😉

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi en apprendre plus sur les amplificateurs à lampes dans cet article !

Qu’est ce qu’un amplificateur à lampes ?Histoire, avantages, inconvénients

peavy valveking à lampes

Les guitares, comme la plupart des instruments, étaient autrefois strictement acoustiques, mais comme beaucoup d’instruments à cordes, la recherche de l’amplification a commencé bien avant les amplis électroniques. L’amplification électrique est apparue sur la scène dans les années 1930 – lorsque les guitaristes jouaient avec des big band, ils avaient besoin de plus de volume pour rivaliser avec la section des cuivres.

De là, un homme nommé Leo Fender a commencé à construire dans son magasin de réparation de radio des amplificateurs simples, comme le Fender Champ, mais a rapidement ajouté des contrôles de tonalité et de réverbération.

Les historiens du rock pourraient dire que l’amplificateur le plus important de Leo Fender était en fait le Fender Bassman, qui – bien qu’étant un ampli de basse – a ouvert la voie à la création d’un tout nouveau type d’amplificateur, conçu par l’autre père des amplis de guitare, Jim Marshall. A ce jour, quel que soit l’autocollant sur la face avant, la plupart des amplificateurs sont définis soit comme “Fender-style”, soit comme “Marshall-style”, les deux marques proposant à la fois des amplis transistor ou à lampes dans leur stock.

Contrairement à un simple amplificateur électronique, les amplificateurs électriques de guitare impriment leurs propres signatures sonores sur le son d’un joueur et modifient considérablement la façon dont la guitare sonne réellement sous les doigts du joueur. On pourrait aller jusqu’à dire qu’il fait partie intégrante de l’instrument lui-même. L’exemple le plus connu reste Angus Young, qui pour obtenir le son légendaire d’AC/DC a toujours utilisé sa Gibson SG standard ET des amplis Marshall à lampe (des fois appelés ampli de puissance à tubes ou à lampe röhren)

Cela fait partie du “voyage” d’un guitariste électrique de rechercher un amplificateur pour lui et son instrument. Et pour ça, la connaissance est impérative. Plus un guitariste comprend le fonctionnement d’un amplificateur de guitare, mieux il est équipé pour obtenir sa propre sonorité unique.

Lampe ? Pourquoi lampe ?

A l’époque où le numérique et la miniaturisation n’existaient pas, les premiers amplificateurs étaient constitués de lampes. Attention, on ne parle pas ici d’une ampoule qui pourrait éclairer toute votre pièce. Non, un lampe, c’est cette image ci-dessous. Vous l’aurez compris, celle-ci va chauffer comme une ampoule et son filament va briller de milles feux. Le but étant de créer de la puissance/du son. Il existe actuellement des amplificateurs sans lampes comme ceux à transistors (peu chers) et à modélisation (le son est calculé numériquement), à chaque fois disponible en version combo (tout inclus en un) ou en stack (préampli + ampli + haut-parleur branchés séparément en colonne). Il existe aussi des hybrides qui couplent ces différentes technologies.

lampe amplificateur de guitare
Voici une lampe

Ainsi un amplificateur à lampes est constitué… de lampes ! Vous pouvez voir à quoi ça ressemble et surtout quel son ça peut donner en regardant Joe Bonammassa tester un nouveau Marshall.

amplificateur à lampes
Un amplificateur à lampes, c’est beau !

Les avantages et inconvénients du tout lampe :

Les avantages d’un amplificateur à lampes

  • Le son typé des lampes et l’influence de chacune des lampes. Il existe plusieurs séries de lampes. Des sons plus chaleureux, plus ronds etc. Chaque lampe possède sa propre sonorité. Ainsi, vous pouvez jouer légèrement sur votre son en modulant vos lampes.
  • Le son plus “puissant” : attention, amplificateur à lampe ne sonne pas plus fort qu’un amplificateur à transistor. 1 watt, c’est 1 watt, rien de plus. Les amplificateurs à lampes ont la chance d’avoir des enceintes de meilleure qualité, ce qui permet de donner une sensation de puissance supérieure à celle des transistors.
  • La sursaturation et flexibilité des lampes. Si vous poussez votre amplificateur à lampes à fond, vos lampes tiendront le coup à l’inverse des transistors.
  • le côté “machine old school” assez séduisant : le fait de devoir préchauffer les lampes de votre amplificateur, de les voir s’allumer, ça a un côté assez attirant !
  • Des dynamiques et harmoniques plus intéressantes : attention cela ne veut pas dire qu’un amplificateur à transistor ne saura pas restituer votre jeu ! Vous avez cependant plus de chance d’avoir un son riche que sur un transistor. Mais un transistor de qualité pourra aisément égaler, voir dépasser vos lampes.

Les inconvénients d’un amplificateur à lampes

  • la fragilité : les lampes sont très fragiles et n’aiment pas le transport ! Attention donc aux chocs et aux déplacements
  • le prix : les lampes sont chères ! Comptez 40€ minimum par lampe. Le compte est vite fait quand vous en avez 8 dans votre amplificateur !
  • le rendement et le volume : vous obtiendrez de meilleurs résultats en poussant votre amplificateur aux deux tiers de votre volume. Vos voisins ne risquent pas d’apprécier !

Quelques informations complémentaires sur l’amplificateur à lampes

On y observe un étage de puissance avec des lampes de puissance. C’est elles qui vont permettre de “booster” votre volume. Le second étage est composé de lampes qui permettent de “créer le type de son”. N’oubliez pas, il faut préchauffer vos lampes avant chaque utilisation. Pour se faire, activez le bouton POWER 5 minutes avant de désactiver le STAND BY. Faites de même pour éteindre votre amplificateur. Attention, les lampes, c’est du verre ! Un changement de température trop brusque, un coup trop fort peut endommager votre amplificateur.

peavy valveking à lampes Quoi qu’il en soit, lampes, transistors ou modélisation, seule votre oreille est juge. Il n’y a pas de formule toute faite qui vous permet de décider sur un amplificateur ou un autre. Un transistor n’est pas forcément plus mauvais qu’un lampe, un à modélisation peut s’avérer plus utile qu’un lampe à vos yeux etc. Faites vous confiance, testez un maximum d’amplificateurs 😉 !

Personnellement, je joue sur un tout lampe, un modélisation,1 transistor et un hybride lampe/transistor. Ils se complètent et ont chacun leurs avantages comme leur inconvénients 😉

Plutôt intéressé par les amplis à modélisations ? ça tombe bien, avant de valider votre livraison de votre magasin de musique préféré, nous en parlons dans cet article !