fbpx

Quelle position pour tenir sa guitare électrique & acoustique ?

Position de la main et du corps avec une guitare

Bien tenir sa guitare ou sa guitare basse, c’est éviter de vous contorsionner le dos ou de prendre de mauvaises habitudes qui peuvent ralentir votre évolution à la guitare. Une tenue appropriée de l’instrument et une bonne posture sont essentielles en musique pour devenir le nouveau Jimi Hendrix. En effet, une position incorrecte des mains, des bras et du corps peut carrément vous empêcher d’exécuter plusieurs mouvements, accords ou phrasés. De plus, sachez qu’une mauvaise posture (ou position) à la guitare peut aussi déclencher des dommages ligamentaires et articulaires graves, particulièrement si vous faites de la guitare pendant de longues séances et fréquemment.

Une petite fille joue de la guitare acoustique en position assise dans l'herbe.

Comment se positionner et tenir sa guitare convenablement?

Lorsque vous jouez de la guitare, vous pouvez adopter différentes positions. Ce peut être assis ou debout, selon le type de guitare que vous possédez (guitare classique, acoustique ou électrique), vos préférences, le style de musique que vous jouez, l’espace où vous vous exercez à votre instrument, etc.

Il faut également préciser que chacune de ces postures a ses contraintes et ses avantages. Par exemple, la position assise assure une meilleure stabilité de l’instrument et est plus confortable pour jouer longtemps, mais vous n’aurez pas toute la liberté de mouvement que procure la position debout, et certaines personnes auront tout de même des douleurs dans les articulations des mains ou à l’épaule quelques jours plus tard.

Alors, une bonne posture devrait aller de soi, mais ne négligez pas cet aspect si vous débutez à la guitare : choisissez dès le départ une bonne position dans laquelle vous êtes à l’aise et conservez-la, même si vous ne jouez de la guitare qu’une dizaine de minutes sur le pouce quotidiennement.

Dans le cas contraire, vous risquez de garder longtemps votre mauvaise posture, puis des douleurs apparaîtront, rendant l’apprentissage de la guitare beaucoup plus difficile. Et si cela se produisait, l’instrument pourrait vous répugner en peu de temps, alors qu’une bonne posture peut vous faire évoluer plus rapidement.

Voyons alors les positions les plus communes pour tenir sa guitare.

Jouer de la guitare – les positions assises

La meilleure position à adopter lorsque l’on débute pour apprendre la guitare est sans hésiter la position assise. Pourquoi ? Tout d’abord parce que l’on est beaucoup plus concentré lorsqu’on est assis pour tenir sa guitare. On n’est pas perturbé par d’autres fonctionnalités mécaniques, et celle-ci permet un bon accès à l’ensemble du manche de la guitare, même aux notes les plus aiguës.

De plus, avant de pouvoir passer à la position debout, il faut inévitablement commencer par bien maitriser l’instrument, et celui-ci a tendance à être instable dans la position dite « rock ‘n’roll ». De toute façon, à moins que vous soyez un sportif d’envergure olympique, votre dos, vos deux mains et vos épaules se fatigueront bien vite, par la position debout.

Comment se placer par rapport au corps de sa guitare classique ou électrique ?

D’abord, trouvez une chaise confortable, pas trop haute, solide et non rembourrée de préférence.

1) En posture « moderne » :

C’est la position privilégiée par la plupart des guitaristes et certainement la plus utilisée chez les débutants, car grâce à celle-ci, la guitare ne se balade pas d’un côté et de l’autre. Elle permet une stabilité convenable de l’instrument, est commode et vous permettra de jouer longtemps de la guitare sans vous épuiser ou vous blesser au dos.

Pour ce faire, placez la guitare sur votre jambe droite, en ayant les cuisses horizontales; faites en sorte que le manche de votre instrument soit parallèle au sol. Votre bras droit doit prendre appui sur le corps de la guitare, afin que l’instrument ne glisse pas continuellement et que vos mains, vos épaules et vos bras n’effectuent aucun effort physique pour la maintenir immobile sur votre jambe.

Erreurs à ne pas faire :

  • la guitare ne doit pas être parallèle à votre corps, mais plutôt à 45 degrés par rapport à la poitrine : cela permet de tenir le coude et le bras gauche du corps légèrement à l’écart et, par conséquent, d’avoir une plus grande liberté de mouvement.
  • votre coude ne doit donc pas être trop prêt de votre poitrine, sinon vous aurez de la difficulté à maintenir la caisse de la guitare sur votre cuisse.
  • la tête de la guitare ne doit pas être inclinée vers le bas, car cela est très pénible pour le poignet gauche et vous aurez de la difficulté à exécuter certains mouvements. Le manche de l’instrument doit être en position horizontale, peut-être même légèrement penché vers le haut.
  • les deux pieds ne doivent pas être placés d’une autre façon que posés bien à plat et légèrement écartés (le pied ne doit surtout pas être appuyé sur le talon ou sur le bout des orteils).
  • les deux cuisses ne doivent pas être collées, autrement vous aurez du mal à tenir convenablement la guitare. Vos cuisses doivent être légèrement écartées, comme si vous étiez ordinairement et confortablement assis.

2) En posture « classique » :

C’est la position la plus appréciée pour la guitare classique, celle-ci offrant une meilleure stabilité et aisance pour jouer cet instrument, en particulier de la main gauche.

Le seul fait de placer la guitare sur la jambe gauche libère complètement le bras gauche et lui permet de plus amples mouvements, le bras droit et son épaule ne seront pas tirés vers l’arrière, le poignet gauche se cassera moins pour atteindre certains écartements et vous pourrez mieux constituer les doigtés qui sont habituellement difficiles à réaliser sur une guitare classique (cela est dû au manche un peu plus large que celui d’une guitare acoustique ou électrique).

C’est pourquoi cette position est également très appréciée à la guitare électrique. Elle permet notamment d’atteindre les notes les plus aiguës dans le bas du manche beaucoup plus facilement.

Pour ce faire, vous devez poser la guitare sur votre jambe gauche, l’appuyer sur votre poitrine et faire en sorte que le manche soit incliné vers le haut à 45°, que la touche soit bien accessible et que votre pied gauche soit surélevé (ou le pied droit, selon vos préférences) sur un repose-pied ou n’importe quel autre objet 10 à 15 cm de haut.

La guitare doit être positionnée avec la partie inférieure des éclisses (le bord de la guitare) en contact avec les deux cuisses.

Cependant, il faut savoir que malgré que la posture classique soit très répandue, elle est très irrégulière : en cas de pratique continue et avec le repose-pied, certaines personnes peuvent subir des maux lombaires.

Une fille joue de la guitare acoustique de la main gauche dans la position assise classique

Erreurs à ne pas faire :

  • la guitare ne doit pas être parallèle à votre corps, mais bien à 45 degrés inclinés vers le haut, par rapport à la poitrine : cela permet d’avoir un accès entier au manche de la guitare.
  • les deux cuisses ne doivent pas être collées, autrement vous aurez du mal à maintenir la guitare entre vos deux cuisses. Vos cuisses doivent être légèrement écartées, comme si vous étiez ordinairement et confortablement assis.
  • la technique de guitare classique nécessite que vous teniez l’instrument sur la jambe gauche, NON PAS LA DROITE! Cette posture rapproche le milieu de la guitare classique de votre poitrine; cela permet une plus grande liberté de mouvement de la main gauche.
  • la posture classique requiert obligatoirement un repose-pied ou quelques choses pour maintenir votre pied à une dizaine de centimètres du sol. Autrement, vous aurez du mal à jouer longtemps dans cette position.
  • la guitare ne doit pas être éloignée de votre corps. Pour permettre une meilleure stabilité de l’instrument et une plus grande liberté de mouvement de la main gauche, la guitare doit être appuyée contre la poitrine.

Jouer de la guitare – la position debout

Cette posture est sans contredit la préférée des guitaristes de scène, celle-ci permettant de se déplacer, courir, sauter, bref de bouger en toute liberté. Le guitariste de AC/DC Angus Young pourrait donner des cours particuliers pour faire sa célèbre “Duck Walk”.

Bien entendu, pour jouer de la guitare debout, une sangle est nécessaire et, puisque les guitares ne sont pas conçues pour rebondir, assurez-vous qu’elle soit convenablement fixée à l’instrument!

Tout comme la position assise, le manche de la guitare doit être incliné à 45 degrés par rapport au corps sur le plan vertical. Le milieu de la guitare doit prendre appui au niveau de la ceinture et, donc, celle-ci ne doit pas être trop haute ou trop basse.

Ne vous courbez pas le dos, le cou et les épaules. Étirez-vous avant, pendant et après vos répétitions, mais sans exagération.

Quelle que soit la position choisie, elle doit être confortable et vous permettre de jouer, de manière décontractée, la musique qui vous plaît. La position ne doit pas entraîner de maux musculaires. Si vous jouez un accord barré par exemple, les seules contractions musculaires doivent être celles exercées par les doigts.

Erreurs à ne pas faire :

  • évitez les positions qui consistent à jouer plus bas que la ceinture. Bien qu’une position basse soit à la mode chez les guitaristes de musique rock actuelle, vous aurez plus de difficultés à jouer de la guitare de cette façon, surtout de la main gauche, car, par la force des choses, vous devrez « casser » votre poignet pour atteindre toutes les cordes du manche. Cela peut conduire, avec le temps, à des douleurs musculaires à l’avant-bras, au dos ou à la nuque. De plus, vous serez limité dans l’aisance et la fluidité de vos déplacements sur le manche de votre guitare.
  • évitez d’utiliser une courroie inconfortable et de mauvaise qualité. Choisissez plutôt une courroie de qualité et bien rembourrée – particulièrement aux niveaux des épaules – qui vous assura confort et une meilleure stabilité de l’instrument.

L’importance d’un amplificateur bien positionné !

Peavey Guitar amplifiers family

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, le son de votre guitare amplifié peut changer du tout au tout selon la position que vous avez vis-à-vis de votre amplificateur. Nous allons voir ensemble dans cet article, que bien positionner son ampli n’a rien d’anodin, et peut améliorer votre son et confort de jeu !

amplificateur guitare

Juger le son d’un amplificateur

En tant que guitariste, si vous jouez debout, vous aurez tendance à être situé légèrement de côté par rapport à votre ampli. Ce qui ne vous donnera pas une idée correcte de votre son. Le son d’un ampli se développe comme un cône horizontal dont le haut-parleur constitue le sommet. Le cône va être caractérisé par une hauteur, une largeur et une profondeur. La position idéal se cache au croisement de ces trois valeurs.

Ce qui nous amène au premier problème. Si vous jouer avec un combo, celui-ci sera souvent posé sur le sol. Le son vous arrivera donc au mieux aux omoplates. L’idéal, serait de placer le haut-parleur à hauteur de votre poitrine pour que le haut du cône atteigne votre tête. Cette solution est plutôt bonne si vous jouer seul ou en groupe, mais terrible si vous avez un public assis. L’astuce consiste alors à laisser son amplificateur à terre tout en le sur-élever légèrement pour que le cône de son envahisse l’espace.

Largeur et profondeur, les clés de voûte d’un amplificateur bien positionné

Pour la largeur, il n’y a pas de secret, il faut repiquer son amplificateur. Si vous disposez d’un combo, n’hésitez pas à investir dans des baffles que vous parsèmerais dans toute la pièce. Vous pourrez alors former une bulle de son autour de vous, ce qui vous permettra d’entendre votre son sous toutes ses coutures sans pour autant couvrir le son des autres instruments si vous jouez en groupe.

La profondeur quant à elle, est la composante la plus méconnue. Le son d’un haut-parleur ne se réalise que si vous êtes situés entre deux et cinq mètres de distance par rapport à votre amplificateur (dépendamment de la puissance de ce dernier). En dessous, vous n’arriverez pas à percevoir l’ensemble du spectre sonore diffusé par votre ampli. De ce fait, lorsque vous régler ce dernier, n’hésitez pas à prendre des pauses pour écouter le son de loin avant de modifier les réglages. Le son peut être perçu d’une manière totalement différente selon que vous soyez sur scène ou dans le public. Le son d’un haut-parleur ne se réalise que si vous êtes situés entre deux et cinq mètres de distance par rapport à votre amplificateur (dépendamment de la puissance de ce dernier).

Pour en savoir plus sur les amplis guitare, je vous invite à lire l’article suivant, sur les amplificateurs à modélisations !