fbpx

L’importance de bien régler sa guitare : la hauteur des micros

reglage micro

Quatrième partie de notre série d’articles sur les réglages de la guitare ! Cette semaine, nous allons nous concentrer uniquement sur la guitare électrique. Nous allons parler du réglage de la hauteur des micros électromagnétiques et de son influence sur le son capté puis dispensé par la guitare. La hauteur est une composante qui influe directement sur la distance séparant les cordes de la guitare et ses micros.

reglage_micro

Généralités sur la hauteur des micros électromagnétiques d’une guitare

Tout d’abord et pour le dire simplement : plus le micro est près des cordes et plus le son généré est puissant, et inversement. Par puissant, nous voulons aussi dire que son influence sur les cordes sera plus grande, lorsque ce dernier est trop près, il est fréquent de constater une importante perte de sustain, une distorsion (impression de sifflement) voire saturation du son, et une perte généralisé de précision dans le son. Ceci est du notamment à la puissance du champ magnétique généré par le micro. Plus important sur un simple bobinage que sur un humbucker, la distance entre le micro et les cordes va jouer sur l’amortissement de la corde (d’où la perte de sustain). C’est pourquoi il est commun qu’un micro double de type humbucker soit plus rapproché des cordes qu’un micro simple bobinage.

Dans quel cas et pourquoi régler la hauteur de ses micros ?

Même si la lutherie de la guitare à une importance de taille dans la création du son de l’instrument, il ne faut pas oublier que ce sont les micros qui captent les vibrations des cordes et retranscrivent ces dernières en son exploitable ! Ainsi, même une guitare de qualité certaine ne serait pas de taille contre une Stratocaster d’entrée de gamme si ses micros sont mal ajustés. Niveau sonore trop faible, manque de sustain, distorsion du son et plus encore.. Les effets d’un micro mal ajusté peuvent être démotivants à entendre. À l’inverse, les micros peuvent être ajustés, mais le son reste insatisfaisant, manque de médium, d’aiguës ou de grave, etc. Dans ce cas-là, quelques petits réglages peuvent faire passer le son de votre instrument à un tout autre niveau !

Comment régler la hauteur de ses micros ?

Comme nous le disions précédemment, il faut faire la distinction entre micro simple et micro double bobinage. Les premiers ayant le plus souvent un champ magnétique plus puissant, leur hauteur par rapport aux cordes s’en verra affecté. Nous n’avons pas encore parlé des micros actifs, qui eux n’ont pas ces problèmes d’interférences. Suivant le type de micro, la position va alors être étudiée minutieusement, car il ne s’agit pas simplement de régler une hauteur commune à toutes les cordes, mais de prendre aussi en compte une inclinaison pour que la distance entre le micro et chacune des cordes varie. L’étendue des possibles se voit alors augmenter. Techniquement, on améliore les fréquences basses en rapprochant le micro de la corde jusqu’à une certaine limite et on l’éloigne pour augmenter la clarté et les fréquences aigues. Surélever son micro du côté des cordes graves et légèrement le baisser du côté des aigu va permettre d’accentuer les composantes du son … Inversement, rapprocher le micro des cordes aiguës et l’éloigner des graves va donner plus de précision aux sons distordus et un son plus nourris dans les aiguës.

Nous n’allons pas entrer dans les détails sur la grande question de la ” distance idéale ” pour chaque corde car celle-ci dépend énormément du tirant des cordes, du type de micro et de la courbure de la table de la guitare. Néanmoins, il existe sur de nombreux sites et forums de courageux guitaristes expriment leurs combo issus de plusieurs heures de test sur leur instrument. Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre le temps de faire des tests pour trouver votre son idéal. Vous ne serez pas déçus !

L’importance de bien régler sa guitare : la Justesse des Harmoniques

reglage

Nous avons commencé notre série sur l’importance de bien régler sa guitare avec un guide d’intervention sur le manche, et notamment sur le Truss Rod. Par la suite, nous nous sommes attaqués à l’action du chevalet en réglant la hauteur des cordes. Aujourd’hui, nous allons parler de justesse harmonique. En effet, même si votre manche est parfaitement équilibré, l’action bien adaptée et les cordes minutieusement accordées, il est toujours possible que votre guitare ne sonne pas correctement.

Il se peut que la justesse des harmoniques soit défaillante … Pour en avoir le cœur net, il suffit de jouer n’importe quelle corde à vide, puis de fretter cette même corde à la douzième corde. Si les harmoniques sont ajustés, alors la note sera identique, à une octave près. Si par contre, la note diffère de celle jouée à vide, alors vous devrez effectuer un réglage supplémentaire.

pontets_fender

Le réglage des Harmoniques : comment procéder ?

De nombreux guitaristes appellent aussi ce réglageréglage des octaves “. À l’époque où les accordeurs chromatiques n’existaient pas, la justesse était prise par rapport à l’harmonique 12, la note que l’on entend lorsque l’on pose légèrement son doigt sur la 12e frette. Identique à la note jouée en 12e case, ce fut un point de référence plus aisé à distinguer à l’oreille.

Le réglage des harmoniques se situe au niveau du chevalet de la guitare. Nous allons cette fois agir sur les pontets individuels sur lesquels sont apposés les cordes.

Régler la justesse d’une guitare électrique

Dans le cas d’une guitare électrique, il existe deux types de chevalets assez généraux qu’il est possible de régler aisément. Le modèle Tune-O-matic de Gibson et le Floyd de Fender.

Pour le système Gibson, le pontet est situé dans une cavité et glisse le long d’une vis qu’il faudra serrer/desserrer en fonction du résultat voulu. Celà va avoir pour effet d’allonger ou de rétrécir la partie vibrante de la corde à régler :

Dans le cas d’une note trop grave sur la douzième case, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop longue. Il faut donc la raccourcir.
Plus la partie vibrante d’une corde est longue plus la note est grave.

Au contraire, si la note de la douzième case, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop courte. Il faut donc la rallonger.
Plus la partie vibrante d’une corde est courte plus la note est aiguë.

Pour un chevalet du type Fender, les cordes sont placées sur des pontets de type cylindrique, il est alors possible de régler aussi la position latérale des cordes !

Régler la justesse d’une guitare acoustique

Difficile de régler la justesse harmonique sur une guitare acoustique, car celle-ci s’ajuste au niveau du sillet de la partie basse de la caisse de résonance. Le problème étant que le sillet y est fixe. Pour régler la justesse, il est alors possible de limer ce dernier en pente au niveau des cordes dont la justesse est compromise, ou déposer la guitare chez un luthier pour que ce dernier puisse baisser, relever ou recréer un sillet adapté.

Harmoniques bien réglés, une guitare à fretter ?

Une fois la justesse rétablie, il est important de prendre en considération le tirant des cordes utilisées. Il est probable qu’a chaque changement de tirant, un nouveau réglage de la justesse soit requis.

L’importance de bien régler sa guitare : L’Action des Cordes

action cordes

Dans ce deuxième article sur le thème du réglage de la guitare, nous allons nous intéresser à quelque chose de plus simple et moins délicat à manier que le Truss Rod : l’action des Codes.

L’action des cordes, qu’est-ce que c’est ?

L’action des cordes, c’est la distance entre ces dernières et le manche de la guitare. Si votre manche est bien réglé comme décrit dans notre précédent article, alors le réglage de l’action des cordes est la prochaine étape vers une guitare confortable et opérationnelle.

Une action trop haute (soit une grande distance entre le manche et les cordes) rendra votre jeu inconfortable car demandera plus d’effort pour fretter. Le passage d’un accord barré à un autre, par exemple, serait un véritable supplice. Une action trop basse en revanche (soit une faible distance entre le manche et les cordes) va faire friser les cordes en vibrant sur les frettes. Chaque guitariste à ses préférences en terme d’action, mais les données idéales sont les suivantes :

  • A la douzième case, la distance entre le mi grave et le manche ne dépasse pas 2 mm.
  • A la douzième case, la distance entre le mi aigüe et le manche ne dépasse pas les 1.5 mm.

En fonction de la courbure du manche et du tirant des cordes utilisées, les valeurs peuvent varier.

action_cordes

Ajuster la hauteur des cordes

Pour ajuster la hauteur des cordes, les réglages se passent au niveau du chevalet. Selon le type de votre chevalet, le mode de réglage peut varier. Pour ce qui est du Tune-O-Matic, très rependu sur les guitares de type Les Paul, il suffit de simultanément serrer ou desserrer deux vis présentes de chaque côté du chevalet. Une opération à mener progressivement pour veiller à respecter la courbure de la touche (le RADIUS). Pour ce qui est des chevalets du type Fender ou Floyd, les réglages se font corde par corde en agissant sur les six pontets individuels. Encore une fois, il est bon d’effectuer le réglage progressivement pour respecter le radius.

L’action des cordes est à présent réglée et le confort de jeu va tout de suite s’en ressentir ! Il reste malgré tout un détail d’une importance capitale à vérifier et qui découle de ces réglages : la justesse des harmoniques. Nous en parlerons la semaine prochaine dans notre troisième article sur la question des réglages de la guitare !

L’importance de bien régler sa guitare : Le Truss ROD

truss rod inside

Lorsque l’on achète sa guitare dans un bon magasin de musique, chez un bon luthier voir sur internet, nous la recevons en général réglée. Dans le cas échéant, celle-ci pourra se montrer très inconfortable à jouer et voir même, ne pas sonner comme espéré ! Le réglage de la guitare a une influence incroyable sur le jeu et les sensations du guitariste. Ainsi, une Gibson Les Paul vintage mal réglé peut sembler bien moins intéressante à jouer qu’une Ibanez d’entrée de gamme parfaitement adapté à son guitariste.

Dans ce premier article d’une longue série, nous allons nous pencher sur une mécanique en particulière : le Truss Rod.

truss-rod

Bien régler sa guitare n°1 : La tige de renfort du manche : le Truss Rod !

Commençons notre tour de table des mécaniques de réglages par une des plus mystérieuse et terrifiante pour tous les guitaristes : la tige de renfort du manche, ou TRUSS ROD; Cette tige contenu dans le manche des guitares électriques et folks est très méconnue des guitaristes, si ce n’est qu’elle a la réputation de pouvoir détruire l’intégrité de l’instrument si on la malmenait.

En effet, le réglage du Truss Rod est extrêmement délicat. La tige de métal est présente dans le manche telle une courbe. Elle permet de contrebalancer la force exercée par les cordes en métal et empêcher le manche de bois de se recroqueviller sur lui-même sous la tension. Serrer la vis du Truss Rod va avoir pour effet de tendre la tige de metal et donc bomber le manche. C’est un réglage délicat qui fait souvent peur aux guitaristes, car une modification trop brutale risque de faire craquer le bois et détruire le manche. C’est un réglage à réaliser pas à pas en laissant reposer le bois entre chaque modification.

Idéalement, le manche est légèrement courbe pour que les frettes du manche ne touchent pas les cordes. Le réglage du Truss Rod permet donc d’ajuster le manche à la tension des cordes et au jeu du guitariste.

Pour le régler, il faut tout d’abord porter ses yeux a hauteur du manche et de vérifier que ce dernier est plat, ou bien légèrement creux. Ce léger creux est appelé ” Relief ” et dépend beaucoup du tirant de cordes utilisé. Sur une guitare électrique, il peut aller de 0 à 4 dixième de millimètre.

S’il n’est pas très dangereux de desserrer le Truss Rod, le serrer peut devenir très délicat et il est impératif de prendre son temps et d’aller de 8ème de tour en 8ème de tour sans ne jamais dépasser deux tours de vis !

Malgré tout, le Truss Rod n’a rien de si effrayant, et le manche reste une partie assez solide pour toute guitare électrique. Pour les plus aventureux d’entre vous, il n’y a aucun mal à vouloir tester plusieurs réglages différents jusqu’à trouver le juste-milieu ; si par contre, vous tenez beaucoup trop à votre guitare pour risquer quoi que ce soit, alors peut être que les conseils experts d’un luthier pourront vous être utiles !

La semaine prochaine, nous verrons ensemble le réglage de l’action et la hauteur des cordes !