Accueil » Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?
0
(0)

Le chevalet d’une guitare est un point d’orgue dans la création d’un bon instrument de musique. Il constitue tout un agrainage de paramètres dont la présence influe sur le son. C’est d’ailleurs, le même rôle que joue le vibrato Floyd Rose, bien qu’on note des différences notables au niveau de leur fonction.

Loin de faire un comparatif, nous allons montrer les différences et les fonctions propres existantes entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet.

Un peu d’histoire

Le chevalet de guitare est une pièce dont la conception et la présence permet de résoudre plusieurs problèmes d’accordage. Sa présence est capitale sur une guitare ; qu’elle soit classique, acoustique ou électrique. En fonction de sa conception, il engendre de nombreuses modifications au niveau de l’équilibre des cordes. Il permet donc, au guitariste d’accéder à des variantes de notes et de sons. Au fil des années, il a jalousement gardé sa place sur l’instrument de musique jusqu’à ce que l’on puisse lui trouver des variantes. Malgré cela, il demeure toujours sur les guitares.

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?

Le vibrato dans la musique

Dans les premières ères de la guitare, le chevalet vibrato était utilisé pour enrichir le son grâce à la création de petites modulations que subissent les notes. A partir des années 60 l’on assite à son explosion dans la pop. De ce fait, de nombreux guitaristes comme Hank Marvin, Duane Eddy l’ont adopté à leur style musical.

Cependant, il fut un temps où l’utilisation du vibrato fut au plus bas. En effet, les guitaristes préféraient effectuer des vibratos manuellement. Ces derniers l’exécutaient à travers des bends répétitifs sur la guitare. Néanmoins, c’est à partir des années 70, avec l’apparition du vibrato Floyd Rose que l’on assiste à une révolution de la guitare.

Le chevalet vibrato Floyd Rose

Le vibrato Floyd Rose a connu plusieurs évolutions dans le temps contrairement à celui dit de Fender. Il a été inventé par Floyd D. Rose en 1977 et permis de révolutionner le monde du rock. En effet, dans le souci de résoudre le problème lié au désaccord des cordes de la guitare, Floyd D. Rose développe un vibrato spécial. Avec un esprit de génie, Floyd ajouta sur la guitare un mécanisme permettant de bloquer les cordes. L’un des mécanismes était fixé au niveau du sillet et l’autre sur le chevalet. A cet effet, le mouvement des cordes se trouvent alors restreint ; les cordes ne peuvent plus effectuer de mouvement au niveau des enrouleurs, ni des mécaniques.

Cependant, avec la restriction du mouvement des cordes, il n’est plus possible de jouer efficacement la guitare. Alors, Floyd ajouta de nouveau, des accordeurs dits fins, « fine-turnings » au niveau du sillet, comme celles représentent sur le violon; c’est une idée inspirée par Eddie Van Hallen. C’était pratique et permettait un bon ajustement des cordes de la guitare. Par contre, c’est suite à l’industrialisations et aux différents avec Kramer que le monde voit surgir les fines-turner.

Caractéristique du vibrato Floyd Rose et du chevalet de guitare ordinaire

Bien vrai que le vibrato Floyd Rose ait à peu près les mêmes capacités techniques avec le chevalet ordinaire, il existe de réelles différences notables à énumérer. Les différences sont tout aussi bien perceptibles au niveau structurel qu’au niveau fonctionnel.

Le vibrato Floyd Rose

A la différence du chevalet ordinaire, le vibrato Floyd Rose est constitué d’un bloc cordier-chevalet mobile au niveau du manche de la guitare. Il possède de nombreux ressort dans le corps de la guitare afin de compenser le déficit d’équilibre de tension au niveau de cordes.

A l’aide de ses nombreux mouvements ; basculement en avant ou en arrière lorsqu’on agit sur le bras, il permet de varier la hauteur des accords joués. Cependant, une fois qu’une corde casse, ou que l’on souhaiterait changer une corde lors d’un concert ; cela serait un calvaire pour le joueur, il ne pourra plus suivre le cours du jeu. En effet, si la tension des cordes subit un changement brutal voire une corde cassée par exemple ; le vibrato ne sera plus capable de rétablir la position d’équilibre optimale du jeu. Ainsi, l’accord de la guitare se trouve modifié, l’accordage devrait alors se faire avec des outils adaptés.

La structure du vibrato Floyd Rose

Au début, le vibrato Floyd Rose se composait de petites chaînes d’outils telles que :

  • Le chevalet-cordier, les pontets.
  • Vis de réglage :

C’est un outil dont la présence assure le réglage de l’intonation. Il faut savoir que le guitariste à la capacité de déplacer le support avec le desserrage des vis. Néanmoins, vous pouvez utiliser une clé pour le régler parfaitement.

  • Vis de blocage

Son rôle est de maintenir au support du cordier afin d’assurer un équilibre parfait.

  • Un accordeur :

C’est juste une vis permettant le réglage précis de chaque corde.

  • Le bras de vibrato :

C’est un outil très serviable, il permet de mouvoir le vibrato lors de jeu de cordes afin d’apporter une modification au niveau de la hauteur des notes.

  • L’outil de blocage du sillet :

C’est un dispositif fixer au niveau supérieur du manche. A l’aide de mécaniques, il permet de maintenir les cordes en équilibre.

  • Le guide :

C’est un dispositif, une fois fixer sur la tête de la guitare permet de conduire parfaitement l’angle de jeu des cordes sur le sillet.

  • Les ressorts :

Intégrés dans le corps de la guitare, ils permettent d’équilibrer et de compenser les tensions des cordes lors du jeu. On parle alors de la maintenance du vibrato dans son état d’équilibre. En fonction du calibre des cordes, le nombre de ressort peut varier passant peut-être de 2 à 5.

  • Le support-ressort :

C’est un support permettant d’accrocher les ressorts. Il peut être réglé comme l’on le souhaite grâce à la présence de vis. Par conséquent, le vibrato peut être stabilisé en position de repos tout le temps voulu. Il peut être alors dans une position flottante parfaite.

Les fonctions du chevalet vibrato Floyd Rose

Le floyd rose est un chevalet flottant qui permet d’augmenter ou de faire baisser la hauteur des notes jouées. Il permet au guitariste d’avoir de petits effets de tout genre tel que l’effet flotteur tout en ayant une guitare accordée en retour de jeu. Ainsi, le guitariste peu jouer des variantes de notes sans pourtant se soucier de l’équilibre des accords; puisqu’il dispose de ressorts lui permettant de garder sa position d’équilibre.

Le chevalet de guitare ordinaire

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?
chevalet classique de guitare.

Contrairement au vibrato Floyd Rose, le chevalet ne possède pas des outils tels que les ressorts et des bras de vibrato pour le réglage du son.

Le chevalet est une pièce très importante dans la conception de la guitare du fait qu’il permet la structuration de plusieurs éléments. En réalité, le chevalet assure une bonne maintenance des cordes. Il permet l’harmonisation des vibrations de la guitare. De plus, il joue un rôle crucial dans la justesse du jeu de la guitare.

 En fonction de la guitare, le chevalet peut-être en pièce de bois, collé, flottant. Aussi, il on peut l’équiper de sillet sur une guitare électrique.

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?

Les différentes variantes du vibrato Floyd Rose

Il existe plusieurs variantes de vibrato Floyd, cependant nous allons énumérer les plus populaires.

Le Floyd Rose OFR ou Schaller Lockmeister

Le Floyd Rose Lockmeister, est très pratique et très économique. Il est presque identique au Floyd Rose orignal, c’est juste qu’il constitue l’une de ses variantes. De plus, vous pouvez l’obtenir avec une somme de 100€, ce qui est bien pratique.

Le Schaller Standard

La Schaller standard n’a rien d’un moins bon outil de vibrato, au contraire c’est un excellent vibrato. Apparemment, il constitue un classique que l’on retrouve parfois sur de nombreuses guitares qui payent le luxe. Il s’adapte facilement la majorité des outils du Floyd Rose tels que les pontets. Même, s’il demeure une copie, il peut être choix idéal pour vous. Cependant, il présente des particularités propres à lui. Vous pouvez l’avoir à partir de 150sur le marché.

 Le Gotoh

La variante Gotoh est plus ou moins semblable d’un Ibanez Edge. Sa particularité, c’est qu’il est constitué de pontets profilés ayant une structure moins angulaire. Aussi, il a une fine-turner orienté vers l’arrière, avec un style comparable à celui d’une Strat. Il ne présente pas une sensation agressive des tiges comme sur les Flyod Rose. Il peut bien s’adapter à votre guitare.

Le vibrato flyod rose II, un chevalet de guitare tout particulier

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?
chevalet de guitare.

Il fait partir des variantes de vibratos flyod dont les critiques sont un peu décevantes selon les détracteurs. Il joue parfaitement le même rôle qu’un vibrato flyod original mais au niveau de sa matière, on note qu’il n’est pas parfaitement usiné. Avec son matériel de conception, il présente souvent une attaque rapide à la rouille. Cependant, ce dernier présente des dimensions différentes aux Floyd ; il n’est pas assez excellent mais pas nul non plus.

Le Kahler

Sa particularité et sa force, c’est qu’il présente un bloc réunissant tout un système en son sein. Alors, le guitariste n’a plus intérêt à pratiquer deux défonces de guitare : désormais une seule est nécessaire. Cette structuration permet au guitariste de gagner en vibration tout en augmentant le sustain. C’est un outil bien solide, résiste aux chocs et peut être bien adapter aux ajustements opérés par le guitariste. En cas de mauvaises manœuvres ou de chocs brutaux, il conserve naturellement l’accordage préétabli.

Bien vrai que son prix soit élevé sur le marché, il présente d’énormes avantages de vibrato aux guitaristes. Il présente des variantes qui peuvent être monté sur des guitare Paul par exemple.

Le schaller low-profile

C’est une version extrêmement lourde du chevalet de guitare vibrato flyod ; il présente de mollettes qui sont éloignés de la portée de la paume. C’est un chef-d’œuvre qui présente moins de défauts tels que les usures prématurées au niveau des couteaux ou du métal coulé dans la masse. De plus, il est constitué d’un fine-turner très précis.

Le virginia à roulement

Le virginia permet d’avoir un floyd rose en monté en roulement au niveau des pivots. Avec cette structuration, l’on obtient un formidable résultat. En plus, il se désaccorde moins facilement face aux chocs.

L’ibanez zr-tremolo

C’est un vibrato qui tire son inspiration de vigier. Sa particularité, c’est qu’il a la capacité de revenir en position initiale à l’aide de son système de double ressort. A la différence, il n’a pas les mêmes prestations que les autres vibratos. Questions solidité et stabilité, il présente de grandes avancées mais on remarque que les roulements de billes ne sont pas aussi excellents que ceux du virgier.

Contrairement au schaller virgier qui sont composés d’un roulement à aiguille, les ibanez zr-tremelo quant à eux sont à roulement à billes. La seule différence se situe au niveau de la mise en pression néanmoins il demeure un excellent produit de bonne conception.

 Les reproches faites au vibrato Flyod Rose

Il existe plusieurs choses que certains guitaristes reprochent au vibrato Floyd Rose, parmi lesquelles nous pouvons énumérer :

  • Les difficultés récurrentes liées aux changements de cordes.
  • Lors d’une cassure de corde, le Floyd a tendance à balancer vers l’arrière et à désaccorder toute la guitare,
  • Une absence de sustain,
  • Une perte notable des fréquences graves,
  • Une brillance métallique anormale des accords joués.

Grave encore, il y a des guitaristes qui estiment que le Floyd constituait un handicap au jeu de la guitare, tel était la pensée de Jack E. LEE. Il existe des remarques telles qu’il était impossible de réaliser des effets bluesy du fait que le Floyd remontait sous l’action du bends ; ainsi donc désaccorde les autres notes.

Aussi, des guitaristes remarque ses insuffisante considérables de radius au niveau de son montage sur une guitare Strat Fender. En réalité, la touche du manche par manque de platitude décrit à cet effet un arc de cercle. Avec les cordes tendues du flyod, le guitariste se trouve faire des concessions au niveau du réglage de l’action.

Résumé

Bien vrai que le vibrato flyod soit un chevalet de guitare particulier, ce dernier a permis la révolution de l’instrument de musique. Il a rendu possible l’accès à de nouvelles variantes de tonalité, en rendant les notes flottantes ; et en repoussant de plus loin les limites de la guitare. Cependant, vous pouvez l’avoir afin de profiter d’une mixité de hauteur de note et de tonalité ; tout ce qui fait le bonheur d’un bon guitariste.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Quelle est la différence entre un vibrato Floyd Rose et un chevalet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *