Accueil » Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

0
(0)

Qu’est ce que le chiffrage ?

Le chiffrage d’une mesure ou de plusieurs mesures est représenté par deux nombres qui se superposent comme dans une fraction. On y retrouve un chiffre en haut (le numérateur) et un chiffre en bas (le dénominateur). Concrètement, il va permettre de définir combien de temps une mesure doit contenir, ni plus, ni moins. Rien de tel qu’un petit cours de musique et de solfège à ce sujet pour se mettre en jambe :

  • Le dénominateur représente la durée d’un symbole rythmique
  • Le numérateur indique le nombre de fois où le symbole rythmique représenté par le dénominateur peut être placé dans une mesure.

Ainsi, le chiffre du bas correspond à une valeur bien particulière :

numérateur (chiffre du haut)symbole rythmique
1ronde
2blanche
4noire
8croche
16double croche
32triple croche
64quadruple croche

Du coup, une mesure 3/4 informe qu’il y a 3 noires par mesure et donc 3 temps. Une mesure à 6/8 contient 6 croches par mesure.

Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

Les différents types de mesures

Mesures simples

Je vous parlais précédemment de la façon de compter les temps en binaire et en ternaire. C’est ce qui va différencier les mesures simples et mesures composées. Une mesure est simple si chaque temps ou pulsation est divisible en deux moitiés égales. Par exemple, une ronde de 4 temps et divisible par 2, ce qui donnera une blanche de 2 temps et ainsi de suite. En gros, c’est quand une pulsation ne correspond pas à une figure de note non pointée.

Mesures composées

À l’inverse, les mesures composées sont issues du ternaire. Chaque pulsation ou temps est divisible en 3 parts égales. Donc chaque pulsation représente une note pointée. La noire pointée devient donc l’unité de mesure d’un temps de durée. On observe la présence de ronde pointées, blanches pointées, noires pointées et j’en passe. De même pour les figures de silences qui peuvent bien entendu être pointées. Voici donc la principale différence entre une mesure simple binaire et une mesure composée ternaire.Un métronome avec 4/4 et 6/8 avec une partition et tablature en fond.Un métronome avec 4/4 et 6/8 avec une partition et tablature en fond.Les chiffrage 4/4 et 6/8 sont les plus utilisés.

Conséquence sur les chiffrages

Voici un résumé sur les chiffrages possibles et les unités de mesure. Sachez que toutes ne sont pas utilisez et que vous rencontrerez majoritairement des 4/4.

Le chiffrage des mesures simples ou binaires

Unité de temps
rondeblanchenoirecrochedouble crochetriple crochequadruple croche
mesures à 1 temps1/11/21/41/81/161/321/64
mesures à 2 temps2/12/22/42/82/162/322/64
mesures à 3 temps3/13/23/43/83/163/323/64
mesures à 4 temps4/14/24/44/84/164/324/64
mesures à 5 temps5/15/25/45/85/165/325/64

Le chiffrage des mesures composées ou ternaires

Unité de temps
ronde pointéeblanche  pointéenoire  pointéecroche pointéedouble croche pointéetriple croche pointéequadruple croche pointée
mesures à 1 temps3/23/43/83/163/323/643/128
mesures à 2 temps6/26/46/86/166/326/646/128
mesures à 3 temps9/29/49/89/169/329/649/128
mesures à 4 temps12/212/412/812/1612/3212/6412/128
mesures à 5 temps15/215/415/815/1615/3215/6415/128

Apprendre le solfège : présentation

Apprendre le solfège c’est apprendre la théorie musicale. Cependant le solfège n’est obligatoire, mais il est conseillé dans l’apprentissage d’un instrument musical. Il est conseillé d’avoir quelques connaissance ne serait-ce que le minimum comme savoir écrire et lire des notes musicales sur une partition. Aussi, le solfège peut vous permettre d’apprendre et de comprendre le langage musical de façon universelle. Cela faciliterait le jeu et la communication avec les autres musiciens. Au-delà d’être un bon support musical, apprendre le solfège peut se révéler fastidieux.   

Pourquoi faut-il apprendre le solfège ?

La connaissance de la tonalité est nécessaire quand il faut travailler un morceau. Vous devriez connaitre la gamme qu’il faudra utiliser. Il vous faut disposer de notions basiques en solfèges afin de vous lâcher ou vous faire plaisir telle que vous en avez envie : inter une mélodie ou improviser. La formation des morceaux se faire à base de ce qu’on appelle la grille d’accord, et ce peu importe le genre musical.  Travailler son solfège et son oreille, est important pour ce qu’il faut jouer et quand le jouer.

Qu’apprend-t-on réellement dans le solfège ?

Avant de commencer votre apprentissage du solfège, il est plus ou moins normal de se demander ce que vous apprendrez.  C’est ici que de nombreux thèmes musicaux entrent en jeu.

Les notes, la mesure, les figures de notes, et la portée musicale représentent les connaissances de base du solfège. Ensuite viendront les nuances ou signes d’accentuation. Vous rencontrerez également les intervalles et les altérations sur cette liste. Pour rappel tout ceci nécessite d’approfondissement donc ne laissez pas vous embrouiller toute de suite par ces thèmes. C’est en apprenant le solfège que vous découvrirez les gammes. Qu’elles soient mineures ou majeures, elles permettent dans un premier temps de mettre en lumière le thème d’une mélodie mais de façon générale.

Le fait de connaître les intervalles en musique, pourra vous aider à comprendre non seulement la construction des accords mais aussi celle des gammes, mais également comment enchainer les accords.

Apprendre le solfège ce ne consiste pas uniquement à connaître quelques leçons. Vous aurez à effectuer plusieurs exercices afin d’assimiler au mieux les différentes connaissances acquises. C’est ce qui vous permettra de savoir comment s’en servir pour mieux exécuter un morceau.

Le solfège est connu pour être une étape  assez complexe dans l’apprentissage de la musique, mais est-ce une obligation ?

Apprendre le solfège est-il vraiment nécessaire pour jouer de la musique ?

Lors des concerts, on se laisse facilement séduire par la manière dont les musiciens jouent leurs instruments avec tant d’aisance ; il est évident que cela donne envie de jouer comme ces derniers. Mais pour votre information certains parmi ces musiciens ne sont pas passés par l’apprentissage du solfège. Cependant les compositeurs qui sont vraiment doués et qui se repèrent facilement par les producteurs ; sont majoritairement passés par la théorie musicale : la transcription et la lecture sur papier. C’est ce qui leur permet éventuellement d’être autonomes.

Donc les personnes qui souhaiteront s’aventurer dans la composition, auront besoin d’un prof de solfège pour leur apprendre à écrire et à lire un papier musical. Ce qui deviendra d’ailleurs un allié dans votre progression à la musique, mais il vous permettra aussi de garder des traces écrites de vos diverses créations musicales. A partir du moment vous prenez le papier comme support afin de jouer et d’écrire la musique, vous devenez un musicien totalement autonome, et même savant. Car vous pourriez interpréter,  codifier et relire par vous-même : c’est de l’autonomie. C’est votre patience et votre assiduité qui vous feront arriver au bout.

Apprendre le solfège : En combien de temps peut-on y parvenir ?

Si vous êtes accompagné par un prof qui vous propose des astuces plus ou moins ludiques telles que : les dictées visuelles, les jeux de notes et de rythmes ; ainsi que 30minde lecture et d’exercices quotidiens chez vous contribueront rapidement à votre progression. A ce rythme, il vous faudra seulement quelques mois pour apprendre et comprendre les rudiments du solfège. Plus on est rigoureux envers soi dans un apprentissage, et plus vite on avance.

Cependant, il est clair tout le monde ne peut progresser au même rythme, ni avoir les mêmes objectifs. N’oubliez pas que le solfège est une discipline qui conduit parfaitement à la compréhension et à la lecture générale de la musique ; mais aussi à compréhension totale de la mécanique musicale. Tout ceci vous aidera dans votre pratique de la musique.

Par ailleurs, il existe certaines personnes qui apprennent le solfège pour leur propre culture,  elles ne le font donc pas pour jouer de la musique. Mais dans la grande majorité des cas cet apprentissage joue un rôle complémentaire à celui de la pratique d’un instrument musical : guitare, piano, violon…

Ceux qui apprennent la musique dans des écoles spécialisées, apprennent généralement le solfège durant tout leur apprentissage. Mais elles continueront par apprendre de petites subtilités. Comme on le dit : on ne finit jamais d’apprendre. En revanche, les notions basiques suffiront pour lire des partitions ou encore effectuer de la retranscription musicale.

Mais est-il possible d’apprendre le solfège tout seul ?

Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

Apprendre le solfège : peut-on y parvenir en autodidacte ?

Le souci ici c’est que plusieurs personnes ont tendance à diaboliser la théorie musicale. Alors, la peur et le doute prennent le doute sur ceux qui souhaiteraient apprendre la musique tout seul. Apprendre le solfège en étant seul est bien possible. Tout ce dont vous avez besoin est la bonne technique d’apprentissage.

Cependant l’apprentissage en autodidacte offre plusieurs avantages. En outre, apprendre le solfège seul vous donnera le privilège de contourner toutes ces techniques complexes et désuètes qui s’appliquent au conservatoire. Celles-ci ont d’ailleurs découragé de nombreuses personnes. Ce sera donc à vous de choisir votre type d’enseignement en toute liberté.

Evoluez à votre rythme

Vous avez donc la possibilité d’avancer selon votre propre rythme, ce qui vous évitera alors d’éventuelles frustrations. Mais dans une école, vous serez contraint de respecter les délais pour apprendre des leçons. En revanche, être seul vous permettra d’étudier et d’assimiler les leçons en prenant votre temps. Vous pouvez ainsi planifier votre apprentissage en tenant compte de votre disponibilité. C’est surtout important pour les personnes adultes.

En gros, cela vous permettra d’avoir une totale maitrise dur votre apprentissage. D’ailleurs pendant ce temps vous pouvez également acquérir des notions qui ne se dispensent pas traditionnellement dans une école dédiée à la musique. En connaissant vos faibles et forts, vous pourriez établir votre programme d’apprentissage tout en instant sur les choses qui nécessitent le plus de travail. N’oubliez surtout pas qu’une approche pareille assez d’indépendance, de perspicacité, de volonté, mais surtout d’indépendance.

En outre pour y parvenir, vous pourriez par exemple apprendre le solfège en ligne, mais aussi dans des livres.

Apprendre le solfège en ligne

Internet représente aujourd’hui une très grande source du savoir, ce qui donne plus de facilité à apprendre seul. Dans le cas du solfège, cela est tout à fait possible voire même facile. En effet, on retrouve sur la toile un grand nombre de guides et tutoriels gratuits qui aideraient tout musicien en herbe.

En utilisant toutes ces choses ; vous parviendrez à accélérer votre apprentissage. Ce qui vous permettra aussi de résoudre avec plus de facilité de différents problèmes qui se présenteront à vous.  Il faut également notifier que c’est dans l’incapacité à défier les obstacles que réside la toute première cause de l’abandon.

Par ailleurs, vous parviendrez également à trouver sur Internet certains logiciels possédant des contenus assez remarquables. Certains de ces programmes peuvent vous permettre de comprendre plus facilement des termes de musique comme les silences ou le tempo par exemple. Ce sont des termes très utilisés dans le domaine musical. D’autres programmes contiennent des exercices, des informations et conseils pratiques qui peuvent vous faciliter la tâche.

Quelques applications pour apprendre le solfège

  • SolfaRead

Cette application permet à son utilisateur de s’exercer à la reconnaissance des notes musicales mais aussi au déchiffrage de celles-ci d’une manière assez rapide. SolfaRead offre également la possibilité de faire le choix d’une clé, fa, sol mais aussi votre niveau de difficulté. En seulement 2 min vous devriez parvenir à identifier plusieurs notes, c’est ce qui permet de s’exercer et de progresser.

  • Musiclic

On retrouve cette app parmi les offres digitales. Avec Musiclic , vous trouverez donc des jeux, des techniques, des analyses de partition mais aussi des cours. Plusieurs outils qui vous permettre de plonger beaucoup plus facilement dans cet univers.

Site pour l’apprentissage du solfège : Solfego

Il s’agit  en effet d’une référence dans le domaine de l’apprentissage du solfège. Ce site propose alors plusieurs choses dont plusieurs cours sur : la tonalité, les écritures rythmique et musicale, des quiz de musique. Il vous permet également d’entraîner votre oreille musicale. Solfego met aussi à la disposition de ses utilisateurs plusieurs exercices qui permettent le téléchargement de vierges partitions afin de s’entraîner sur comment y placer des notes. Que cela soit avec la clé de sol ou celle de fa, ou même la méthode à 2 clés. Avec ce site, vous n’aurez plus peur de la théorie musicale.

Avez-vous aimé ?

Cliquez ici pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Votez pour la première fois

Qu’est ce que le chiffrage et les mesures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *