fbpx
L’importance de varier le tempo dans l’apprentissage d’un morceau

L’importance de varier le tempo dans l’apprentissage d’un morceau

Un des conseils majeurs donné par de très nombreux professeurs de guitare est le suivant : lors du travail d’un morceau, il est bon de réduire le tempo et de l’augmenter progressivement. Décryptage d’une pratique fondamentale !

tempo

Faire varier le tempo à différentes étapes de l’apprentissage

Face à un morceau inconnu, il n’est pas utile d’apprendre chaque note au tempo habituel, car le rythme sera, de toute manière, faussé par l’incertitude et le tâtonnement. La première étape consiste donc à analyser la structure du riff ou morceau à apprendre. Un tempo réduit permet de laisser plus de temps dans l’exécution des notes. Du temps qui est essentiel pour perfectionner le placement des doigts et maîtriser les enchainements.

Une fois le morceau à peu près en tête ; la deuxième étape consiste à légèrement augmenter le tempo pour cette fois faire appel à un autre mécanisme mis en jeu dans l’apprentissage : l’automatisation du jeu. Le but est à terme de rendre ce dernier totalement inconscient. Littéralement jouer le morceau sans y réfléchir, sans s’en rendre compte .. Une étape majeure dans la pratique d’un instrument, mais qui semble magique lorsque l’on y pense avec du recul. La gymnastique cérébrale ici est incroyable.

Attention cependant ! Automatiser le jeu d’un morceau ne signifie pas le jouer comme un robot au contraire. Le fait de rendre le jeu instinctif permet plus d’espace à la créativité personnel. L’ajout de note, le changement de rythme, les altérations diverses … Ces mécanismes qui à terme vous permette de vous approprier le morceau appris.

Arrivé au tempo de base, la dernière étape consiste à répéter le morceau en augmentant progressivement la vitesse de jeu. Le riff devient alors un véritable exercice permettant de travailler la dextérité. Une méthode à terme plus ludique pour l’échauffement que les exercices déliateurs.

Automatiser un morceau pour s’en souvenir des années après

Certains d’entre vous ont peut-être déjà expérimenté cette curiosité. Sortant leur guitare d’un vieux placard et se rappelant progressivement sans réellement y penser d’un riff pourtant longtemps oublié ! L’automatisation passe aussi par le travail de la mémoire musculaire. Cette dernière responsable alors de la réminiscence de morceaux auxquels on ne pensait plus vraiment.

Est-ce que vous avez aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Laisser un commentaire