Accueil » Microphone guitare : Comment utiliser le sélecteur de position ?

Microphone guitare : Comment utiliser le sélecteur de position ?

Microphone guitare : Comment utiliser le sélecteur de position ?
0
(0)

Lorsqu’on parle de sélecteur de position, on fait référence à beaucoup d’autres sous thèmes tout aussi importants les uns que les autres. Il s’agit du microphone guitare, du volume, de la tonalité, car tout entre en ligne de compte. Que sait-on de cet outil de guitare ? Comment fonctionne-t-il et quels sont les outils secondaires avec lesquels on l’associe ? La réponse dans cet article.

Microphone guitare : Ce qu’il faut savoir

Microphone guitare – Les cordes influent sur le rendu sonore de la guitare

Avant d’aborder le sujet qui nous intéresse voyons un peu de que c’est qu’un microphone guitare. Pour tout débutant guitariste. Ce n’est toujours pas gagné d’avance de connaître au bout des doigts les fonctionnalités de son instrument et de faire soi-même ses réglages. Pour cette raison, voyons brièvement les réglages de sons les plus courants. Prenons le cas des guitares électriques.

Microphone guitare : Comment utiliser le sélecteur de position ?

Microphone guitare : Simple ou double bobinage ?

Il est important d’avoir une idée du fonctionnement d’un microphone de la guitare. Cela vous aidera à procéder vous-même au réglage. Pour ce faire, il est important de déterminer le type de micro que possède votre instrument.

Micro simple bobinage

Un capteur à simple bobine se compose d’un aimant, d’une bobine à travers laquelle passe le champ magnétique de l’aimant et d’un diaphragme mobile. Les changements dans le diaphragme mobile modifieront le champ magnétique induit par l’aimant. Cela génère une contre-force électromotrice dans la bobine. Dans le cas d’une guitare électrique, le diaphragme mobile se compose de cordes. Le fil de cuivre émaillé s’enroule autour de la carcasse. Cette dernière est généralement en plastique. Ses axes peuvent être réalisés soit par magnétisation des tiges, soit par 6 aimants (6 cordes pour guitare), soit par un ou plusieurs pads métalliques.

Lorsque la corde métallique vibre près du microphone, la modification du champ magnétique génère un courant induit. La fréquence du courant induit est la même que la fréquence de la corde vibrante. Le fil de cuivre émaillé s’enroule alors autour de la carcasse. Celle-ci est généralement en plastique à travers les deux pôles de l’aimant.

Micro double bobinage

Prenons l’exemple d’un micro guitare humbucker. Le mode de fonctionnement de ce dernier est le même que celui du micro simple bobinage. Mais, comme son nom l’indique, il se compose de 2 bobines. En fusionnant ces dernières, vous obtiendrez le dit micro humbucker. L’aimant est placé sous les deux bobines qui sont donc traversées par les deux patins polaires. Le principe d’un microphone dual-coil est que deux bobines sont installées en série par rapport aux cordes.

Microphone guitare : Guitare passive ou active ?

La toute première chose à déterminer est de savoir si la guitare électrique est passive ou active. Cela vous aidera à mieux comprendre son mode de fonctionnement ainsi que son paramétrage. La distinction se base sur l’existence ou l’absence d’énergie (généralement via une ou plusieurs batteries). Les guitares électriques que l’on rencontre généralement sont des guitares passives. il s’agit bien évidemment de la guitare Fender Stratocaster et la guitare Gibson LesPaul. Cela signifie qu’elles n’ont pas de batterie. Par conséquent, leur microphone est uniquement connecté à la sortie jack via un potentiomètre ou un interrupteur.

En revanche, les guitares actives ont généralement un préamplificateur. C’est un petit circuit électronique conçu pour amplifier le signal du microphone. Par conséquent, une batterie est nécessaire pour alimenter le circuit. Puisque les guitares actives sont plus rares que les guitares passives, concentrons-nous uniquement sur les paramètres de cette dernière. Le micro d’une guitare active sera très similaire à celui d’une guitare passive à quelques exceptions près. En effet, cette dernière fournit parfois d’autres fonctionnalités (amplificateur, égaliseur, etc.).

Vous savez maintenant ce qu’il en est des différents types de microphones de guitare. Le nombre de microphone guitare électrique ou microphone pour guitare acoustique dépend du type de guitare. Voyons à présent ce qu’il en est du sélecteur de microphone.

Microphone guitare : Qu’est-ce qu’un sélecteur de position ?

Microphone guitare – Les sonorités varient de l’électrique à l’acoustique

Avant toute chose, sachez qu’il existe des guitares avec un seul micro. Elles ne nécessitent donc pas de sélecteur. Toutefois, ces types de guitares sont bien rares. Voyons donc ce qu’il en est des autres guitares qui disposent de 2 ou 3 micros. Le sélecteur vous permettra de choisir celui ou ceux qui seront utilisés lors de votre jeu.

La guitare de type Gibson Les Paul utilise un sélecteur à 3 positions sous la forme d’un petit levier. Ces 3 positions vous offrent la possibilité de choisir soit :

  • le micro chevalet ;
  • le micro manche ;
  • les deux (02) micros à la fois selon votre convenance.

Quant à la guitare Fender Stratocaster, elle comporte 3 micros. Et son sélecteur nous propose 5 positions.

  • Le micro chevalet ;
  • Le micro chevalet + le micro central ;
  • Micro central ;
  • Micro manche + le micro central ;
  • Le micro manche.

Le choix du microphone guitare à utiliser dépendra du type de son que vous recherchez lors de la lecture d’une chanson. Généralement, plus le microphone que vous utilisez est proche du chevalet (ou vibrato), plus le son est fort et agressif. À l’inverse, plus le microphone est proche du cou, plus le son devient rond, chaud et plus doux.

Par conséquent, avoir 5 positions vous permettra d’obtenir une gamme assez large de sons. Par ailleurs, plus le microphone est proche du manche, plus le son devient plus rond, léger et doux.

Microphone guitare : Les types de guitares les plus prisées par les musiciens

Il est bien légitime que vous cherchiez à comprendre toutes les possibilités de tonalités disponibles pour un sélecteur de micro. Mais avant d’aller plus loin, vous devez d’abord comprendre comment et pourquoi le sélecteur fonctionne.

Généralement on connecte le sélecteur de micro au microphone guitare. Cela permet au guitariste de sélectionner différentes combinaisons de micros à tout moment. Chaque combinaison de microphones produit un son différent. Le guitariste peut donc utiliser ces différentes tonalités pour une chanson spécifique qu’il joue.

Pour un microphone guitare acoustique ou guitare avec microphone, il existe plusieurs types de sélecteurs de microphone. Néanmoins, une étude plus approfondie des deux modèles de guitare les plus courants sur le marché vous permettra de bien comprendre ce sujet. Il s’agit des guitares Gibson Les Paul et Fender Stratocaster. De nombreux guitaristes réalisent l’importance de chaque timbre qu’émet chaque instrument. En outre il existe d’innombrables fabricants de guitares produisant des guitares qui peuvent imiter l’un de ces deux modèles célèbres. Il existe de nombreuses différences entre Stratocaster et Les Paul. Examinons les différences de sélecteurs de micros entre ces deux modèles.

Microphone guitare : Le sélecteur de micro sur une guitare Stratocaster

Microphone guitare – La Stratocaster a une polyvalence sonore

Le sélecteur de micros est la clé de la polyvalence des sons de la Stratocaster.  Cette capacité polyvalente lui permet de contrôler les micros ou les combinaisons de micros. Puisque le Stratocaster est la seule guitare à trois micros de Fender, son sélecteur de micros remplit plusieurs fonctionnalités.

Il s’agit d’un interrupteur de lame à cinq positions. Il est installé en diagonale sur la moitié inférieure du protecteur de fourche, juste en face du bouton de commande. Pour ce faire, il doit être suffisamment proche de la main de grattage pour être à proximité pendant le jeu. Toutefois, il doit également être suffisamment loin pour éviter une élimination accidentelle.

Par ailleurs, si nous notons les positions du commutateur de la position 1 à la position 5, nous remarquons que la 1ère est la plus proche. Étant donné que la position 1 est la plus proche du bouton de milieu de gamme, le reste des positions 2, 3, 4 et 5 pointent vers le microphone central. Ainsi, il est facile de classer chaque fonction de sélection du commutateur. Nous l’avons vu plus haut. Toutefois, sachez qu’il est impossible que les 3 micros fonctionnent à la fois.

Savez-vous que de 1954 à 1977, le sélecteur de la guitare Stratocaster était un sélecteur à 3 positions ? Il vous offre la possibilité d’activer le micro du chevalet, le micro central et celui du manche. Toutefois, aucune combinaison ne permettait de les combiner. Pourtant, les musiciens ont su trouver une solution.

En effet, ils ont découvert qu’en mettant subtilement le commutateur entre le micro et le chevalet ou entre le médian et le manche, ils obtenaient deux différentes combinaisons du micro double. Par ailleurs, ils ont également découvert que s’ils allument le chevalet avec les micros du milieu, que le tout produisait un son doux et particulier.

Microphone guitare : Le sélecteur de micro sur une guitare Gibson

Une guitare de type “Les Paul” standard se compose généralement de deux micros “humbucker”. Dans cette configuration, il existe un micro manche et un micro chevalet. Comme son nom l’indique, le micro manche est le plus proche du manche ou de la frette d’une guitare. Il produit un son sombre. Quant au micro chevalet, c’est le micro le plus proche du chevalet de la guitare, et il produit un son plus brillant ou plus fin.

Microphone guitare : Réglage du volume et de la tonalité

Juste à côté du bouton de sélecteur de microphone guitare, vous trouverez les boutons de volume et de tonalité. Ceux-ci vous aideront dans vos différents réglages pour obtenir un son de jeu unique à la mesure de vos attentes.

Le volume

Les guitares électroniques possèdent un ou plusieurs réglages de volume. Sur une Fender Stratocaster par exemple, vous trouverez un potentiomètre de réglage du volume général. Par contre, sur une Gibson Les Paul, vous trouverez un réglage de volume pour chaque micro. Vous aurez parfois à manier les deux boutons pour ajuster le volume général. Ce réglage vous offre la possibilité d’équilibrer les volumes des deux micros selon votre convenance.

Pour cette raison, veillez à régler convenablement le volume de la guitare autant que possible. Ainsi, le son du microphone sera transmis vers la sortie jack sans l’atténuer. Par ailleurs, la manipulation de la commande de volume atténuera progressivement le signal du microphone jusqu’à ce qu’il soit complètement coupé.

Par conséquent, il n’y a aucun risque à ajuster le volume de la guitare au maximum. C’est même la meilleure façon pour se rapprocher du son naturel du micro.

La tonalité

Elle permet d’étouffer les fausses fréquences pour obtenir un son doux, léger et homogène. Par exemple, sur une guitare Gibson Les Paul, grâce au microphone, vous pouvez contrôler la tonalité de votre instrument. Par contre, sur une Fender Stratocaster, vous trouverez un potentiomètre de tonalité qui contrôle souvent les aigus du micro. Dans ce dernier cas, la tonalité du micro chevalet ne peut pas être ajustée.

Par ailleurs, il existe des guitares qui ont juste un seul réglage de tonalité principal, mais leur fonctionnement est similaire. Comme pour le contrôle du volume, vous devez tourner le bouton microphone au maximum pour obtenir un effet de rendu proche du son naturel de votre instrument. Tout autre réglage atténuera les hautes fréquences jusqu’à ce qu’un son très bas soit obtenu.

Le potentiomètre

Le potentiomètre de guitare est généralement représenté par un commutateur. Il est comme un bouton d’éclairage, soit il réduit, soit il éteint la lumière. La différence subtile se trouve au niveau des paramètres audio, car la valeur du potentiomètre affecte le son. Beaucoup de gens se plaignent que lorsque le volume de la guitare est réduit ou abaissé, les aigus seront perdus. Par conséquent, la valeur du potentiomètre de guitare maintient les aigus à un niveau constant. Plus la valeur est basse, plus elle va réduire les aigus du son.

La valeur du potentiomètre varie généralement en 250 et 500 K. Pour ce qui concerne la taille de ce dernier, il en existe deux. Il y a le potentiomètre de 24 mm et vous le retrouverez la plupart du temps sur les guitares. Il y a également les mini de 17 mm qui se retrouve très souvent sur les guitares basses.

Pour conclure

Qu’il s’agisse d’une guitare Gibson ou d’une guitare Fender, il n’existe pas de paramètres optimaux. Tout dépend de votre performance et de la tonalité que vous souhaitez obtenir. Il faut également tenir compte du système d’amplification, du son de la pièce… Vous aurez de différentes tonalités pour différentes chansons. Le plus important, c’est que vous essayiez toutes les combinaisons de tonalités possibles. Ainsi, vous trouverez celle que vous souhaitez.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois