Accueil » Bass, middle, treble et gain de son ampli guitare

Bass, middle, treble et gain de son ampli guitare

Ampli guitare - Un appareil dont se servent les guitaristes
0
(0)

Comment régler les boutons bass, middle, treble et gain de votre ampli guitare ? Dans quel sens faut-il les tourner pour avoir un réglage et un son optimal avec une guitare électrique pour jouer du rock, du blues, du metal ou d’autres styles ?

L’histoire de l’ampli guitare

Ampli guitare - Un ampli de la célèbre marque Fender
Ampli guitare – Un ampli de la célèbre marque Fender

L’amplificateur guitare a une centaine d’années. En effet, cet outil dont se servent plusieurs guitaristes a vu le jour dans les années 20. Elle fut créée afin d’amplifier la qualité du son des guitares acoustiques qui disposaient d’une installation de microphones magnétiques.

 L’amplificateur connaîtra ensuite une très grande évolution à partir des années 50, et ce, grâce à la déferlante de la guitare électrique. Les guitares électriques deviennent les plus prisées dans l’univers de la musique moderne, surtout à cause du rock ‘n roll qui était au sommet à cette époque.

Bass, middle, treble et gain de son ampli guitare

Les marques Gibson et Fender, novateurs dans le domaine des guitares électriques, ont contribué largement à l’évolution des amplis pour guitare dès les années 50. Pour la petite anecdote, la musique de type amplifié a connu un véritable succès à cette époque. Cependant, l’histoire à elle seule ne suffira pas pour vous expliquer ce que c’est qu’un ampli guitare. Il est donc important de connaître la définition de cet ‘‘appareil’’.

Qu’est-ce que l’ampli guitare ?

Vous savez peut-être ce que c’est qu’un ampli guitare. Toutefois, une précision de plus ne peut que renforcer vos connaissances.

L’amplificateur ou l’ampli guitare est en effet un appareil qui sert à amplifier (augmenter) le son généré par une guitare électrique (ou une guitare électroacoustique). Techniquement parlant, l’ampli ne se charge pas de la diffusion, c’est plutôt le rôle que jouent les enceintes.

L’ampli guitare se décompose en deux parties :

  • La première partie est celle de l’amplification en puissance qui sert notamment à amplifier le signal afin qu’il soit assez fort pour être envoyé aux enceintes. Les enceintes à leur tour se chargent de vibrer et de générer le son.
  • La seconde partie est celle de la  boucle d’effets. En effet, cette partie sert à modifier et embellir le son de façon légère.

Il faut également noter que la boucle d’effets connaît des variations en fonction des modèles d’amplificateurs. De façon globale, on retrouve souvent :

  • Une égalisation qui sert à régler le niveau des fourchettes de fréquences. La majorité du temps, il y a un réglage pour les médiums, les graves et les aigus.
  • Les effets spatiaux (delay et reverb).
  • Les effets de sonorité (crunch, saturation, distorsion,…)

Cependant, au niveau de certains modèles d’amplificateurs; vous pouvez retrouver une égalisation par canal. Cela favorise une sonorité assez précise au niveau de chaque canal, ce qui ne vous oblige plus à disposer d’une égalisation générale.

Il existe aussi plusieurs modèles sur lesquels l’amplificateur et les enceintes sont assemblés. Il s’agit en effet des modèles combos.

Puisqu’il existe sur le marché plusieurs types d’ampli guitare, certaines fonctions peuvent connaître de variation, les noms aussi, mais de façon globale on trouvera ce qui est défini ci-dessus.

En outre, avant d’aller plus loin pour parler des différents types d’amplificateurs, il est essentiel de faire un petit détour au niveau des principaux boutons d’un amplificateur.

Que veut dire bass, middle et treble ?

Ampli guitare - Un amplificateur nécessite des réglages
Ampli guitare – Un amplificateur nécessite des réglages

Les boutons que vous pouvez tourner sont nommés des potards ou potentiomètres. Ils constituent l’équalizer ou l’égaliseur qui va permettre de moduler votre son avec des aigus, des graves ou des médiums. Ils sont au nombre de trois sur les petits amplis. D’autres peuvent se rajouter comme le potard de présence, les médium-aigus, etc. On parle ainsi de fréquences qui composent le son de votre guitare, des sons graves jusqu’aux sons plus aigus. Plus vous tournez le bouton vers la gauche, plus le son verra cette plage de fréquence s’enlever. À l’inverse, plus vous tournez le bouton vers la droite, plus cette plage sera présente. On rajoute ou on enlève donc des décibels (notés dB) qui représentent un niveau de puissance sonore.

  • « Bass » veut dire « Basse ». Ce sont tous les sons graves et profonds que vous pouvez entendre. Exemple : quand vous écoutez une musique et que vous ressentez une vibration, elles sont produites par les basses de votre amplificateur ou de vos enceintes.
  • « Middle » symbolise les « Médium ». C’est le coeur même du son d’une guitare. Je vous invite à tourner ce potentiomètre d’un extrême à l’autre. On dit qu’on creuse le son quand on tourne ce dernier vers la gauche. On fait ressortir le son en tournant dans l’autre sens.
  • Le « Treble » représente les aigus. En les retirant, vous obtiendrez un son sourd. Si vous les augmentez, vous aurez un son strident, criard. Il est à doser avec modération !
  • Le gain permet de régler la saturation de votre son. Typiquement utilisé pour jouer du blues, du rock et du metal. Vous allez donc pouvoir activer une distorsion ou un overdrive et ensuite régler l’intensité de celui-ci.

À cela peut s’ajouter le bouton de présence qui va encore un peu au-dessus des aigus, les mediums hauts, bas, etc. Je vous invite à lancer un séquenceur et utiliser les equalizeurs paramétriques pour réussir à bien comprendre visuellement ce que représente le son. Comment régler son amplificateur de guitare avec les boutons bass, middle et treble ? C’est une excellente question de guitariste débutant à laquelle je vais répondre.

Dans quel sens faut-il tourner ces boutons ?

On cherche toujours à savoir quel est le réglage optimal pour obtenir un bon son. Hélas, cela va tant dépendre de votre matériel (amplificateur, guitare, câble jack, effets et pédales) que de votre expérience et façon de jouer. En effet, le son vient de vos doigts et de votre style de jeu.

Néanmoins, il existe différents réglages prédéfinis permettant d’obtenir tel ou tel son adapté à un style de musique. Sachez qu’il sera plus intéressant de moduler entre le quart à gauche et le quart à droite avec votre bouton de réglage, que de chercher à les tourner vers les extrémités. Le son se règle avec de petits détails, des décibels qu’on rajoute ou qu’on décide d’enlever sur une plage de fréquence.

  • Creuser les médiums et augmenter les basses avec le bouton bass permettra d’avoir un son plus orienté metal.
  • Un gain léger avec un middle tourné un peu vers la droite, de même que pour le treble permettra d’obtenir un son blues sympathique !
  • Un peu plus de gain et un peu plus de basses dans cette configuration donneront un son plus rock. Un peu à la AC/DC !

Le plus important est de tester. Ne restez pas bloqué sur une seule configuration de votre amplificateur de guitare ! Testez impérativement votre étage de configuration pour forger aussi votre oreille.

Ampli guitare : Les différents types d’amplificateurs guitare

Avant de donner plus de détails sur les différents types d’ampli existants, il est important de savoir qu’il existe aujourd’hui 3 grandes familles d’amplis pour guitare : les amplificateurs à lampes, les amplificateurs à transistors et les amplificateurs à modélisation.

Les amplificateurs à lampes

Au niveau de ce type d’ampli guitare, ce sont les ampoules qui se chargeront littéralement de la transmission du signal sonore de votre guitare au pré-ampli, mais aussi à l’amplificateur de puissance. Ils sont connus pour être la crème de la crème des amplificateurs. La qualité de la sonorité (moins métalliques et chaudes) de ces amplis est très appréciée par plusieurs musiciens de différents styles de musique. En revanche, à cause de leur fragilité, les lampes de l’ampli nécessitent souvent des remplacements.

De même, avant que le son de la guitare ne soit envoyé à l’amplificateur, ce dernier doit d’abord se chauffer. Il faudra également laisser refroidir l’ampli à lampes avant de le transporter après une utilisation, par exemple après un concert. Vous savez que c’est la qualité d’une chose qui fait le prix de cette chose. Donc, vous devez savoir que l’ampli à lampe coûte généralement plus cher que l’ampli à transistors. Pour acheter cet ampli, misez sur un ampli de bonne qualité dont les lampes ne nécessiteraient pas de changements tous les deux mois.

Les amplificateurs à transistors

Les amplis guitares à transistors sont des objets dont la puissance et le dynamisme n’atteignent pas celles des amplificateurs à lampes. Néanmoins, les amplis à transistors produisent une sonorité de très bonne qualité. Le plus grand avantage de l’ampli à transistors réside dans sa production d’un son dont la qualité est bonne, que le volume de l’ampli soit élevé ou faible. Il est aussi léger et dispose d’une facilité au transport, ce qui n’est pas le cas avec les amplis à lampes. 

En ce qui concerne son prix, il est souvent beaucoup plus abordables, mais aussi en fonction de la gamme. C’est l’ampli qui s’adapte le mieux aux débutants.

L’amplificateur à modélisation

Comme l’indique le nom, ces amplis produisent en effet des modélisations. Ces modélisations facilitent le passage d’un son à un autre en un laps de temps; d’un son plus clair à un son plus sombre. Il existe certains modèles de ces amplis qui permettent de faire des changements de son de façon directe en utilisant le pied ; c’est beaucoup plus confortable et pratique.

Bass, middle, treble et gain de son ampli guitare

Le son que produit l’ampli à modélisation est à la fois chaleureux et fidèle. Vous allez beaucoup aimer cet ampli en l’utilisant même dans votre appartement. C’est vraiment un ampli excellent qui dispose d’un parfait rapport qualité-prix. Il est également facile à transporter.

Par ailleurs, il y a également un autre type d’ampli guitare appelé amplificateur hybride.

Ampli guitare hybride

Le pré-ampli de cet appareil utilise des lampes, quant à l’amplificateur de puissance, il utilise des transistors. Ces appareils sont donc en quelque sorte un mélange des amplificateurs à lampes et des amplis à transistors parce qu’ils se composent des deux caractéristiques distincts de ces derniers. C’est en effet un parfait compromis qui se trouve entre la délicatesse des lampes et la solidité qui réside dans les transistors. Sa sonorité est chaleureuse, ronde et métallique. Ces amplis permettent de compenser les diverses saturations qui se trouvent au niveau des transistors. Ils reproduisent alors fidèlement le son de la guitare.

Son coût est assez attrayant, et son poids est assez léger (facile à transporter). Cependant, malgré toutes les qualités dont dispose cet ampli, plusieurs musiciens préfèrent se tourner vers les amplis à modélisation qu’ils trouvent plus complets.

En outre, il est important de savoir que le choix d’un ampli s’effectue en fonction de sa puissance et de son utilisation.

Choisir un ampli guitare : Puissance et utilisation

Ampli guitare - Amplificateur à lampes
Ampli guitare – Amplificateur à lampes

La majorité des débutants néglige la puissance quand il s’agit d’acheter un amplificateur guitare. La satisfaction qui résultera du son que produit votre ampli guitare dépendra de la puissance de l’ampli. Il faut aussi savoir que la puissance d’un ampli dépend de sa technologie : un ampli à lampes qui dispose d’une puissance de 30watts est égal à un ampli à transistors qui dispose de 100watts.

Pour être plus sûr de votre choix, il est nécessaire d’essayer votre guitare avec l’amplificateur en question.

Le choix de la puissance d’un ampli s’effectue selon l’utilisation de votre guitare.

Pour une simple utilisation à domicile, vous pouvez opter pour un ampli à transistors dont la puissance varie entre 5 et 20 watts. Mais si vous préférez un ampli à lampes, la puissance doit se situer entre 10 et 30 watts. Par contre, si votre ampli sera utilisé sur scène : pour un ampli à transistors la puissance peut se situer entre 100 et 300 watts, et pour un ampli à lampes, elle peut être entre 50 et 100 watts.

Choisir son ampli en fonction de sa guitare

Si vous utilisez une guitare électroacoustique par exemple; vous pouvez opter pour un amplificateur à transistors dont la puissance varie entre 2 et 15 watts, mais cela concerne un usage domestique. En revanche, la puissance pourrait aller jusqu’à 80 watts si l’ampli est destiné à être utilisé sur scène.

En ce qui concerne une guitare électrique, vous pouvez vous pencher vers un amplificateur à lampes  dont la puissance varie entre 10 et 30watts pour une simple utilisation dans votre appartement.

Qu’est-ce qui peut influencer le son de guitare ?

La qualité de votre amplificateur va jouer un rôle essentiel. L’enceinte, l’étage d’amplification et de configuration, le fait que ce soit un amplificateur numérique, à modélisation, à transistor ou à lampe jouera un rôle essentiel. Il en est de même pour votre guitare, ses microphones, l’état de votre jack et votre expérience à la guitare. Il est normal d’avoir du mal à atteindre un son professionnel avec du petit matériel (mais rien ne vous empêche déjà de bien vous amuser ! J’utilise par exemple le BIAS qui permet d’avoir des résultats fulgurants en tant que simulateur d’amplificateurs).

Allez dans les magasins de musique, testez du matériel, rencontrez d’autres guitaristes ! Il est important d’essayer pour comprendre comment peut fonctionner la modulation du son en guitare, que ce soit pour une guitare électrique ou pour les guitares électroacoustiques ! Et si vous désirez apprendre à enregistrer votre guitare, nous avons ce qu’il vous faut !

Ci-dessous, vous trouverez un exemple du guitariste Kermheat qui a su créer ses propres sons avec des effets de dingue !

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Bass, middle, treble et gain de son ampli guitare

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *