Accueil » Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !
0
(0)

Les micros guitare électrique captent et amplifient les vibrations produites par les cordes de la guitare pour le transférer à l’auditoire.  La vibration, affecté par la lutherie de la guitare et des matériaux utilisés va alors être transformée en signal prêt à être utilisé. Le rôle du micro est donc majeur dans la retransmission du son. Selon les matériaux qui le composent et sa conception les sonorités vont drastiquement varier. Nous allons essayer de vous présenter différents types de micros électromagnétiques et ce qui fait leur particularité.

Les matériaux utilisés dans les micros pour la guitare électrique

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !
Micros guitare électrique – Les différents types de micro

Plusieurs éléments composent les micros de guitare électrique. Il s’agit de :

L’aimant

L’aimant se présente comme la pièce fondamentale des micros de guitare électrique. On décrit en général, l’aimant comme une céramique conçue à base de fer magnétique et de matériaux rares du type barym et strontium; ou alors issu d’un aliage du type Alnico (aluminium, niquel et cobalt). Ces derniers sont souvent juxtaposés d’un indice numérique indiquant la teneur en cobalt de l’alliage. Par exemple, un alnico 5 aura plus de cobalt qu’un alnico 2. Les micros à aimant en céramique génèrent un son froid et puissant, tandis que l’alnico produit des sonorités plutôt chaudes.

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !

La forme et le nombre des aimants dans les micros varient selon les désirs du fabricant. Au-delà du simple désir, le fabricant tient également compte de la qualité finale à donner sa guitare. Tout cela détermine la quantité et la forme de l’aimant. C’est par exemple, le cas des premiers modèles de Rickenbacker qui contenaient chacun, deux grands morceaux d’aimant. Il en est de même pour les guitares Gibson Charlie Christian. Par contre, les guitares Gibson P90 possède un seul aimant chacun et qui se présente sous la forme d’une barre volumineuse.

La structure et la forme des aimants a évolué et subit plusieurs modifications dans le temps. On peut prendre en exemple les aimants présents dans les micros de la Fender Esquire et Broadcaster. Les micros de cette guitare électrique ont la particularité d’avoir plusieurs aimants de sorte à donner l’aspect des plots présents sur capteur. Ce modèle se présente comme une révolution et est entré dans la fabrication de plusieurs autres types de guitare électrique. Egalement, ce modèle aussi a subit des améliorations pour donner des formes en plot plus avancés. Aujourd’hui, après avoir ouvert parfois le capot de certaines guitares, on se doute de la présence des aimants dedans.

Les matériaux

Cela peut paraître utopique mais les matériaux qui servent de couverture aux aimants jouent aussi un rôle crucial dans la qualité du son final. Pour ce faire, on ne les choisit pas au hasard. Chaque matériau choisit pour jouer un rôle donné, a des caractéristiques spécifiques. Ces caractéristiques sont multiples et ont progressé dans le temps. Les premiers matériaux sont faits en acier ou en fer le plus souvent avec une très petite teneur en silice. Cette configuration particulière rend les aimants et les matériaux assez sensibles au son. Cela rend naturellement le micro performant et très efficace.

Les alliages

Plus tard, avec la révolution industrielle et les avancées notables enregistrées, les matériaux en fer ont été remplacés par d’autres plus sophistiqués. On peut par exemple, noter les alliages AlNiCo. L’alliage AlNiCo est composé de trois métaux importants. On retrouve la présence de l’Aluminium noté « Al » et du Nickel noté « Ni ». De même, on retrouve un troisième et dernier métal du nom du Cobalt et noté « Co ». Par ailleurs, on peut remarquer aisément que l’association des syllabes « Al », « Ni » et « Co » donnent le nom de l’alliage AlNiCo.

Les matériaux de types AlNiCo existent en plusieurs variétés selon des caractéristiques spécifiques données. Le tout dépend du degré d’orientation du champ magnétique et de la force de stabilité. On peut avoir sur le marché, des AlNiCo de type 1 à 5. Enfin, les AlNiCo de 2, 3 et 5 sont les plus utilisés. Ces derniers types cités ont une forte teneur en cobalt.

Un autre alliage de matériau a également vu le jour sur le marché de fabrication des composantes des micros de guitare électrique. Il s’agit de Néodyminium. Le Néodyminium apparait comme un alliage rarissime. En effet il n’est pas toujours évident de faire un alliage du Néodyme avec le Fer. En conséquence, les aimants recouverts sont dotés d’une puissance magnétique exceptionnelle. Aussi, ils présentent l’avantage d’être assez légers. Cela aide à avoir une guitare électrique relativement légère. Toutefois, ils ont la particularité d’être assez chers ce qui participe à une hausse des prix des guitares électriques qui les contiennent. 

Les oxydes

Plutôt que de faire avec les alliages, certains concepteurs préfèrent recouvrir les aimants de céramique. Les céramiques dont il est question ici sont faites en cristallins. Dans leur catégorie, la Ferrite est le plus retrouvé et plus utilisée. La Ferrite est un oxyde ferrure composé des atomes tels que le cobalt, le manganèse, le nickel et le zinc. Côté formule chimique, la Ferrite se présente comme suit : Fe2O3XO.

Comment fonctionnent les micros de guitare électrique ?

Le fonctionnement des micros de guitare électrique a été objet de plusieurs sujets sans pour autant faire mention claire de son mode de fonctionnement. C’est ce à quoi, nous voulons nous atteler dans cette rubrique. Il est important pour tout guitariste de comprendre le fonctionnement des micros de sa guitare électrique. Le fonctionnement des micros de guitare électrique peut varier même si au final, ils jouent tous le même rôle dans la guitare. Nous allons donc prendre exemple sur celui de la première guitare électrique fabriquée par Georges Beauchamp en 1931 : la Rickenbacker Frying Pan.

Le micro de cette guitare électrique est constitué de deux aimants semblables à des barres entourés de fils de cuivre fin et constituant un champ magnétique. Alors, les cordes faites avec du nickel, fer ou l’acier par exemple, altèrent le fonctionnement du champ magnétique dès lors qu’elles vibrent après s’être grattées. Cet effet produit du courant électrique d’une tension qui est en fonction de la fréquence des vibrations initiales produites par les cordes.

Le courant électrique produit passe par les potentiomètres avant d’atterrir dans l’ampli par le biais du jack de la guitare. Ensuite, le son produit passe les stades de pré amplification et d’amplification au niveau de l’ampli avant de finir au niveau des haut-parleurs. De façon plus simple, les vibrations des cordes de la guitare induisent une énergie mécanique qui va se convertir en énergie électrique au niveau du champ magnétique présent dans les micros. Cette énergie électrique subira une nouvelle transformation lors des phases de pré-amplification et d’amplification pour reprendre sa forme initiale d’énergie mécanique libérée par les haut-parleurs sous forme de son.

Comment choisir et installer de nouveaux micros de guitare électrique ?

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !
Micros guitare électrique – Procédure de choix du micro

Il arrive que vous changiez les micros de guitare électrique en cas de défaillance ou par désir d’améliorer la qualité du son de votre guitare. Opter pour des micros de très bonne qualité est votre seul motif de satisfaction totale. Pour y parvenir, vous devez être en mesure de bien choisir et surtout bien installer de nouveaux micros.

Le choix du micro

L’une des premières choses à identifier est de savoir le type de micros de guitare électrique que vous souhaitez avoir de nouveau dans votre instrument de musique. Vous pourriez vouloir juste changer les anciens micros par le même modèle et neufs. Il en est de même pour la marque. Les micros de même marque sont assez faciles à remplacer les uns par les autres car portent l’empreinte du même fabricant. Dans ce cas de figure le choix est très simple à faire. Il vous suffira d’aller vers votre marchand ou dans les locaux de l’entreprise ayant fabriqué la guitare pour avoir de nouveaux micros guitare électrique.

Par contre, cela s’avère plus complexe si vous désirez changer de modèle et remplacer votre actuel micro par d’autres modèles différents de celui d’origine. La bonne nouvelle est que cela n’est pas impossible. La première des choses à faire est d’avoir une idée nette du nouvel modèle de micro que vous souhaitez installer. Ensuite, vous devez vous pencher de façon préférentielle sur des modèles ayant des formes semblables aux micros d’origine. Cela faciliterait l’installation. Dès lors que le choix est fait, vous pourrez passer à l’installation de vos micros.

Par ailleurs, il est important de noter que vous devez choisir votre micro en fonction de vos préférences en termes de distorsion et de la puissance souhaitée. De même, vous devez prendre en compte le niveau de sortie du micro. Alors, il est utile de savoir que la saturation des micros est plus facile lorsque le niveau de sortie de ce dernier est fort.

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !

L’installation des micros de guitare électrique

La phase d’installation commence par le repérage des cavités dans lesquelles seront installés les nouveaux micros de guitare électrique. Vous aurez les mêmes cavités lorsque vous aurez à remplacer un modèle de micro par le même mais plus neuf. Vous n’aurez pas de difficultés particulières. Il vous suffira d’enlever les anciens micros usés et de mettre en lieu et place, les nouveaux. Les cavités et tout le système étant déjà en place, ce ne serait qu’une partie de plaisir. Par exemple, ce sera le cas lorsque vous allez vouloir remplacer des micros humbucker par d’autres micros humbucker de même modèle et plus neufs.

En revanche, l’installation est plus difficile lorsque vous voulez changer le modèle initial par un autre peut être de forme et configuration différente. Par exemple, ce serait le cas si vous souhaitez remplacer des micros humbucker par des single coil. Vous remarquerez très tôt que les cavités disponibles à l’intérieur de votre guitare ne correspondent pas forcément aux besoins des nouveaux micros. En cas de manque de cavité, vous devez en creuser d’autres. Cela peut paraître un peu délicat. Alors, vous pourriez par exemple, recourir à l’expertise d’un luthier dans ces conditions. Ensuite, vous allez poser chacun des nouveaux micros en veillant à respecter les différentes instructions du concepteur du modèle de micros guitare électrique.

Les micros simples et doubles

Ce sont les micros les plus répandues. Le simple bobinage est le micro standard utilisé dans les guitares de type stratocaster. Ils produisent un son clair et cristallin mais sont très sensibles aux parasites liés aux champs magnétiques environnants.

Les micros doubles bobinages, ou ” humbucker ” sont apparus dans les années 50 sous l’impulsion de Gibson, ils sont caractérisés par un son chaud et un niveau de sortie plus élevé, adéquat pour des effets comme la distorsion.

Les micros passif/actifs

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !
Micros guitare électrique – Quelques types de micro

En règle générale, tous les micros sont passifs. Un micro est définit comme actif lorsqu’il dispose d’un étage de pré-amplification, généralement requérant une alimentation électrique. Les guitares équipées de micros actifs vont avoir la présence d’une pile interchangeable logée en leurs dos. Le son de ces micros est extrêmement précis, net, froid et la pré-amplification permet la diminution de la sensibilité aux bruits. L’idéal pour le métal et le jeu en schred.

Les rails

Les micros du type rails proviennent de la volonté de bénéficier des avantages d’un micro double bobinage tout en se logeant dans un emplacement de guitare simple bobinage. Ce format plus compact ne va cependant pas permettre un niveau de sortie aussi élevé que les humbuckers les plus puissants.

Le P90

Le P90 est un micro d’anthologie. Sorti avant le premier humbucker de Gibson, le P90 propose les caractéristiques d’un micro simple bobinage en prenant la place d’un micro double bobinage. A l’inverse donc des micros à rails. Le P90 va permettre de booster les médiums au possible, véritable apanage des guitaristes de rock progressifs.

Les micros Piezo

Les micros Piezo sont des micros de contact. Prenant la forme d’une pastille, on les loges en général sur la table d’harmonie sous le chevalet. Ils sont amovibles et sont principalement utilisés pour amplifier les guitares acoustiques. Sur une guitare électrique le signal de sortie acquiert une certaine chaleur.

Les micros LipStick

Le dernier type de micro que nous allons vous présenter prend la forme d’un tube de rouge à lèvre… en métal. Mis en avant par Danelectro, ces micros étaient présents sur la majorité des modèles de la marque et permettent un son caractéristique trouvable nulle part ailleurs. Un son très typé Beach Boys et rockabilly des années 50. Ils valent l’écoute !

Le sujet vous intéresse ? Venez donc en parler avec nous, sur MyMusicTeacher !

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Micros guitare électrique : Focus sur les différents types !