Accueil » Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique
0
(0)

Au solfège, on utilise des symboles pour rédiger la musique et les mouvements de jeu ou de sons. Les altérations font partis de l’outillage du guitariste.

Sommaire

1 Altération musique : comprendre et modifier la hauteur des sons

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

1.1. Lecture des altération, variantes accidentelles et de précaution du solfège

1.2 La confusion de l’enharmonie

2-Quelques bases théoriques du solfège

3-Apprendre le solfège gratuitement

4-Le solfège comme meilleur outil d’apprentissage

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique
L’apprentissage du solfège

Altération musique : comprendre le solfège et modifier la hauteur des sons

Avant de s’intéresser aux altérations, il vaut mieux comprendre comment fonctionnent les intervalles de notes à la guitare. Concrètement, les altérations servent à baisser ou augmenter le son des notes d’un ou plusieurs demi-tons: alteration,solfegealteration,solfège Chaque altération a son symbole.

  • Le dièse fait référence au son de la note d’un demi-ton
  • Le bémol permet de baisser le son de la note d’un demi-ton
  • Le double dièse permet l’augmentation le son de la note de deux demi-tons
  • Le double bémol vous permet de réduire le son de la note de deux demi-tons
  • Le bécarre procède à l’annulation de l’effet du bémol ou du dièse

De même, il existe des figures d’altérations utilisées beaucoup plus rarement, notamment par les compositeurs.

C’est en effet le cas du double bécarre qui procède à l’annulation de tout effet du double dièse ou du double bémol. Apprendre la hauteur des sons est un important avantage en musique. De plus, un son en musique peut être grave ou au contraire aigu.

Les altérations du solfège sont regroupées en catégories : les altérations simples et les altérations doubles.

  • Les altérations simples

Il existe deux altérations doubles dans le solfège. Le double diésel et le double Bémol.

Le double Diésel désigne l’altération qui élève la note de deux demi-tons. A l’opposé, le double Bémol abaisse la note de deux demi-tons.

Ensuite, certaines altérations n’existent plus. En effet, il s’agit notamment de la double Bécarre (note affectée d’une double dièse ou d’un double Bémol).

Aussi, le Bécarre Dièse (transforme une note doublement diésée en une note simplement diésée). Enfin, le Bécarre Bémol (transformer une note doublement bémolisée en une note simplement bémolisée).De même, l’effet d’une altération est différent suivant que celle-ci se trouve à l’intérieur du morceau appelée “altération accidentelle” ou bien à la clé appelée “altération constructive”.

Il convient de remarquer que lorsqu’une note est altérée, elle est nommée avant son altération, mais notée après.

Prenons un exemple simple, un do affecté d’un dièse sera appelé « do dièse». Mais, sur la partition, le dièse sera écrit avant le do — « dièse do».  Au total, ceci permet d’éviter de jouer par erreur un do avant de réaliser que c’était en fait un do dièse qu’il eut fallu jouer.

Cela permet au musicien d’éviter bon nombre d’erreurs durant ses compositions

 

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique
Connaitre les bases du solfège en musique

Lecture des altérations, variantes accidentelles et de précaution du solfège

les altérations se placent toujours avant la note.

Il est en effet préférable que l’altération soit avant la note pour que le musicien puisse la lire avant de jouer la note altéré. Il existe deux types d’altérations particulières appelées altération accidentelle et altération de précaution. Les premières sont des altérations occasionnelles qui ne sont valable que pour la mesure dans laquelle elle se trouve.

Aussi, Les altérations de précaution, quant à elles, peuvent être omises mais sont indiquées pour être certain que le musicien interprète correctement la partition. Lorsque les altérations se placent en plein jeu et non en début de note, il s’agit d’altérations accidentelles. Il est possible d’annuler des altérations accidentelles. Pour les annuler, vous utilisez une altération de type Bécarre pour remettre la note à son état naturel.

Les altérations de précaution servent au rappel. Aussi, en cas d’oubli du musicien, elle lui rappelle qu’il y a une note précédemment altérée qui redevient normale.

Elles ne sont pas obligatoires, mais elles permettent au musicien d’éviter certaines erreurs. Les musiciens sont très souvent étourdis et peuvent par accident commettre quelques erreurs. Les altérations de précaution vont permettre au musicien de ne pas faire d’erreur de composition. Les altérations de précaution sont une sorte de bouclier du compositeur, protégeant le musicien des erreurs.

N’est-ce pas génial ?

La confusion de l’enharmonie

Tout d’abord, l’enharmonie désigne un intervalle formé de deux notes ayant la même hauteur de son mais ayant deux noms de note différents comme, par exemple G# et Ab ou bien D# et Eb.

Ensuite, dans le système tonal (système tempéré), deux notes enharmoniques ne sonnent pas tout à fait de la même façon.

Aussi, elle fait référence à deux notes différemment mais qui produisent le même son. De même, les notes enharmoniques produisent le même son mais n’ont pas la même hauteur. Elles s’utilisent en tant que « pivot » pour passer d’une tonalité à une autre.

L’enharmonie concerne les gammes majeures et les gammes mineures.

Enfin, compte tenu de l’ambiguïté qu’elle amène par la possibilité d’utiliser une note en lieu et place d’une autre, l’enharmonie est un des procédés les plus courants pour préparer une modulation dans le solfège.

Quelques bases théoriques en musique

Si vous vous lancez dans l’apprentissage de la musique, alors il vous faut connaitre quelques bases importantes. Le solfège de la musique est important dans l’apprentissage. Il vous aide dans l’apprentissage du chant, d’un instrument de musique ou dans la composition d’un morceau.

Le solfège est une méthode d’apprentissage basée sur des exercices de lectures et d’auditions musicales.

Alors, voilà un petit classement des composantes du solfège en musique. Cela peut vous aider !

  • La portée

D’abord, la portée vous sert à écrire et à lire la musique. Elle se lit généralement du bas vers le haut. Une portée est représentée par le tracé de 5 lignes horizontales qui sont parallèles les unes aux autres.

Ensuite, dans le solfège, la portée comprend un ensemble de symboles musicaux comme les clefs, les notes et les altérations. Elle vous permet de définir la hauteur des notes et des sons.

De plus, vous devez également comprendre que dans le solfège musical, la portée n’est pas uniquement limitée à 5 lignes. Vous pouvez vous permettre de rajouter des lignes supplémentaires dans la portée du solfège.

  • Les clefs de solfège

Elles représentent des symboles musicaux qui fixent la hauteur des sons. Les clefs de solfège se placent sur les lignes et interlignes d’une portée. Il existe normalement 3 clefs musicales dans le solfège (la clef de Sol, de Fa et la clef de Do). Comme on sait déjà, la portée comprend 5 lignes. Les clefs de solfège se placent sur l’une des 5 lignes de la portée.

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

Tout d’abord, la clef de Sol se place sur la deuxième ligne de la portée musicale. La clef de Sol placée sur la deuxième ligne de la portée est appelée Sol médium. Le Sol médium est ni aigue ni grave.

Le Sol en solfège s’utilise pour de nombreux instruments (piano, guitare, violon, harpe…).

Ensuite, la clef de Fa se place à son tour sur la quatrième ligne de la portée du solfège.

Elle s’utilise aussi pour écrire les partitions d’instruments comme le piano, le violoncelle ou encore la guitare basse…). Enfin, la clef de Do peut se placer sur la première, la deuxième, la troisième et la quatrième ligne de la portée.

La clef de Do a une fonction particulière en fonction de la ligne sur laquelle elle se trouve.

  • Les altérations

D’abord, notez que le solfège dispose de 5 altérations à savoir le Dièse, le Bémol, le Bécarre, le Double dièse et le Double Bémol. Les altérations vous permettent d’augmenter ou de baisser les notes d’un ou de plusieurs demi-ton.

Ensuite, le dièse sert à monter le son de la note d’un demi-ton. Le double dièse vous permet d’augmenter le son de la note de deux demi-tons.

Le Bémol vous permet de procéder à une diminution du son de la note d’un demi-ton. Le Double-bémol vous sert à baisser le son de la note de deux demi-tons. Le Bécarre lui annule l’effet du Bémol ou du Dièse.

Enfin, les altérations se présentent toujours avant la note de musique afin que le musicien puisse lire l’altération avant la note.

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique
Apprendre le solfège en ligne

Apprendre le solfège gratuitement

Tout d’abord, Il est très important de connaître le solfège lorsque vous débutez dans la musique ou dans la manipulation d’un instrument. Ceci n’est pas obligatoire. Toutefois, c’est nettement plus intéressant.

Le solfège vous permet de lire et décrire des notes de musique de vous-même.

Durant les cours de solfège, vous pouvez également prendre des cours d’harmonie. Ces cours d’harmonies permettent de mieux comprendre la formation des accords, des gammes majeures et mineures…Les cours de Solfège sont disponibles en ligne et peuvent être soit payant, soit totalement gratuits. Tout apprentissage aborde une partie théorique et une partie empirique.

L’apprentissage théorique du solfège est quelque peu long, mais la partie pratique est beaucoup plus rapide.  Apprendre le solfège vous permet de mieux lire les notes et les rythmes et d’avoir une meilleure compréhension de ce que vous jouez.

En effet, en ligne vous trouvez des jeux, des quizz gratuits qui permettent de maitriser le solfège tout en s’amusant. L’apprentissage en ligne ne remplace pas totalement l’utilité d’un apprentissage en présentiel.

Mais, il est quand même intéressant d’apprendre seul, cela développe votre curiosité musicale.

De plus, il existe des sites, des forums, des blogs et même des vidéos sur YouTube permettent d’apprendre les bases de la musique. Ces cours de solfège en ligne sont efficaces pour apprendre les grands thèmes théoriques en musique et vous apportez des explications claires et précises.

De plus, parallèlement aux cours de solfège, nous vous conseillons également de faire des exercices pratiques de solfège. Des exercices pratiques que vous trouvez soit sous forme de jeux ou encore d’exercices à télécharger.

Alors, tout musicien doit savoir lire des partitions, identifier des rythmes ou même lire des notes. Par l’apprentissage du Solfège, vos connaissances seront beaucoup plus solides. Apprendre le solfège, c’est vouloir apprendre à jouer tout type de partition.

Les moteurs de recherche sont d’excellents moyens d’apprendre les bases de la musique. De même, ces outils performants vous permettent de plonger dans l’univers de la musique, des gammes grâce à l’interactivité. Un simple clic de souris déclenche des recherches qui vous permettent de vous instruire sur le domaine de la musique. Les résultats sont rapides et fiables dans la recherche d’une note de musique, une une cadence musicale ou encore la recherche d’une gamme…

Jeux gratuits pour apprendre le solfège

Ces jeux vont tout simplement vous aidez à apprendre le solfège tout en vous amusant. L’objectif de ces jeux d’apprentissage est de tester votre niveau de connaissance et dans la détente. Cela vous permet de vous autoévaluer. Enfin, les jeux concernent plusieurs thèmes du solfège à savoir la lecture des notes, la connaissance du rythme, les accords, les intervalles…

Des jeux qui consistent par exemple à la lecture de notes qui défilent, la lecture de notes qui comprennent des erreurs à trouver…

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique
Apprentissage du solfège de musique

Le Solfège comme meilleur outil d’apprentissage

L’apprentissage de la musique s’est développé ces dernières années. Maitriser le solfège est un excellent moyen de devenir un bon musicien. C’est l’un des moyens les plus sures d’atteindre l’excellence dans le domaine de la musique.

Si vous commencez l’apprentissage du chant ou d’un instrument de musique par la maitrise du solfège, sans aucun doute c’est un succès assuré. Le solfège vous permet de jouer avec plus d’habilité et de précision. Un musicien qui apprend à maitriser le solfège réussi à avoir une touche originale dans la composition de ses morceaux.

Avec l’apprentissage du solfège, vous faite preuve de réelles compétences en musique qui vous permettent d’exceller dans le domaine. L’apprentissage du solfège vous permet de mettre du professionnalisme dans votre façon de jouer votre instrument. Le solfège vous permet de déchiffrer avec facilité les partitions de n’importe quel registre musical.

De plus, le solfège est un langage universel dans le domaine de la musique et permet de briser les blocages. C’est une sorte de langage entre professionnels et amateurs de musique.

Les exercices musicaux font en général référence aux mêmes pratiques : interprétation des partitions, reproductions des rythmes, reproduction des tons… L’apprentissage vous permet d’étudier les dimensions rythmiques et mélodiques de la musique. Le solfège est une discipline très rigoureuse et méthodique pour exceller.

Nous espérons que vous aimez cet article,

A bientôt.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Comprendre le solfège à la guitare : l’altération en musique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *