fbpx

Ampli de guitare : comment bien configurer un ampli pour faire du métal ?

Régler un ampli de guitare n’est pas chose facile, surtout lorsqu’on débute à la guitare. La plupart du temps, on est dans l’ignorance du rôle des différents potentiomètres de notre amplificateur. De plus nous ne savons pas quelle combinaison effectuer pour jouer sur le style de musique que nous désirons, dans le cas présent il sera question du métal. Ainsi si vous êtes un désireux de savoir comment bien configurer un ampli pour jouer du métal, sachez que vous lisez le bon article.

Quels sont les différents types d’amplificateurs ?

Réglage ampli guitare - Différents types d'ampli
Régler ampli guitare – Différents types d’ampli

De manière brève un amplificateur se définit comme un appareil électronique utilisé pour amplifier le son de d’une guitare. Il s’utilise en général sur des guitares électriques car ce sont elles qui possèdent une carence au niveau de l’intensité du son.

Il existe plusieurs types d’amplificateurs qui varient en fonction de leur format, la technologie utilisés, la puissance ou encore la marque. Nous nous focaliserons plus sur les différentes technologies utilisées et sur les différents formats.

Différents types d’amplificateurs selon la technologie utilisée

Lorsqu’on parle de technologie utilisée, on fait allusion aux constituants clés qui font la particularité de l’amplificateur. En d’autres termes, il s’agit tout simplement de transistors et de lampes.

Ampli de guitare à transistors

De manière simple un ampli à transistors est un amplificateur qui se compose de transistors. Qu’est-ce qu’un transistor ? un transistor se définit tout simplement comme un composant électronique semi-conducteur composé de 3 électrodes. Sa présence dans le circuit permet de contrôler une tension électrique.

L’amplificateur à transistors sortit en 1930, se caractérise par sa capacité à émettre des sons « froids ». Ce qui convient à des styles musicaux tel le blues ou le jazz. Cet amplificateur est également facile d’entretien et accessible à prix abordable.

Ampli de guitare à lampes

Comme vous l’aurez deviné les amplis à lampes se composent essentiellement de lampes. Une lampe est tout simplement un système composé d’une cathode, d’une anode, d’une plaque et d’un filament chauffant.

Les amplis à lampes sont des amplificateurs qui produisent des sons « chauds ». Lors de son utilisation, les lampes vont chauffer comme des ampoules. Résultat, vos sons auront plus de chaleur et seront moins métalliques.

Contrairement aux amplis à transistors, l’entretient des amplis à lampes est assez difficile. En effet, les lampes à l’intérieur de l’ampli sont fragiles, elles ne sont pas conséquentes vulnérables et susceptibles d’éclater au moindre choc.

Vous devez également savoir qu’en plus d’être fragile les lampes coutent assez cher. Le prix d’une seule lampe peut atteindre parfois les 35 euros, or pour faire fonctionner votre ampli guitare il vous en faut 8.

Il reste cependant évident que ces dépenses en valent la peine car un ampli à lampes est plus puissant qu’un ampli à transistors,. Du reste, il produit des sons plus ronds et rythmé, ce qui n’est pas le cas d’un amplificateur à transistors.

Ampli de guitare à modélisations

A ces deux catégories il convient d’ajouter les amplificateurs modélisation. Il s’agit d’une sorte d’amplificateur hybride. Il représente une sorte de fusion entre un amplificateur à transistors et un ampli guitare à lampes. Sauf qu’il se démarque d’eux par le fait qu’il soit doté d’une partie numérique. Grace à cette option vous avez accès à une plus large palette d’effets.

Différents types d’amplificateurs selon le format

Le terme format ici fait tout simplement allusion à la structure de l’amplificateur, de comment il se présente physiquement.

Le format stacks

Un amplificateur de guitare format stacks se compose d’un préampli et de baffle vendu séparément. Comme vous l’aurez remarqué il ne possède pas de baffle intégré, ce qui vous laisse la possibilité de choisir vous-même vos baffles.

Ce format est beaucoup utilisé par les joueurs de métal. En effet la possibilité de choisir soit même ses baffles leur permet d’en choisir avec de plusieurs baffles et plus imposants. Notez que plus les baffles sont imposants, plus l’ampli guitare brasse de l’air, ce qui à pour effet de produire des sons plus graves.

Le Format combo

Le combo est un format qui se caractérise par le fait qu’il possède à la fois une tête et un baffle intégrés. Ce qui évite de faire des dépenses supplémentaires dans l’achat de baffles. De plus le fait que tous ces éléments soient réunis en un seul caisson facilite sa portabilité.

L’inconvénient de ce type d’ampli guitare est qu’il n’est pas accordable à tout baffle, ce qui peut limiter l’intensité du volume et la variété de sons produits.

Il faut également noter que plus votre combo possède de watt, plus il sera lourd. Certains combos peuvent peser jusqu’à 55kg sans oublier le fait qu’ils ne possèdent pas de roues. Ce qui constitue un véritable problème au niveau du transport.

Ampli de guitare format Racks

L’amplificateur guitare racks est un format plus avantageux à cause de la possibilité de le personnaliser. On peut l’utiliser comme un ampli guitare stacks ou comme un combo.

Tout dépend de vos préférences. Ainsi l’ampli guitare racks permet de choisir indépendamment votre préampli, ampli et baffle tout en ayant des effets divers. Ce qui est un avantage pour les guitaristes bassistes ou les musiciens jouant de la guitare basse acoustique. Ils peuvent alors utiliser un format racks de taille 19 pouces leur offrant des sonorités basses de qualité.

Comment régler son ampli de guitare pour jouer du métal ?

Après avoir fait un bref rappel des informations de base qui concerne l’amplificateur, nous allons maintenant entrer dans le vif du sujet. Mais avant, nous allons parler des potentiomètres de réglage que l’on retrouve générale sur un amplificateur afin de vous permettre d’avoir une idée de la fonction de chaque potentiomètre.

Présentation des différents potentiomètres

Il s’agira dans cette partie de mettre en lumière les potentiomètre qui permettent de régler l’ampli guitare et la fonction jouée par chacune de ces options. Par la suite ce sera à vous de comprendre de manière concrète leur utilité. Ces potentiomètres peuvent varier en fonction de la marque de l’amplificateur. Toutefois, il y a des options de référence qu’on retrouve quasiment sur tous les amplificateurs.

Ainsi on distingue le potentiomètre de :

  • Volume permettant de régler le niveau du son de l’ampli guitare.
  • D’égalisation (l’égalisation est le nom donné à un ensemble de 3 potentiomètres qui permettent de contrôler 3 plages de fréquences, à savoir les Bass, les trebbles et les médiums).
  • Gain qui est l’option vous donnant la possibilité d’ajouter à votre son l’effet de distorsion ou d’overdrive.

Les autres potentiomètres qui ne sont présents que sur certains amplis sont :

  • Le master qui permet le contrôle du son lorsque vous passez d’un son clair à un son saturé.
  • La présence qui sert à couper ou augmenter le niveau de certaines fréquences. Il est utilisé la plupart du temps sur les aigus.
  • Les potentiomètres d’effets (il s’agit de la reverb, le Delay, le phaser, le chorus …)

L’égalisation

Comme nous l’avons déjà mentionné l’égalisation concerne le contrôle des 3 plages de fréquences que sont les Bass, les médiums et les aigus. Elle joue un rôle important car elle permet d’orienter votre son.

De manière précise, une bonne égalisation s’effectue de :

  • 40 à 200Hz pour les graves
  • 200 à 1000Hz pour les médiums
  • Et à parti de 1000Hz pour les aigus

Mais vous devez comprendre que ces échelles de fréquences peuvent légèrement différer en fonction de l’ampli guitare que vous possédez. C’est pourquoi vous devez vous-même effectuer plusieurs tests sur vos égalisations.

Pour ce faire, il suffit de commencer en plaçant toutes vos égalisations sur le niveau neutre, et observez le son obtenu.

Puis mettez l’égalisation aigus au max et les deux autres au minimum. Vous verrez par la suite en jouant à répétition quel niveau vous devez choisir pour vos aigus. Faites de même à tour de rôle pour les deux autres potentiomètres.

Le gain

Réglage ampli guitare - Bien régler son ampli
Régler ampli guitare – Bien régler son ampli

Brièvement, le gain est une option qui permet de créer de la saturation. C’est pourquoi lorsque vous désirez avoir un son clair il est conseillé de baisser le niveau de saturation au minimum. À l’inverse, si vous désirez un son saturé vous devez mettre le potentiomètre de gain au niveau maximum. Cette option joue un rôle assez important dans les styles de jeu rock ou métal.

 La réverbération

Communément appelé reverb, la réverbération est un effet qui donne plus de profondeur à votre son. En effet, la reverb aura pour effet de faire rebondir votre son comme un écho. Vous aurez ainsi l’impression de jouer dans une immense salle vide.

Cet effet est aussi utilisé lors des mixages de morceaux. Dans ce cas d’utilisation, elle a besoin d’être affinée par certaines manipulations.

Le Delay

L’effet Delay donne aussi cette sensation d’écho à votre son, mais d’une manière légèrement différente. Lorsque vous ajouter l’effet Delay, il y a un retard volontaire entre l’entrée du signal émis par votre guitare et sa sortie.

Cela va créer une sorte de répétions qui s’atténuent progressivement, voilà pourquoi on parle d’écho.

Flanger/phaser

Les effets flanger et phaser ne sont pas présent sur tous les amplificateurs. Vous pouvez les retrouver sur l’amplificateur MG100 DFX fabriqué par Marshall, une marque bien connue dans le monde musical.

Ces effets produisent à peu près le même type d’effet, mais tout comme la reverb et le Delay il y a une minime différence.

  • Le Flanger se définit comme un effet créé en additionnant le même signal en provoquant un retard de l’ordre de millièmes de seconde. Cela a pour conséquence de créer une sorte d’ondulation autour de votre son. Cette ondulation est souvent qualifiée de touche « extraterrestre ».
  • Pour ce qui est du phaser, il est obtenu en filtrant le signal émis par votre guitare et en créant des bas et des hauts dans la fréquence. Cette action génère à l’écoute une sorte d’oscillation lente de votre son, un peu comme le Flanger.

La présence

C’est un effet qui a pour fonction d’augmenter un peu plus la fréquence des aigus du son de votre ampli guitare de manière à y ajouter plus de claquant à votre jeu. Il convient cependant de l’utiliser de façon modérée de peur que votre son soit trop criard.

Le chorus

C’est un effet obtenu par le doublage du signal émis par votre guitare. L’objectif étant de créer un son à double sonorité comme si deux personnes jouaient à la fois sur le même tempo. Cet effet permet d’ajouter un peu de gain à votre jeu.

Le master

C’est simplement une option qui permet de régler le volume du son lorsque vous jouez dans un canal saturé.

Maintenant que vous savez un peu plus qui fait quoi, nous allons vous indiquez comment faut-il régler son ampli de guitare pour jouer du métal.

Comment Régler son ampli de guitare pour jouer du métal ?

Réglage ampli guitare - Réglage pour jouer du métal
Régler ampli guitare – Réglage pour jouer du métal

Tout d’abord vous devez savoir que lorsqu’on parle de métal il est question de trouver le bon niveau de saturation. En d’autres termes, le métal est d’abord un son saturé. Voici les étapes à suivre pour créer un beau son métal :

  • Premièrement vous devez changer de canal, c’est-à-dire passer d’un canal clair à un canal saturé.
  • Ensuite pour donner un peu plus de pêche à votre son il faut jouer avec le micro chevalet de votre guitare. C’est encore mieux lorsqu’il s’agit d’un micro chevalet double.
  • Après cela, vous allez effectuer un réglage de la touche drive qui est aussi appelé gain. En gros, le réglage de cette touche dépend du taux de saturation que vous désirez avoir. Pour une touche de blues il faut mettre la touche gain et aussi le master au niveau moyen.

Mais comme c’est un son un peu plus métallique que vous désirez, vous allez mettre le gain et les égalisations basse et aigus à fond et réduire au maximum vos médium. Cela aura pour effet de faire ressortir l’aspect creusé qui fait tout le chic d’un son métal.

  • Pour apporter plus de lourdeur à votre son il existe également un bouton sous le quel est marqué more drive. Si votre ampli guitare est doté de cette fonction, il suffit d’appuyer sur ce bouton pour donner encore plus de gain. Votre son sera ainsi plus métallique.

Frank Houbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page