Accueil » L’importance de bien régler sa guitare : La Justesse des Harmoniques

L’importance de bien régler sa guitare : La Justesse des Harmoniques

Harmoniques guitare - Un son assez discret presqu'indétectable
0
(0)

Nous avons commencé notre série sur l’importance de bien régler sa guitare avec un guide d’intervention sur le manche notamment le Truss Rod. Par la suite, nous nous sommes attaqués à l’action du chevalet en réglant la hauteur des cordes. Aujourd’hui, nous allons parler de justesse harmonique. En effet, même si votre manche est parfaitement équilibré, l’action bien adaptée et les cordes minutieusement accordées, il est toujours possible que votre guitare ne sonne pas correctement. Il se peut que la justesse des harmoniques guitare soit défaillante. Pour en avoir le cœur net, il suffit de jouer n’importe quelle corde à vide, puis de fretter cette même corde à la douzième corde. Si les harmoniques sont ajustés, alors la note sera identique, à une octave près. Par contre, si la note diffère de celle jouée à vide, alors vous devez effectuer un réglage supplémentaire.

Qu’est-ce que les harmoniques guitare ?

Harmoniques guitare - Une sonorité très aigue
Harmoniques guitare – Une sonorité très aiguë

Vous ne faites sûrement pas attention à cela, mais à chaque fois qu’une note se joue sur votre guitare, il y a toujours l’apparition des harmoniques. Il est normal que vous ne remarquiez pas cela, car on ne les entend même pas dans la majorité des cas.  Ce qu’on entend véritablement s’appelle la note fondamentale (première harmonique). Cette note fondamentale est en réalité la sonorité la plus forte que produit l’instrument. Cependant, elle est accompagnée par de nombreuses harmoniques.

Lorsqu’on parle d’harmonique en musique, cela se réfère tout simplement à un son qui de manière générale est très aigu. Ce son est émis grâce à une technique instrumentale assez particulière. Cette technique diffère d’un instrument à un autre, mais la méthode reste la même : cette méthode sert à écarter d’un son assez complexe, la fréquence d’un harmonique partiel.

L’importance de bien régler sa guitare : La Justesse des Harmoniques

Par ailleurs, en parlant d’harmoniques, on en distingue principalement deux formes : les harmoniques naturelles et les harmoniques artificielles.

Harmoniques guitare : Les Harmoniques naturelles

Il s’agit d’une note assez spéciale qui sert à bloquer quelques harmoniques d’une corde à vide.

Pour jouer cette note, il faudra poser le doigt sur la corde, mais sans l’appuyer. Vous devez ensuite effleurer la corde de façon exacte là où se trouve la frette. Il faudra jouer la note de préférence en se servant du médiator, car il est nécessaire d’avoir une certaine puissance afin d’entendre le son. Cela est très important pour les harmoniques aiguës. Dès que la note est effectuée, il faudra enlever le doigt afin  que le son puisse durer. Mais, où se trouvent les harmoniques naturelles ?

Où se trouvent les harmoniques naturelles ?

Les harmoniques dites « naturelles » se trouvent sur le manche de votre guitare, mais à des endroits très précis.

  • Lorsque vous séparez la corde en 2, vous obtenez alors une 1ere harmonique naturelle au niveau de la douzième frette. Celui-ci va donc sonner une octave au-dessus de la corde à vide.
  • Quand vous divisez la corde en 3 parties, vous obtenez une seconde harmonique naturelle qui se trouve au niveau de la septième frette. Cette harmonique sonnera deux octaves au-dessus de la corde à vide.
  • Lorsque vous divisez une fois de plus la corde en 4 parties, vous obtenez une 3e harmonique naturelle qui se trouve sur la cinquième frette. C’est la même pratique qui continue, ainsi de suite.

Cela vous semblera assez mathématique, la division de la longueur vibrante, que ce soit par deux, trois ou quatre.

Il existe encore d’autres harmoniques sur le manche de la guitare, mais ceux-ci sont un peu plus compliqués à faire sonner :

  • Celles qui sont assez simples sont : cinquième frette, septième frette, douzième frette, dix-neuvième frette, et vingt-quatrième frette.
  • Celles qui sont légèrement difficiles : elles sont proches de la 3e, 4e, 9e, 6e, 15e, et 16e frette.
  • Enfin les plus difficiles : on retrouve sept harmoniques entre la deuxième frette et la troisième frette, et ce, au beau milieu de la dixième case.

Il y a également d’autres types d’harmoniques appelés harmoniques artificielles.

Harmoniques guitare : Les harmoniques artificielles

L’harmonique de type artificielle consiste à avoir l’harmonique (celle d’une note) qui est jouée de façon normale au niveau de la main gauche. La main droite quant à elle se chargera de détériorer le son classique, et ce, grâce au pouce et au médiator.

Comment jouer les harmoniques artificielles ?

Pour commencer, essayez de jouer une note de façon normale. Prenons par exemple la septième case qui se trouve au niveau de la corde de sol (il s’agit d’un ré). Afin d’obtenir cette même note (harmonique), vous ne devez rien changer au niveau de votre main gauche, mais vous aurez à effectuer des changements du côté de la main droite. Lorsque votre médiator sera en train de faire vibrer la corde, votre pouce devra effleurer la corde jouée de manière instantanée. En effet, le pouce coupera la sonorité fondamentale, c’est-à-dire le son ayant la plus grande ampleur. Par conséquent, cela laissera la place uniquement aux harmoniques. La réalisation de ce mouvement nécessite assez de travail afin d’avoir le même son à chaque essai.

Une harmonique artificielle peut se moduler au levier du vibrato ou même se combiner à un Bend. Par ailleurs, l’harmonique artificielle peut se réaliser sur tout le manche de votre instrument, ce qui n’est pas du tout le cas de l’harmonique naturelle.

L’importance de cette technique

En effet, l’harmonique artificielle vous permet d’avoir des notes qui sont très hautes, c’est-à-dire des notes qui seraient quasiment impossibles à obtenir avec l’harmonique naturelle.  Cette technique s’utile principalement au niveau de la guitare électrique, car elle est assez populaire dans l’univers du métal ou du rock. L’utilisation de la distorsion est juste pour faire sonner les harmoniques le mieux possible.

En outre, on distingue 03 différents types d’harmoniques artificielles.

Les harmoniques guitare : Les différents types d’harmoniques artificielles

Harmoniques guitare - La différence entre les naturelles et les artificielles
Harmoniques guitare – La différence entre les naturelles et les artificielles

Harmoniques artificielles simples

Les harmoniques artificielles (Artificials harmonics) se notent ‘AH’ sur la tablature. En réalité, elles correspondent aux harmoniques de types naturelles dont la fondamentale n’est pas représentée par une corde à vide. La manière de jouer ces harmoniques artificielles est semblable aux harmoniques naturelles. Mais, il y a une petite différence, l’harmonique artificielle se trouve à un niveau qui dépend de sa propre fondamentale.

Par exemple, lorsque vous transformez par un Fa la corde à vide (il s’agit de la troisième case et la corde du Ré), vous trouverez l’harmonique à l’octave au niveau de la quinzième frette (= 3+12). Il s’agit donc simplement d’une sorte de « décalage ». 

Harmoniques artificielles de type tapé

Encore appelés Tapped Harmonic, les harmoniques de type tapé se notent ‘TH’ sur la tablature. Elles correspondent à l’harmonique artificielle de type simple. Mais la différence est que celles-ci sont créées en tapant sur la frette (comme du tapping) avec l’index de la main droite, mais la frette ne doit pas être effleurée. D’où toute la difficulté qui se trouve dans leur réalisation. Il faut aussi savoir que le son produit à ce niveau connaît également une légère différence.

Harmoniques artificielles de type pincé

Il s’agit ici du ‘‘pinched harmonic’.’ C’est sans aucun doute les harmoniques les plus difficiles à réaliser. Malgré cela, elles sont très courantes. A ce niveau, votre main droite ne se déplacera pas pour venir réaliser l’harmonique. Il serait donc question de gratter la corde en se servant du médiator.

 L’idée ici est de parvenir à gratter la corde, et dans le même temps (façon immédiate) bloquer sa vibration sans toutefois étouffer la sonorité afin de produire l’harmonique. La grande difficulté des ‘‘pinched harmonics’’ se trouve dans la méthode de la main droite. Le médiator doit se tenir entre l’index et le pouce, et très près de la pointe qui ne devra pas dépasser 3 ou 5mm au plus.

Ensuite, vous devez pincer la corde de façon à ce que le médiator atteigne la corde au même moment que la chair de votre index et de votre pouce.

La cause principale de l’échec de ce type d’harmonique réside dans le mauvais placement du pouce. En effet, dans ce cas de figure, le pouce tient mal le médiator, et le son est complètement étouffé. Vous devez donc bien vérifier le placement du pouce.

L’importance de bien régler sa guitare : La Justesse des Harmoniques

Le réglage des Harmoniques : Comment procéder ?

De nombreux guitaristes appellent aussi ce réglage ” réglage des octaves “. À l’époque où les accordeurs chromatiques n’existaient pas, la justesse était prise par rapport à l’harmonique 12, la note que l’on entend lorsque l’on pose légèrement son doigt sur la 12e frette. Identique à la note jouée en 12e case, cette note constituait un point de référence plus aisé à distinguer à l’oreille.

Le réglage des harmoniques se situe au niveau du chevalet de la guitare. Nous allons cette fois agir sur les pontets individuels sur lesquels sont apposées les cordes.

Régler la justesse d’une guitare électrique

Harmoniques guitare - L'importance du réglage d'une guitare électrique
Harmoniques guitare – L’importance du réglage d’une guitare électrique

Dans le cas d’une guitare électrique, il existe deux types de chevalets assez généraux qu’il est possible de régler aisément. Le modèle Tune-O-matic de Gibson et le Floyd de Fender.

Pour le système Gibson, le pontet est situé dans une cavité et glisse le long d’une vis qu’il faudra serrer/desserrer en fonction du résultat voulu. Cela aura pour effet d’allonger ou de rétrécir la partie vibrante de la corde à régler :

Dans le cas d’une note trop grave sur la douzième case, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop longue. Il faut donc la raccourcir. Plus la partie vibrante d’une corde est longue, plus la note est grave.

Au contraire, si la note de la douzième case n’est pas trop grave, la partie vibrante entre la 12ème frette et le pontet est trop courte. Il faut donc la rallonger. Plus la partie vibrante d’une corde est courte plus la note est aiguë.,

Pour un chevalet du type Fender, les cordes sont placées sur des pontets de type cylindrique. Il est alors possible de régler la position latérale des cordes.

Régler la justesse d’une guitare acoustique

Il est difficile de régler la justesse harmonique sur une guitare acoustique, car celle-ci s’ajuste au niveau du sillet de la partie basse de la caisse de résonance. Le problème est que le sillet est fixe. Pour régler la justesse, il est alors possible de limer ce dernier en pente au niveau des cordes dont la justesse est compromise ou déposer la guitare chez un luthier pour que ce dernier puisse baisser, relever ou recréer un sillet adapté.

Par ailleurs, il est aussi possible d’accorder sa guitare avec les harmoniques de guitare naturelles.

Harmoniques guitare : Accordage de guitare avec les harmoniques naturelles

Cette technique d’accordage à base des harmoniques naturelles débute avec l’accordage de la corde du La.

En se servant de la sonorité d’un La qui provient d’une source externe telle que : le téléphone, le diapason ou tout autre instrument, vous devez maintenant jouer l’harmonique à la douzième case de la corde du La. Ensuite, vous devez effectuer un ajustement au niveau de cette corde afin que la note de cette dernière puisse correspondre à note de la source externe.

On va maintenant procéder à l’accordage de la corde de Mi grave. Pour le faire :

  • Il faudra jouer une note de référence. Pour ce faire, on prendra l’harmonique se trouvant à la 7e frette au niveau de la corde du La ;
  • Ensuite, on va reproduire ce son au niveau de la corde du Mi grave, mais en jouant notre harmonique à la 5e frette.

L’accordage de la corde de Ré

  • Il faut en premier lieu jouer une note de référence. On se servira cette fois de l’harmonique à la 5e frette qui se trouve sur la corde du La ;
  • Puis, on va reproduire le son au niveau de la corde du Ré, mais en jouant l’harmonique cette fois à la 7e frette.

L’accordage de la corde de Sol

  • La note de référence sera l’harmonique à la 5e frette se trouvant sur la corde du Ré ;
  • Ensuite, on reproduira le son sur la corde du Sol, mais en jouant notre harmonique à la 7e frette.

L’accordage de la corde de si

  • Notre note de référence sera l’harmonique à la 7e frette se trouvant sur la corde du Mi grave ;
  • Puis, on reproduit ce son en utilisant la corde du Si (la corde à vide).

L’accordage de la corde du Mi aigu

  • La note de référence sera l’harmonique à la 5e frette se trouvant sur la corde du Mi grave ;
  • Ensuite, on reproduira ce son en utilisant la corde du Mi aigu à vide.

Harmoniques bien réglés, une guitare à fretter ?

Une fois la justesse rétablie, il est important de prendre en considération le tirant des cordes utilisées. Il est probable qu’a chaque changement de tirant, un nouveau réglage de la justesse soit requis.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

L’importance de bien régler sa guitare : La Justesse des Harmoniques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *