Accueil » L’influence de la haute impédance pour s’enregistrer à la guitare !

L’influence de la haute impédance pour s’enregistrer à la guitare !

guitare électrique
0
(0)

Les amateurs de MAO (musique assistée par ordinateur) sont peut-être déjà familiers avec la notion d’impédance, et savent certainement que lorsqu’il s’agit d’enregistrer sa guitare, il faut du sérieux. S’enrégistrer à la guitare est d’une importance cruciale en production musicale. Pour nous autre, il est temps de faire le point sur cette notion technique pas si complexe et pourtant très importante à prendre en compte lorsque l’on veut s’enregistrer à la guitare.

Sommaire

Pourquoi s’enregistrer ? 

L’influence de la haute impédance pour s’enregistrer à la guitare !

Les bases de l’enregistrement

Comment s’enregistrer à la guitare ? 

Logiciels pour s’enregistrer à la guitare ? 

Qu’est-ce que l’Impédance ? 

S’enregistrer à la guitare : tenir compte de la haute impédance ( Hi-Z )

Pourquoi s’enregistrer ?

S'enregistrer à la guitare - Une phase de la production à ne pas négliger
S’enregistrer à la guitare – Une phase de la production à ne pas négliger

S’enregistrer a vraiment l’avantage de pouvoir vous permettre de travailler votre instrument avec plus de recul et peut-être plus de professionnalisme. C’est à utiliser sans modération. Plus vous apprendrez à utiliser l’enregistrement, mieux vous maîtriserez l’exercice.

S’entendre est vraiment une source de motivation déjà, mais également pour vous, le moyen d’écouter votre son. Vous allez pouvoir travailler la précision, mais aussi poser vos idées sur des supports fiables. Terminées les idées qui s’envolent et qu’on oublie : vous avez maintenant de quoi produire vos morceaux et enregistrer votre guitare facilement.

En résumé, en vous enregistrant, vous allez pouvoir entendre tous les petits détails à améliorer. Cela va vous permettre de :

  • Travailler votre son
  • Améliorer votre technique
  • Améliorer votre rythme
  • Garder une trace de vos progrès
  • Partager vos progrès et obtenir des feedbacks
  • Travailler votre oreille

Pensez également à bien vous accorder avant chaque prise, c’est fondamental pour la qualité de ce que vous allez enregistrer. 

Les bases de l’enregistrement

Il existe plusieurs façons d’enregistrer sa guitare : de la plus simple, à la plus technique, de la moins dispendieuse à la plus onéreuse …Comme pour une recette de cuisine, il faut cependant prendre en compte trois ingrédients essentiels, peu importe la façon de procéder :

  •     Un signal sonore : en l’occurrence, dans le cas qui nous intéresse, le son de votre guitare. Il va falloir le capter, pour l’enregistrer, et ensuite le traiter pour l’archiver, ou le diffuser.
  •    Une méthode de captation du signal : Cela peut-être une carte son, un micro, une pédale, … des tas de solutions existent, avec un rendu de plus ou moins bonne qualité selon l’investissement qu’on y accorde
  •      Un enregistreur, ou séquenceur : soit par le biais d’un logiciel informatique (software), soit par le biais d’un enregistreur « physique » (hardware). Cependant, le traitement de fond se fait par voie informatique, il faut donc un ordinateur (PC, MAC, tablette …). Certains logiciels sont gratuits, parfaits pour se « faire la main », et d’autres solutions sont, quant à elles, payantes. Parfois très chères, elles offrent cependant des possibilités quasi infinies à celles et ceux qui en font l’acquisition.

L’avantage de la guitare électrique, c’est qu’avec le bon matériel, s’enregistrer peut-être un jeu d’enfant puisque vous n’avez pas forcément besoin de convertir un signal sonore en un signal électrique (contrairement aux guitares acoustiques). En revanche, si vous voulez entendre le son de votre guitare, il vous faudra un amplificateur (qui a pour rôle de convertir le signal électrique en signal sonore).

Là encore vous avez le choix. Ça sera soit votre ampli, votre pédale d’effet, votre carte son ou votre ordinateur qui joueront le rôle d’amplificateur.

Comment s’enregistrer à la guitare ?

Nous allons présenter quatre méthodes qui sont généralement uilisées.

La méthode d’enregistrement la plus simple 

 Avec cette méthode, vous n’avez pas besoin de carte son. Il vous faut simplement :

  • Un câble Jack-USB qui permet de brancher directement votre guitare dans votre ordinateur : le jack côté guitare – l’USB pour l’ordinateur
  • Un ordinateur avec un logiciel de traitement du son

Pour le côté guitare, vous pouvez choisir de brancher le Jack :

  • Directement sur votre guitare
  • Sur une pédale ou un multi-effet
  • Sur votre ampli s’il possède une sortie jack

Si votre logiciel de traitement audio est très basique et ne permet pas d’ajouter d’effet à votre son, il est conseillé d’ajouter une pédale multi-effet entre votre guitare et votre ordinateur. Cela vous permettra plus de flexibilité.

Enregistrer sa guitare avec la méthode directe :

Pour la méthode directe il faut :

  • Une guitare électrique (avec ou sans vos pédales d’effet)
  • Une carte son
  • Un logiciel d’acquisition audio

Comme dans la méthode précédente, vous pouvez choisir de brancher votre carte son soit :

  • Directement sur votre guitare
  • Sur une pédale ou un multi-effet
  • Sur votre ampli s’il possède une sortie jack

Avec un logiciel d’acquisition audio évolué, vous pouvez capter directement le signal de votre guitare dans votre carte son et ajouter ensuite l’ampli de votre choix, les effets, …

s’enregistrer à la guitare avec la méthode puriste :

Les « puristes », amoureux de l’authenticité, préfèrent souvent enregistrer le son de l’ampli.

C’est une méthode plus compliquée à mettre en œuvre, que nous ne détailleront pas spécialement ici.

Pour réussir une bonne captation du son de votre ampli, il vous faudra impérativement :

  • Une carte son
  • Un ou des câbles XLR
  • Un ou des micros

Au lieu de brancher votre guitare directement sur votre carte son, vous allez :

  • Brancher votre guitare à votre ampli (avec toute sa chaine d’effets si nécessaire)
  • Brancher votre ou vos micros à votre carte son
  • Disposer le ou les micros devant le haut-parleur de votre ampli (attention, selon où vous le placer par rapport au centre du haut-parleur, vous n’aurez pas le même son. Les pros utilisent parfois plusieurs micros disposés le long d’un diamètre du haut-parleur : un proche du centre, un au milieu, un sur le bord).

Cette méthode vous permet de capter toute la richesse sonore de votre ampli.

L’influence de la haute impédance pour s’enregistrer à la guitare !

Le home studio

En home studio, le guitariste et sa guitare restent les mêmes. Cependant, on notera des différences de taille dans le reste du matériel employé.

En effet, les différences notables se trouvent dans :

  • L’interface audio : présentée le plus souvent sous forme de rack intégrable, ces cartes sons externes font preuve de capacités bien supérieures à leurs petites sœurs vues ci-dessus.
  • L’ordinateur : Là, il faut commencer à lâcher la puissance, car il va en falloir, pour combiner prise de son, mixage et travail de post-production. Donc oubliez la tablette, et oubliez le vieux PC de mémé. Les gamers ont droit à des ordinateurs dédiés, les musiciens aussi.
  • Un logiciel séquenceur : ici, pareil, oubliez les logiciels téléchargés gratuitement. Il faudra débourser quelques centaines d’euros pour vous doter en logiciel spécialisé : ProTools, Cubase, ou autre Digital Performer seront alors vos nouveaux alliés.
  • A savoir : un logiciel enregistreur-séquenceur demande à ce qu’on passe du temps, parfois beaucoup de temps, à explorer toute la palette de ses fonctionnalités. Il faudra donc se montrer curieux, et patient, voire tenace, pour percer à jour tous les mystères cachés dans ces Eden informatiques.
  • Des Haut-Parleurs : trop souvent négligés, les haut-parleurs sont nécessaires à tout mixage qui se respecte. En effet, les haut-parleurs dédiés au studio sont quelque peu différents de ceux présents sur un amplificateur de guitare, et quelque peu différents également de ceux vendus avec une chaîne-hifi par exemple.
  • C’est ce que l’on appelle des enceintes de monitoring. Ces enceintes ont vocation à la neutralité la plus absolue, elles ne colorent pas le son, contrairement aux enceintes multimédia, hifi, ce qui en fait un outil indispensable à tout bon mixage.

Le home studio, comment ça marche ?

S'enregistrer à la guitare - Un home cinéma est nécessaire
S’enregistrer à la guitare – Un home cinéma est nécessaire pour les mixages
  • Connecter l’interface à l’ordinateur, puis les enceintes en sortie de l’interface. Le traitement du son sera géré ainsi par l’interface, et non par l’ordinateur, ce qui allègera quelque peu sa peine. Connecter ensuite la guitare sur une entrée de l’interface, avec ou sans multi effets.
  • Démarrer le logiciel séquenceur
  • Régler le préampli
  • Enregistrer

A savoir : en studio, on peut tout à fait utiliser ce type de configuration, tout en la combinant avec une prise de son directe sur l’amplificateur de guitare, en passant par un micro type Shure SM57 !

Ici on a une pièce uniquement et intégralement consacrée à l’enregistrement de votre guitare, de votre musique. Quand on vous parle de home studio, comprenez que l’on vous parle d’enregistrement et de mixage.

Du gros matériel, pour de grosses performances, et un investissement qui pousse à la réflexion, sont autant d’ingrédients qui expliquent que le Home Studio n’est, toujours pas à ce jour, la plus répandue des pratiques d’enregistrement de guitare, même si la miniaturisation et la numérisation tendent à réduire petit à petit les coûts de fabrication.

Il convient donc d’ajuster ses investissements en fonction de ses capacités, mais aussi de ses besoins réels. La réflexion est donc de mise, ici.

Logiciels pour s’enregistrer à la guitare ?

Dans le monde de l’audio, on appelle ces logiciels DAW (Digital Audio Workstation).

Ces logiciels peuvent rapidement devenir assez chers, surtout si vous ajoutez tous les plugins qui sont disponibles.

Les logiciels gratuits suffisent. En revanche si vous voulez tester les logiciels payants, sachez qu’ils proposent quasiment tous des versions gratuites d’essai.

Les logiciels gratuits

  • Audacity : ne permet pas un traitement du son avancé, Si vous l’utilisez, il est conseillé d’ajouter dans votre chaine d’enregistrement une pédale multi-effets pour obtenir le son que vous désirez en début de chaine.
  • Garage Band (Mac uniquement) 

Les logiciels payants

  • Reaper (60€)
  • Amplitube (185€)
  • Pro Tools (559€)
  • Cubase (100€ à 559€)
  • Logic Pro (230€)
  • Fruity loop (89€ à 800€)
  • Ableton (80€ à 599€)

Qu’est-ce que l’Impédance ?

Tous les appareils électroniques audio comportent des combinaisons de résistances, de condensateurs et d’inducteurs connectés dans des circuits, ainsi que des composants “actifs” comme des transistors ou des lampes qui fournissent une amplification ou agissent comme des interrupteurs. Pour nous faciliter un peu la vie, nous considérons souvent la “résistance” totale d’un circuit complexe comprenant des résistances, des condensateurs et des inductances comme un ensemble composite, appelée l’impédance. L’impédance est généralement représentée par la lettre Z et son unité est l’Ohm.

Il existe deux types d’impédance : celle, dite d’entrée (de charge) et celle de sortie (de source). Lorsque l’on associe l’impédance de sortie d’un équipement Émetteur (comme une guitare) à l’impédance de l’équipement Récepteur, il va se former un pont récepteur résistif. Si cette association est correcte, c’est-à-dire si elle répond à des conditions bien précises, tout ira bien. Dans le cas échéant, il peut y avoir des soucis, dont le plus commun auprès des guitaristes : la guitare qui sonne mal.

On distingue la basse impédance de la haute impédance.

Basse impédance (environ 150 Ohms) : offre une moindre sensibilité au bruit et à la perte des hautes fréquences des longs câbles.

Haute impédance (supérieur à 50 kOhms) : très sensible au bruit et à la perte des hautes fréquences des longs câbles.

La basse impédance se trouve généralement avec les micros, et la haute impédance avec les guitares et les basses.

S’enregistrer à la guitare : tenir compte de la haute impédance ( Hi-Z )

S'enregistrer à la guitare - Une opération cruciale en production musicale
S’enregistrer à la guitare – Une opération cruciale en production musicale

La plupart des cartes sons vendues dans le commerce pour permettre aux musiciens de s’enregistrer, possèdent des entrées de ligne commune pour jack guitare et micro. Ces entrées standards permettent de traiter le signal de la plupart des instruments amplifiés (basse, micro…) ; cependant, la guitare, elle, semble poser problème ! Contrairement à ses homologues ; le problème est dû à son impédance, et à la différence qui réside entre l’impédance de charge et de source. Techniquement, la valeur de l’impédance d’entrée d’un pré-ampli doit être au moins de 10 fois la valeur de l’impédance de sortie de la source, or, pour ce qui est de la guitare le signal capté par les micros magnétiques est trop chargé. La conséquence est l’atténuation du signal de sortie, ce qui dégrade considérablement la qualité sonore. La solution est alors de brancher sa guitare à l’endroit adapté : sur une entrée Hi-Z (ou haute impédance).

Ce type d’entrée, aussi appelé ” entrée instrument ” est présente sur de nombreuses cartes son. Si vous désirez acheter ce type de matériel pour enregistrer votre guitare, alors vérifier que celui-ci dispose d’une entrée haute impédance ! … Cas exceptionnel malgré tout : si vous possédez des micros actifs sur votre guitare, alors l’entrée ligne / micro suffit amplement.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

L’influence de la haute impédance pour s’enregistrer à la guitare !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *