fbpx
Qu’est-ce que l’on appelle technique du Flatpicking à la guitare ?

Qu’est-ce que l’on appelle technique du Flatpicking à la guitare ?

4.3
(2436)

Le Flatpicking, un mot presque incongru que l’on ne peut s’empêcher de mettre en contraste avec les notions de Fingerpicking et Fingerstyle. La notion vient de la contraction des locutions anglaises ” Flat ” signifiant plat, et ” picking “, représentant la mise en vibration d’une corde de guitare. Qu’est-ce qui caractérise le flatpicking aujourd’hui, et comment le joue t’on ? La technique est-elle associé à un style en particulier ? La réponse dans les prochaines lignes.

Définition et origines du FlatPicking

Si le fingerpicking définit la mise en vibration des cordes à l’aide des doigts ou d’accessoires comme les onglets. Le flatpicking, lui, décrit l’utilisation du médiator pour gratter les cordes. Bien que ce soit la méthode principale utiliser par les guitaristes de folk et de rock, la technique, elle, tire ses origines du bluegrass. A la base, étaient considéré comme flatpicker les guitaristes provenant de la région culturelle d’Appalachia aux Etats-Unis : une zone géographique traversant les etats de New York, Georgie, Mississippi du nord et Alabama.

Le style appalachien est dérivé du folklore anglais et des balades écossaises. Il se caractérise par la frottement énergique d’accords de septièmes et de notes liés. Il va notamment influencer la musique country et le bluegrass des années 60.

Si aujourd’hui on pourrait qualifier la majeure partie des guitaristes du monde comme étant des Flatpickers, c’est un terme qui est pourtant surtout utilisé aux amateurs du style appalachien. On inclue par exemple des guitaristes comme Eddie Peabody, Doc Watson, ou encore Clarence White.

Des morceaux caractéristiques au flatpicking

Un parfait exemple de flatpicking déployant ses racines dans le blues peut être entendu dans cette vidéo. On y retrouve Tony Rice jouant son morceau le plus connu : Church Street Blues.

Plus récemment, des guitaristes comme Sean Watkins tentent de moderniser le genre. Chanteur guitariste dans le groupe folk contemporain Nickel Creek, Sean transcende les racines country dans le morceau ” All I Do is Lie ” :

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes 2436

Laisser un commentaire