Accueil » Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Quels sont les différents accordages à la guitare ?
0
(0)

Quels sont les différents accordages à la guitare (open tuning, celte, blues, drop) ?

L’accordage de la guitare peut sembler être quelque chose de figé. Effectivement, la plupart des guitares du monde sont cantonnées à l’accordage standard EADGBE. Cependant, il existe de nombreuses autres formes d’accordages pour permettre au guitariste de produire des sonorités nouvelles ou pour faciliter son jeu sur des morceaux bien précis comme l’ont souvent fait Nick Drake ou Keith Richards. Ensemble, passons en revue les différents accordages guitare dont vous avez déjà dû entendre parler sur les forums musicaux.

Accordages guitare : Qu’est-ce que l’accordage d’un instrument ?

Quels sont les différents accordages à la guitare ?
Accordages guitare – Pour émettre des sonorités justes, il faut accorder sa guitare

L’accordage est le fait d’accorder son instrument de musique. Il s’agit en effet d’une sorte de réglage afin d’obtenir les notes justes que désire l’instrumentiste. Cela consiste à modifier la tension d’une membrane, d’une corde… Tout dépend de l’instrument concerné. Au  niveau de la guitare par exemple, c’est le guitariste lui-même qui se charge de l’accordage de son instrument. L’accordage s’effectue avec un accordeur, un diapason ou carrément à l’oreille.

Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Pourquoi faut-il accorder une guitare ?

Tout instrument de musique se désaccorde généralement. C’est d’ailleurs le cas de la guitare, du violon, du piano ou encore de la harpe. Chaque corde de la guitare peut en effet subir une tension qui varie entre 6 et 10 kg. Cette énergie se dissipera avec le temps de façon naturelle, ce qui désaccordera l’instrument.

La chaleur et l’humidité agissent sur le bois de la guitare. L’influence de ces deux facteurs fera gonfler ou sécher le bois, ce qui participera également petit à petit au dérèglement de la guitare. Par conséquent, contrôler l’accordage de la guitare avant de la jouer n’est pas superflu.

Au vu de tout ceci, il est important de savoir quels sont les différents accordages à la guitare.

Accordages guitare : Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Drop, Open, détuning, atténué, celte, bluesjazz… tant de possibilités que nous allons explorer ensemble. Pour commencer, quel que soit l’accordage que nous allons étudier ensemble, nous allons prendre pour référence un La 440 Hz. La moindre fluctuation de fréquence sur la note de référence peut décaler (changer) le son des cordes. Pour être sûr de sa note de référence, il existe plusieurs possibilités. Vous pouvez utiliser un diapason et accorder votre instrument à l’oreille en fonction du son émis. La tonalité d’un téléphone fixe peut aussi servir à cette cause. Cependant, on vous recommande un accordeur chromatique.

Le Détuning : La guitare accordée au bémol

Le détuning est l’action de détendre l’ensemble des cordes de demi-ton en demi-ton depuis le tuning standard. L’accordage 1/2 ton plus bas est celui de Mi bémol. On passe ainsi de EADGBE à EbAbDbGbBbEb. C’est en quelque sorte le principe du capodastre, mais inversé (on décale les accords d’une ou plusieurs cases sur le manche en gardant les positions).

On a donc un ton plus bas en dessous de l’accordage standard : DGCFAD. C’est un accordage utilisé dans le métal, et qui provoque un son plus lourd. Il est aussi employé avec le détuning en Mi Bémol pour des raisons pratiques. Les chanteurs de rock masculin notamment ont souvent une tessiture vocale plus grave que leurs homologues féminines. Le détuning permet de garder les sonorités des morceaux dans l’amplitude idéale pour le chanteur sans avoir à passer par des transpositions d’accords.

Lorsque l’on diminue la tension des cordes : d’1 ton, 1.5 ton, voire 2 tons plus bas, on obtient un effet sur le tirant des cordes. Un tirant plus élevé va permettre de garder du claquant et de la stabilité malgré un détuning. Un tirant trop faible va rendre les cordes trop souples du fait de la faible tension.

Il est donc important de choisir un bon tirant de cordes en fonction de ses aspirations et de son objectif d’accordage.

Le Drop D et ses variantes (ou comment jouer dans le style de Rammstein)

Les plus connus sont le Drop D et le Drop C. Le but ici est de diminuer la plus grosse corde d’un ton par rapport au reste des cordes (accordés selon le modèle standard dans le cas du Drop D).

L’on obtient par exemple en Drop D les notes suivantes : DADGBE. Grâce à ce système, on peut utiliser l’index sur les 5ème et 6ème cordes (les deux plus grave) pour effectuer un power chord. Très utilisé dans le métal, le drop permet d’obtenir un son plus lourd chargé en basse. Les possibilités harmoniques deviennent plus sombres et l’effet est puissant. Le rock alternatif utilise aussi ces cordes, c’est ce que l’on peut entendre par exemple lors du riff distordus du morceau New Born de Muse.

Le Drop C part du même principe, mais nécessite de détuner l’ensemble des cordes 1 ton plus bas que l’accordage standard. De C à E, il y a 2 tons. Cela nous donne : CGCFAD. C’est l’équivalent du Drop D si l’on lui ajoute en plus un détuning d’un ton.

Les Open Tunings pour le jeu au bottleneck : une autre facette des accordages à la guitare

L’Open Tuning, ou accordage ouvert en français consiste à accorder sa guitare de façon à ce que toute les cordes jouées à vide donnent un accord (majeur ou mineur) ouvert ! De ce fait, on peut déplacer cet accord sur tout le manche en faisant simplement un barré avec l’index.

C’est là qu’entre en scène les techniques de jeu particulières avec notamment pour accessoire : le bottleneck.

Grâce à cet outil, les slides produiront forcément des notes harmonieuses. Le seul problème réside dans la construction standard des autres accords. Les positions ne sont plus les mêmes à cause du changement d’intervalle entre les notes. C’est pourquoi la maîtrise des Open Tuning peut prendre du temps.

Voici les accordages à la guitare “Open” les plus connus :

  • l’accordage blues, aussi dit open de Sol (G) : DGDGBD ;
  • Open de Ré (D) : DADF#AD ;
  • l’Open de Do (C) : CGCGCE ;
  • Open de La (A) : EAEAC#E.

Accordages guitare : Le “tempérament” Celte

Variante de l’accordage Open D, on appelle l’accordage celtique par plusieurs noms. Certains le connaissent comme l’Open de Ré modal, d’autres comme l’accordage Dsus4. Il se trouve selon ce schéma : DADGAD.

La première caractéristique de cet accordage est le fait d’avoir 3 cordes à vide pour jouer la note de RE. Un son qui rappelle l’idée du bourdon, une notion très accoutumée à la musique celtique et à la musique bretonne en particulier.

La seconde est d’enrichir les harmoniques. En effet, ce type d’accordage fait que les cordes à vide vont faire résonner les autres (diffusion par sympathie) en créant des sons riches et adaptés au grain des musiques bretonnes ou irlandaises. Existe-il autres types d’accordages de guitare ?

Autres types d’accordages guitare

Quels sont les différents accordages à la guitare ?
Accordages guitare – L’oreille est aussi une bonne méthode d’accordage

Au-delà de ce qui précède, il existe plusieurs autres méthodes d’accordages guitare dont l’utilisation d’un accordeur électronique.

Accordages guitare : Comment accorder sa guitare avec un accordeur électronique ?

Cette méthode consiste à accorder chaque corde de la guitare afin d’obtenir les notes que l’on désire. Lorsqu’on désire utiliser un accordeur électronique possédant un micro, il faut l’allumer. Ensuite, l’approcher suffisamment de la guitare pour qu’il puisse parvenir à capter le son de la corde. Il faudra maintenant jouer doucement la corde à vide, puis tourner la clé qui correspond à cette corde. Cette action devra continuer jusqu’à ce que l’accordeur indique la justesse de la note. Certains accordeurs possèdent une aiguille et d’autres des DEL (diodes électroluminescentes).

Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Lorsque la note produite par la guitare est trop haute, il faut la faire baisser progressivement jusqu’au moment où l’accordeur indiquera sa justesse. Il faut aussi penser à détendre la corde en tournant la clé. Lorsque la note produite par la corde est très basse, il faut simplement tendre la corde de manière progressive pour faire monter la note jusqu’au moment où l’accordeur notifiera que la note est juste. Par ailleurs, il est essentiel de faire attention lorsqu’on tend une corde, car cette dernière peut se rompre.

Comment peut-on accorder sa guitare sans recourir à un accordeur électronique ?

L’accordage de guitare à l’oreille

En absence d’un accordeur, il est possible d’accorder la guitare à l’oreille juste en se servant d’un instrument comme référence. Cela pourrait être un piano ou une trompette. Il faut simplement se servir du LA pour accorder la corde LA de la guitare. Si l’accordeur électronique représente l’ami d’un guitariste, alors l’oreille représente sa meilleure alliée. Toutefois, travailler son oreille demeure indispensable pour se rendre compte aisément des diverses variations de l’accordage afin de parvenir à affiner sa justesse.

Vous utiliserez les notes justes comme notes de référence, lorsque vous aurez une ou plusieurs des cordes de la guitare qui sont fausses. En revanche lorsque toutes les cordes de votre guitare sont fausses, vous devriez nécessairement repérer une note juste qui vous permettra de bien accorder votre instrument. Cette note peut se trouver sur un piano, une autre guitare, un diapason. Elle peut également se trouver sur la tonalité d’un téléphone, mais cette méthode n’est pas très conseillée.

On peut aussi accorder sa guitare en se servant du diapason.

Accordages guitare : L’accordage d’une guitare électrique ou d’une guitare acoustique au diapason.

Quels sont les différents accordages à la guitare ?
Accordages guitare – Le diapason peut jouer le rôle d’un accordeur

Un simple diapason peut aider à bien accorder sa guitare. Pour le faire, il faut donner un LA s’élevant à 440Hz, ce qui permettra d’accorder la cinquième corde en allant de la corde la plus aiguë. Il s’agit des deux octaves qui se trouvent en dessous du 440Hz. Vous devriez frapper le diapason sur une surface non fragile. Cette action ne devra se faire ni sur le manche de la guitare, ni sur son corps. Mais vous pouvez l’effectuer notamment sur un autre matériel, pour que les deux tiges métalliques du diapason puissent entrer en résonance. Ensuite:

  • Au niveau d’une guitare acoustique, il faut délicatement poser la surface arrondie du diapason sur une table d’harmonie et pincer ensuite la corde La ;
  • Au  niveau d’une guitare électrique, il faut placer le diapason face au micro puis pincer ensuite la corde de La.

Il faut que la tension au niveau de la corde soit ajustée jusqu’à ce que la note de celle-ci se confonde avec la note du diapason. Lorsque les deux notes sont un peu différentes, leur fusion émet un battement assez léger. La tension au niveau de la corde devra s’ajuster de manière à faire ralentir le battement puis le faire disparaître par la suite. On peut également se servir de la note de référence “La” d’un autre instrument qui est déjà accordé. Certaines personnes se servent également de la tonalité de leur téléphone mais ce n’est pas une méthode très conseillée.

Il se peut que vous rencontrer aussi le phénomène de la guitare qui se désaccorde régulièrement. Quelle sont alors les causes de ce phénomène ?

Accordages guitare : Pourquoi certaines guitares se désaccordent-elles régulièrement ?

Plusieurs raisons peuvent amener une guitare à se désaccorder régulièrement. Parmi elles, nous avons:

La température et le climat

Le vieillissement de la guitare est influencé par l’environnement dans lequel elle se trouve. Le bois est sensible aux diverses variations de la température. Faites donc attention à ne pas laisser l’instrument à des températures qui sont extrêmes. Ne le laissez pas en plein soleil dans le coffre d’une voiture, ni dans une cave car le bois est aussi sensible à l’humidité. En faisant cela vous évitez un vieillissement prématuré à votre guitare, et vous empêchez aussi au en même temps le souci de désaccord.

L’état des cordes

Si vous jouez très souvent votre guitare électrique ou acoustique, vous devriez envisager de changer régulièrement les cordes. Lorsqu’une guitare se désaccorde de manière fréquente, cela peut provenir de l’état de ses cordes, ce qui doit donc être vérifié par l’instrumentiste. Même si en apparence, elles ne paraissent pas user, elles peuvent nécessiter un changement à cause de leur durée.

Le style de jeu

Un jeu puissant sollicitera les cordes d’une manière importante, ce qui est tout à fait normal. Les cordes vibreront, bougeront… ce qui nécessite parfois un accordage régulier de la guitare.

Plusieurs autres raisons telles que : la manière dont les cordes sont montées, le transport, les mécanismes, la qualité du matériel peuvent causer des soucis d’accordage à votre guitare.

Accordages guitare : Que peut-on retenir ?

L’accordage d’une guitare est une nécessité. C’est pour cette raison qu’il faut prendre connaissances des différents accordages guitare. Que l’on dispose d’une guitare acoustique ou d’une guitare électrique, il existe divers moyens d’accorder sa guitare. Que ce soit le détuning, le Drop D ou encore la méthode d’accordage à l’oreille, il y a toujours un moyen de s’en sortir avec une guitare désaccordée. Cependant il est important de faire  également attention à toutes ces choses qui agissent sur l’accordage de la guitare. Mais en cas de nécessité vous avez diverses méthodes pour bien accorder votre guitare.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Quels sont les différents accordages à la guitare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *