Accueil » Tour d’horizon des chevalets pour guitare !

Tour d’horizon des chevalets pour guitare !

Chevalets pour guitare - Tour d'horizon
0
(0)

C’est bien souvent la pièce que les guitaristes connaissent généralement le moins sur une guitare. On se dit ” les cordes viennent de là, je ne vais pas y toucher pour rien dérégler “. Effectivement, chevalets pour guitare et cordiers font partie des mécaniques qui se doivent d’être stables et inchangées contrairement aux clés d’accordages sur lesquelles nous agissons très souvent pour accorder notre guitare. Chaque type de chevalet apporte une touche personnelle à votre jeu, en fonction de la musique que vous souhaitez jouer. Il existe différents types de chevalet ; on peut par exemple citer les chevalets fixes du type Hard-tail, Bigsby et Tune-o-matic. Par ailleurs, il existe également des chevalets trémolo (encore appelés chevalets flottants) comme les trémolos Wammy ou encore la rose Floyde. Nous allons d’abord commencer par décrire les paramètres sur lesquels agissent les chevalets, puis nous étudierons ensemble les différents types de chevalets pour guitare.

Qu’est-ce qu’un chevalet de guitare ?

Chevalets pour guitare - Tout ce qu'il faut savoir
Chevalets pour guitare – Un atout qui condiionne la qualité de la tonnalité

Le chevalet de guitare est fixé sur le corps de la guitare. Il a pour rôle principal de maintenir les cordes en place. Il se situe au bas du corps de la guitare et fait passer les cordes jusqu’au manche.

Placé de manière à contrôler le positionnement des cordes, le chevalet pour guitare offre divers avantages. Voici quelques-uns de ces avantages :

Tour d’horizon des chevalets pour guitare !
  • D’abord, un positionnement plus précis des cordes en plus d’une altitude raisonnable par rapport au manche. Il en résulte un meilleur contrôle de l’écart entre le manche et les cordes.
  • Ensuite, l’orientation précise des cordes sur les micros (cas des guitares électriques par exemple) ou sur la caisse de résonance (pour les guitares acoustiques). Un chevalet se situe sur le corps de la guitare. La hauteur est réglable de sorte à modifier les actions de la touche.
  • Aussi, le chevalet augmente-t-il le confort de jeu. Peut-être que vous avez du mal à le croire, mais il existe des chevalets pour guitare dont le confort est plus important que d’autres. Cela peut par exemple dépendre de votre style de jeu ou encore du type de guitare que vous utilisez habituellement.
  • Enfin, le chevalet pour guitare amplifie le son ; les vibrations se propagent plus facilement lors du jeu. Pour cela, il est indispensable de positionner et d’ancrer les cordes correctement et sans encombre. Et le chevalet y contribue fortement.

Résumé : l’action, la justesse et la transmission

Le chevalet est une pièce placée entre les cordes et la table d’harmonie de l’instrument : son rôle est de transmettre les vibrations des cordes à la table qui va amplifier le son produit. Le chevalet sert aussi à maintenir l’espacement entre les cordes, et à les maintenir à la bonne hauteur par rapport au manche. Cette hauteur s’appelle l’action. Sur la guitare électrique, chaque corde est bien souvent située sur des pontets. Ce sont de petits sillets réglables, servant à régler la justesse de l’instrument (le diapason de chaque corde).

Pour conclure, les chevalets peuvent s’avérer quelque peu déroutants, notamment dans le cas de chevalets pour guitare présentant de grandes inclinaisons. Toutefois, ceci est tout à fait dans la logique des choses et sans doute inévitable. Le chevalet peut présenter une légère inclinaison en vue de créer un meilleur équilibre. En fait, l’ensemble des cordes se retrouverons symétriques par rapport au manche. La raison de ce choix est simple ; en effet, les cordes étant toutes d’épaisseur différente, les cordes graves nécessitent beaucoup plus de place pour leur vibration par rapport aux cordes aiguës. Par conséquent, elles ont besoin d’une plus grande action.

Les différents types de chevalets pour guitare (chevalet fixe et chevalet flottant)

On dénombre plusieurs types de chevalets pour guitare. Toutefois, leurs constructions se fondent autour de deux anatomies. Dans le premier cas, le chevalet est fixe, dans le second, il est flottant (également connu sous le nom de chevalet de trémolo).

Remarque : le terme “chevalet de trémolo” vient du fait que le trémolo correspond à un effet de tonalité qui change en fonction de l’effet provoqué par le chevalet de trémolo.

Dans le groupe des chevalets fixes, on peut citer :

  • Les chevalet Hardtail ;
  • Les chevalet Tune-O-Matic ;
  • Les chevalets Wrap-Around ;
  • Le Bigsby ;

En ce qui concerne les trémolos/chevalets flottants on peut citer :

  • Les tremolos synchronisés ;
  • Les locking Tremolos “tremolos vérouillés” ;
  • Les tremolos Stetsbar ;

Un grand nombre de marques se servent de certains de ces chevalets, notamment le tune-o-matic ou les trémolos synchronisés. Par contre, beaucoup sont moins visibles, comme le Bigsby. Cela dit, ils ont chacun leur fonction, avec leurs avantages et leurs inconvénients qui dépendent de votre objectif.

Voici maintenant une description plus détaillée de certains types de chevalet.

Chevalets pour guitare : les chevalets hardtail

Les chevalet hardtail sont des chevalets fixes. Ils sont constitués uniquement d’une seule entité et non pas d’un chevalet et d’un cordier disjoints. Par conséquent, le chevalet est solidement rattaché à la caisse de la guitare de sorte qu’il ne puisse pas bouger. Pour fixer le chevalet à la guitare, on se sert de deux vis métalliques. Ce type de chevalet comporte six selles distinctes qui se trouvent sur le corps du chevalet. Elles peuvent également être ajustées pour obtenir un réglage précis.

Quelques avantages du chevalet pour guitare Hardtail

Le chevalet HARDTAIL requiert un minimum d’efforts pour accorder, ajuster et modifier les actions. En outre, ils sont plus stables par rapport aux chevalets flottants. La configuration du chevalet reste par ailleurs beaucoup plus aisée. En effet, aucun ressort n’est nécessaire à l’arrière de la guitare pour assurer un meilleur équilibre du chevalet. Cette caractéristique convient parfaitement aux musiciens inexpérimentés. Les réglages sont très simples à faire.

Avec des chevaux de marques de renom du type Hipshot, Fender, Fishman, Gotoh ou Evertune, aucune chance de se retrouver désaccordé contrairement à ce qui peut arriver aux autres guitares. Aussi, ce genre de chevalet reste limité à de larges intonations, sans la possibilité de faire varier l’intonation individuelle de chaque corde.

Le chevalet pour guitare Tune-o-matic, qu’est-ce que c’est ?

Chevalet pour guitare -Le Tune-o-matic
Chevalet pour guitare -Le Tune-o-matic joue un importan rôle

C’est le type de chevalet que l’on retrouvera le plus souvent sur les guitares du type Les Paul. Originaire de Gibson, ce chevalet a été créé afin de s’adapter aux guitares à table plate (flat top) comme celles à table bombée (arch top). Le but était d’obtenir un chevalet qui puisse prendre en compte les différents ajustements en longueur d’une corde afin d’en parfaire l’intonation.

Le Tune-o-matic est un autre exemple de chevalets fixes. On l’appelle aussi le chevalet ABR-1. Le chevalet Tune-o-matic est un standard de chez Les Paul. Il fut utilisé en 1954 pour la première fois sur le Les Paul Custom. Concrètement, chacun des sillets est modulable par une petite vis. Cela a pour but de perfectionner l’intonation des guitares. Ainsi, elle peut se rapprocher le plus possible de la perfection.

De manière générale, beaucoup de guitares électriques à chevalet fixe sont équipées du chevalet Tun-O-Matic. Par ailleurs, on distingue aussi deux types de chevalet Tun-O-Matic ; les modèles standard et à rouleau. Le tune-o-matic standard possède des vis de fixation pour modifier le positionnement des selles. Ces vis ne se trouvent pas sur les chevalets à rouleaux. Cependant, avec le temps, la version standard peut user les cordes car le sillet est positionné en forme de “V” et il coupe les cordes, réduisant ainsi la résonance. Les chevalets n’ont donc pas ce problème. Les Tune-o-matics ont été conçues pour les manches dont le rayon est de 12 pouces ou plus plat.

Pourquoi utiliser le chevalet tune-o-matic ?

En résumé, le chevalet tune-o-matic se caractérise par une plus grande facilité de réglage et d’ajustement de l’action. Il présente également une excellente stabilité et un solide sustain. Par ailleurs, leur stabilité assure un confort de jeu optimal et un bon repos de la main.

Quels sont les inconvénients de l’utilisation du chevalet tune-o-matic ?

On pourrait percevoir de légères nuances de sonorité dans le cas de sillets réalisés dans des matériaux différents. Par ailleurs, le chevalet tune-o-matic offre la possibilité de faire sonner chaque corde individuellement. Mais, impossible de régler la hauteur des cordes de façon universelle.

Qu’est-ce que le chevalet à trémolo synchronisé ?

Le trémolo synchronisé est le chevalet flottant le plus couramment utilisé sur les fenders.

Tour d’horizon des chevalets pour guitare !

C’est l’un des systèmes de trémolo les plus courants utilisés pour donner du mouvement au chevalet et au cordier. Contrairement au Bigsby qui ne donne du mouvement qu’au cordier, le trémolo synchronisé met en mouvement à la fois le chevalet et le cordier.

Le cordage est fait de telle sorte qu’il passe sur le chevalet et dans la partie dénommée “tailpiece block” qui traverse la guitare. Dans un compartiment en dessous de la guitare, le bloc reste droit grâce à 3 ou 5 ressorts. Le trémolo synchronisé fonctionne au moyen d’un chevalet et d’un cordier intégrés. Le chevalet est une pièce métallique solide, dotée de 6 sillets qu’on peut régler individuellement.

Pourquoi utiliser le chevalet à trémolos synchronisés ?

Pour de nombreuses guitares, le Fender semble avoir plus d’expérience en ce qui concerne l’interaction entre le cordier et le chevalet. Le cordier se déplaçant avec le chevalet, la conception du Fender est nettement meilleure en utilisation. Il est également moins sensible aux problèmes d’accord et d’intonation. Par ailleurs, du fait que le trémolo synchronisé déplace le chevalet et le cordier, ce dernier exerce une influence sur la tension des cordes mais aussi sur leur longueur concrète. On obtient ainsi une plus grande variété dans les changements de tonalité.

En contrôlant le bras du trémolo, il est possible de faire varier la tension des cordes. On peut ainsi ajuster les hauteurs de son avec de simples pressions ou tractions. Avec ses possibilités de changement de tonalité, le système de trémolo synchronisé séduit les guitaristes confirmés et tous ceux qui souhaitent élargir leur palette sonore.

Quelques inconvénients de l’utilisation du chevalet à trémolos synchronisés

Premier inconvénient, sa portée est encore relativement limitée. Aussi, on ne peut nier le fait que celui-ci a tendance à se désaccorder de manière plus régulière du fait de la tension excessive exercée par les cordes sur l’écrou et les sillets de chevalet.

Qu’est-ce que le chevalet pour guitare floyd rose ?

Le Floyd Rose est un chevalet flottant. Les systèmes de trémolo à double verrouillage ont été développés dans les années 70 pour pallier au problème de stabilité des réglages provoqué par les systèmes de trémolo. Il arrive souvent que le bout des cordes soit coupé (bout circulaire) et fixé au chevalet. En tant que tel, le chevalet trémolo est le choix idéal pour les guitaristes de métal et les passionnés de musique.

À l’instar des trémolos de chevalet standard, les tensions des cordes peuvent être modifiées par des ressorts installés dans le corps de la guitare. Ces ressorts sont manipulés au moyen d’un pivot. 

Les avantages du chevalet pour guitare floyd rose 

Les Floyd Roses ne se désaccordent pas autant que le trémolo. Floyd Rose vous permet de faire des dive boms et ceci est possible en raison du système de trémolo à ressorts assurant le mouvement du chevalet.

Les inconvénients de l’utilisation du chevalet de floyd rose

Les Floyd Rose ont un caractère complexe. La complexité du dispositif en soi, les nombreuses compétences à avoir et le long temps à consacrer pour l’installation, ou même pour le remplacement d’une corde, font qu’un Floyd Rose ne conviendra pas forcément à tous. Néanmoins, quand il est bien installé, il constitue une solution avantageuse tant pour les guitaristes expérimentés que pour les amateurs de métal ou de hard rock.

Les chevalets pour guitare télécaster & stratocaster

Chevalets pour guitare - télécaster & stratocaster
Chevalets pour guitare – télécaster & stratocaster améliorent le jeu

Léo Fender savait y faire, il avait conçu dans les années 50 un chevalet révolutionnaire permettant de régler les cordes deux à deux. Notamment utilisé sur les Télécaster, ce n’est qu’en 1954 qu’il améliora son concept avec un chevalet à 6 pontets pour son modèle Stratocaster. La mécanique au design iconique participe maintenant à l’image de la marque.

Le chevalet trapèze pour Les Paul

Il constituait la référence sur les guitares Les Paul avant l’apparition du Tune-o-matic en 1954. Ce chevalet est très caractéristique et peu pratique, car les cordes passent sous le chevalet empêchant de les étouffer, et est également exempt de pontets, ce qui empêche de régler la justesse de la guitare.

Voilà, nous avons fait un peu le tour de quelques chevalets pour guitare ; merci de l’avoir lu, et à bientôt !

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Tour d’horizon des chevalets pour guitare !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *