Accueil » Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?

Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?

Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?
0
(0)

Dans le monde de la guitare, disposer d’un bon amplificateur est un excellent choix pour jouer de la musique. Un ampli hybride, est une bonne option pour amplifier les sons de votre guitare. Cela dit, pour comprendre le fonctionnement d’un amplificateur hybride, il faudra connaître au préalable le fonctionnement des amplificateurs à lampes et à transistors. Découvrez dans cet article, les différents aspects d’un ampli hybride et les meilleurs ampli hybrides disponibles sur le marché.

Qu’est-ce qu’un ampli hybride ?

Un ampli hybride est un outil d’effets guitare qui combine à la fois des circuits à tubes et à semi-conducteurs. En effet, dans un ampli hybride, le pré-ampli utilise un tube pour créer le son initial. L’ampli de puissance lui, utilise un circuit à semi-conducteurs pour piloter les haut-parleurs. Cette méthode utilise le tube où il y a le plus d’effet sur le son.

Par ailleurs, un ampli hybride constitue un excellent choix pour votre portefeuille et vos biceps ! En ce qui concerne les amplis de guitare en général, tout ce que vous entendez quand vous en choisissez un, c’est le son à lampes par rapport au son à semi-conducteurs. Mais qu’en serait-il si un autre choix combinait le meilleur des deux ?

Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?

C’est là que les amplis de guitare hybrides entrent en jeu. Alliant la fiabilité robuste d’un transistor à semi-conducteurs à la chaleur et au caractère sonore d’un ampli à lampes. De plus, les modèles hybrides ouvrent un tout nouveau monde de performances aux musiciens du monde entier. Disposer d’un ampli hybride c’est avoir une section d’installation tout-en-un vous permettant de jouer en un instant.

Quel est le mode de fonctionnement d’un ampli hybride ?

Comme tout amplificateur, le fonctionnement d’un ampli hybride se base sur quatre composants que sont :

  • Le préamplificateur,
  • L’amplificateur de puissance,
  • Les effets,
  • Le haut-parleur.

Le préamplificateur

Lors d’un jeu, le signal électrique provenant de la guitare atteint le niveau de quelques millivolts avec une impédance de grande valeur. Ainsi, le rôle du préampli est d’augmenter le niveau du signal électrique provenant des cordes. Cela permet leur arrivée à l’étage dit de « puissance ». A l’aide de ses différents boutons, le préampli d’un ampli hybride permet l’ajustement du son issue de la guitare. On dit qu’il y a gain de son. En réalité, le préampli permet d’avoir en général un gain de son positif c’est-à-dire qu’il n’y a pas une forte distorsion ou de modification du son original.

L’amplificateur de puissance

C’est une section qui se situe dans un amplificateur. On l’appelle couramment l’étage amplificateur de puissance. Dans un ampli hybride, l’étage amplificateur de puissance à pour rôle l’amplification suffisante du signal électrique issue du préampli. Le but étant de provoquer la vibration des haut-parleurs.

Cependant, il n’est pas courant de voir au niveau de l’étage de puissance la présence d’un réglage de contrôle d’entrée contrairement au préampli. En effet, le contrôle du niveau d’entrée permet d’obtenir une forte distorsion au niveau des signaux d’entrées faibles. Avant l’apparition de ce bouton de réglage dit « master volume », l’augmentation de l’effet puissance était assuré par le préampli.

Par ailleurs, les amplificateurs de puissances permettent d’obtenir une forte distorsion du son produit. A travers cette puissance, il est possible d’augmenter considérablement le niveau du signal d’entrée et ainsi d’avoir un signal de sortie puissant.

En outre, la majorité des amplificateurs de puissance se trouvant dans une section d’ampli hybride ont un système topologique push-pull et fonctionnent en classe A/B. Avec cette classe de fonctionnement, il est possible de produire un signal sonore intense avec une consommation électrique et une dissipation thermique moins élevés.

Les effets

Plusieurs amplis de guitare électrique ont des fonctions d’effets. Le système d’effet guitare, le plus utilisé que ce soit pour un ampli hybride ou à lampes, est l’effet de réverbération. Cet effet est similaire au phénomène de la réflexion du son sur les murs d’une maison ou d’une sale. On l’appelle communément « effet écho ». Les effets sont souvent effectués au moyen « d’une ligne à retard ressort ».

En réalité, pour produire les effets sur le signal sonore, on intègre les amplificateurs guitare des systèmes d’« insertion effets ». Ils permettent de raccorder la modulation des effets externes au bon niveau de la chaîne sonore.

Cependant, avant l’apparition des effets sonores, les effets analogiques étaient assurés par la connexion de la guitare avec un amplificateur. Leur présence était due à la distorsion induite par l’étage de préampli. Ce qui permettait à la guitare de produire un son un peu « vintage ». De nombreux guitaristes utilisent encore cette méthode analogique pour produire des sonorité rock et blues sans le système d’insertions d’effets.

Le haut-parleur

Le haut-parleur constitue le dernier paramètre dans la configuration du sonore. En effet, dans un ampli hybride le rôle du haut-parleur consiste à transformer le signal électrique issu de l’étage de puissance à un signal acoustique audible.

Par ailleurs, dans les amplis de guitare, les haut-parleurs sont généralement montés dans des caisses ouvertes à l’arrière. Le tout en formant un système de baffle replié sur les côtés. Ils privilégient la dynamique au détriment du rendement acoustique et des basses fréquences. En outre, la majorité des haut-parleurs de guitare utilisent un baffle clos dont le rôle est de restituer les basses fréquences.

Généralement, les haut-parleurs qu’on utilise dans une amplification de guitare électrique correspondent à un système de type « large bande ». Dans ce système, l’utilisation d’un seul haut-parleur est idéal pour couvrir une bande suffisante du spectre de fréquences de la guitare électrique. Dans un ampli hybride, un haut-parleur assure la coloration du son produit. C’est pourquoi ce dernier est utilisé quand il s’agit de brancher un amplificateur sur un système de sonorisation puissant, au lieu d’utiliser l’étage de préampli. En plus, la sensibilité du haut-parleur influe considérablement sur la puissance acoustique fournie par l’amplificateur.

Néanmoins, pour mieux comprendre le fonctionnement d’un ampli hybride, il faudra au préalable connaître celui des amplis à transistor et à lampes.

Les différents types d’amplis pour une guitare électrique

A la guitare, il existe trois familles d’amplificateurs que sont :

  • Les amplis à lampes,
  • Amplis à transistor,
  • Et les amplis à modélisation, très similaires aux amplis à transistor.

Les amplis de guitare à lampes

Les amplis à lampes sont réputés pour être des amplis d’excellente qualité. En réalité, nombreux sont des guitaristes qui, pour obtenir un son de bonne qualité feront le choix d’un ampli à lampes. Ils sont prisés pour leur longévité, leur prix, leur puissance, la chaleur de son délivrée, etc. Des qualités qui font le bonheur des guitaristes.

Par ailleurs, les amplis à lampes sont plus lourds que les amplis à transistor. Par conséquent, ils sont beaucoup plus difficiles à transporter. Ainsi, pour avoir une puissance équivalente à celles des amplis à transistors ou à modélisation, il faudra débourser une somme conséquente.

Cependant, le réglage des amplis à lampes n’est pas chose aisée. En effet, il faut une connaissance un peu particulière à ce niveau.

Bref, sachez que les amplis à lampes sont des amplificateurs disposant de petites lampes dans leur caisse. Celles-ci ont pour rôle de donner au son d’entrée différents effets à la sortie. En fonction du nombre de lampes disponibles, votre ampli à lampes accède à des niveaux de qualité supérieure et devient de plus en plus sophistiqué.

Les amplificateurs de guitare à transistor

C’est une famille d’amplificateur de guitare qui diffère des amplis à lampes. En effet, cet ampli ne dispose pas (comme les amplis à lampes) de la double fonction de boîte à son et de radiateur. Les amplis à transistors sont en fait composés de circuit intégrés, c’est ce sui remplace la présence des lampes. Concernant leur prix sur le marché, les amplis à transistor sont beaucoup moins chers que leur homologue à lampes. Mais encore, ils ne nécessitent aucun frais d’entretien et sont plus solides que les amplis à lampes.

Par ailleurs, ils ont les mêmes capacités que les amplis à lampes car ceux-ci bénéficient des mêmes performances. Cependant, ils n’arrivent pas à produire un son authentique. Il y a en effet, une grande distorsion du son d’entrée. En revanche, ils ont la capacité de produire une large gamme de sons polyvalents.

Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?

Au passage sachez que les amplis à transistor disposent d’une technologie avancée et sont facilement transportables.

Les amplis à modélisation

C’est une famille d’amplis identiques aux amplis à transistors, dont elle est la cousine. La différence majeure entre les deux amplis se trouve au niveau de la modélisation du son produit. En effet, les modélisations sont les différents effets intégrés dans le pré-ampli et l’ampli de guitare. Par ailleurs, la modélisation permet de virer d’un son clair cristallin à un son saturé sauvage. Il suffit d’effectuer quelques réglages à la tournée de main ou du potentiomètre avec l’intégration des effets de spécialisation.

En revanche, notez que la majorité des amplis à modélisation fonctionnent correctement sur les amplis à transistor. Dans ce cas, on assiste à la modification des amplis à modélisation car ils sont équipés de pré-ampli de modélisation et de lampes. Cela permet d’augmenter leur performance. Bien au-dessus des amplis à lampes et à transistors, les amplis à modélisation constituent une solution deux-en-un à la guitare.

Le réglage des amplis de guitare

En dépit de leurs nombreuses différences, la majorité des amplis de guitare ont certains points en communs. En effet, ces derniers ont presque les mêmes réglages et ont des boutons de paramétrage qui fonctionnent pratiquement de la même manière. Ainsi, nous découvrirons les différents boutons de réglages spécifiques aux amplis de guitare.

Quel est le rôle des boutons des amplis de guitare ?

Un ampli guitare, n’est pas seulement une grosse caisse à bruit. C’est aussi une plage de boutons de réglage comme le potentiomètre, etc. Les boutons situés sur un ampli de guitare, quel que soit sa famille lui permet de paramétrer le son tout en lui apportant des modifications qualitatives.

De manière générale, un ampli de guitare se compose de :

  • D’un équaliseur : il à pour rôle le réglage des sons, grave, medium et aigu.
  • Deux canaux : composé d’un canal clair et d’un overdrive.
  • Master : dont le rôle est le réglage du volume général de l’amplificateur.
  • Une entrée jack : c’est un câble qui permet de brancher sa guitare.
  • Un interrupteur : pour allumer et éteindre l’appareil.
  • Une reverb : il permet de fournir au son de la profondeur ou de l’ampleur.

Cependant, on peut avoir sur un ampli de guitare différentes choses comme :

  • Le bouton de dosage d’effets : afin de régler le niveau des effets intégrés au son au niveau de la boucle à la sortie.
  • Un standby : pour les amplis à lampes qui nécessitent une certaine précaution à l’utilisation.

De manière détaillée, chaque canal de son dans un ampli permet l’indépendance de l’un à l’égard de l’autre. Que ce soit dans un ampli hybride ou un ampli à lampe, le reverb joue pratiquement le même rôle qu’un équaliseur.

Cependant, il existe des amplis qui disposent des deux outils à la fois, c’est juste pour la précision. Quant au bouton On/Off, il assure la mise sous tension ou hors tension de l’appareil. Par ailleurs, sur un ampli à lampe, lorsque le bouton Standby est activé, il n’y a pas production de son. Il permet toutefois de chauffer les lampes tout en les maintenant à température lors des pauses de jeu.

Le bouton « gain »

Le bouton gain permet de définir les différents taux de saturation de chacun des canaux composant un ampli de guitare. De plus, s’il advient que le bouton « gain » se retrouve en position 0, aucun son ne sortira de l’ampli. Pour qu’il y ait production de son, il faudra un minimum de gain.

Cependant, tous les canaux non pas la même configuration du son. En effet, sur certains canaux comme le « le canal clean », vous verrez que le gain de son aura pour incidence, un son clair avec un cristallin à faible réglages. Très souvent à 0.5 ou à 3 avec un son Crunchy. Par contre, sur le canal overdrive, l’effet du son part d’un son légèrement saturé à des sons similaires au heavy metal en fonction des amplis.

L’equalizer : Basse-medium-treble

Ce sont des boutons qui ont pour rôle l’atténuation ou l’amplification des plages de fréquences du son. Parmi les boutons de l’equalizer, le plus important est le « medium ». En réalité, en fonction de son paramétrage, on peut avoir une guitare qui est plus ou moins mise en avant. De plus, il faut que vous sachiez que l’utilisation de plus de basse nuira à la plage du bassiste, et trop de treble vous donnera un effet Schubert. La combinaison de ses trois boutons peut vous fournir une bonne qualité sonore et une configuration optimale de votre ampli.

Quels sont les différents types d’amplis hybrides ?

Il existe différents amplis hybrides parmi lesquels, on a :

Line 6 DT25

C’est un ampli hybride populaire qui utilise la technologie de modélisation de Line 6 et la combine avec de vraies lampes (version combo illustrée ci-dessous, mais il existe aussi une version de tête).

Le combo DT25

Le combo DT25 pèse 21 kg, ce qui est plus léger qu’un ampli à lampes classique, mais plus lourd qu’un ampli à modélisation classique.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Ampli hybride : Qu’est-ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *